samedi 1 janvier 2011

Le salon est ici




Bonjour et bienvenue, amis lecteurs.

Voici un  salon ouvert ouvert à tous pour bavarder cordialement. Entrez et prenez vos aises : nous sommes entre amis.


Pour passer d'une page à l'autre du salon, utiliser les liens «Les plus anciens   ‹Précédent  ...   Suivant›  Les plus récents» au début et en fin de page ou les liens suivants.
24.7 au 8.8.2011  |   8.8 au 29.8   |  29.8 au 3.10   |   3.10 au 10.10   |   10.10 au 6.11   |   6.11 au 26.11   |   26.11.2011 au 2.1.2012  |  2.1 au 11.1.2012   |  12.1 au 30.1  |  du 30.1 au 1.4   |  du 1.4 au 30.6  |  du 30.6 au 19.10  |  du 19.10.2012 au 11.2.2013   |   du 11.2 au 16.4   |   du 16.4 au 25.6    |   du 25.6 au 13.8   |   du 13.8 au 16.11   |   du 16.11.2013 au 15.4.2014   |   du 15.4.2014 au 11.2.2015   |   du 11.2 au 2.4.2015   |   du 2.4 au 25.6.2015   |   du  25.6 au 12.10.2015    |   du  12.10.2015 au 10.2.20106    |  du  10.2 au 7.6.2016  |   du 7.6 au 25.10.2016  |   du 25.10.2016 au 29.1. 2017   |  du 29.1.2017 au 12.6.2017  |   du 12.6 au 15.11.2017  |   depuis le 15.11.2017

4 014 commentaires:

«Les plus anciens   ‹Précédent   2801 – 3000 sur 4014   Suivant›   Les plus récents»
Philippe Renève a dit…

Voici la nouvelle page ; pour revenir à la précédente, cliquer sur ce lien.

Philippe Renève a dit…

A propos du dernier crachat de Finky, à signaler un excellent papier d'Aude Lancelin, qui dissuade définitivement de lire cet oubliable Immortel.

Anonyme a dit…

Merci !
Tout à fait d'accord !
Finky se distingue de ses acolytes ex-soixante-huitard passés à la réaction par son obsession toute particulière du rap.. Un peu comme, au temps où il débutait, certains attribuaient au rock'n'roll le dévoiement de la jeunesse. Et aussi (mais il partage ça avec Zemmour) sa quasi aversion des Africains, allant jusqu'à les compter dans les équipes nationales comme Soral ou Dieudonné dénombrant les Israélites présents dans le monde des media.
Mais Finky évolue. Il cite de moins en moins Hannah Harendt qui était, il y a peu encore son joker favori.
Il y aurait beaucoup à dire sur ces "néo-réacs" mais on peut retenir qu'ils n'incarnent pas vraiment le courage intellectuel. De gauche à un moment où c'était l'air du temps.. de droite maintenant que le vent a changé !

Philippe Renève a dit…

C'est bien ça. Mais comme disait Edgar Faure, fe n'est pas la virouette qui tourne, f'est le vent !

Philippe Renève a dit…

Quelques vérités sur le prétendu « prix Nobel d'économie », qui n'est qu'une imposture par rapport aux véritables prix Nobel : un bon article d'Alter Eco.

Anonyme a dit…

Tandis qu'Uncle Wlady sélectionne soigneusement ses cibles en Syrie selon les intérêts bien compris de son ami Bachar El Assad, Obama livre des armes aux forces de la résistance syrienne les plus efficaces, dont les milices kurdes.

Pendant ce temps, en Turquie, des attentats ciblent les mouvements kurdes et l'extrème-gauche turque.. A qui profite le crime ?

Erdoğan arrive en fin de règne. Sa base populaire a du mal maintenant à supporter sa mégalomanie, il a réussi à se mettre à dos la confrérie Gülen qui le soutenait depuis le début et s'est vengée en déballant des affaires de corruption touchant l'AKP et maintenant, il a réussi à rebooster le PKK !

Son dernier atout, traditionnel en Turquie, était d'opérer une diversion en jouant sur la fibre nationaliste et en attaquant les séparatistes kurdes. Pour une fois, cela n'a pas marché.

Aux entrrements de militaires et de policiers tués lors d'affrontements contre le PKK, la foule, d'ordinaire soudée.. s'est mise à scander des slogans "Ils sont morts pour le Palais, pas pour la patrie !" inhabituels en de telles occasions.

Et, à Kobané et ailleurs, les milices d'autodéfense kurdes syriennes (largement dirigées par le PKK) se sont montrées les plus combatives face à DAESH et représentent maintenant une force armée comparable à celle que représentait le PKK au début des années 90..

L'alliance Russie-Syrie-Iran-Turquie ne promet guère d'avenir pour la démocratie dans la région et la stratégie de maintien d'un Bachar El Assad présenté comme le seul rempart au fondamentalisme dans le Levant fera long feu.

S'il en est qui doit se réjouir en son île-prison, c'est bien Abdüllah Öcallan..

Philippe Renève a dit…

Erdogan en effet est clairement lâché par beaucoup de Turcs ; il était grand temps. Mais il se maintient et fera peut-être bien tout pour ça, y compris un coup de force, non ?

Anonyme a dit…

Il est prévu que l'AKP perde beaucoup de son poids aux prochaines élections, ce qui l'amènera à composer au sein d'une coalition instable pour pouvoir gouverner.

Autrefois, l'instabilité politique amenait l'armée à réguler, par coup de force, avant de rendre le pouvoir après une ou deux années.

Le premier coup d'état, rappelons-le, avait expulsé du pouvoir un gouvernement que l'on qualifierait d'islamo-conservateur et dont le parti (Demokrat Partısı) était l'ancètre de l'actuel AKP.

Mais depuis - hélas ! - la donne a changé. Sous le prétexte de satisfaire aux exigences de la candidature européenne (prétexte commode), le pouvoir du MGK (Conseil de Sécurité, composé de généraux ) sur le gouvernement a été fortement diminué et le démantèlement du complot Ergenekon a permis d'opérer une purge au sein de l' état major et de remplacer les cadres trop kémalistes par des créatures d'Erdoğan.

S'il y a coup de force, il ne pourrait venir que de l'armée mais il est difficile de savoir aujourd'hui de quel côté elle pourrait pencher. Cependant, en 1960, peu nombreux étaient ceux qui avaient prévu l'éviction d'Adnan Menderes et Celal Baylar.

Mais l'alliance du "Calife" avec la Russie, considérée comme contre-nature par les militaires (qui n'avaient pas hésité, par le passé, à s'allier avec l'état d'Israel) pourrait changer la donne..

Philippe Renève a dit…

Merci pour cette analyse qui permet de mieux comprendre la situation. Le dernier élément n'est pas rassurant.

Anonyme a dit…

En Suisse, les dernières orientations prises par les élus UDC (aux affiches qui font rêver nos fachos nationaux), et qui donnent une idée de ce que pourrait être le programme réel du Front National si un jour il parvenait à se hisser jusqu'au pouvoir..

Au sein de l’UDC, les élus de 2015 veulent allouer davantage d’argent à l’armée, aux infrastructures routières et à la sécurité publique que ceux de 2011.
A l’inverse, ils souhaitent réduire le budget des transports publics, de l’aide au développement et des assurances sociales, sans oublier celui de la formation.

http://www.rts.ch/info/dossiers/2015/elections-federales/7182704-profils-des-elus-budgets-quels-nouveaux-equilibres-au-national-.html

Philippe Renève a dit…

Ceux qui trouvent intéressantes les idées affichées par le FN devraient en effet méditer ces projets de son frère suisse.

Philippe Renève a dit…

A Dijon, on est des poilus.

Wald a dit…

Salut Philippe,

Très bon ton lien sur la situation suisse. D'autant plus drôle que le pays est très bien vu des investissements internationaux pour, justement, la qualité de sa main d'oeuvre, la justesse de ses investissements publics (ah, les infrastructures suisses) et l'efficacité de son système scolaire. Exactement le genre d'investissements que les nouveaux élus droitisés envisagent de diminuer.

http://www.tdg.ch/economie/La-Suisse-est-reine-de-la-competitivite-pour-la-7e-fois-/story/12731268

Et ce sont toujours, année après année, les mêmes raisons qui reviennent; niveau d'éducation, niveau de la recherche-développement, de l'enseignement supérieur, plus tout le reste.

Tout ceci rappelle (sur la question des transports) la droite française des années 70-80, qui hurlait au bolchevisme dès qu'une municipalité mettait en chantier une ligne de tram ou de métro. Je pensais, et c'est une surprise pour moi, que le temps avait mis (les transports publics ont montré que sans eux, une ville au dessus d'une certaine taille ne peut pas fonctionner) un peu de plomb dans certaines têtes. Et non, rien, à désespérer.

L'X-droite et la rationalité économique font deux, ça a toujours été une des choses marquantes dans leur idéologie, comme chez ceux que l'on peut croiser sur le net. Certes, il y a le cas des "vieux fachos", et chez eux on peut supposer qu'un mécanisme "après moi le déluge" joue au moins en partie (les aboyeurs identitaires qui se moquent de l'adéquation réel/idéologie car ils seront au cimetière le jour ou les paieront la facture), mais ce serait réducteur, parce que c'est aussi le cas de types qui partagent ces opinions et qui ont 40 ou 50 ans, voire de plus jeunes (j'ai croisé ce genre de gars dans le civil). Et c'est quelque chose qui n'a jamais cessé de m'étonner, et pour lequel je n'ai pas d'explications.

Philippe Renève a dit…

Bonjour Wald

Le lien n'est pas de moi, hélas !

Anonyme a dit…

Bonjour !

Ca s'affole dans tous les sens suite à un fait divers ("emblématique" comme on dit chez les Bas-du-Front), une vague histoire d'enterrement chez des Gens du Voyages avec incendie de palettes et de carcasses de véhicules et heurts avec la police.

Eic Ciotti s'insurge, Manuel Valls donne du menton au nom de "l'ordre républicain", et la fachosphère de ressortir le spectre des Roms inassimilables et d'en appeler à l'aide Marine Le Pen.

Sauf qu'ici, subtile distingo - il ne s'agit pas de Tziganes à proprement parler, mais d'une population issue des réfugiés de la Guerre de Trente ans, parlant traditionnellement (quoique cela disparaisse avec le temps) un dialecte allemand ancien (le Rothwelsh) et se sédentaires aujourd'hui dans leur grande majorité.

Difficile à classer ces Yeniches.. Durant la furie génocidaire nazie, il leur arrivait, soit d'être considérés comme Tziganes et traités comme on le sait ou alors d'être considérés comme "purs Germains" et incorporés dans l'armée allemande. Quant à la Suisse, toujours soucieuse de "propreté", il fut procédé à des stérilisations de ces "indésirables" jusqu'aux années soixante-dix.

CQFD ?

Ces populations sont européennes, françaises pour certaines depuis plus de générations que nombre d'agités du Front National et, si dans un cas comme le fait-divers ici cité la Loi doit, bien évidemment être respectée... le discours xénophobes opposant "Français de souches" vertueux et "Allogènes prédateurs" relève ici de l'inculture et de la stupidité..

Philippe Renève a dit…

Merci de ces précisions fort utiles : les anti-roms ont tout faux.

Ces émeutes doivent bien sûr être condamnées mais on constate que le gouvernement  – j'allais écrire « de gauche », pardon, de Valls – court après le FN en gonflant les pectoraux de façon ridicule. Sur le terrain de la sécurité, aucun pouvoir en place ne peut avoir le dernier mot face à l'opposition ; Hollande et Valls semblent trop stupides pour le comprendre : le moindre fait divers est pain bénit pour les démagogues.

Il reste que la décision de refuser à un détenu d'assister aux obsèques d'un jeune frère est pour le moins technocratique. A un défaut d'humanité a répondu la violence ; il ne la justifie pas mais il n'est pas pour autant excusable.

Philippe Renève a dit…

Le gouvernement de Valls court après le FN.

A courir après des porcs, on n'a que le lisier (proverbe bourguignon).

Anonyme a dit…

Le débat dérive, au Figaro et ailleurs, sur une différence de traitement entre des avocats en colère contre Taubira matraqués par des CRS et des "Gens du Voyage" traités avec laxisme..

N'étant pas spécialiste du maintien de l'ordre et sans info détaillée sur le déroulement des opérations, je me garderais bien de rejoindre le camp des "Y avait qu'à.." et je me rappellerai seulement avoir vu des manifestations paysannes ou de petits patrons routiers où les forces de l'ordre avaient fait preuve de "mansuétude et compréhension"..

Philippe Renève a dit…

Ouh quel mauvais esprit ! Mais non, voyons, lors de manifestations, même violentes, d'agriculteurs ou de petits patrons, la maréchaussée est un peu distraite, c'est tout. Elle ne veut pas embêter d'honnêtes déverseurs de lisier ou brûleurs de pneus, voyons.

Philippe Renève a dit…

Mais pour ces salariés voyous, voire voyous de salariés, qui enlèvent la chemise de leur gentil DRH licencieur, on requiert l'intervention de la même maréchaussée pour venir les chercher à la maison à l'aube devant leur famille.

Non mais.

Autre chose. La Marine de souche bleu-blanc-jaune a annulé sa participation à un débat quand elle a appris qu'il y aurait finalement ses deux rivaux dans la prochaine élection, non ? Courage, fuyons, dit-elle.

Philippe Renève a dit…

FIAC rime avec arnaque.

Dans 90% de l'« art  » contemporain il y a trois catégories d'œuvres : les débiles bien cotées, les stupides moyennement cotées et les crétines mal cotées.

Seules les deux premières intéressent les vrais « amateurs » (lire investisseurs).

Anonyme a dit…

Pour ceux qui auraient raté le "Jour du Seigneur" pour cause de changement d'heure

L'Eglise de France évolue :

http://www.charentelibre.fr/2015/10/24/eure-le-cure-se-payait-des-percings-et-de-la-drogue-avec-l-argent-de-la-quete,2023720.php

Et Christine Boutin de son côté, que l'homosexualité est un péché, au même titre que les petites envies de chocolat.

http://yagg.com/2015/10/26/sophie-aram-a-propos-de-christine-boutin-pourquoi-ne-dire-quune-connerie-par-phrase-quand-on-peut-en-mettre-deux/

Philippe Renève a dit…

Voilà un curé moderne.

Sophia Aram brûlera dans les feux de l'enfer pour avoir raillé sainte Christine Bout Teint.

Philippe Renève a dit…

Bout de cierge Teint, bien sûr.

Philippe Renève a dit…

Béziers: Robert Ménard invite Nadine Morano à le «rejoindre».

Dieu du ciel. Pourvu qu'ils ne nous fassent pas des petits.

Philippe Renève a dit…

Le fromage serait aussi addictif que la drogue, l'alcool et le tabac.

Je confirme : depuis des années je me shoote à l'Epoisses bien fait et je n'arrive pas à décrocher.

Philippe Renève a dit…

Et voilà papy Delon qui fait sous lui : Propos sur la « race blanche » : Alain Delon tire son chapeau à Nadine Morano.

A trente ans il était splendide, à quatre-vingts il est sordide.

Anonyme a dit…

Je note :

"Alain Delon affirme «qu'(il) a connu la France du général de Gaulle et c'était autre chose»"

C'est vrai ! Le temps du SAC et des barbouzes de l'affaire Markovic, c'était autre chose !

Anonyme a dit…

Finalement, Nadine Morano est une communicante de notre temps qui a bien assimilé les règles du "buzz".

Sa "France judéo-chrétienne de race blanche", c'est un peu le "T'es une fille et t'as pas de shampoing.." qui a propulsé Nabilla sur le devant de la scène.

En espérant que, confrontée bientôt à la "baisse de hype", il ne lui vienne pas l'idée d'agresser Nico à coups de couteau..

Sinon, chez les Identitaires drapés dans la "laïcité", ça dérape ! Riposte Laïque s'acoquine avec les néo-nazis allemands de Pegida, dans des manifestations folkloriques baptisées "Hooligans (versions novlangue du désuet "skinheads") contre Réfugiés et une version plus respectable de ce type de groupuscule se fait de la publicité en virant une journaliste turque d'une cérémonie où ils entendaient honorer ce pauvre Fazil Say, qui n'a pas dû vraiment comprendre à qui il avait affaire.

Tollé à la Mairie de Paris qui se désolidarise, affirmant n'avoir que "mis à la disposition des locaux" à une association.. un peu comme précédemment la Mairie de Lyon ayant mis à disposition une salle du Parc de la Tête à un groupe identitaire assumé "néo pétainiste".

La nouvelle politique de rentabilisation du patrimoine (chère aussi à Fleur Pellerin, qui rêverait de transformer le moindre amas de vieilles pierres inutiles en centre commercial) montre ainsi ses limites..

Philippe Renève a dit…

On voit surtout que les idées racistes et fascisantes s'affichent au grand jour, jusque chez les politiques naguère modérés.

Plusieurs raisons à cela. Le mécontentement des classes moyennes croît devant la politique de Hollande qui fait ce que la droite n'avait pas osé (travail de nuit et le dimanche, toujours plus de cadeaux aux grandes entreprises) et incite à aller voir les plus gueulards des opposants ; la soi-disant gauche laisse monter les votes FN pour barrer la route aux Reps et la presse, soucieuse de sensationnel avant tout, offre une vitrine permanente à l'extrême-droite. Une situation rêvée pour tous les crânes rasés de l'intérieur.

Anonyme a dit…

Front National et Parti Socialiste, une mécanique bien rôdée..

Le Front National est malheureusement à chaque fois utile lorsqu'apparaît une élection à enjeux.. Ici la prochaine échéance présidentielle est de dans les viseurs.

Si François, homme de droite métamorphosé en 1971, sut jouer de ses amitiés dans le camp de la droite française "extrème" : qu'on se souvienne de la réhabilitation des généraux putschistes OAS, dès sa réélection, de son amitié avec l'ancien chef de la police de Vichy, de sa gerbe envoyée chaque année sur la tombe du Maréchal, etc, etc.. il n'hésita pourtant pas à se dresser en 1988 comme seul rempart au fascisme profanateur de tombes juives..

Le RPR ne fut pas en reste non plus de ce type de manipulations qui obligea nombre de progressistes à glisser dans l'urne en 2002 un bulletin Chirac..

Manuel Valls se prépare à l'exercice... qui, dans de fortes probabilités, amènera le pondéré Juppé à l'Elysée.

Cela devient banal : au fur et à mesure qu'approchera l'échéance de 2017, l'insécurité, tout comme le Front National, vont monter dans les sondages..

Philippe Renève a dit…

C'est exactement ça.

Le pondéré Juppé à l'Elysée ? Espérons en tous cas que l'agité de Carla ne passera pas.

ardèche a dit…

Comme en 2002, ma main gauche ignorera ce que fait ma main droite à contre cœur.
Tout est fait pour que nous n'ayons pas vraiment le choix.

Par ailleurs, le monde est fou. A Melun un avocat tire sur le bâtonnier puis se suicide. Les cellules psychologiques ne sont pas pour tout le monde. Que je me déplace, que je fais mon éolienne, que je soutiens tout le monde. Même les voisins autant que les familles concernées. Soutien quand tu nous tient...Qui va soutenir la famille de cet avocat et du bâtonnier? Qui va chercher à comprendre les raisons de ce geste? Circulez, il y a les voisins, les vagues connaissances, les habitants des hameaux avoisinants qu'il faut soutenir en priorité. Ma main gauche tremblera mais ma main droite ne faiblira pas.

Philippe Renève a dit…

Bonjour Ardèche

En effet, il est moins coûteux en temps et en finance de soutenir (rapidement et vaguement) les gens traumatisés que de chercher les causes et d'y remédier.

Quelques paroles émues devant micros et caméras, une cellule d'aide psychologique (une fumisterie, selon les psychiatres), et le tour est joué.

On se demande s'il faut appeler cela de la politique ou de la communication.

Anonyme a dit…

De l'utilité des cellules psychologiques..

Dans le cas de catastrophes, il peut s'avérer très utile de prendre en charge immédiatement les survivants, d'orienter leur deuil dès le démarrage de sa construction, de façon à ce que celui-ci ne prenne la forme d'une action collective en direction de responsables qu'il vaut mieux parfois protéger..

Jamais les victimes n'ont été aussi entourées. Elles eurent même droit un temps à un secrétariat d'état. (Peut-être faudrait-il écrire un jour sur ces fugaces appendices gouvernementaux cocasses apparus au gré de l'air du temps : "Qualité de la vie", "Temps Libre" "Aide aux Victimes" "Identité Nationale" ).

Sinon, dans certaines villes, à défaut de cellules d'aide psychologiques, portez plainte pour un cambriolage et vous verrez dans les jours qui suivent sonner à votre porte des militants du Front National prompts à vous exprimer leur compassion..

Philippe Renève a dit…

Les cellules d'aide psychologique peuvent être très utiles mais il semblerait que trop souvent elles sont assurées par des gens peu formés et elles sont très éphémères, alors que certains traumatismes sont longs à soigner. De plus elles « psychiatrisent » parfois à l'excès des douleurs normales.

Voir cet article Hélène Romano et Boris Cyrulnik : « Les cellules psy sont devenues un gadget politique ».

Anonyme a dit…

Je découvre dans le détail, dans les journaux de ce matin, le drame de Melun.

L'avocat a emporté avec lui les raisons de son acte mais a laissé un texte-fleuve de 250 pages, qui laissent à penser qu'il était relativement perturbé. Malgré son engagement dans le groupuscule haineux que l'on ne connait que trop, les mobiles d'ordre politiques devraient raisonnablement être écartés.

Cependant, le groupuscule qui le présente comme "son avocat"exploite sans vergogne l'incident, sans doute heureux d'une publicité opportune, faisant du déséquilibré une victime d'on ne sait quel complot.. Un peu fort de café !

On imagine difficilement les mêmes agités avançant des thèses psychologiques dans le cas d'un acte terroriste, comme, ne cherchons pas trop loin, celui qui a eu lieu récemment dans le Thalys..

Ce qu'on peut déduire de tout cela c'est que : d'une part, les groupuscules délirant comme RL ne peuvent qu'attirer les esprits troublés, il n'est qu'à lire leur prose hystérique, leurs titres chocs, leur vision complotiste pour s'en rendre compte..

Que les extrêmes attirent les extrêmes, cela se conçoit aisément. Les mouvements anarcho-libertaires, pour qui j'aurais plus de sympathie, ont régulièrement dans leurs rangs un pourcentage de paumés divers qui, en général, ne restent pas ou s'en vont vers d'autres extrèmes..

Laissons donc à d'autres le goût des faits-divers EM-BLE-MA-TI-QUES..

Millet Angelus a dit…

Toutes ces commissions et ces cellules d'aide.
Il serait intéressant d'en connaitre les budgets.
De là à dire que le malheur des uns fait le bonheur des autres il n'y a qu'un pas que l'accumulation de ces "machins" autorise à franchir.
.
AM

Philippe Renève a dit…

Les faits divers sont systématiquement exploités par ceux qui n'ont qu'un programme démagogique sans ligne directrice et pas d'argumentation sérieuse.

Philippe Renève a dit…

Bonjour Angelus

Quel pseudo charmant !

Votre réflexion est judicieuse : on n'entend jamais parler de ce côté des choses.

Philippe Renève a dit…

Belle illustration d'exploitation de faits divers : Le FN demande la démission de Fabius à cause de son fils.

On peut prévoir que bientôt il exigera la démission de Hollande si par exemple un de ses petits-neveux roule en mob sans casque.

Anonyme a dit…

Puisqu'on parle du FN..

Les fraudes au vote de Marine Le Pen au parlement européen dénoncées par une député conservatrice suédoise.. Elle ne pourra guère hurler au complot islamo-gaucho-maçonnique !

Philippe Renève a dit…

Elle hurlera au complot droite-gauche tous pareils !

Anonyme a dit…

Robert Ménard part en croisade.. contre le döner kebab !

A coup de grandes déclarations fracassantes "JE NE VEUX PAS QUE BÉZIERS DEVIENNE LA CAPITALE DU KEBAB ! ", il mène son nouveau combat, sans peur du ridicule..

Effet réussi : il surprend ! On ignorait qu'une compétition au titre de "capitale du kebab" existait et que Béziers y était bien placée !

Son argumentation n'est pas triste, il invoque (Merci Nadine Morano !) la culture judéo-chrétienne en péril..

Laissons-lui donc son "buzz" hebdomadaire car, si personne ne parle plus de lui, il risquera par désespoir de se suicider devant la grotte de Lourdes. (Moins éloignée que Paris et surtout, l'idée du suicide a Notre Dame a déjà été prise).

Un décodage amusant : http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/10/30/robert-menard-les-kebabs-et-la-culture_4800315_4355770.html

Anonyme a dit…

Sinon.. Halloween cette année était terrifiant ! Des enfants, ne reculant devant rien, s'étaient déguisés en Roms et en réfugiés pour terroriser les zones pavillonnaires et racketter des friandises.

On attend dans les prochains jours le nouvel arrêté municipal de Robert Ménard..

Philippe Renève a dit…

Ce qu'il y a de bien avec Ménard, c'est qu'il est son propre antidote : il en fait tant qu'il parvient toujours à franchir avec panache les bornes du ridicule le plus hilarant.

Cette histoire de kebab me rappelle l'épopée glorieuse des valeureux croisés du saucisson.

Anonyme a dit…

Merci du rappel !

J'ai retrouvé dans le fil une évocation de Christine Tasin, une des animatrices de ces pique-niques identitaires qui, tout comme les distribution de "soupes au cochon" aux sans-abris, ont fait long feu..

M'a toujours étonnée la bienveillance de Libération envers Christine Tasin, qui avait eu droit en son temps à un portrait sympathique en dernière page du quotidien et qui, au pire, n'est jamais que légèrement égratignée par un journal d'ordinaire plus prompt à dégainer devant ce type d'excité(e)s.

Récurrent chez elle, ses descriptions à la limite de l'érotisme des skinheads qu'elle croise dans les manifestations auxquelles elles participent. Son portrait du célèbre "Batskin", ses émois plus récents pour les crânes rasés de Pegida (à découvrir, pour ceux qui ne sont pas trop sujets à la nausée, sur son site et sur celui de "Riposte Laïque".

Pour faire bref : la gastronomie s'est toujours enrichie des apports extérieurs et ces ridicules campagnes ne pourront rien contre ce phénomène immémorial..

Philippe Renève a dit…

Attention quand même au prosélytisme religieux à travers d'innocentes importations culinaires : encore un rappel, il ne faut pas se laisser envahir par certaines agressions végétales.

Anonyme a dit…

Contre toute attente, l'AKP a remporté les élections législatives tandis que les scandales continuent, dont des livraisons d'armes aux dijihadistes syriens opérées par le M.I.T. (Les services secrets de Turquie).

Par contre, il a réussi à souder l'opposition, y compris la gauche nationaliste qui y voisine avec les autonomistes kurdes.

Pendant ce temps, Poutine continue ses frappes sélectives, épargnant l'EI, destinée à survivre car prétexte à la survie de Bachar El Assad.

Le Proche Orient n'est pas prêt de connaître la paix..

Philippe Renève a dit…

Pas question de parler d'élections arrangées. Non ?

Philippe Renève a dit…

Migrants : la justice ordonne des mesures d'urgence à Calais. Il aura donc fallu une décision de justice pour que la France, un des pays les plus riches du monde, traite quelques milliers de migrants de manière simplement humaine.
Quelle honte.

Philippe Renève a dit…

Le CDI «est très inquiétant, très anxiogène», assure Pierre Gattaz.

Personnellement, je trouve Pierre Gattaz très inquiétant, très anxiogène. Heureusement qu'il n'a qu'un CDD.

Anonyme a dit…

Et pourtant... La mise en place de la "rupture conventionnelle" avait déjà apporté de la souplesse.

Régulièrement, des formules-chocs apparaissent, pour essayer d'enterrer le CDI. Mais rien ne vaudra jamais celle de Laurence Parizot :

"La santé, l'amour, la vie sont précaires.. Pourquoi le travail ne le serait-il pas aussi ?"

On touchait là à la poésie..

Philippe Renève a dit…

Oui, c'était joliment philosophé. C'est vrai que ce Pierrot lunaire est beaucoup moins romantique que l'adorable Laulau. Il est plutôt du style geignardo-scandalisé ; ça ne serait pas gênant si le gouvernement Valls ne le prenait pas au sérieux.

Anonyme a dit…

De l'exploitation des faits-divers..

Vu, ce matin, sur un présentoir à journaux, ce titre-choc d'un magazine à sensation belge :

"J'ai décapité ma mère pour faire comme DAECH",

illustré d'un visage de jeune fille blonde, dans le genre "beauté hamiltonienne" mais sans le flou romantique trop daté.

http://www.zepresse.fr/images/revues/L9751.jpg

Sinon, Robert Menard dérape sur Twitter, exploitant la veine facile du fantasme de l'empoisonnement de la population par le sang contaminé par les invertis fornicateurs.. Sur son blog, il évoque une "drague" supposée des Homosexuels par le PS, catégorie qualifiée de "minorité – forte de relais chez les politiques et dans les médias" en oubliant que son propre parti n'est pas en reste dans cette stratégie, de la composition de son état major au positionnement prudent de Marine Le Pen sur la question du mariage gay..

Un peu faible, cependant. L'Excité de Béziers peut mieux faire !

Philippe Renève a dit…

Navrant. Robert, tu nous déçois, là : thème éculé, qui fleure le XIXe siècle. Un peu d'invention, voyons. Allez, on va t'aider : tu pourrais dire par exemple que Daech est essentiellement peuplé d'ados homos piercés et drogués au marxisme-léninisme. Tu vois que ça sonne tout de suite plus moderne et efficace, non ?

Faut tout leur apprendre. Quelle époque.

Anonyme a dit…

Effectivement, il peut mieux faire.
Une suggestion :

https://edukactus.wordpress.com/2015/11/01/identite-robert-menard-veut-interdire-les-chiffres-arabes-dans-les-ecoles-de-beziers/

Philippe Renève a dit…

Très bien vu. Il pourrait aussi interdire à bon escient les arabesques et les maroquineries.

Philippe Renève a dit…

Il semble que la nouvelle Ministre du Travail ne connaisse pas la législation la plus élémentaire sur les CDD. Invitée de BFMTV ce jeudi matin, la ministre du Travail Myriam El Khomri a affirmé qu'un contrat à durée déterminé peut être renouvelé "trois fois pour une durée de trois ans"... avant de reconnaître qu'elle ne savait pas vraiment.

Etre incompétent en arrivant à un ministère, soit. Mais deux mois après, c'est un peu fort. Sans doute se consacre-t-elle exclusivement aux inaugurations mondaines.

Voilà qui va combler d'aise le susdit Ménard.

Anonyme a dit…

Myriam El Khomry aurait-elle été embauchée par le même DRH que Fleur Pellerin ?

Sinon, pour en "finir" avec Robert Ménard, des voix s'élèvent pour l'organisation d'un "Festival du Kebab" à Béziers, amusante réplique aux apéros saucisson-pinard d'autrefois sauf que (avis personnel), la qualité gustative de nombre de kebabs laisse autant à désirer que la charcuterie de supermarché chère aux Identitaires..

Philippe Renève a dit…

Débauche d'embauches catastrophiques.

Le festival du kebab est une idée amusante. Mais Ménard ne trouvera-t-il pas un prétexte pour l'interdire ?

Anonyme a dit…

Vraisemblablement !

RM est représentatif du fonctionnement des élus d'extrème-droite : ils s'appuyent sur le mécontentyement généré par la crise, canalisent l'attention sur un bouc émissaire (qui varie, selon l'actualité : du Musulman au Rom, au réfugié..) pour faire écran à des promesses qu'ils ne pourront jamais tenir "l'emploi pour tous", par exemple.

D'où la pléthore de déclarations et d'actions symboliques propres à contenter leur électorat (Pour Ménard, les commerçants du centre-ville de Béziers, à qui il promet une "ville propre", pour attirer la manne touristique).

Pour ce qui est du programme économique du FN, la stratégie "d'attrape-tout" marche à plein : sortie de l'euro, retraite à soixante ans, pas touche aux 35 heures pour la partie "pauvre" de leur électorat et son contraire habilement communiqué en ce moment pour les plus hauts revenus. Ainsi, la "sortie de l'euro" commence à être démentie, idem pour les 35 heures.

Depuis le fascisme et le "national-socialisme", rien de nouveau, les nationalistes draguent tous azimuts avant leur prise de pouvoir et, à la fin, c'est le Peuple qui trinque.

Philippe Renève a dit…

C'est bien ça : attirer l'électeur par tous les moyens pour prendre le pouvoir et en profiter. Seuls les naïfs se laissent prendre ; mais c'est si tentant sur le papier...

Philippe Renève a dit…

« Je t'aime 80 fois », le message d'amour de Brigitte Bardot pour « son » Alain Delon.

La négation absolue de l'adage « si jeunesse savait, si vieillesse pouvait ».

Philippe Renève a dit…

Car le savoir de ces vieux-là ne leur sert qu'à pouvoir dire les plus prodigieuses âneries.

Philippe Renève a dit…

Des frais de tenue de compte pour les clients de la BNP dès 2016.

Les banques françaises, dont les profits explosent joyeusement depuis quelques années, vont tout simplement racketter leurs clients en facturant des services de tenue de compte gratuits depuis toujours. Acceptez ou allez voir ailleurs, c'est le choix.

Bien entendu, silence assourdissant du prétendu gouvernement de gauche. Rappelons que le compte bancaire est obligatoire pour la plupart des Français, même les plus modestes pour qui deux ou trois euros par mois ne sont pas négligeables.

Philippe Renève a dit…

Disparition de Glucksmann. Un bel exemple des atteintes de l'âge sur les idées d'un homme : parti de l'extrême-gauche avec Sartre, il est arrivé à la droite avec Sarkozy.

Le chemin inverse étant rare, on peut penser que le sien s'explique plus par les ravages du temps que par les bienfaits de la raison.

Anonyme a dit…

Ouille !
De nature à troubler nos fascistophiles locaux, toujours prompts à ériger le néo-tsar en "homme d'état modèle".
Wlady s'en prend à Charlie Hebdo pour.... blasphème !
Dans la sainte Russie, ,ces dessinateurs indélicats auraient été, tels d'ordinaires Pussy Riot, envoyé dans un camp de rééducation en Mordovie. Double peine : le responsable de la culture étant Gérard Depardieu, on peut espérer qu'il n'est pas en charge du divertissement des détenu(e)s..

http://www.france24.com/fr/20151107-crash-sinai-kremlin-charlie-hebdo-deux-dessins-blasphematoires?ns_campaign=reseaux_sociaux&ns_source=FB&ns_mchannel=social&ns_linkname=editorial&aef_campaign_ref=partage_user&aef_campaign_date=2015-11-07

Philippe Renève a dit…

C'est tout à fait trognon : le Poutine chéri des ultralaïcs qui pourfend le blasphème, c'est un régal de fin gourmet.

Dans un autre domaine, on est en train de découvrir l'esprit sportif un peu particulier de Vladimir et ses sbires ; un véritable système organisé de dopage et de triche aux contrôles.

Le sport de Poutine et Volkswagen, même combat.

Philippe Renève a dit…

La Marine bleu-blanc-pas rouge assimilée à une bactérie opportuniste, c'est assez bien vu. L'antibiotique spécifique reste à inventer, hélas.

Philippe Renève a dit…

Il s'avère bel et bien que ce type est un provocateur.
Manipulation islamophobe: Le directeur de l'IUT de Saint-Denis démis de ses fonctions.
« (...) Selon le texte de l’arrêté, il est notamment reproché à Samuel Mayol d’avoir introduit à la mi-octobre "un nombre significatif d’objets cultuels", en l’occurrence des tapis de prière, dans le local d’une association étudiante musulmane pour faire croire à une dérive communautariste au sein de l’IUT. »

Philippe Renève a dit…

Je n'ai aucune envie de commenter les événements d'hier. Les Français ne cèderont pas devant les assassins.

Anonyme a dit…

L'attaque avait-elle été prévue ? Pour ma part, j'aurais tout lieu de penser que OUI. Quand au lieu et au moment exact.. les services de renseignement fonctionnent (tant mieux) mais ont leurs limites (hélas !).
Parmi les signes dans la semaine dernière rétablissement du contrôle aux frontières, sans débat, ni comm' officielle conséqunte), interview d'un Cazeneuve d'habitude plutôt discret, interview bien préparée et accordée à Libération, centrée sur la question terroriste..
Le contexte s'y pr^tait car l'offensive kurde contre Daesh dérange plusieurs intérêts de la région DAESH en premier, les Kurdes (et les brigades yezidies) sont la seule force au sol efficace, aguerrie et boostée par les livraisons d'armes d'Obama (qui, ici, a fait le bon choix), Hafez El Assad, qui n'est pas au mieux avec les Kurdes et n'a aucun intérêt à voir DAESH écrasée.. Erdogan les Kurdes tendraient à diriger leur offensive vers l'ouest, s'installant durablement le long de la frontière turque et se rapprochant de la zone d'Adana, et Poutine enfin, qui n'aurait aucun intérêt à voir la situation syrienne se débloquer, situation qui lui accorde un répit dans la réprobation internationale concernant ses annexions ukrainiennes.
Tant d'intérêt convergents - hélas encore - ne peuvent que provoquer une situation explosive..
Des Parisiens innocents en font les frais tandis que d'autres opportunistes (no fachos identitaires locaux) se frottent les mains de l'aubaine..
Un autre bénéficiaire François Hollande, qui récupérera des points au passage..

Philippe Renève a dit…

Tout commentaire est superflu après les assassinats d'hier.
Je renvoie au billet d'Axel Kahn qui me semble bien résumer ce que nous ressentons : Vive la vie. Le temps de la solidarité et de l'unité.

Anonyme a dit…

Exprimer l'émotion en de telles circonstances demande un rare talent, je ne l'ai pas et m'en abstiendrai..

J'ai, par contre, été surpris de la lucidité d'un Dominique De Villepin sur la situation actuelle :

https://www.youtube.com/watch?v=aY90k2IL9zw

Sans se mortifier sur les erreurs commises avant : ne pas avoir soutenu les rebelles syriens avant que n'apparaisse cette monstruosité qu'est DAESH, peut-être serait il opportun d'intensifier sur le terrain les bombardements des positions de l'E.I. et de soutenir les forces kurdes et yezidies dans leur offensive actuelle ?

C'est à François Hollande maintenant, en tant que chef des Armées, d'en décider..

Philippe Renève a dit…

En effet, le monde entier le reconnaît : il faut éliminer Daesh sur le terrain. Mais pour le moment, personne ne veut envoyer de troupes au sol de peur d'un enlisement comme en Afghanistan ou en Irak. Il faudra bien s'y résoudre ; seule une coalition massive, sous l'égide de l'ONU par exemple, pourrait agir efficacement.

En Europe, il semble évident qu'il faut rétablir des contrôles sérieux aux frontières de chaque pays ; si on en avait eu ces dernières années, les terroristes venus de Belgique ou de Grèce n'auraient pas eu cette totale liberté de mouvement.

Philippe Renève a dit…

Villepin a raison : on ne peut gagner une guerre contre le terrorisme. Il faut lutter contre ses moyens et ses causes : leaders islamistes, prêcheurs extrémistes, sites internet appelant au djihad, financements par le pétrole ou des pays félons – dont on parle bien peu.

Anonyme a dit…

De surprises en surprises, je tombe sur des choses assez justes, émanant de personnes dont l'orientation politique n'est vraiment pas la mienne.

Sur la question de l'émotion (légitime) face à des situations comme celle que la France connaît depuis vendredi, ce que dit Arnaud Danjean, un proche d'Alain Juppé (par ailleurs ancien de la DGSE), me semble assez juste :

CITATION

"Enfin, il y a la société. Première victime du terrorisme, elle est sa caisse de résonance. Dialectique terrible dans laquelle le traumatisme de la victime et l'expression d'indignation qui en découle sont aussi les marques de réussite de l'action criminelle.

De ce point de vue, nos mobilisations spontanées, très émotionnelles, cachent de plus en plus mal notre impuissance collective à considérer la menace terroriste à sa juste mesure. Ce que nous glorifions comme des sursauts civiques, admirables par ailleurs, trahissent une vulnérabilité psychologique qui n'échappe pas à nos bourreaux. Il ne s'agit pas de se résigner ou d'être fatalistes.

Mais le combat contre un ennemi dont l'émotion, la stupeur, l'effroi sont les principales armes demandera aussi une capacité à ne pas prêter excessivement ce flanc. Essayons de ne pas découvrir fébrilement à chaque tragédie que le terroriste vit de la terreur qu'il provoque… Les sociétés qui parviennent à ce degré de résilience, qui est tout sauf une accoutumance passive, sont aussi celles qui luttent le plus implacablement contre le terrorisme."

FIN de CITATION

Philippe Renève a dit…

Je suis très content de ce texte : il montre très bien que l'attitude émotionnelle actuelle de beaucoup de gens est encore un succès pour les terroristes. Manifestations éplorées, douleur étalée, déplorations en réunion sont pain bénit pour eux car ils montrent qu'ils ont réussi à instaurer une terreur durable.

Rester forts et lutter dans le calme et la dignité me semble répondre beaucoup plus justement à leurs attaques. Les grandes douleurs sont muettes.

Anonyme a dit…

Bonjour !

En général, je trouve souvent un pu gentillet l'humour du Gorafi... mais cet article m'a amusé, car propre à énerver tant un exotique salafiste qu'un "bien d'chez nous" bas-du-front !

http://www.legorafi.fr/2015/11/18/letat-islamique-annonce-sa-dissolution-apres-que-son-chef-a-lu-le-coran-pour-la-premiere-fois/

Sinon, quand même plus sympathique que les apéros racistes, cet évènement qui aurait pu avoir lieu :

http://o.nouvelobs.com/people/20151117.OBS9694/pour-repondre-aux-terroristes-il-organise-une-orgie-sexuelle-place-de-la-republique-et-c-est-jeudi.html

Philippe Renève a dit…

Bonjour

Excellent le canular du Gorafi, en effet. A la fois cocasse et finaud.

Quant à la manif, ça, c'est de l'union nationale !

Anonyme a dit…

De l'application des lois et de leurs effets parfois inattendus..

Si on examine un des articles ( L. 212-1) du code de Sécurité Intérieure, remise à jour de la fameuse loi de 1936, menançant de sanctions :

(Les groupes ) " qui, soit provoquent à la discrimination, à la haine ou à la violence envers une personne ou un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée, soit propagent des idées ou théories tendant à justifier ou encourager cette discrimination, cette haine ou cette violence ;

L'application de cet article, permettrait, tout à la fois, de fermer des sites djihadistes mais aussi ceux relayant des appels à la haine de type xénophobes/identitaires..

Sans ces excités qui prospèrent mutuellement, l'espace démocratique s'en porterait-il plus mal ?

Ce qu'on peut ainsi se demander, à la suite des attentats de DAESH vendredi, c'est si ce pseudo-état, en exportant la violence sur le sol de l'Europe et en utilisant des combattants étrangers issus de ces territoires, ne chercherait pas, en une logique de "stratégie de la tension éprouvée" à exciter la répression sur les communautés musulmanes d'Europe et ainsi, renforcer son cheptel de candidats au suicide ?

C'est ainsi, depuis la fin du XIX° siècle et l'apparition de groupes terroristes "modernes", qu'a toujours fonctionné cette logique, comptant sur la répression et ses inévitables dégâts colatéraux pour renforcer son recrutement.

Apparemment, ce serait, en ce moment, bien raté !

D'une part, les "dommages collatéraux" ne se sont guère produits, si l'on excepte les quelques atteintes-défouloir à des lieux de cultes (aussi stupides que celles qui suivent en général les crises israelo-palestiniennes) et, plus tragique, un passant turc tombé sous les balles d'une sorte de Kamikaze (il s'est suicidé ensuite) à Cambrai.

Finalement, la démocratie tient bon ! Et ce n'est pas demain que l'on aura une sorte de dictateur mégalomane (ou son équivalent féminin), sur le modèle de celui de Moscou qui fait tant fantasmer nos fascistophiles locaux.. (J'en salue ici quelques specimen de mes connaissances au passage et les remercie de leur attention et de leur fidélité)..

Gardons ainsi notre confiance en la démocratie face à la haine et aux fanatismes !

Anonyme a dit…

Ainsi, gardons-nous de sombrer dans la paranoïa et de voir des Djihadistes internationaux infiltrés partout !

Même si, parfois, c'est difficile !

https://fr.babbel.com/fr/magazine/10-astuces-d-expert

Philippe Renève a dit…

Bien sûr : les buts des terroristes sont d'une part de faire peur à une population pour mieux la manipuler, d'autre part de dresser les communautés les unes contre les autres. Ils espéraient ici que les musulmans, les arabes, les maghrébins seraient montrés du doigt, insultés, violentés afin que certains d'entre eux, se sentant persécutés, se vengent en rejoignant leurs rangs. Pour l'instant, à part quelques excités notoires, il n'y a pas eu de réactions de ce genre et les chefs de Daesh doivent être bien déçus.

Philippe Renève a dit…

Pourquoi ce lien vers des conseils pour l'apprentissage des langues ? Il est vrai qu'ils sont très intéressants.

Anonyme a dit…

Je l'avoue : j'ai eu peur !
L'image de ce barbu hirsute et inquiétant, et qui parle neuf langues m'a effrayé !
Pensez : un tel individu, apte à s'infiltrer partout, par les temps qui courent...

Philippe Renève a dit…

Brrr... Dangereux, à n'en pas douter. Wauquiez le ferait interner dans un de ses camps.

Anonyme a dit…

Je me promène un peu sur le net, je m'informe et m'aperçoit d'un paradoxe : le FN n'est guère favorable à une mesure répressive.. Etonnant, non ?

Je cite, lors de son passage ce matin sur France Inter :

"Le Front national s'était fortement opposé à la loi sur le renseignement adoptée cet été, qualifiée même, le 24 juillet, de "petite victoire pour les terroristes" par le vice-président du FN Florian Philippot.

A une auditrice qui lui demandait si son opposition dans ce domaine n'était pas liée à "l'utilisation massive" d'internet "par les groupuscules d'extrême droite, en particulier les identitaires et le Front national", Marine Le Pen a répondu: "c'est très intéressant votre question. Vous êtes en train de suggérer que cette loi de surveillance d'internet ne viserait pas à lutter contre le terrorisme mais en réalité à tenter d'empêcher la diffusion des idées, y compris de celles avec lesquelles on n'est pas d'accord ?".

FIN de CITATION.

Finalement, les extrèmes, qu'ils rêvent de nettoyages religieux ou ethniques, ont finalement les mêmes craintes qu'on puisse les empêcher de clamer tranquillement sur le net leurs appels à la haine..

Philippe Renève a dit…

Ils emploient les mêmes moyens de recrutement et de lavage de tête que les djihadistes.

Anonyme a dit…

L'humour étant la politesse du désespoir, pas de complexes, donc, à rire un peu :

Sur la prestation radiophonique de MLP ce matin :

http://www.bfmtv.com/politique/marine-le-pen-quitte-le-plateau-de-france-inter-apres-une-verification-de-ses-propos-en-direct-931342.html

Sur des conseils de psychologie pertinents :

http://crevettedoms.canalblog.com/archives/2015/11/17/32941817.html

Et, comme le disait si bien Doug Larson :

"Never doubt the courage of the French, they are the ones who discovered snails are eatable"

("Ne mettez jamais en doute le courage des Français. Ce sont eux qui ont découvert que les escargots étaient comestibles")

Philippe Renève a dit…

Tiens donc... Marine n'aime pas qu'on lui mette le nez dans son caca, dirait-on. Mauvaise menteuse et mauvaise joueuse.

Utiles conseils psychologiques, les félins sont des êtres sensibles.

C'est vrai que les Français sont aussi courageux que les Américains sont masochistes : inventer les Mac Do, c'est inhumain mais y manger c'est suicidaire.

Anonyme a dit…

"RIONS SOUS LES BOMBES" (suite).

L'hébergeur de l'équipe de DAESH neutralisée à St Denis et sa désarmante candeur a, semble-t-il dopé la créativité des internautes...

Quelques morceaux choisis :

http://www.konbini.com/fr/tendances-2/quand-la-toile-francaise-se-moque-genialement-de-lhebergeur-des-terroristes/

Philippe Renève a dit…

Beuh c'est pas bien de se moquer.

Mais c'est drôle quand même !

Anonyme a dit…

Malgré les codes ronflants de ses opérations de bombardement ("Vengeance"), les Sukhoïs de Wladimir Poutine continuent de viser préférentiellement à l'E.I. les positions de l'Armée Syrienne Libre, le mouvement le plus gênant pour son ami Bachar El Assad.
De leur côté, les groupes kurdes-yezidis continuent de progresser.
Ils constituent la seule force à idéaux démocratiques et non religieux à se battre au sol contre DAESH. Peut-être serait-il plus judicieux pour l'Europe et la France de les soutenir et de laisser Wladimir Poutine et Bachar El Assad à leur jeu dangereux avec les Islamistes.
Le risque ?
La création de l'Etat Kurde, promis et dessiné lors du Traité de Sevres, et passé à la trappe au traité de Lausanne, la Turquie nouvellement kémaliste ayant renforcé ses positions militaires entre-temps.
Il est à noter que la zone autonome kurde créée lors des guerres contre Saddam Hussein s'est maintenue jusque là. Un état kurde constituerait une zone tampon bien utile dans cette région...
Mais, hélas ! le débat n'est guère abordé, ni dans nos media, ni par nos gouvernements..

Anonyme a dit…

Approximations (suite).

Après Marine Le Pen, c'est Eric Zemmour qui s'y colle !

Il s'en prend à Christine Taubira (pour ne pas changer) et lui reproche, comme d'habitude, sa "justice bienveillante évitant la prison, qu'elle juge criminogène", La cible des attaques : le cas d'Ismaïl Mostefaï – un des tueurs du Bataclan – "condamné à huit reprises mais jamais emprisonné."

Huit condamnations, avérées, prononcées pour des conduites sans permis, des vols, des outrages, sans aucune incarcération. Mais .... entre 2004 et 2010 ! Lorsque le très sécuritaire Nicolas Sarkozy officiait !

Valérie Pecresse argumenterait peut-être de la moindre dangerosité du sieur Mostefaï, celui-ci n'ayant apparemment pas fraudé la RATP..

http://www.huffingtonpost.fr/2015/11/22/valerie-pecresse-terrorisme-metro_n_8622074.html

Philippe Renève a dit…

L'alliance de Poutine avec la coalition USA-France-etc. est manifestement de circonstance : après l'explosion de l'avion russe en Egypte, Poutine devait agir pour montrer ses gros muscles à la population. Mais c'est aussi un moyen de s'installer sur le terrain ; on ne serait pas autrement surpris que tout ça vire à un affrontement est-ouest déguisé.

Philippe Renève a dit…

Zemmour, le FN et une bonne partie des Rep dont Pecresse sautent sur l'occasion des attentats pour dénoncer à qui mieux mieux l'insécurité générée par la prétendue incurie de Hollande et Valls. Le problème est que presque à chaque fois ils mentent un peu trop manifestement.

Au reste, il faudrait rappeler et marteler à Sarko que c'est bien lui qui a réduit de 13000 hommes les effectifs des forces de sécurité et désorganisé les services de renseignement intérieur.

Philippe Renève a dit…

Chez nos gouvernants, il y a les paroles, les bonnes paroles, pleines de compassion et de beaux sentiments, et il y a les actes - ou plutôt les absences d'actes.

Assaut à Saint-Denis: « L'Etat nous a abandonnés », dénoncent les voisins des terroristes.

Anonyme a dit…

Dommages collatéraux :

Frédéric Lefebvre ne dort plus et se pique de poésie :

"Ta belle âme prend son envol
Quand tes tripes recouvrent le sol
Ton sourire trace un nuage
Quand ici je m'enivre de rage"

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/citations/2015/11/23/25002-20151123ARTFIG00187-pris-d-insomnie-frederic-lefebvre-ecrit-un-poeme-sur-les-attentats.php

Philippe Renève a dit…

Il affirme que c'est le fruit d'une nuit d'insomnie.

Il faut agir vite. Je lance ici sur l'heure une souscription nationale au but de lever des fonds pour lui fournir chaque soir durant le reste de sa vie un puissant somnifère qui fera le plus grand bien à sa personne, à l'ensemble des francophones dans le monde et aux mânes de nos grands poètes disparus.

Victor, pardonne-lui, il ne sait pas ce qu'il fait.

Philippe Renève a dit…

Voilà un grand malheur : Monsieur Lefebvre rime.
Endormez-vous bien vite ô beau Républicain
Avant que dans Paris goguenard on n'imprime
Que sans un maroquin vous n'êtes qu'un faquin.

Anonyme a dit…

"Tête haute, mains propres !"

On n'est jamais si bien servi que par soi-même..

Les comptes de "Jeanne", micro-parti de Marine Le Pen mais pompe à finances du Front National, validés par les commissaires Crochet et Rigolot (ça ne s'invente pas), tous deux plus que proches du Front National.. au mépris total du code de déontologie de la profession.

http://rue89.nouvelobs.com/2015/02/13/les-comptes-microparti-marine-pen-valides-proches-fn-257661

Philippe Renève a dit…

Très édifiant sur la propreté du FN...

Philippe Renève a dit…

« Dehort » : les islamophobes, comme la plupart des intolérants, ne brillent pas par la culture.
Un lieu de prières musulman tagué près de Perpignan.

Philippe Renève a dit…

La COP21 : gesticulation, communication et inefficacité. Il n'en sortira – comme d'habitude – que de belles déclarations qui n'engageront personne ; brassons de l'air pour faire mousser la crème.
Il faudra attendre encore quelques décennies. Les Etats ne prendront des mesures sérieuses que lorsque les multinationales commenceront à perdre beaucoup d'argent en raison du réchauffement ; avant cela, tout n'est que poudre aux yeux.

Philippe Renève a dit…

Une bonne nouvelle.

Affaire Adidas: Bernard Tapie condamné à rembourser 404 millions d'euros.

Comme il en a planqué pas mal, espérons que ses biens seront saisis pour qu'enfin il rende gorge.

Anonyme a dit…

On serait curieux de savoir en quoi c'est "une bonne nouvelle" ?

Philippe Renève a dit…

Je publie ce commentaire dont le ton est pourtant bien déplaisant. Encore un exemple d'impolitesse caractérisée sur internet.

Bonjour Monsieur ou Madame On

C'est une très bonne nouvelle tout simplement parce que justice a été rendue envers une escroquerie manifeste au profit de Tapie orchestrée par Sarkozy et sa clique : prétentions injustifiées de Tapie à l'égard du Lyonnais, recours scandaleux (au lieu de suivre la procédure judiciaire en cours) à un arbitrage privé truqué dès le départ, honteuse indemnisation de 45 millions d'euros d'un préjudice moral – du jamais vu –, etc.

Si vous n'êtes pas d'accord, adressez-vous à la Justice.

Anonyme a dit…

Prétentions injustifiées vis à vis du Lyonnais ? Ce n'est pas ce qu'a dit la justice jusqu'à présent. Cet arrêt est une nouveauté, sur la base, semble-t-il d'éléments nouveaux dont nous verrons s'ils tiennent la route lorsque nous les connaîtrons. Vous les connaissiez sans doute ?
Le recours à l'arbitrage est une procédure parfaitement légale et qui ne peut être engagée que si les deux parties en sont d'accord. Où est le scandale svp ?
Pour les 45 millions de préjudice moral cela tenant parfaitement debout juridiquement parlant et c'était la somme limite qui avait été posée par le Lyonnais lui-même. C'est donc qu'il l'estimait ainsi sans doute...

Philippe Renève a dit…

Je suis toujours très amusé par ces arguments pseudo-juridiques approximatifs qui viennent critiquer une décision de justice dans une affaire complexe. Voyons cela.

« Ce n'est pas ce qu'a dit la justice jusqu'à présent. » Précisément, ce jugement vient rétablir les choses ; les anciennnes décisions de justice en sont nulles et non avenues.

« Cet arrêt est une nouveauté, sur la base, semble-t-il d'éléments nouveaux dont nous verrons s'ils tiennent la route lorsque nous les connaîtrons. » Ah bon. S'ils existent, pourquoi ne tiendraient-ils pas la route ? Ce jugement n'est sûrement pas basé sur des suppositions mais cet argumentaire, lui, l'est.

« Le recours à l'arbitrage est une procédure parfaitement légale et qui ne peut être engagée que si les deux parties en sont d'accord. Où est le scandale svp ? » Pourquoi donc être passé d'une procédure judiciaire classique à un arbitrage privé qui a rendu une décision contraire, sinon en raison de la complicité du pouvoir en place avec le sieur Tapie pour le favoriser ? Rappelons que plusieurs personnes sont poursuivies pour escroquerie en réunion dans cette affaire et il est bien avéré que les arbitres n'étaient pas tous dans l'indépendance nécessaire – c'est une litote – et que l'absence de recours après la décision est le fait du pouvoir politique.

« Pour les 45 millions de préjudice moral cela tenant (sic) parfaitement debout juridiquement parlant et c'était la somme limite qui avait été posée par le Lyonnais lui-même. » Une décision peut être parfaitement légale et parfaitement immorale, l'ignoriez-vous ? Enfin, cette limite de 45 millions ne concernait nullement le seul préjudice moral, mais l'ensemble d'une éventuelle indemnisation.

Tout cela n'est que du vent.

Anonyme a dit…

Visiblement vous ne connaissez rien à l'affaire, qui, effectivement est compliquée. L'argumentaire de la cour d'appel est que Tapie aurait été au courant de l'identité des acquéreurs d'Adidas et du montage frauduleux du Lyonnais et qu'il l'aurait donc accepté. Ca c'est totalement nouveau, Tapie a toujours dit le contraire. On attend de voir les éléments de preuve sur lesquels s'appuie la Cour pour affirmer cela. Et les voies de recours ne sont pas tout à fait épuisées.
Quant au recours à l'arbitrage il est parfaitement légal, couramment utilisé dans le milieu des affaires et on ne voit, pas sauf à prouver qu'il était truqué (et ceci n'a pas été encore jugé)en, quoi cela vous défrise.
Vous parlez de morale de manière bien à la légère me semble-t-il. Car, à la lecture des éléments de l'arrêt dont on dispose il apparaît que Tapie s'est bel est bien fait rouler, sauf que la justice estime qu'il n'y a eu rien d'illégal en ça. Alors la morale ?
Sans doute le personnage vous déplaît-il ? C'est votre droit, mais ne parlez pas de morale svp : il me semble que toute personne, memes si elle vous déplaît, a droit à une justice équitable.

Philippe Renève a dit…

Il n'est pas dans mes intentions de polémiquer avec quelqu'un qui affiche, une fois de plus, un ton aussi supérieur et discourtois. Vos arguments ne convainquent que vous et la faiblesse de vos raisonnements est manifeste.

Passez votre chemin, vous n'avez rien à faire ici.

Philippe Renève a dit…

Sarkozy et la culture, ça fait deux. Au moins.

« Salade et rhubarbe »: Sarkozy avait presque bon sur son expression.

Quand j'entends le mot culture, je sors mon Sarkozy.

Philippe Renève a dit…

Ouf, le FN a été désavoué par les électeurs. C'était un plaisir d'entendre ce soir Jean-Marine s'étouffer de rage.

Wald a dit…

Salut Philippe,

Nombre de régions détenues :

PS = 5
FN = 0

Papa borgne avait du avoir un rêve prémonitoire. "Jeanne au secours". La construction de sortes de léproseries modernes pour les "sidaïques" attendra encore quelques années, je me permets d'évoquer ce "point de détail".

Philippe Renève a dit…

Salut Wald
Oui, les le Pen sont bien déçu(e)s.
Cela dit, à droite on ne manque pas non plus d'imagination : le nouveau président d'Auvergne-Rhône-Alpes voudrait créer des camps d'internement pour les suspectés de sympathie envers les intégristes. Sans jugement, bien sûr, une simple impression suffira. Wauquiez-Ménard, même combat.

Wald a dit…

Pour Wauquiez, rien que du classique, il fait écho au FN depuis des années sur l'immigration, sans parler de son inoubliable sortie en 2011, lorsqu'il traita, en tant que ministre du travail en exercice, les chômeurs de cancéreux, au lieu d'assumer sa propre nullité.

Philippe Renève a dit…

Il a les dents très longues et ne recule devant rien. Sarko devrait se méfier.

Philippe Renève a dit…

On apprend la disparition du grand chef Kurt Masur. J'avais eu la chance d'assister à un concert en novembre 2003 où il dirigeait l'Orchestre National de France. Un moment inoubliable, particulièrement dans la deuxième symphonie de Brahms, à la fin de laquelle l'ensemble des musiciens de l'orchestre l'ont applaudi. Merveilleux souvenir, merci Monsieur Masur.

Philippe Renève a dit…

Ha Tapie « revient en politique ».

Extrait du Dictionnaire Tapie (édition de 1989 revue en 1993 et en 2015)

« Revenir en politique », expression. Attirer des électeurs par une démagogie constante afin de vendre leurs voix à des hommes politiques au pouvoir en échange de jugements ou arbitrages favorables dans les affaires qu'on traîne depuis des décennies.

Philippe Renève a dit…

Il y a un quart de siècle, face à la montée du FN, d'éminentes personnalités ont signé un texte qu'il est bon de relire aujourd'hui : l'appel des 250.

La plupart de ses phrases sont toujours, hélas, d'une grande actualité.

« A la base, la dégradation des mœurs politiciennes, les éclats d’un affairisme impudent, la prostitution de la justice par le politique, le désarroi idéologique, la mise en place d’une société glacée, impitoyable aux faibles, la dissolution des solidarités populaires anciennes, ouvrent la voie au réflexe poujadiste et au vote de la désespérance. Au sommet, l’équipe dirigeante du FN applique avec une ténacité cynique sa stratégie de conquête du pouvoir. »(...)
« Face au FN, il faut mettre en place un front de résistance, qui donnera un coup d’arrêt à ces entreprises et imposera l’adoption de mesures sociales et politiques propres à enrayer le développement du racisme. »

Cet appel n'a hélas guère été entendu à l'époque ; on voit aujourd'hui qu'il était précurseur et qu'il serait grand temps que les politiques au pouvoir réagissent non plus par des annonces fallacieuses mais par une vraie politique sociale et solidaire.

Philippe Renève a dit…

Un bel exemple de la réalité des choses en face de la communication sur l'environnement.

Il y a quelques semaines, la grand-messe de la COP21 ; embrassons-nous Folleville, la Terre est sauvée.
Aujourd'hui, triste retour aux réalités financières : quand des intérêts économiques sont en jeu, l'environnement peut crever. Boues rouges dans les Calanques : Royal désapprouve l’autorisation du préfet.
La Ministre de l'Ecologie n'a manifestement aucun pouvoir quand un préfet décide d'accorder le droit de polluer, sur ordre direct du Premier Ministre, dit-elle.

Je m'interroge : Hollande et son gouvernement ne nous prendraient-ils pas un tout petit peu pour des cons ?

Philippe Renève a dit…

Bonne année 2016 à tous.

ardèche a dit…

Meilleurs vœux pour vous et votre famille.

Philippe Renève a dit…

Merci, Ardèche. Mes meilleurs vœux.

Philippe Renève a dit…

En ce début d'année il y a des esprits inventifs. A La Poste, on remarque dans les tarifs au premier janvier 2016 qu'une lettre de 21g doit être affranchie le double d'une lettre de 20g : pour une destination en France, 1,60 € contre 0,80.

Toutes nos félicitations pour cette astucieuse arnaque.

Philippe Renève a dit…

Un bel exemple du discours-langue de bois du Medef – qui est aussi celui de Macron.

« (...) Tout le monde sait désormais ce qu’il faut faire, réduire la dépense publique, la dépense de fonctionnement et pas l’investissement, afin de diminuer les prélèvements obligatoires pour redonner de la compétitivité à nos entreprises et c’est bien cette compétitivité retrouvée qui produira un accroissement des investissements et enfin la création d’emplois. »

Il est pourtant évident que cette politique, menée depuis des années par la droite puis par la « gauche », ne fonctionne pas : les transferts aux entreprises (CICE, pacte de responsabilité [sic] et autres subventions sans conditions) provoquent bien la hausse de leurs marges et de leurs profits, mais ceux-ci, faute de demande, ne sont consacrés ni à l'investissement ni à l'embauche mais sont distribués aux entrepreneurs ou aux actionnaires.

Il n'y a qu'une relance de l'économie, orientée vers l'investissement et la consommation, qui permettrait de sortir de cette impasse. Mais les gouvernements successifs appliquent au contraire une politique d'austérité – pas pour tout le monde.

Philippe Renève a dit…

Lassana Bathily a sans doute sauvé plusieurs personnes de la mort à l'Hyper Casher de la ports de Vincennes il y a un an. Ils étaient juifs et il est musulman. Tiens donc, tous les musulmans ne seraient-ils donc pas des terroristes, comme le disent Donald Trump et l'extrême-droite française ?

Anonyme a dit…

Pour information.
http://www.liberation.fr/societe/2015/06/07/onvamourird-accordmais-qu-ilviennenouschercher_1324921

Philippe Renève a dit…

Il semble en effet que Lassana Bathily n'ait pas été aussi méritant que certains médias l'ont affirmé.

Il reste que, musulman, il était employé par des patrons juifs et côtoyait des clients juifs, tout cela en bonne entente contrairement aux généralisations mensongères de Trump et de ses complices objectifs pour qui tout musulman est un terroriste.

Philippe Renève a dit…

Et voilà le travail... General Electric, qui avait annoncé créer 1000 emplois après son rachat des activités énergie d'Alstom (un fleuron de l'industrie française honteusement bradé dans des conditions suspectes), commence par supprimer 765 emplois.

Gageons que Macron excusera facilement cette forfaiture.

Anonyme a dit…

Peut-on en vouloir à Lassana B. ?
Transformé en héro, malgré lui, semblerait-il.. mais aussi de son plein gré, semblerait-il aussi.. Il a stabilisé sa situation administrative et peut continuer tranquillement à travailler comme magasinier, après son quart d'heure de célébrité.
Ce qui est désolant, par contre, c'est la place que prend maintenant le storytelling sur la réflexion, l'analyse, le débat raisonné.
Tellement plus simple, un témoignage humain, un visage auquel s'identifier , une histoire simplifiée jusqu'à la caricature et ne laissant place qu'à une interprétation pré-programmée..
On ne s'étonnera pas ainsi que régulièrement, certains interpellent l'attention des media sur l'agression qu'ils ont subie (souvent au cutter, il y aurait une étude intéressante à faire...), l'E-XEM-PLA-RI-TE de celle-ci au regard de l'Anthropologie raciale (Ouppss ! On ne dit plus "racial" mais "culturel") et dont une enquête révèlera qu'elle a été entièrement fabriquée.
Ce Lassana, ainsi, a toute sa place au milieu des "mythomanes de RER, profs attaqués au cutter ou à la bombe de TP de chimie.. et autres malheureux en quête de célébrité,reconnaissance, arrêts de travail, etc.
Sinon, Meilleurs voeux pour 2016 !

Philippe Renève a dit…

Meilleurs vœux !

C'est la manière de faire des médias actuels qui pousse des gens à en rajouter, comme les journalistes eux-mêmes. Voir le comportement de BFM TV pendant les attentats, la mise en valeur systématique du moindre fait divers, qui est monté en épingle avec force commentaires emphatiques et interprétations hasardeuses à la TV, à la radio, sur le net et sur papier.
Ce Lassana était ainsi tout désigné pour jouer malgré lui le double rôle du bon noir et du musulman sympathique ; il en a un peu profité...

Anonyme a dit…

Le besoin du "bon Noir", du "bon Arabe" est général en ce moment dans notre petit monde politique. Nicolas Sarkozy est largement coutumier du fait.
Semble-t-il, il aurait eu des soucis de casting pour le poste de porte-parole du parti et aurait du mal à rééditer le précédent"Dati"


La malheureuse aura ainsi duré ce que durent les roses.

Philippe Renève a dit…

... car elle s'est fait envoyer dessus.

Rama Yade a connu aussi son heure de vitrine sarkozienne.

Anonyme a dit…

Finalement, cette pauvre cité de Béziers relève plus d'Ubuville que d'un Facholand.
Encore que, méfions-nous !
La dernière trouvaille du "maire" : Une sorte de milice, constituée de "forces saines" de la population (des retraités de la police et de sociétés de sécurité) qui occuperont leur temps libre à patrouiller autour de leurs "Sam'suffit" et qui s'ajoutera à la garde prétorienne qu'il s'est constitué avec sa police municipale.
La milice porte déjà un nom : "La Garde Biterroise".
Au-delà du ridicule évident de la mégalomanie d'un "Goebbels de sous-préfecture", on peut pointer l'embryon de la résurrection de ligues factieuses.
La stratégie des Bas-du-Front est claire : profiter de la dynamique sécuritaire actuelle pour poser les bases de leur future société
On l'a vu avec le débat sur la déchéance de nationalité. Outre le souvenir gourmand de la dénaturalisation des Juifs au temps du Maréchal chez les plus nostalgiques de nos fachos, la jeune garde du Front est montée au créneau en annonçant l'extension des critères de déchéance de nationalité en cas de prise de pouvoir.
Leur modèle actuel étant Wladimir Poutine, leur fantasme est bien la mise à mort de la démocratie..

Philippe Renève a dit…

Ce genre de chose, qui annonce clairement les objectifs du FN, devrait faire réfléchir tous ceux qui votent pour lui par lassitude : non, ce n'est pas un parti comme un autre, non, ses idées ne sont pas de simples exagérations, non, les libertés fondamentales ne seraient pas maintenues s'il arrivait au pouvoir.

Le grand problème est que, à part l'extrême-gauche qui n'est guère crédible, les grands partis ont maintenant tous la même politique ultralibérale qui consiste à aider de plus en plus les entreprises et de moins en moins les salariés et les chômeurs. La plupart des Français l'ont compris et s'en détournent ; il leur faut maintenant voir clair dans les buts du FN pour ne pas en faire un ultime recours.

Anonyme a dit…

Le danger est là : le débat ne porte plus sur l'économie et toute alternative au modèle libéral est inenvisageable. Au final, Mrs Thatcher a finalement gagné.
A la place, on sert au peuple, en guise d'opium, des questionnements identitaires
Ce bon vieux "Choc des Civilisations" (il date maintenant des années 90), aura finalement rempli son office.

Philippe Renève a dit…

C'est exactement ça. Pour ne pas que les citoyens se posent des questions – et en posent aux dirigeants – sur la politique économique désastreuse pour eux mais édénique pour banques et multinationales, il faut bien des diversions, des leurres, des appeaux. Heureusement il y a les problèmes d'immigration, et maintenant le terrorisme apparaît comme la cerise sur le gâteau de l'enfumage du TINA. La peur rassemble idéalement autour des autorités chargées de la sécurité et fait oublier tout le reste, y compris les promesses non tenues du style « mon ennemi c'est la finance ».

Philippe Renève a dit…

Etonnant.

Le Premier ministre Manuel Valls a déclaré publiquementOn n'est pas couché) « Je suis de gauche ».

L'émission de Ruquier est vraiment faite pour amuser.

Philippe Renève a dit…

Au moins les choses sont bien claires : Hollande en Inde est d'abord le VRP de Dassault pour fourguer des Rafale. Au contraire de la pluie ordinaire de subventions publiques à l'avionneur, c'est Dassault qui devrait rémunérer grassement l'Etat français pour ses services empressés.

Philippe Renève a dit…

Alain Finkielkraut : « Si j’étais de droite, je le dirais. Mais ce clivage a perdu toute pertinence ».
Avez-vous remarqué que ce sont toujours des gens qui ont des idées de droite qui tiennent ce genre de propos ? Ce n'est qu'un travail de polémiste, une intox parmi d'autres, qui tente d'anéantir la pensée de gauche en la niant.

Anonyme a dit…

Hollande vient de perdre sa meilleure oratrice.. qui vient de gagner sa liberté.
La gauche, elle, vient de récupérer une femme présidentiable..
Mais Hollande a raté l'occasion de nous faire une fleur en virant Pellerin, le ministre de la Culture le plus bête et le plus inculte qu'ait connu la République...

Philippe Renève a dit…

Allons, dans un gouvernement dirigé par un Valls et avec un Macron à l'économie, il n'y avait pas de place pour un ministre de gauche. La route est libre maintenant pour un état d'urgence permanent, un pouvoir judiciaire écarté et une police toute-puissante, comme elle l'est depuis plus longtemps pour une politique économique qui enchante le Medef.

Quant à Pellerin, elle est parfaite à son poste ; agréablement futile et délicieusement incompétente, elle ne risque pas d'opposer des idées contraires à ses chefs : elle s'abstient soigneusement d'en avoir. La fleur de l'enarchie administre une hiérarchie, elle ne gouverne pas.

Philippe Renève a dit…

Quant à la déchéance de nationalité, c'est une ânerie malsaine, un de ces trucs politiques dont le seul but est d'embarrasser l'opposition – d'où qu'elle vienne – mais qui pose un grand problème de différence de citoyenneté selon l'origine, ce qui n'est pas admissible dans le pays des Droits de l'Homme. Pur symbole mais pur bâton merdeux, elle risque de diviser les Français sans avoir aucun effet dissuasif sur les terroristes potentiels.

Philippe Renève a dit…

Académie française : Alain Finkielkraut devient Immortel ce jeudi.

Immortel, immortel... Les archives de l'Académie sont bourrées de noms d'académiciens qui ont été peu connus de leur vivant et vite oubliés ensuite.

Nous avons donc une bonne chance que Finkielkraut ne soit immortel que quelques années.

Anonyme a dit…

On en oublierait presque, si le Figaro n'était pas là pour nous le rappeler, deux aspects de la personnalité de ce nouvel immortel. D'abord sa modestie :

"À son arrivée, Alain Finkielkraut a les cheveux en bataille et le regard inquiet, les mêmes qui le caractérise durant ses nombreux passages télévisés. Chez lui, rien n'évoque la vanité ou la suffisance. Malgré l'acquisition toute proche de ce Graal ô combien honorifique, tout en lui exprime un espèce de doute perpétuel ".

Un académicien modeste.. que c'est beau ! Ensuite, son amour des vaches, gravé sur son épée :

"Pourquoi ce mammifère? Parce que «Ces bêtes qui ne font de mal à personne» le font «fondre de tendresse» et que seule la peur le «retient de les saluer et de leur dire bonjour Mademoiselle, comme le raconte Nietzsche».

Par contre, de sa détestation des Africains trop noirs, et surtout, circonstance aggravante, de ceux qui portent un maillot bleu, il n'est guère question dans l'article auquel j'ai emprunté ces deux extraits.

Philippe Renève a dit…

Le désordre capillaire et l'inquiétude existentielle sont les symptômes indispensables de la haute compétence philosophique et de la pensée supérieure. L'œil serein et le cheveu rangé sont proscrits chez ces êtres d'exception ; ainsi de Finkielkraut, Houellebecq et autres grands hommes.

Quel adorable amour pour les vaches, qui lui permet d'évoquer Nietzsche ; encore un petit effort et il pourra citer Leibniz en parlant de ses selles du matin.
Notons que, comme il n'en dit rien, on ignore s'il aime aussi les vaches noires.

Anonyme a dit…

Houellebecq... Attention, il revient !
Sa cure de silence ne pouvait plus durer, il recommence à courir les plateaux.
Sinon, plus drôle. : Dieudonné arrêté à Hong Kong.
Marine Le Pen va-t-elle payer la caution ?

Philippe Renève a dit…

Non, la Marine française est propsurelle maintenant. Pas raciste, mais pas non plus antiraciste.

Philippe Renève a dit…

« Je pense vite, mais les mots ne suivent pas », assure Nicolas Sarkozy.
Précisons : les mots ont du mal à exprimer clairement les mensonges filandreusement élaborés par sa pensée tortueuse.

Il éprouve manifestement le besoin de défendre son agilité d'esprit, comme un enfant vantard ; en douterait-il lui-même ?

En tous cas, en ce moment les électeurs ne suivent pas non plus, semble-t-il.

Anonyme a dit…

Ce matin, j'ai ri.
Pierre Emmanuel Barré sur France Inter :
"Urvoas.. Mais comment peut-on faire confiance à un ministre qui porte le nom d'une MST ?"
Sûr que ça a dû sabler le champagne dans les commissariat (Le " flic de gauche", rappelons-le est une sous-espèce plus rare rare encore que le "patron de gauche"), cet sorte obsédé du renseignement, c'est la Place Beauveau qui s'invite à la Justice.. Pas très équilibré, tout ça, non ?

Philippe Renève a dit…

Oh que si : tout est bien calé à droite, c'est un équilibre très stable.

Philippe Renève a dit…

Dans un article du Monde Diplomatique de février 2016 (Un film d'action directe), Frédéric Lordon nomme le pouvoir actuel « la droite socialiste ». L'expression me paraît très juste ; elle traduit bien la contradiction, et même l'opposition radicale, entre les idées affichées par Hollande et Valls et la politique qu'ils appliquent .

Philippe Renève a dit…

« Vous me prenez vraiment pour un con », lance Stéphane Le Foll au patron de BFMTV devant les caméras.

Ce ministre n'est plus grand que Sarkozy que par la taille.

Anonyme a dit…

Tiens, les media ne se préoccupent plus guère de modes exotiques : Le sujet ne doit guère être vendeur en ce moment.
Plus de statistiques fantaisistes et contradictoires sur les porteuses de "voiles intégraux" dans notre hexagone... Amusante pourtant cette bataille de chiffres, chacun y allant du sien, l'observation personnelle sur un quelconque marché de zone péri-urbaine étant le plus souvent érigée en méthode scientifique, les résultats étant aussi cocasses que les évaluations du nombre de communistes infiltrés au sein de l'administration américaine qui furent publiés tout au long de la folie maccarthyste
Heureusement, notre dernier immortel en date est là pour rEsservir le plat. Invité récemment à la Sorbonne, celui-ci a exprimé ne s'être jamais autant senti français (c'était le thème du colloque) que lors du débat sur le voile lancé en 1989..
Quelle intelligence ! Capable de s' exprimer sur tous les sujets cruciaux (Nombreux sont ses admirateurs encore émus par ses commentaires footballistiques !
J'espère toutefois que, maintenant qu'il a gagné son académique placard, quelqu'un aura veillé à garnir ses poches de naphtaline..

Philippe Renève a dit…

Et sa bouche !

Anonyme a dit…

Information effrayante révélée par BFMTV. 6 personnes arrêtées dans le Rhône et qui projetaient de "s'en prendre" à des clubs échangistes à Lyon. Effrayante car, ces lieux étant localement plus fréquentés que les églises, le bilan aurait pu être terrible. Effrayant aussi quand on imagine l
A campagne de solidarité et la multiplication sur le net des "JE SUIS PARTOUZE"

Anonyme a dit…

L'information semble sérieuse ( Ce n'est pas une révélation de Mohamed Sifaoui 😊).
Toutefois, il conviendrait de se rassurer car l'opération était loin d'être au point. Les terroristes en étaient encore à se procurer des billets de bus pour la Syrie et, au niveau logistique, cherchaient encore un moyen de pénétrer discrètement dans de tels lieux en dissimulant des kalashnikovs..
DSK peut dormir tranquille !

Philippe Renève a dit…

Terrible nouvelle en effet. S'ils ne peuvent plus se détendre sereinement dans de tels endroits, la vie sera bientôt invivable pour les adeptes des parties de jambes en l'air : s'ils pensent sans arrêt au risque de se faire mettre en l'air, ça va être la débandade.

Philippe Renève a dit…

Nicolas Sarkozy se prononce contre le paquet de cigarettes neutre pour la défense « des terroirs ».

Ou bien Sarko est stupide, ou bien il est payé par le lobby des cigarettiers.

L'un n'excluant pas l'autre.

Anonyme a dit…

DSK n'a rien à craindre.. D'après "Le Progrès" les dangereux djihadistes "antisexe" un groupe "clochardesque" squattant le hall de la gare de la Part-Dieu et leur projet une "conversation nébuleuse assortie d'imprécations ordurières". La soirée Gang Bang prévue aujourd'hui au "Zig-Zig" est maintenue..

Anonyme a dit…

Sarkozy découpe l'électorat en tranches, comme en 2006.. Là, il drague les fumeurs et il fait peur aux buveurs.. Bientôt, il annoncera la suppression des radars et la baisse de la TVA sur les tatouages..

Philippe Renève a dit…

Le brave homme !

Anonyme a dit…

Fleur Pellerin est décidément une erreur de casting. En charge du ministère de la Culture (qu'elle ne possède pas) et de la Communication (qu'elle ne maîtrise pas), elle vient de se "faire grave jeter", comme disent les moins de vingt ans..
S'ennuyant en son grand bureau, elle décida de s'organiser un petit "event" et, délaissant la Littérature (trop de mots, elle n'a pas le temps), choisit quelque chose qu' elle pensait peut-être plus "trendy", la bande dessinée.
Sûre de son coup, elle sélectionna huit auteurs, impliqués dans la récente et médiatisée fronde contre le sexisme du festival d'Angoulême..
Elle fit donc envoyer par SMS huit promotions à la dignité de Chevaliers des Arts & Lettres et se "prit un vent" : quatre auteures lui refusant la décoration, que l'une d'elle qualifia de " médaille en chocolat", une autre arguant du fait qu'étant en début de carrière, elle ne comprenait ce qui était ici honoré.
Interrogée sur ce couac, Madame Pellerin a évoqué un " dysfonctionnement" de ses services..

Anonyme a dit…

Sinon, bonne nouvelle pour François Hollande qui voit le chômage enfin s'alléger : il perd son accent circonflexe !

Philippe Renève a dit…

Fleur Pellerin est décidément bien peu épanouie en ce ministère. Il faut croire que c'est une Fleur qui ne supporte pas la culture.

Philippe Renève a dit…

Excellent, le chômage allégé, bravo et même chapeau !

Philippe Renève a dit…

Et comme les hivers sont doux, on enlève une pelure à l'oignon pour en faire un ognon. Mais en Bourgogne, l'Ognon est une rivière : nous risquons une grande confusion dans les esprits entre légume et eau ; lequel surnagera ? Enfin, c'est pas mes oignons.

Philippe Renève a dit…

Mais je préviens tout de suite le lecteur : je persisterai à employer l'accent circonflexe, qui est un petit signe bien sympathique. Le monde entier nous l'envie et ceux qui le négligent sont des benêts, des bêtas et des ânes.

Et, mettons les points sur les i, je me refuserai jusqu'à mon dernier soupir, fût-il larmoyant, à écrire oignon autrement que de cette façon où le i dresse fièrement sa petite tête entre un o évoquant la rondeur du légume et un g dont le jambage en décrit la place souterraine. Un si joli mot ne se débite pas en rondelles. De plus, on ne va pas le priver d'une orthographe qui permet des jeux de mots avec le verbe oindre, ce qui permet à celui-ci quelques joyeux usages alors qu'il n'est plus guère employé, l'onction étant rare de nos jours.

Anonyme a dit…

Trêve (avec un accent) de plaisanteries..
Cette histoire d'accent circonflexe est très intéressante, voir "emblématique" d es emballements du net et des manipulations militantes.
Une simplification de l'orthographe est bien évidemment prévue, mais il s'git de propositions revêtant un caractère facultatif..
Concernant l 'accent circonflexe, il n'est pas destiné à disparaître sauf en certains cas, principalement sur les "i" et les "û" sauf lorsque cela pourrait créer une confusion comme, par exemple dans " sûr", " jeûne ", " dû" etc...
Mais des versions inexactes et relativement effrayante pour les personnes attachées à juste titre aux charmes de notre langue s'est très vite répandue sur des sites relativement sérieux et a été largement partagée sur les réseaux sociaux avec une intention militante et la facilité que permet l'usage des commentaires sur la toile pour manipuler les opinions.
Au premier rang, le syndicat étudiant de droite ( voire d'extrême-droite ) U.N.I. qui s'est fendu d'une déclaration ( contenant une délicieuse confusion participe passé/ infinitif) mettant bien évidemment en cause Najet Vallaud- Belkacem..
S'est ensuivi une polémique dans fachosphère sur la destruction programmée de notre langue et son rabaissement au niveau de celle pratiquée par les illettrés de banlieues..
Bref, Mme Taubira ayant quitté le gouvernement, le bouc émissaire de remplacement a été très vite trouvé en la personne de Najet Vallaud Belkacem qui ne va pas tarder à se trouver promue "porte parole de Daech" au sein de la blogosphère nauséabonde..
A lire : la très intéressante mise au point publiée par "Le Monde" sur ce sujet.
Hélas pour François Hollande, le chômage pour l'instant reste aussi lourd et, pour notre bonheur, les oignons n'ont pas encore perdu leur épaisseur..
Et c'est tant mieux !

Philippe Renève a dit…

Et vivent les oignons !

Philippe Renève a dit…

Les musulmans ? Tous des terroristes, disent les pauvres d'esprit.

Anonyme a dit…

Se prénommant Mohamed on peut, en effet, supposé qu'il soit né dans une famille musulmane, mais que savez-vous de la réalité de sa pratique religieuse, de sa foi ?

Philippe Renève a dit…

Veuillez lire l'article en lien. Il y est écrit :
« En 2010, "Ahmed" avait eu droit à son quart d'heure de célébrité lorsqu'il fut découvert qu'une gargouille rénovée de Saint-Jean portraiturait le maçon de confession musulmane. »

Or, pour certains, musulman signifie islamiste et donc terroriste avéré ou potentiel. Je n'ai pas l'impression que ce soit le cas de cet homme, qui montre plutôt une évidente ouverture d'esprit.

Philippe Renève a dit…

Attention, génie ?

La jeune violoniste Patricia Kopatchinskaja est d'une stupéfiante virtuosité. Voyez donc cet extrait ou celui-ci (voir entre autres à 19mn 45s).

Modeste, simple, drôle, d'une magnifique sonorité, à n'en pas douter elle sera et est déjà au premier rang des grands interprètes de notre époque.

Anonyme a dit…

Aahhh les symboles ! Notre triste époque en et friande !
Ce tailleur de pierres, aujourd'hui chef de chantier en devint un lorsque ses collègues facétieux le choisirent comme modèle pour rétablir une gargouille manquante sur la cathédrale Saint Jean. Le choix déclencha une polémique localement, les identitaires locaux dont une partie se revendique " néo- pétainistes" aimant à titiller la fibre catholique traditionaliste, à deux ps de St Georges, fief des intégristes lyonnais. Ceci en pleine agitation anti mariage homosexuel, le malheureux amoureux des vieilles pierres, artisan discret, se trouva bien ennuyé de ce soudain quart d'heure de gloire.
Monseigneur Barbarin, bien connu pour son peu de goût pour les engagements, se fit alors pédagogue en expliquant que la gargouille n'était nullement sacrilège et Mr Benzizine apprécié et respecté dans le petit milieu des restaurateurs d'édifices religieux..
Autre symbole, moins sympathique, un général en retraite poissé en pleine manifestation anti immigrés organisée par un mouvement fasciste d'outre-Rhin, en compagnie d'un quarteron de porteurs d'armes prohibées. Le général en question, n'ayant pas derrière lui la carrière militairement plus prestigieuse (il eût le tort de naître trop tard) de ses modèles de l'OAS, se sentît à endosser le rôle d'un colonel Argoud..
Il organisa sa posture de martyr en annonçant à coups de clairon sur le site "Riposte Laïque sa venue à Calais..
Immédiatement, branle-bas chez les Bas du Front et messages de soutien du ban et de l'arrière-ban du Front National au secours de la vieille baderne factieuse embastillée et à laquelle la dictature socialiste n'a même pas fait découvrir les joies de la gégène.
Ceci après l'attentat islamiste (odieux) contre l'accent circonflexe, la fachosphère a du buzz à se mettre sous la dent..

Philippe Renève a dit…

Les pauvres créatures à la tête bourrée d'islamophobie, arabophobie et démocratophobie se jettent sur le premier fait divers venu pour déverser leurs aigreurs, leurs haines de l'autre et de la solidarité. Ce sont des gens qui refusent le terme même d'humanisme ; ils ne sont pas à leur place au XXIe siècle, ils auraient été mieux dans un siècle d'intolérance, pendant les croisades par exemple, où ils auraient pu étriper à loisir hommes, femmes et enfants dont les coutumes leur déplaisent.

Anonyme a dit…

Finalement, les masques tombent.. Les causes nobles (laïcité, féminisme, écologie, que sais-je encore..) ne servent même plus de cache-sexé à l'activisme xénophobe, lequel se pare maintenant d'oripeaux purement fasciste.
En un tour rapide de la fachosphère, toute excitée de la publication des résultats de sa "journée européenne d'action contre la submersion migratoire" (Dans l'Allemand de Pegida, c'est nettement plus concentré).
A Montpellier, par exemple, "Résistance Républicaine" se félicite de la présence, devant la Préfecture, d'un " certain nombre" d'officiers et de sous-officiers..
Ouille! Ça fantasme sévèrement chez Mme Tasin de putschs militaires militaires et de parachutistes au balcon entourant un Pinochet français.
Laissons-les rêver.. Même si ces rêves, nourris de récits de ratonnades poutiniennes, ont un parfum de nostalgie des pogromes, quand les Cosaques aux chants si mélodieux sabraient les Juifs des shtetls.
Effectivement, on se trouve dans ces sphères bien loin du XXIème siècle et pas très loin de Daesh..

Philippe Renève a dit…

C'est ça ; une bonne régression moyenâgeuse, ça fait du bien puisque ça permet de désigner les responsables de ce qui ne va pas : gouvernement bolchevique (si, si), immigrants (y compris depuis des générations), musulmans (la bête noire des bas du front), homosexuels, chômeurs (qu'on va contraindre au travail forcé dans le Haut Rhin, bande de parasites), boucs et chèvres émissaires en tous genres.

Le bonheur de trouver à qui s'en prendre.

Anonyme a dit…

Trouveront-ils leur Dreyfus ?

Philippe Renève a dit…

Ils préfèrent un Dreyfus collectif ; l'antisémitisme étant inutilisable après Auschwitz, ils ont trouvé ce qu'ils prononcent islamophobie en pensant salauds d'arabes. Plus vague, plus pratique que l'antidreyfusisme, ils ont là un très bon filon.

Philippe Renève a dit…

Daech menace de s'en prendre au Front national.

Malin : ainsi ils justifient les fantasmes du FN, ce qui va le renforcer et diviser un peu plus les Français. Bonne comm'.

Philippe Renève a dit…

Amusons-nous un peu.

Elle pratique l'haltérophilie vaginale pour augmenter son plaisir sexuel.

J'adore la dernière photo : est-ce que ça ferait blanchir la pilosité ? !

Anonyme a dit…

Pendant que certaines se musclent le périnée, d'autres essayent de faire la même chose avec leur cerveau.

" C'est merveilleux ! Je l'ai lu d'un trait. Je ne savais pas que je vivais avec un écrivain !"

Carla Bruni, sur RTL, s'exprimant sur "La France pour la vie".

Philippe Renève a dit…

Tout le monde peut se tromper : lui croyait qu'il vivait avec une chanteuse.

Anonyme a dit…

Ce que je ne savais pas, c'est que les livres envoyés en librairies étaient comptés comme ventes par l'éditeur, le libraire étant censé les avoir achetés.
L'éditeur ayant abusé pour ce livre de la pratique de "l'office sauvage", les livres renvoyés par les libraires indépendants mécontents de s'être fait "forcer la main" ne seront pas pris en compte avant plusieurs semaines.
A ce moment, le livre dans le temps médiatique appartenant au passé, aucun journal ne prendra la peine de publier les chiffres corrigés.
Méfions-nous de ces livres dont on nous dit qu'ils "caracolent en tête des ventes".
Carla, de son côté, va peut-être connaître un succès comparable à celui du moteur des tueurs de DAESH.
Parmi les commentaires parodiques, on en relève de délicieux :
"Mon fils m'a offert un collier de nouilles pour la fête des Mères. C'est merveilleux ! Je vivais avec un joaillier sans le savoir !".
Autre exercice en vogue (moins drôle), réécrire et corriger successivement la fiche Wikipedia du général Piquemal. Celle-ci change ainsi régulièrement mais en vain !
C'est ainsi que, malgré les correctifs favorables, on s'aperçoit que celui qui surjoue les valeurs viriles.. doit sa carrière au pouvoir socialiste et a toujours évité de participer aux campagnes de l'armée française.
En poste en Algérie après les accords d'Evian, il a évité l'Afrique de l'Ouest, Kolwezi, le Tchad, le Golfe.. ramassant ses médailles à Tahiti et dans les ministères.. On est ici, en termes d'héroïsme, bien loin des exploits d'un colonel Argoud !
Le "héros au regard si doux" dont a tant besoin l'extrême-droite, s'il s'était trouvé dans un autre camp, aurait eu la carrière idéale pour symboliser le "planqué" aux yeux de la fachosphère..
Laquelle continue à s'agiter, le dernier à prendre la défense du général étant... Yvon Blot, de l'oublié "Club de l'Horloge", lequel fustigeant, en des accents dignes de "Je suis partout", les "élites cosmopolites", "coupées du Peuple qui ne pense qu'à défendre sa Patrie" "prenant leurs ordres directement à Washington". Sur cette dernière image, un peu faible, on notera qu'il n'a pas osé"Wall Street".
On est bien là dans un autre siècle et sur un schéma de discours qui doit tout à celui de l'antisémitisme classique.
Passé un certain âge, difficile de se refaire..

Anonyme a dit…

Sinon, dans la presse "sérieuse" (Le Gorafi), un article nous fait entrer dans l'intimité de Pierre Gattaz et nous en montre une facette surprenante : celle d'un conteur inspiré.
En effet, pour se ressourcer, il aime à réunir ses petits-enfants et à les faire frissonner d'histoires terrifiantes de chefs d'entreprise contraints de signer des CDI ou d'accorder des congés-formation à leurs employés.
" Les patrons, ce sont un peu mes princesses Disney".
Un article à lire le soir, toutes portes closes, tandis que dehors gémit le vent et que rôde dans la nuit l'Inspecteur du Travail...
Brrr..

Philippe Renève a dit…

Piquemal, quel baroudeur. Il a dû souffrir à la Légion, avec tous ces immigrés, brr...

Le Gorafi excelle en se situant juste un peu après le réel, en poussant les faits légèrement au-delà de la vérité. Ce faisant il est souvent pris au sérieux : c'est si plausible ! L'article sur Gattaz est fameux ; on imagine avec délices ce gros chat matois contant des horreurs aux petits-enfants ultralibéraux, des histoires de vampires syndicaux et d'inspecteurs du fisc morts-vivants attaquant à coup de redressements sanglants les angéliques héros de la libre entreprise.

A propos de fisc, le dénommé Cahuzac déploie une énergie méritoire à se faire détester du petit peuple : à son procès, il repousse brutalement les journalistes. Dans la somptueuse panade où il est, il ne peut même pas s'empêcher d'être arrogant ; une seconde nature.
Un bel exemple de cuistre méprisant jusque dans le ruisseau. The guy you'll love to hate !

Anonyme a dit…

Affaire Piquemal :
Fort intéressante ma foi! On y trouve, en filigrane, l'arrivée en France de Pegida, apparemment dans une stratégie de franchisation (sur le modèle d'Al Qaeda ?), via Résistance Républicaine/Riposte Laïque (autrement dit, blanc bonnet/bonnet blanc).
On s'aperçoit que ces deux groupuscules était dans l'attente d'un messie galonné, ce qui en dit long sur leur vision de la démocratie..
Ils crûrent l'avoir trouvé un temps en la personne du général Tauzin, au CV prestigieux : opérations spéciales, RPIMA, Rwanda...
Mais, las ! Celui-ci, plein d'ambition politique, se mît à louvoyer entre Dupont-Aignan et les Identitaires.. pour finir par se brouiller avec Christine Tasin (Résistance Républicaine) lors d'une émission de Radio-Courtoisie.
Celle-ci l'accuse maintenant de tous les maux, dont celui de vouloir à. tout prix éviter la guerre civile, à ses yeux nécessaire avec les "forces obscures mahométanes, voire de rechercher l'alliance avec elles.. Parmi les tombereaux de griefs qu'elle lui reproche, certains sont du plus haut comique, notamment lorsqu' elle l'accuse d'avoir un jour traité Charles Martel, " " notre héros fondateur", "d'analphabète".
Enfin, bref, le général Tauzin, malgré son discours aux accents pétainiste : Une France plus belle que jamais va renaître, plus belle qu'au temps des cathédrales, en revenant au plus profond de ses racines, etc ad nauseam..), était mal parti pour incarner le dictateur menant à l'assaut des mosquées des bataillons de skinheads..
Donc, une place était libre et s'y installa ( ou peut-être y installa-t-on, seul son médecin pouvant se prononcer sur ses capacités de consentement) le général Piquemal.
Dernier épisode : Piquemal est hospitalisé, son jugement est repoussé au 12 mai et Tauzin s'est rendu d'un communiqué de soutien !
Pour ceux qui ne craignent pas les mauvaises odeurs (voire parfois les crises de fou-rire), j'invite à lire toute l'histoire de la brouille sur le site "Résistance Républicaine.
Une mention spéciale au montage d'interviews de Tauzin avec, en générique, la Chevauchée des Walkyries..

Anonyme a dit…

Oui ! Cahuzac est excellent, il surpasserait Von Stroheim au cinéma dans sa faculté à susciter la détestation...

Philippe Renève a dit…

Ces badernes fascisantes seraient comiques si elles n'étaient pas potentiellement dangereuses : des esprits simples pourraient les prendre au mot et devenir violents.
Tu m'excuseras, je n'ai pas été voir le site « Résistance Républicaine » ; ma curiosité ne va pas jusqu'à l'abnégation !

Anonyme a dit…

Dommage ! Tu loupes de grands moments, surtout dans la lecture des commentaires.. Entre fantasmes de guérilla urbaine : Pour la manif prévue devant le tribunal en mai.. "300 gars en tenues de combat face à 50 CRS..", parano totale : "il faudrait surveiller la chambre du général. L'injection de neuroleptiques dans les perfusions pour justifier un internement - Grande spécialité socialiste - "
Sans oublier de grands débats lancés par Christine Tasin herself : "Qui sont les policiers félons qui ont osé arrêter le général?".. Pas des gendarmes ! " un militaire n'arrête pas un militaire ! (Ah bon ? ) Pas les CRS "ils ont refusé en bloc". Qui alors ? Réponse "des salopards de la police urbaine syndiqués à gauche à la solde du maire de Calais".
Y a pas à dire, ça phosphore sous un crâne rasé!

Philippe Renève a dit…

Ce sont des crânes rasés... de l'intérieur.

Philippe Renève a dit…

En fait, Piquemal s'était trompé, voilà. Il ne savait pas, il n'avait pas compris, le brave homme. Un inconscient, un naïf, un bisounours chez les méchants racistes.

Faudrait pas vieillir, ça ravage la comprenette.

Anonyme a dit…

Et voilà ! La baudruche a fait psschhiiiittt !
Consternation dans le Facholand, silence-radio chez les compagnons de route.
Le marécage antidémocratique oscille entre parano complotiste : "des barbouzes staliniennes ont menacé de s'en prendre à la famille du général" et désespoir hystérique face à. la défection du Sauveur attendu.
A ce sujet, lire "J'ai fait un rêve" de Christine Tasin, qui a dû regardé en secret le "Djamel Show", tant elle a acquis de talents comique.
Dans certaines maisons de retraite, les amoureux des régimes totalitaires rêve le regard rivé à la ligne bleue de l'Oural.. Au rayon fantasmes, le maillot rayé du Spetsnaz a remplacé la culotte de peau du sturmabteilungmann.. Voir ça avant de mourir !
Hélas.. L'espérance de vie a reculé en France, pour la première fois depuis 1945...

Philippe Renève a dit…

Même les fachos ne sont plus ce qu'ils étaient. Quelle époque.

Philippe Renève a dit…

Etat d'urgence : le Conseil d'Etat suspend, pour la seconde fois, une assignation à résidence.

Les excès, pour ne pas dire les bavures, de la police et des préfets commencent à paraître. Que se passera-t-il si un parti extrême (ne citons personne) arrive au pouvoir ? Avec l'état d'urgence il pourra arrêter et réduire au silence ses opposants les plus gênants. C'est pourquoi ces mesures doivent rester exceptionnelles et beaucoup plus encadrées qu'elles ne le sont actuellement. C'est une sérieuse menace pour les libertés.

Philippe Renève a dit…

Gattaz est passé maître dans l'art d'intoxiquer au nom du patronat : Le vrai du faux : « Les Italiens ont inventé un CDI avec trois ans de période d'essai » ?

Philippe Renève a dit…

Nous allons passer à une nouvelle page, accessible en cliquant ci-dessous à droite sur « Les plus récents ».

«Les plus anciens ‹Précédent   2801 – 3000 sur 4014   Suivant› Les plus récents»