samedi 1 janvier 2011

Le salon est ici




Bonjour et bienvenue, amis lecteurs.

Voici un  salon ouvert ouvert à tous pour bavarder cordialement. Entrez et prenez vos aises : nous sommes entre amis.


Pour passer d'une page à l'autre du salon, utiliser les liens «Les plus anciens   ‹Précédent  ...   Suivant›  Les plus récents» au début et en fin de page ou les liens suivants.
24.7 au 8.8.2011  |   8.8 au 29.8   |  29.8 au 3.10   |   3.10 au 10.10   |   10.10 au 6.11   |   6.11 au 26.11   |   26.11.2011 au 2.1.2012  |  2.1 au 11.1.2012   |  12.1 au 30.1  |  du 30.1 au 1.4   |  du 1.4 au 30.6  |  du 30.6 au 19.10  |  du 19.10.2012 au 11.2.2013   |   du 11.2 au 16.4   |   du 16.4 au 25.6    |   du 25.6 au 13.8   |   du 13.8 au 16.11   |   du 16.11.2013 au 15.4.2014   |   du 15.4.2014 au 11.2.2015   |   du 11.2 au 2.4.2015   |   du 2.4 au 25.6.2015   |   du  25.6 au 12.10.2015    |   du  12.10.2015 au 10.2.20106    |  du  10.2 au 7.6.2016  |   du 7.6 au 25.10.2016  |   du 25.10.2016 au 29.1. 2017   |  du 29.1.2017 au 12.6.2017  |   du 12.6 au 15.11.2017  |   depuis le 15.11.2017

4 014 commentaires:

«Les plus anciens   ‹Précédent   3001 – 3200 sur 4014   Suivant›   Les plus récents»
Philippe Renève a dit…

Voici la nouvelle page ; pour revenir à la précédente, cliquer sur ce lien.

Philippe Renève a dit…

Le ministre de l'Intérieur lui-même reconnaît qu'il y a des actions « pas pertinentes » de ses services : la perquisition menée le 25 novembre chez un couple de maraîchers bio à Lusignac, en Dordogne est devenue l’un des exemples cités pour illustrer les dérives de l’état d’urgence.

Lire le reportage édifiant de Sud-Ouest !

Il est si tentant pour les préfets et pour la police de profiter des pouvoirs exorbitants que l'état d'urgence leur confère...

Philippe Renève a dit…

Ah voilà une bonne chose. On a trouvé le sauveur de la France : Donald !

Donald Trump interviewé par « Valeurs Actuelles »: « Si j'avais été au Bataclan, j'aurais tiré ».

A quand une NRA française avec Donald en Rambo ?

Philippe Renève a dit…

Quoi qu'on dise, il y a encore des économistes dignes de ce nom.

L'appel de 80 économistes pour sortir la France « de l'impasse ».
« "Les partisans du libéralisme économique plaident pour réduire plus drastiquement encore la dépense publique" et "démanteler le droit du travail", poursuivent les économistes, qui jugent ces solutions vouées à l’échec. »

Philippe Renève a dit…

Sans vouloir tirer sur un corbillard, il faut noter qu'elle aura été grotesque jusqu'au bout. Évincée du gouvernement, Fleur Pellerin « a fondu en larmes ».

Philippe Renève a dit…

Première détection d'ondes gravitationnelles.
L'étude des trous noirs devrait connaître une nouvelle étape ; regrettons la disparition d'un trou noir politique avec le départ de Fleur Pellerin.

Anonyme a dit…

Exit Fleur Pellerin, et c'est tant mieux !
On retiendra d'elle qu'elle fut le premier " ministre de la Culture " ... à revendiquer sans complexe son manque de culture !
" et de la Communication ".. sans savoir le moins du mode communiquer.
La visite guidée par elle- même de son bureau sous les caméras restera un grand moment d'anthologie..
Son discours d'adieux, son émotivité mise à part, par contre, relève du pathétique lorsqu'elle se répand dans un storytelling pathétique à la Rachida Dati, autre incompétente décorative..
Parfaitement interchangeable, son ex-mentor trouvera pour la remplacer une autre belle- plante quadragénaire dont le CV révèle un par ours quasi-identique..

Philippe Renève a dit…

Le profil est bien défini : une potiche, jeune de préférence, accorte et attifée de façon esthétique voire prétentieuse, agréable à regarder, qui ne doute jamais de sa compétence universelle alors qu'elle tend vers le zéro absolu dans le domaine de son ministère. Et c'est pas haut, le zéro absolu ; demandez donc à l'azote, qui en est tout liquéfié.

En résumé, une unité de parité qui fait joli sur les photos et qui gêne le moins possible ceux qui font le boulot dans son administration.

Le principe pourrait fonctionner à la satisfaction générale si elles parvenaient à se taire ; c'est le point faible du système car ces dames sont si convaincues de leur perfection qu'elles ne peuvent se retenir de l'exposer devant les médias.

Il faudrait trouver une idiote un peu consciente de ses limites. Mission impossible – comme pour les hommes, du reste.

Anonyme a dit…

Sinon... Où comment gonfler un fait-divers en "fait de société", le faire tourner un bon mois dans le fachosphère.. et le voir ensuite désenfler lorsque les enquêteurs ont ramenés les choses à la réalité après avoir fait leur travail ! On aura l'occasion d'en reparler en début de semaine.. D'ici là, excellent week-end!

Philippe Renève a dit…

Bon week-end !

Philippe Renève a dit…

Une mise au point de l'Académie Française à propos de la réforme de l'orthographe instaurée et imposée par la ministre de l'Education. En fait, loin d'en être l'instigatrice comme le prétendent beaucoup de médias, l'Académie y est défavorable !

Il n'est pas interdit de se demander si, face aux problèmes de l'éducation en France – qui ne pourraient se résoudre qu'avec une vue à long terme et du budget, ce qui est exclu avec le pouvoir actuel –, la ministre ne crée pas autant de diversions qu'elle peut.

Philippe Renève a dit…

Voici le genre de chose qui me met hors de moi.

A 72 ans, elle proteste contre l'abattage de platanes : les policiers l'arrêtent sans ménagement.
Katia Lipovoï, opposée au projet d'abattage de 98 platanes dans le quartier de Beaulieu, à Poitiers, a été plaquée au sol et menottée par les forces de l'ordre...


Les policiers s'étonnent parfois de n'être pas aimés des Français.

Philippe Renève a dit…

Gattaz en avait rêvé, El Khomri se prépare à le faire.

Salaire "modulable", semaine de 60 h, astreintes non payées: les idées chocs d'El Khomri.

Hollande, Valls et leurs ministres ont décidément une curieuse conception du socialisme : pour eux, il consiste à satisfaire toutes les demandes du patronat.

Philippe Renève a dit…

Devant ce projet, Gattaz frotte ses mains grassouillettes et estime qu'il va « dans le bon sens ». Il a appelé le gouvernement à « aller jusqu’au bout » du travail pour « déverrouiller » le marché du travail.

Copé-le-retour-de-Zorro s’est dit favorable aux orientations de l’avant-texte de la réforme.

Et puis, « Rare appui à voler au secours Myriam El Khomri ce jeudi matin, le ministre de l’Economie Emmanuel Macron a estimé que le texte représente une "réforme importante" proposant "plus de souplesse, plus de flexibilité, et des protections repensées", rapporte l’AFP. »

Des protections repensées. Pour Macron, repenser signifie supprimer. Repenser une protection d'escalier, pour lui, c'est enlever la rampe et les barreaux.

Philippe Renève a dit…

Manuel Valls sur Facebook : « Nous devons impérativement sortir des rigidités qui découragent, des blocages qui empêchent et brident la compétitivité ».

C'est, au mot près, le discours que tient le Medef depuis des années. Du petit lait pour Gattaz ; le détricotage du Code du Travail est en cours et c'est un gouvernement soi-disant de gauche qui s'en charge. Une escroquerie politique.

L'omniprésente « compétitivité », justifiée par l'instauration de l'Europe marchande et de la mondialisation, est un prétexte commode pour transférer massivement du revenu des ménages aux entreprises, qui peuvent en faire bénéficier leurs propriétaires plutôt que d'embaucher et d'investir.

Philippe Renève a dit…

Amis lecteurs, je vous invite à signer cette pétition en ligne ; il faut exprimer par tous les moyens notre refus de cette politique antisociale.

Philippe Renève a dit…

On trouve ici des références pour mieux apprécier la portée de ce projet : Loi travail : des ressources pour aller plus loin.

Une bonne analyse est résumée sur le site du Syndicat des Avocats de France.

La pétition est déjà un succès remarquable : alors qu'hier matin elle était à 180.000 signatures, elle en est à 320.000.

Philippe Renève a dit…

Je ne savais pas combien j'avais raison, hélas, de douter en 2012 du caractère social de la future politique de Hollande, en écrivant dans cet article :

« Bien sûr, Hollande n'est pas entièrement sorti de l'"esprit de 1983", ce ralliement, certes partiel mais contre nature, de la gauche modérée à un "libéralisme" dévastateur et à la mondialisation ravageuse. Il est difficile de croire qu'il jouera vraiment les Robin des Bois devant la toute-puissante finance et les grands groupes qui dominent économie et politique depuis des lustres. »

Non seulement il ne s'y est pas opposé, mais il leur obéit maintenant au doigt et à l'œil. Il restera dans l'Histoire comme l'auteur de la plus grande escroquerie politique de l'époque, devançant même le coup de la « fracture sociale » de Chirac.

Philippe Renève a dit…

Il faut donc bien reconnaître que les concepts de droite et de gauche ont été, de façon tout à fait volontaire, abolis par la pratique de la « gauche classique » : il n'y a plus qu'une extrême-droite, une extrême-gauche et, entre les deux, un vaste marais ultralibéral totalement inféodé aux classes possédantes de la finance et du grand patronat.

Encore une fois on se croirait à la fin du XIXe, où les maîtres de forge gouvernaient par l'entremise de parlements et de gouvernements tout dévoués.

Philippe Renève a dit…

C'est bien pourquoi il faut signer la pétition, afin de montrer à Hollande et Valls que les Français ne sont pas dupes de leur duplicité.

Philippe Renève a dit…

La pétition en est à 600.000 signataires. Continuons.

Je commence à plaindre sincèrement la pauvre Myriam El Khomri qui doit défendre l'indéfendable, ce projet de loi scélérat qui, selon le Canard Enchaîné, est arrivé tout écrit sur son bureau.

Philippe Renève a dit…

Macron porte plainte contre une jeune femme pour harcèlement.

Au bout, tout au bout, du ridicule et de la bêtise satisfaite, qu'y a-t-il ? Macron.

Son nom devrait s'orthographier MacroN. Pour MacroNigaud.

Philippe Renève a dit…

La situation s'éclaircit de plus en plus pour le projet de loi El Khomri, qui est encensé par la droite et le patronat : un élu de droite (LR) a lancé une pétition de soutien, signée par Pierre Gattaz et Laurence Parisot.
Elle compte 4.300 signatures. La pétition contre en est à... 692.000.

Anonyme a dit…

Ce qui est intéressant aussi, c'est la position de l'extrème droite et, plus particulièrement de sa frange néo-fasciste (ou plutôt "identitaire" en langage politiquement correcte).

On aurait pu penser qu'ils lèveraient l'étendard de la révolte car cette Loi sur le Travail c'était pain bénit, pensez ! Une loi qui s'en prendrait au "peuple", portée par un gouvernement "socialiste" et une personnalisée par une ministre "franco-marocaine". Raté !

Silence radio chez les fachos ! :-)

Et c'est là que, retour de l'Histoire, on s'aperçoit que le nationalisme, une fois de plus, sert à dériver le ressentiment des classes populaires face à la dégradation de leurs conditions d'existence vers un commode bouc émissaire : le Juif hier, le Musulman aujourd'hui.. Finalement, rien ne change !

Petite parenthèse : c'est la Russie de Poutine qui joue maintenant le rôle autrefois échu à Washington du temps des Bush, celui de financer nos droites (et pas que.. voir plus loin). C'est ainsi que, dans la fachosphère, sont reproduits de plus en plus des articles issus d'agences gouvernementales russes et des sites d'infos (Sputnik and co..) qui relate comment il fait bon vivre dans un pays où la police et l'armée font règner l'ordre et où le peuple (blanc, blond et orthodoxe) rosse les Mahométans basanés à la sortie des discothèques, embastille les punkettes blasphématrices et même, empoisonne ceux qui ont le toupet de dévoiler les artifices chimiques (le dopage d'état) qui permet au peuple de rêver devant les performance de ses sportifs (toujours, blancs, blonds et orthodoxes).

La propagande relève aussi du comique quand circulent sur ces réseaux des vidéos outrageusement truquées sur les performances du matériel militaire russe. Lorsque l'on voit que des bataillons de femmes kurdes font plus contre Daech que des hordes de bombardiers dernier cri.. On peut se poser de questions.

Même Mélenchon en tâte, de la russophilie béate... et se trouve pris de court par un mouvement social qui grandit sur le Net et qui le laisse en marge. Même le PCF le lâche, c'est dire si sa crédibilité est largement entamée.

Les masques tombent, et c'est tant mieux !

Philippe Renève a dit…

Les pouvoirs forts (lire dictatoriaux) ont toujours fasciné l'extrême-droite, qui recherche l'autorité partout où elle sert à défendre des intérêts privés. Poutine faute de Pinochet ; on prend les autocrates qu'on trouve.

En effet, il est remarquable de constater que tous les sympathisants de Marine et consorts trouvent un charme fou au tsar moderne, justifiant sa main de fer par un caractère propre aux Russes qui les pousse à adorer l'autorité. On ignore si les Russes approuvent cette vision de leur génie.

Anonyme a dit…

Une lecture "culturalo ethniciste" et essentialiste, comme cela se pratique dans ces mouvances, diraient que les orthodoxes n'ont jamais souhaité autre chose que des régimes dictatoriaux et corrompus et que cela tient à leur religion..

"Ces gens-là, mon bon Monsieur, n'ont jamais été capables de vivre en démocratie, ils n'aiment que le knout ! Avec leurs patriarches obscurantiste siègeant au côté du dictateur, comment voulez-vous qu'ils comprennent quelque chose à la laïcité !"

Philippe Renève a dit…

La religion ne peut être que mauvaise, voyons. Pour chaque homme et pour tous les peuples. On se demande comment l'humanité a pu pendant des millénaires être stupide au point de générer d'admirables civilisations sans se passer des religions ; un mystère insondable.

Seuls les êtres contemporains supérieurs savent que c'était une lamentable erreur, plus, un crime, et que toutes ces cultures doivent donc être méprisées et vilipendées : les pyramides, les cathédrales, les piétas, toutes les œuvres d'art inspirées par une religion devraient être détruites par ces sages tel Polyeucte brisant les idoles.

Anonyme a dit…

La preuve par l'image.. Ou plutôt par la vidéo!

Deux vidéos circulent, bien floues, comme il sied à ce type de documents.. Et diffusées via la version commentée par des tabloïds britanniques (modèles de sérieux journalistique), commodément rédigé s en anglais, condition de base d'un impact international sur le net.

La première, un petit régal pour le beauf anglais moyen, met en scène un prêtre catholique (d'Ulster, c'est encore mieux), sniffant de la cocaïne dans une pièce remplie de quicailleries et de vieilles fripes nazies.. Les connaisseurs pourront mettre en doute l'authenticité de certaine casquette à tête de mort mais le vieil a peut-être été abusé par un escroc sans scrupules..

L'info connait son succès au-delà de la Manche... chez les ultra-nationalistes israéliens. Les contentieux de 1947 pèseraient-ils encore sur les mémoires ?

Autre exemple de vidéo-choc virale, toujours floue, mais provenant des circuits de surveillance du métro moscovite. Ici, nous apprend le Sun, il s'agit d'une "nanny" (en français : baby-sitter) ouzbek (reconnaissable à sa burqa noire) brandissant une tête d'enfant russe en se promenant sur les quais, ponctuant sa marche d' "Allah akhbar !", comme il sied en de semblables circonstances...

Cette deuxième subtiles séquence filmée, connait, elle, un succès facile dans nos milieux "identitaires" (pour rester poli..) via Riposte Laïque (et plus, si affinités.

Heureusement, pas que de mauvaises nouvelles : Le postérieur de Kim Kardashian est toujours aussi envoûtant et la grogne contre le détricotage du Code du Travail français continue de grandir...

Philippe Renève a dit…

La pauvre Myriam El Khomri, bouclier humain pour Hollande et Valls, en a fait un malaise. Ce n'est pas une gentille femme qu'il faut à ce poste, mais un roc insensible.

Anonyme a dit…

Ne la plaignons pas trop. Le job, quoique précaire, est bien rémunéré!

Philippe Renève a dit…

On ne se fait pas de souci pour ses finances ; mais elle ne s'attendait sans doute pas à un tel calvaire.

Anonyme a dit…

Mais... Va-t-elle annoncer une grossesse opportune ?
Cela s'est déjà vu.. Selon un de ses collaborateurs, s'expliquant après sa démission, tout s'était décidé à Matignon.
Il ne lui reste que peu de choix : défendre le dossier.. et être envoyée indignement aux poubelles de l'Histoire.. ou, par un sursaut de dernière minute, mettre les pieds dans le plat et s'assurer un avenir de "grande conscience de gôche".
Si elle est ambitieuse et sans scrupules, c'est la seule sortie honorable avant de couler dans l'oubli quand le texte sera abandonné..

Philippe Renève a dit…

En effet ; on va pouvoir mesurer ses ambitions. Mais le texte ne sera pas purement et simplement retiré : un, Gattaz serait furieux et deux, ce serait reculer honteusement. Il sera un peu amendé et voilà.

Philippe Renève a dit…

Je recommande hautement la lecture de ce texte, qui résume très bien la situation actuelle en ce qui concerne la politique sociale française et la « loi Travail » : Le mauvais procès instruit contre le code du travail.

Un extrait particulièrement pertinent :

« Le procès ainsi instruit contre le Code du travail occulte les causes profondes de la crise de l’emploi. Ces causes sont à rechercher dans l’effacement des frontières du commerce, dans la révolution informatique et dans la dictature des marchés financiers, qui se conjuguent pour saper les bases économiques et territoriales de l’État social et pour mettre les travailleurs du monde entier en concurrence. (...) »

Philippe Renève a dit…

Académie. Valentin immortel à 15 ans ? Terrifiant gamin. Un échantillon de ses talents ici.

Quelque chose comme le produit des amours contre nature de Sarkozy et Macron. Son admiration pour Peyrefitte montre que malgré son jeune âge, il est déjà très vieux.

Le mètre-étalon de la tête à claque, à déposer au pavillon de Breteuil à Sèvres.

Philippe Renève a dit…

Tiens, quelqu'un de bien qui apprécie mes interventions : Baptiste Beaulieu. Après tout, c'est logique puisque les imbéciles les détestent.

Baptiste Beaulieu est le talentueux auteur du blog Alors voilà, déjà recommandé ici.

Philippe Renève a dit…

Hollande remet la Légion d'Honneur au prince héritier d'Arabie Saoudite.

Navrant et honteux. Jusqu'où le pouvoir s'abaissera-t-il pour complaire aux marchands de canons ?

Philippe Renève a dit…

Je signale une vidéo splendide : le parc de Yellowstone la nuit.
A regarder en plein écran et de préférence en HD 720p .

Anonyme a dit…

ἀλληλούϊα !
Le Figaro se réjouit !


Pensez donc ! Un bulbe d'or de ç tonnes a été posé, en plein Paris, sur un type d'édifice dont la capitale manquait jusqu'alors si cruellement !

La cathédrale orthodoxe dite "de la Sainte Trinité" ou plus trivialement "Saint Wladimir" (selon que dérange ou non la pression exercée par l'actuel autocrate russe pour l'achèvement de cette pâtisserie architecturale néo-kitsch) se construit peu à peu.

Les riverains (selon le Figaro) s'en félicitent, préférant les dômes aux... ("Brossakaka !" Comme on dit dans ces quartiers).. minarets qui se seraient si mal harmonisés à la Tour Eiffel toute proche et attendant avec impatience (L'inauguration est prévue pour octobre. Merci, Ô défiscalisation des heures supplémentaires !) l'animation qu'apportera le flot de Russes attendus dans les rues avoisinantes (Certains doivent trop regarder la série TV "Braquo" et ses pittoresques pyrotechnies).

Toujours selon Le Figaro, la compagne de Bernard Arnault, émue, n'a pu retenir une larme !

Et, pendant ce temps,, la petite Marion Maréchal Le Pen, poursuit ses voyages, préconisant pour la France, en matière de politique étrangère, un resserrement des liens énergétiques et militaires avec la Sainte Russie..

Κύριε ἐλέησον !

Philippe Renève a dit…

En voilà une bonne nouvelle. Gageons que les islamophobes de tout poil se réjouiront de ce lieu de culte bien comme il faut.

Anonyme a dit…

Aurais-je laisser passer une information essentielle ? Aurais-je manqué l'émergence d'un terrorisme orthodoxe ?

Philippe Renève a dit…

Tiens, revoilou ces maladroits qui tentent de manier l'ironie.

Mon cher Anonyme, pour ironiser avec un peu de profit pour le lecteur, il faut de l'à-propos, de l'humour et de la finesse d'esprit, toutes choses qui vous font manifestement défaut.

Anonyme a dit…

Et pas que ! L'anonyme poutinophile semble aussi avoir quelques difficultés avec les participes passés mais qu'importe !

Oui, bien sûr on ne peut qu'abonder dans son sens, nul crime commis au nom de l'orthodoxie, ni lors des récentes guerres balkaniques, ni lors des longues dictatures grecques, ni même en Russie où le droit au blasphème est protégé par Wladimir-au-regard-si-doux !

A noter la tendance récurrente chez ces églises exotiques à se placer comme religion d'état et à soutenir les dictateurs, même du temps où l'ex-séminariste jossip Vissanorionovitch exerçait son sanglant magistère...

Philippe Renève a dit…

Je n'avais pas relevé la faute du participe passé car la forme était ainsi en harmonie avec le fond.

Anonyme a dit…

Attentats meurtriers en Belgique et guerre des tweets en France.

L'humain ne sort guère grandi de toutes ces manifestations de haine, fussent-elles sanglantes ou policées..

Au hasard, Robert Ménard, toujours prêt à satisfaire son public :

Attentat #Bruxelles.
Peu de chance que ce soit l'oeuvre de militants néo nazis...
#TousUnisContrelaHaine
09:07 - 22 Mars 2016

Philippe Renève a dit…

Les charognards tirent toujours profit des morts.

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme a dit…

Vous êtes lamentables...

Philippe Renève a dit…

Il suffit d'entrouvrir une fenêtre pour que les trolls se précipitent. Je rétablis la modération a priori.

Anonyme a dit…

Bonjour !

L'échappé du p'tit bar de la rue Lauriston est rev'nu ?
Ses amis l'ont enivré d'mauvaise vodka, l'ont excité en l'gavant d'Ivan Rebroff et l'ont lâché dans la nature ?
Pauvre homme ! La gueule de bois qu'y doit subir c'matin !

La fachosphère est toute déconfite. Elle attendait un attentat en s'frottant les mains et finalement, elle est déçue. Elle voulait surfer sur des réactions de haine.. mais, en dehors de son p'tit périmètre, rien de tout celà.. Et, en plus, les Turcs et les Zafricains victimes du mêm' genre de choses, c'était un peu trop compliqué à expliquer à leur public "bas d'la comprenette"

Alors, à quoi s'en prendre alors ?

A une campagne gouvernementale ( pas très bien montée, pas très convaincante ) contre le "racisme" et qu'"on" aurait dû taire dès les premières ondes de choc en prov'nance de Bruxelles

Anonyme a dit…

Des appels à la haine, il y en a... avec la caution posthume de Sartre (après Jaurès récupéré par Marine LP, il fallait s'y attendre.

Donc, lu sur le blog de Christine Tasin (Mais si, rappelez-vous, les apéros-skinheads à Barbès, tant vantés chez les "Alcooliques anonymes" )

Je cite :

"Tous les gens que j’ai vus hier faisaient « l’amalgame ». Certains que j’estimais plutôt de gauche tenaient des propos censés genre :
« il faut détruire les mosquées » !

L’idée générale était plutôt simple :

» Est ce qu’on discute avec les bêtes puantes ? On les détruit! J’ai eu tort de l’épargner autrefois; mais c’est un tort réparable; n’ayez crainte je vais l’écraser contre terre, et sa race s’anéantira avec elle."

(Egisthe, les mouches, acte II scène 3 JP Sartre).

Fin de citation (Vous pouvez ouvrir les fenêtres ! )

En bref, toujours dans l'attente, soit du général-sauveur, soit d'une "Nuit de Cristal" ou d'un pogrome " à la Russe", bref, les fantasmes éternels des fascistes...

Philippe Renève a dit…

Finalement, ils sont ravis de ces attentats, qui leur donnent une occasion de cracher leur haine de l'islam, des maghrébins et en général de tout ce qui ne fleure pas la bonne vieille Europe nationaliste et xénophobe.

Anonyme a dit…

Et avec cette tragique actualité, avaient été oubliées deux fêtes (religieuses) : le Nouvel an kurde (Newroz) et la fête juive la plus joyeuse : Pourim !

Tout ceci pour emm.. les fascistes lepeno-poutinophiles, rivés à Sputnik info comme leurs ascendants autrefois à Radio-Paris.

Joyeuses fêtes à tous les démocrates !

Philippe Renève a dit…

Bien dit, joyeuses fêtes !

Anonyme a dit…

Etrange... Y a-t-il lieu de critiquer que l'on haisse ce qui est haissable ?

Philippe Renève a dit…

Etrange... Y aurait-il un verbe haisser ? L'honorable interlocuteur ignorerait-il le signe tréma ou bien son clavier en serait-il dépourvu ?

Philippe Renève a dit…

Hooligans lors de l’hommage à Bruxelles : « le chef de la police va devoir s’expliquer ». Navrante tolérance, voire complaisance, des autorités belges vis-à-vis de tous les extrémismes, islamisme, hooliganisme, extrême-droite, néo-nazisme...

Philippe Renève a dit…

Syrie : Le voyage polémique de députés de droite à la rencontre de Bachar al-Assad.

Merveilleuse droite moralisante. Ce sont les grands-pères de ces bonnes gens qui allaient en Allemagne nazie rencontrer Hitler.

Philippe Renève a dit…

Il est vrai que leur chef bien-aimé, Sarkozy soi-même, leur avait montré l'exemple en son temps : SYRIE. Sarkozy et son ami Bachar al-Assad.

Anonyme a dit…

Bachar Al Assad ne s'en sort pas si mal, finalement.

Il a réussi à résister au "printemps syrien", à créer une opposition indéfendable en vidant ses prisons des islamistes qu'ils faisaient torturer depuis des années dans des conditions hallucinantes (lire à ce propos, pour ceux que lasseraient les rapports des organisations de défense des Droits de l'Homme le livre-témoignage excellent de Moustapha Khalifé " La Coquille") et qui, une fois en liberté n'allaient pas tardé à se défouler en bêtes sauvages.
Plus fort encore, il s'asure le soutien de l'aviation de Poutine, trop content de se maintenir dans la région, en lui faisant bombarder les positions de l'ALS et préserver soigneusement celles de DAESH.
Trop fort !
Et maintenant LR qui y envoie ses porteurs de valises.. Entre une dictature sanglante soutenue par Moscou et un régime moyenâgeux soutenus par les émirats, le peuple syrien est bien loin de la démocratie..

Anonyme a dit…

Bruxelles : c'était - hélas ! à prévoir.

Là-bas, comme ici, l'extrème-droite est finalement largement perdante au niveau des émotions suscitées par les attentats. Malgré les divers appels aux pogromes de la fachosphère européennes (la "Grande Confrontation" pour les plus pudiques ), les opinions publiques ne cèdent pas à la tentation de la haine.
Lassée, les nationalistes n'ont pu retenir leurs skinheads qui ici, en termes de startégie de communication, ont raté totalement leur coup.
Difficile maintenant de faire avaler la fable d'un "vrai peuple" naturellement fasciste et antidémocratique opposé à des "Bobos" défenseurs des Islamistes et de la "Démocrassouille" ("Ripoublique" par chez nous).
Les antennes françaises de "Russia Today" vont avoir du mal à récupérer ce non-évènement dans les jours à venir... et vont donner matière à rire avec des contorsions propagandistes qu'on peut d'ores et déjà prévoir comme totalement hilarantes !

Philippe Renève a dit…

En effet, classer les Français (ou les Belges) en braves gens xénophobes d'un côté et bobos islamophiles de l'autre est une ânerie qui ravit la droite dure et le FN ainsi que ses compagnons de route. C'est une vision qui arrange tout ce joli monde en lui fournissant une explication simple et claire, comme toutes celles qu'adorent les imbéciles car ils ne comprennent que celles-là.

Anonyme a dit…

Le charme des idées simples et de la pensée binaire.

Refait surface un grand classique du débat pour "Bas-du-Front : la torture comme moyen d'investigation..

Lu il y a peu, quelque part dans la fachosphère.. Je cite :

"Les droits de l’homme, ça s’applique aux hommes. Pas aux monstres.

Vous croyez qu’ils ont eu le choix, les militaires français qui devaient, pour sauver des vies en Algérie, savoir où était la charge d’explosifs ou quelle famille le FLN avait prévu d’égorger dans les heures qui suivaient ?

Grâce leur soit rendue. Je sais que d’aucuns ont eu leurs nuits peuplées de cauchemar devant ce qu’ils avaient vu (les horreurs du FLN, c’est à faire des cauchemars une vie durant) et ce qu’ils avaient dû faire pour en éviter d’autres.

Et tous ces donneurs de leçons qui, à partir des années 2000, ont voulu criminaliser la France, ses généraux et ses soldats ont été et demeurent des complices des terroristes musulmans, ceux de 1957 en Algérie, ceux de Paris et de Bruxelles en 2015 et 2016.

Seule la torture a pu faire parler et donc sauver des vies. Des vies d’innocents.

Seule la torture a une chance de faire parler des fanatiques qui n’ont pas peur de la mort mais qui ne sont pas spécialement entraînés à supporter la souffrance.

Ne pas utiliser la torture pour faire parler ceux qui sont entre les mains de la police c’est de la complicité de terroristes. Qu’on se le dise, messieurs Valls et Cazeneuve. "

FIN de CITATION

Un peu plus loin, sur le même site, un "officier de sécurité russe" expose ses méthodes et explique doctement pourquoi la France deviendra un état islamique dans dix ans... ( Excusez du peu ! ).

Si on prend la mesure de la propagande délirante qu'envoie le Kremlin sur les sites politiques francophones, de la variété des partis et groupuscules que soutient ouvertement Poutine (De Marine Le Pen à Jean-Luc Melenchon), cela promet des débats de haut niveau pour la prochaine campagne électorale...

Philippe Renève a dit…

Oui, la citation fait froid dans le dos ; ce genre de raisonnement (?) mène à tous les fascismes possibles, puisqu'il suffit de définir largement les « monstres » pour se donner le droit d'emprisonner, torturer et massacrer qui on veut. C'est le principe de base qui permet aux totalitarismes d'arriver au pouvoir et de s'y maintenir.

Philippe Renève a dit…

Une recherche sur le net montre que la citation est de la délicieuse Christine Tasin, modèle d'humanité pour ses laudateurs. Beuark.

Anonyme a dit…

A part la posture morale, très facile et très confortable, je serais curieux de connaître les arguments que vous auriez à opposer à ce point de vue.

Philippe Renève a dit…

Encore une admirable intervention, que je publie pour le plaisir : la réponse à cette question est tout entière dans mon post de 11h36. Je me demande si cet intervenant sait bien lire. :-))

Anonyme a dit…

L'admirable intervenant n'aime apparemment pas ce qui est moral et défend donc l'usage de la torture sous couvert de l'argument "tic-tac" cher au général Aussaresse.

Je laisserai donc un grand penseur lui exposer des arguments simples :

http://cdn4.pitchfork.com/news/55689/56991da6.jpg

Anonyme a dit…

Sinon, de l'argumentaire de Christine Tasin, je retiendrai :

" Seule la torture a pu faire parler et donc sauver des vies. Des vies d’innocents."

... qu'aurait apprécié, du temps où on l'ennuyait pour de vieilles histoires,l'Hauptsturmführer Klaus Barbie...

Anonyme a dit…

Rions un peu... avec cette fois "RIPOSTE LAIQUE".

La riposte est fâchée par ... Florian Philippot !

Qui l'eût cru ?

Celui -ci, crime impardonnable, s'exprimant sur le défilé de skinheads au milieu de l'hommage aux victimes des attentats de Bruxelles

CITATION

" celui qu’on considère comme le numéro deux du FN a qualifié ces cinq cents patriotes d’idiots et de « crétins absolus », hurlant ainsi avec les loups."

FIN de CITATION.

Je vous renvoie à l'article complet : ce n'est pas triste !

Philippe Renève a dit…

Les loups hurlants devraient pourtant plaire à la riposte clanique (les majuscules seraient trop d'honneur) !

Excellente l'image sur la torture. Le lien.

Anonyme a dit…

Je suppose que comme d'habitude, lorsque vous n'avez pas d'argument vous invoquerez n'importe quoi pour ne pas avoir à répondre. Je vais tout de même essayer : votre "argument" n'en est pas un car il concerne non la torture en elle-même, mais l'abus qui pourrait en être fait. Un tel argument pourrait être développé pour n'importe quoi, la bombe atomique, les mines anti-personnel, les écoutes téléphoniques... Votre "argumentation" ne répond donc absolument pas à celle dont il est question. Quant au dessin sur son "efficacité", là c'est un argument déjà plus recevable. Mais assez théorique. L'argumentaire que vous critiquez semble faire référence à la bataille d'Alger. A ma connaissance, elle a été gagnée par des gens qui ont pratiqué la torture. C'est à ceux qui utilisent comme argument qu'elle n'est pas efficace de prouver qu'elle aurait pu être gagnée autrement.

Anonyme a dit…

Mais il y a aussi l'argument de la non-violence qui dit qu'il vaut mieux subir la violence plutôt que de la pratiquer pour se défendre. C'est un argument très noble mais est-ce le votre ?

Philippe Renève a dit…

Dans l'ordre.

Un. Rien ne prouve que la bataille d'Alger a été gagnée du fait des tortures.

Deux. Vous acceptez la torture, manifestement sans états d'âme, parce que vous ne voyez que son efficacité supposée, qui du reste est très contestée. Je la refuse par éthique. Vous êtes cynique, je suis humaniste – je sais que vous allez jusqu'à repousser ce genre de notion, ce qui montre bien votre manque d'empathie.

Trois. Je ne suis pas non-violent, mais moins violent que vous, puisque je vous ai reconnu depuis longtemps.

Quatre. Je clos cette conversation car je n'accepte pas qu'on défende ici la torture.

Anonyme a dit…

De l'abus de la torture..

La torture utilisée pertinemment serait humainement acceptable, moins lorsqu'on en abuserait... Hélas ! Historiquement, pas d'exemple de telles méthodes utilisées homéopathiquement.

La torture est une gangrène !

Sitôt autorisée, elle se répand dans tout le corps de l'Etat. La guerre d'Algérie en est la preuve. En principe encadrée strictement par des règles très strictes (en présence d'un officier, pas de témoin appelé du contingent, etc..), elle fut appliquée très vite n'importe comment sur n'importe quel suspect et si, dans certains milieux, on valorise le tortionnaire s'acquittant noblement d'une tâche pénible mais nécessaire que d'autres ne veulent pas prendre en charge.. elle généra de véritables psychopathes, à l'exemple d'Aussaresse, cité plus haut.

La torture est une honte qui fait sortir du champs de la Civilisation les régimes qui autorisent son application.


Anonyme a dit…

Et voilà!
Ce débat sur la torture - un grand classique de l'extrême-droite étant arrivé à son terme, celui qui suit ne devrait pas tarder, à savoir la négation des chambres à gaz nazies ...

Philippe Renève a dit…

Je ne l'admettrai pas ici.

Anonyme a dit…

Le but est limpide : tenter d'exploiter une situation à laquelle sont régulièrement confrontés les régimes démocratiques - à savoir, la pression du terrorisme - pour tenter de faire glisser l'opinion vers une demande de régime "fort", qui n'aurait plus grand-chose à voir avec la démocratie..
Pour cela, tout est exploitable ad nauseam : attentats, faits-divers.. pour tenter de susciter les fantasmes de recours au fascisme.
Mais visiblement, ça n'opère pas vraiment, et tant mieux !

Anonyme a dit…

Bonsoir !
Je reviens de promenade et oui! J'ai aussi trouvé l'identité de "l'anonyme" amateur de gégène : c'est le zinzin de permanence au bouzin quand l'gourou est en vadrouille..
Çui-là, il en tient une couche sévère.. Après avoir fantasmé en vain sur la reconstruction d'la quatrième internationale le v'là avec l'âge qui rêve d'un r'tour au troisième Reich..
Oui, z'aviez raison.. Pas d'quoi perdre son temps avec pareil imbécile.. Laissons-le à ses rêv'ries de guerre de religion.


a attendu en vain l'Grand Soir toute sa vie, faut bien s'consoler comme on peut.
Comme quoi, entre un tchékiste et un gestapiste, y autant d'différence qu'entre un identitaire et un salafiste. Qu'ils se noient donc dans leur cloaque !😁

Philippe Renève a dit…

J'ai reçu quelques autres commentaires délirants, que je me suis empressé de ne pas publier, leur vraie place étant, comme dit Alceste, au cabinet.

Anonyme a dit…

Un peu d'histoire et de lecture.

CITATION


« On aurait tort de ne voir dans cette fureur qu’un délire collectif. Son surgissement rappelle que ce n’est pas l’affrontement préalable de civilisations supposées antagoniques qui entraîne la guerre, mais, le plus souvent, le conflit d’intérêts – économiques ou militaires qui favorise la mise en scène d’une opposition culturelle irréductible. Le cas des Germano-Américains soupçonnés du jour au lendemain de partager non seulement les traits barbares portés aux « Huns » mais une loyauté au pays d’origine, évoque la situation des populations européennes originaires de pays musulmans suspectées d’allégeances terroristes. Que les mêmes rituels d’infériorisation, les mêmes sommations à manifester son chauvinisme soient associées au même soupçon d’insincérité et de félonie démontre la puissance d’une mécanique qui, dans le cas allemand, parvint à laminer non pas un groupe dominé mais une communauté au faîte de son influence «

FIN de CITATION

Tiré d'un article sur l'hystérie anti-allemande qui excita les Etats-Unis en 1917, juste avant la "Great red scare" anticommuniste qui frappa le pays quelques années plus tard et qui donne à réfléchir, notamment au regard de la force du lobby isolationniste américain entre l'arrivée au pouvoir des Nazis et l'attaque japonaise de Pearl Harbor..

Philippe Renève a dit…

Tiens, Hollande fait des émules.

Vosges : un homme se tire une balle dans chaque pied.

Celui-ci a trouvé des moyens plus simples que la déchéance de nationalité et la loi El Khomri.

Anonyme a dit…

Catholiques, désolidarisez-vous des pédophiles !
#NotInMyName#padalgam

Philippe Renève a dit…

? Je ne vois pas bien le sens de ce post.

Anonyme a dit…

Bonsoir !
Je pense que c'est de l'humour "Charlie" suite à l'épidémie de révélations d'affaires de pédophilie qui frappe le diocèse de Lyon. Il y a 2 hashtags de provenances différentes: #notinmyname vient des Musulmans se désolidarisant des attentats de l'E.I. et #padamalgam étant une signature de l'agit-prop d'extrême-droite.
Le zinzin habituellement de service est coutumier de ce dernier et aussi de l'abus de lettres capitales.. quoi qu'il se soit calmé à ce propos : les bétabloquants doivent lui faire baisser sa tension 😅

Philippe Renève a dit…

C'est décidément un grand dyslexique : le hashtag #padalgam est manifestement erroné. A force de fustiger les prétendus amalgames des autres, il fait lui-même des bouillies peu digestes !

Philippe Renève a dit…

Une remarque. Je ne commente pas nécessairement tous les événements, quels qu'ils soient : attentats, scandales, vie politique et autres. Je crois que le silence est préférable à des banalités, fussent-elles émouvantes ou coléreuses ; il n'est pas nécessaire de s'exprimer pour ressentir.

Philippe Renève a dit…

Navrant :
Violences policières à Paris : le policier mis en cause invoque "un geste technique" (avocat du lycéen).


Quel manque d'imagination. Il aurait pu dire bien des choses en somme. Qu'il voulait se frapper lui-même pour faire pénitence, battre sa coulpe, et que le geste a dévié à cause d'un coup ignoble porté par le gamin. Qu'il voulait se moucher, et que, éternuant violemment, son bras avait hélas frappé le malheureux ; qu'il voulait moucher ledit gamin lui-même, par simple bonté d'âme, et que celui-ci l'a vicieusement poussé. Qu'il voulait saluer militairement le courage de ses collègues, faire coucou à une copine, tuer un moustique sur le nez du gamin, lui montrer la lune dans le ciel, lui montrer comment faire un bras d'honneur à ses collègues.

Petit bras vraiment, petit bras.

Anonyme a dit…

Et bien voilà ! Le candidat tant attendu dans les franges extrèmes de nos zones pavillonnaires et chez les pré-Alzheimer est arrivé !

Il est de noble ascendance, présente bien, l'air sérieux... mais hélas ! pas les pectoraux tant admirés chez les ex-tueurs du KGB.. mais il se rattrape par une slavophilie antisémite fort appréciée au Wlady's fan club.

Cet homme ne vient pas seul : il a un PROGRAMME !

http://lesquen2017.com/le-programme/

Parmi les innovations audacieuses, on retiendra particulièrement l'autorisation d'un port d'armes aux HONNETES CITOYENS.

Par contre, le nouveau découpage territorial en régions m'inquiète, car source de débats sans fins. En effet, comment va-t-on nommer les anciennes colonies d'Afrique et d'Asie reconquises grâce à la politique étrangère basée sur la force et la grandeur ?

Pour le reste, une poutinophilie de bon aloi, lorsqu'il propose une Europe des Nations, de Brest à Vladivostok où qu'il compare le "nombre ridicule de victimes de la Shoah" comparé au "génocide slave" orchestré par les "Juifs au pouvoir au Kremlin" de 1917 à 1953.

Voilà qui plaira au public cité plus haut.. et connaîtra aussi, n'en doutons pas, un franc succès dans les hôpitaux psychiatriques.

Philippe Renève a dit…

Ah oui, en voilà un brave homme qui va enchanter tout ce que la France compte de bas du front (national) et de hauts du verbe.
Nul doute que les retraités de l'extrême-gauche, passés, avec armes nationalistes et bagages xénophobes, à la droite de la marine (1) nationale, chanteront les louanges de ce délicat patriote.

(1) dans cette formulation, pas plus que dans d'autres, la majuscule ne s'impose.

Philippe Renève a dit…

Son blog est une source inépuisable de subtile délectation pour les gagafachos.
On y trouve de belles formules : "cosmopolitisme", "art dégénéré", "art officiel", "musique nègre" (elle "sera bannie des media publics"). Et de généreuses idées : "le dispositif criminel et arbitraire que représente la législation antiraciste", "le contrat (de travail) pourra déroger au code du travail et le SMIC sera supprimé." (Je multiplie les guillemets pour ne pas me salir les doigts.)

Que du bonheur pour les grands humanistes amoureux de notre admirable civilisation européenne, catholique, apostolique et romaine.

Anonyme a dit…


Vu dans le Bien Public du 07 avril, cette une splendide :

"Le policier montre son sexe aux gendarmes"

Venarey les Laumes, terre de stupre !

Philippe Renève a dit…

Terrifiant ! En plus, c'est un ancien policier !

Tout fout le camp mon bon Monsieur.

Anonyme a dit…

Ici, la police fait rire.. Par ailleurs, elle inquiète..
Des rapports récents pointent des bavures.. et l'impunité de leurs auteurs. Tant que ça restait confiné aux banlieues, ça ne faisait pas trop de vagues.. Le problème est que maintenant ça déborde à d'autres groupes de citoyens ayant plus accès au Droit.
Autre sujet d'inquiétude: des "usages disproportionné de la force nécessaire" relevés lors de la répressions du mouvement de lutte contre la "loi-travail".
La question qui se pose est : s'agit-il d'ordres donnés par Valls et Cazeneuve ou ceux-ci ont-ils du mal à contrôler leurs policiers ?
Lorsqu' on lit par ailleurs des études donnant plus de 51% d'opinions favorables au Front National au sein des troupes du ministère de l'intérieur et que, ici et là dans la fachosphère, on peut lire des intervenants faisant état de leur appartenance à diverses BAC et RG, on ne peut que se poser des questions..
Ailleurs encore, on voit réapparaître des motards-voltigeurs, chers à l'ancien tandem Pasqua-Pandraud.
Pendant ce temps, Le Figaro n'a que des mots tendres pour Manuel Valls.. et la ministre Rossignol amuse la galerie en discutant chiffons..

Philippe Renève a dit…

Les violences policières ne datent pas d'hier. Ce qui est nouveau, c'est qu'avec un simple téléphone, n'importe quel témoin peut filmer ces comportements qui autrefois étaient impossibles à prouver : c'est un peu la fin de l'impunité permanente.

En effet, quand on voit les penchants politiques de nombreux policiers et l'état d'esprit qui les anime parfois, on se dit qu'il y aurait du ménage à faire. Policiers et gendarmes se plaignent de n'être pas aimés des Français, mais le comportement de certains empêche de les considérer tous comme des braves types.

Le grand problème en ce domaine est surtout qu'en France, comme dans certains autres pays, le policier considère chaque personne non comme un citoyen à protéger mais comme un délinquant à démasquer.

Philippe Renève a dit…

En marche... vers les mensonges, les trucages et le mépris des citoyens.

Le clip diffusé pour le lancement d'« En marche » a été réalisé à partir de banques d’images étrangères et aucun Français n'y figure.

Philippe Renève a dit…

Il y a des jugements qui ne sont guère des décisions de justice.
Landes : Reconnus victimes de l'amiante, ils doivent rembourser une partie de leurs indemnités.

Anonyme a dit…

bOnsOir !

Le Front National prend indirectement position sur la loi El Khomry... à laquelle il ne semble reprocher que le nom de celle qui la porte.

En effet, le voilà qui demande la dissolution de "Nuit Debout" au nom de l'ordre public.

"Les pouvoirs publics doivent prendre leurs responsabilités, quelque soit leur degré de bienveillance à l'égard de ce mouvement de protestation qu'ils ont eux-mêmes déclenché. Devenu source de violences et de dégradations, le mouvement 'Nuit debout' doit être dissout, les casseurs arrêtés et livrés à la justice, et la place de la République sécurisée, et rendue à tous les Parisiens", conclut le FN.

On notera la retenue de la communication officielle, le militant de base, préférant les tournures plus viriles du style "coller ces salopards contre un mur et les rafaler" ou en appeler aux hélicoptères russes pour "napalmer tout ça".

Philippe Renève a dit…

Voilà que le FN saccage notre belle langue en écrivant que le mouvement « doit être dissout ».
C'est la citation du communiqué de Wallerand de Saint Machin. Les bons Français, et même les mauvais, apprécieront cet outrage ; une honte Monsieur. Tout fout le camp.

Anonyme a dit…

Une fois n'est pas coutume, cédons à la facilité !

Le banquet anniversaire de Rivarol, avec son regroupement d' affolés fascistoïdes en tous genres, ça marche à tous les coups !

Canal + avec ses gros sabots habituels y est allé..

http://www.huffingtonpost.fr/2016/04/12/rivarol-banquet-petit-journal-video-jean-marie-le-pen_n_9669044.html?ncid=fcbklnkfrhpmg00000001

On notera en fin d'exercice l'interview de l'homme qui veut que la France redevienne la France.

Bonne journée !

Philippe Renève a dit…

L'acclamation de Faurisson veut tout dire.

Bonne journée.

Anonyme a dit…

Toujours en direct des agités du bocal, une nouveauté : l'appel au putsch militaire par voie de pétition !

http://www.petitions24.net/appel-destitution-gouvernement-par-larmee-francaise

Ils vont encore essayer de nous refourguer Piquemal !!!!

Philippe Renève a dit…

Délirant ; le texte de la pétition est un morceau d'anthologie.

Philippe Renève a dit…

Hé ! Finky, qui voulait faire son malin, s'est fait jeter de la place de la République.

Qu'il câline plutôt les vaches, elles sont tendres et naïves.

Anonyme a dit…

Quoi ?!?

Alain Finkielkraut, académicien, battu à coups de tonfa ?
Lacrymogénéïsé à la grenade ?
Assommé au flash-ball à tir tendu ?
Emmené en garde à vue ?
Touché au ventre par des coups de rangers ?

Je comprend donc les réactions :

"Haine et intolérance" (Eric Ciotti)
"A vomir" (Article du Point)

Certaines sont assez violentes, comme cet anonyme sur Tweeter :

"Si je comprends bien, Finkielkraut l'a bien cherché, vous savez un peu comme cette fille qui portait une minijupe..."

Anonyme a dit…

Hélas !

Je viens de découvrir la vérité..
Quelle triste époque nous vivons !

C'eût été du temps de la Commune, un Courbet aurait immortalisé la scène, en nous brossant un tableau édifiant :

"Académicien indigne chassé par le Peuple"

.. que l'on pourrait aujourd'hui aller admirer en famille au Musée d'Orsay.

Hélas encore.. Ne restera de ce moment que quelques secondes d'images floues filmées par un téléphone et ces mots historiques du philosophe :

"Gnagnagnagna Pov'conne !"

Philippe Renève a dit…

Il semble que ce soit un bon mot de grands hommes que d'employer le vocable de pauv'con ou conne. L'élégance prime.

Anonyme a dit…

"Tout fout l'camp !" était en gros, l'essentiel message de la philosophie d'Alain Finkielkraut mais il a, finalement, bien raison !

Autrefois, et c'était un repère, on disait que les écrivains de gauche, c'était le sens, et les écrivains de droite, le style !

Depuis Houellebecq et Finkielkraut, la notion de style a échappé la droite. Finis les dandys flamboyants et snobs.. Des sortes de clochards hirsutes qui s'expriment aussi mal que le pékin moyen. Et, si ça trouve et sans correcteur automatique, ils truffent leurs écrits de fôtes d'ortograf !

Anonyme a dit…

"Finkielkraut à"Nuits Debouts", c'est un peu Jean-Marie Le Pen au Mur des Lamentations"
Jolie formule, non ?
Hélas ! Pas de moi, mais d'un commentateur d'un article signé de deux membres du Service d'Ordre de Nuits Debout qui ont raccompagné le commentateur sportif - pardon : l'académicien - Rue du Temple..et publié sur le "Club Médiapart.
On y apprend que le "philosophe" avait passé une heure sur la Place de la République avant d'en être exfiltré et il n'est guère question de rachats, absence confirmée par d'autres sources et que la coïncidence avec le contenu d'une campagne antiraciste honnie par les supporters de l'éructant réactionnaire rendait même infiniment suspecte.
On évoque maintenant une "mansuétude" médiatique supposée des media à l'égard du mouvement principalement et étudiant.. "mansuétude guère visible dans l'avalanche de condamnations consensuelles de l'éviction du chantre de "l'identité charnelle" et qui parvient à réunir "Le Point" et "Libération" en un même discours.
On attend maintenant l'éclairage de Russia Today et de Sptnik News grâce au moyen des satelittes se surveillance poutiniens.
Quant aux antennes locales du Kremlin, elles ont déjà tracé sans attendre la Ligne officielle : Les Vzilleurs anti-avortement et homophobes d'hier étant plus honorables que les défenseurs du Code du Travail d'aujourd'hui.

Anonyme a dit…

Alain F. ex mao-opéraïste, s'exprime sur BFM Tv à propos de "Nuits Debout" :

"Tout le monde s’en fout, de ‘Nuit Debout’", poursuit Alain F., pour qui les médias "accordent une importance démesurée" au mouvement.

Et de rappeler que le 11 janvier 2015, c'est sur la place de la République que fut brandie une banderole "Je suis Charlie, je suis juif, je suis la police, je suis la République". Et de conclure: "Ce je est le grand oublié des ateliers et des assemblées ‘populaires’".

Pour le philosophe, "l'échec" de "Nuit Debout" est donc "une bonne nouvelle".

- Verbatim -

Anonyme a dit…

Nous vivons une époque passionnante !
En marge de la contestation de la Loi Travail et de la répression qui met en lumière un certain état d'esprit plutôt contestable au sein des "forces de l'ordre", une polémique provoquée par une image du photographe Yann Levy à laquelle s'est bien gardé d'intervenir le syndicat "Synergie".
On y voit l'instrument de travail d'un membre des brigades d'intervention de la P.P.ornée de la tête de mort emblèmed'un super-héros parmi les plus controversés l'écurie Marvel "The Punisher", justicier adepte des exécutions extra-judiciaires.
Culture de "geek", bien éloignée des classiques en faveur chez notre académicien hystérique mais fort en vogue dans l'extrême-droite américaine.
Plus drôle, la tentative avortée de Véronique Genest de faire passer une altercation avec un passant à propos d'une SDF pour une agression par des "Nuideboutistes".
La fachosphère a dédaigné soutenir l'ex héroïne télévisée, celle-ci ayant perdu la faveur des Bas. du Front depuis que son islamophobie compulsive s'est révélée plus inspirée par sa proximité avec les milieux ultranationalistes israélien que par une franchouillardise identitaire de meilleur aloi.
Et pendant ce temps, Gattaz tonne et dicte sa loi..
"C'est pas gagné tout ça !" comme dirait mon marchand de vin !

Anonyme a dit…


L'article du "Huff" et l'image de Yann Levy :


http://www.huffingtonpost.fr/2016/04/19/tete-de-mort-photo-matraque-punisher-crs-police-violences-_n_9728566.html

Anonyme a dit…

A l'initiative d'élèves de Sciences-Po, un "hijab day" : Tenter, pour une journée... Guère plus d'intérêt qu'un apéro saucisson pinard devant une mosquée..
Tiens ! Il me souvient d'un vilain blog ayant fait moult propagande pour ce type de libations.. sans qu'au final aucun de ses membres les plus virulents n'ait tenté l'expérience ! C'était il y a bien longtemps ! 😊

Philippe Renève a dit…

Merci pour tous ces commentaires que je n'ai pu saluer en temps réel, m'étant absenté quelques jours.

Mais voici une formidable information, mes frères, qui montre qu'il y a encore des édiles qui savent où sont les vraies priorités et qui possèdent une véritable hauteur de vue.

Pour lutter contre les crottes à Béziers, Robert Ménard veut ficher l'ADN des chiens.

Heureux les Biterrois, qui savent que leurs impôts sont bien utilisés et non dilapidés en subventions aux salauds de pauvres et aux associations culturelles trotskistes. On espère que ce fichage sera bientôt étendu aux mauvais citoyens, nomades délinquants, migrants criminels et opposants gauchistes en tout genre ; on fait confiance à la grande élévation d'esprit de Ménard.

Anonyme a dit…

J'imagine maintenant les employés municipaux passant délicatement un coton tige sur les gencives des délinquants potentiels.. tandis que la religion et l'origine ethnique de leurs maîtres seront minutieusement enregistrés dans un bureau contigu..

Sinon, notre grand pays, qui considère Eric Zemmour comme un penseur, Jean-Marie Bigard comme un comique, les valseuses pour un chef-d'oeuvre du cinéma et dont un grand nombre d'habitants pense que Dominique Strauss-Kahn aurait fait un bon président s'amuse des mésaventures du ministre Sapin, empêtré dans une "culotte gate".
Mais, entend-t-on çà. et là, y-a-t-il de quoi s'offusquer d'une blague aussi innocente qu'une tête de cochon 🐷 suspendue à une porte de mosquée? Il n'y a pas de quoi gloser sur l'importance du facteur ethno-culturalo-religieux ou s'interroger sur la sourate ou le verset qui l'aurait fait passer à l'acte..
Rions donc gauloisement, comme on peut rire aux jeux de mots d'un Jean-Marie Le Pen.
On oubliera ainsi les côtés détestables d'un grand bourgeois se permettant avec la bonne une familiarité qui, pratiquée en sens inverse lui ferait dégainer l'outrage à représentant de la République (sans lapsus).
Ce Mr Sapin est un gros c... et c'est maintenant démontré.

Anonyme a dit…

Du féminisme bien ordonné :

La ministre Rossignol fait le "Buzz" en parlant chiffons... l'ex-ministre Pécresse n'émeut personne en supprimant l'accès à la contraception.
Mme Badinter, actionnaire de Publicis, devait être trop occupée à compter les dividendes apportée par le juteux contrat de prise en charge de la communication de l'Arabie Saoudite...

http://rue89.nouvelobs.com/2010/02/11/elisabeth-badinter-actionnaire-feministe-dun-publicis-sexiste-137891

http://www.challenges.fr/monde/moyen-orient/20160401.CHA7117/comment-l-arabie-saoudite-entend-redorer-son-image-en-france.html

Philippe Renève a dit…

Sapin dément... Laissons-lui le bénéfice du doute, il a bien d'autres raisons de déplaire, comme ses collègues.

Un qui est plus malin, c'est Gattaz : s'il est lui-même impopulaire, son cheval de Troie Macron cumule les sondages favorables. Bien joué, le Français (très) moyen n'y voit que du feu.

Anonyme a dit…

Macron : comme DSK en son temps, "L'homme de gauche que la droite préfère" à opposer à Alain Juppé "L'homme de droite que la gauche préfère", qui a réussi, par sa conversion à l'Ecologie le "droit dans ses bottes" de 1995.
Si la présidentielle se déroulait demain, ces deux-là seraient les mieux placés !

Philippe Renève a dit…

C'est ça : deux hommes de droite bien placés à gauche !

Anonyme a dit…

Finalement, "Nuits Debout" aura résisté aux assauts conjoints des CRS, d'Alain Finkielkraut et aussi à la versatilité des media passée de l'observation amusée des AG brouillonnes assez à la dénonciation quasi-unanyme du "totalitarisme en germe".

La survie du mouvement est bientôt comptée car, ce qui fit la singularité mais aussi la force de ce mouvement lycéen/étudiant fut qu'il ne fut épaulé voire téléguidé par aucun parti constitué, le PS se trouvant disqualifié

Ouf ! Aucun Harlem Désir n'aura pu y constituer le socle d'une carrière d'apparatchik.

Qu'en restera-t-il alors ? Le rejet démontré par la génération montante du néo-libéralisme, son attachement à un marché du travail régulé par la loi et non une quelconque "main invisible" et, le plus important, sa clairvoyance face au détournement de ses inquiétudes légitimes par un nationalisme rance.

"Nuits Debout" fut un mouvement de jeunes progressistes (principalement) observé avec effroi (majoritairement) par des retraités réactionnaires.

Pas de quoi hurler à la Révolution..

Philippe Renève a dit…

Oui, espérons que c'était le signe que les jeunes sont un peu plus lucides sur les politiques ultralibérales actuelles que beaucoup de leurs naïfs aînés séduits par des Valls et autres Macron. Souhaitons que dans un proche futur ils traduisent cette clairvoyance par des actions plus politiques, ne serait-ce que par leurs bulletins de votes.

Philippe Renève a dit…

« Il y a toujours eu une surévaluation des bienfaits du libre-échange »

On est heureux de voir qu'il y a encore des économistes indépendants et lucides.

Anonyme a dit…

Nuits debout est loin d'être mai 68 et pourtant.. on le croirait à lire les réactions que le mouvement suscite. Celui-ci est très "rétro", les épithètes surannés y fleurissent.. il n'y manque que "chienlit" et "jeanfoutre" pour se croire revenu au temps de Tante Yvonne..

https://medium.com/@jeromegodefroy/qui-mettra-un-terme-%C3%A0-la-mascarade-absurde-de-nuit-debout-ddc0a4d517a0#.7z3oc0hsa

Et pendant ce temps, l'Autriche vote pour le passé. Cas intéressant historiquement que celui de l'Autriche : après avoir été, avec la Bavière, le berceau du nazisme, après avoir fourni un pourcentage d'encartés au NSDAP plus fort que celui de la population allemande.. le pays, pour des raisons de stratégie liée à la Guerre Froide, arriva à se faire passer pour victime du Troisième Reich et ainsi, à échapper à la dénazification..

En tous les cas "Russia Today" s'en félicite !

Y aurait-il ici un rapport avec le retour de sympathisants néo-nazis au pouvoir à Vienne ? On peut, sans aller chercher quelque explication culturaliste dans des texte vieux de plus de mille ans, se le demander..

Après tout, ce "passé qui ne passe pas" n'est pas si loin et, à écouter Marion "Maréchal" Le Pen et ses admirateurs, le pétainisme pourrait tenter de revenir au goût du jour..

Philippe Renève a dit…

Le pétainisme en fait revient au galop : les appréciations de Finky et ses amis, la sympathie croissante de l'électorat modeste pour le FN, la complicité (au sens pénal comme au sens figuré) des politiques et des financiers devenus interchangeables, la glorification de l'ultralibéralisme économique parallèle à la fermeté déclarée envers délinquance et immigration... Tout est déjà là. L'état d'urgence fournit même les moyens juridiques d'une arrivée et d'un maintien d'un régime dictatorial.

Il ne manque que quelques fortes têtes et fiers à bras, qu'on verra certainement à l'œuvre lors des scrutins de 2017.

Anonyme a dit…

La jeunesse veille, les vieux grognent !

Offensive tous azimuts contre "Nuits Debout" : il s'y commet les pires turpitudes..
Drogue, alcool, bris de vitrine, agressions sexuelles diverses, viols.. à en croire les commis aux écritures de la droitosphère, c'est la Hauptbahnof de Cologne un 31 décembre ou le Bataclan un soir de concert des Eagles of Death Metal !

Soyons plus réaliste : c'est totalement brouillon. Le mouvement n'étant pas le paravent d'un parti politique, on y retrouve tout ce qui peut contester, sur la gauche des revendications. Cette diversité, que moque la blogosphère de droite, c'est un peu la même que l'on retrouve, dans une version haineuse au grand raout des BBR quand s'étalent les stands à la mémoire du Maréchal, les appels à la construction de camps pour les Homosexuels, ou les apéros mauvaise charcuterie et gros pinard.

De plus, la vulgate marxiste n'étant plus dans l'air du temps, on peut voir ici ce que connaissent les familiers de la gauche américaine, à savoir tout ce qui peut exister de périphérique et de catégoriel autour de la lutte contre le libéralisme économique : féminisme, écologie, new age..

Bref, si j'en avais eu l'âge, la patience et la libidi plus pressante j'y serais allé draguer l'étudiante idéaliste mais, devenu plus difficile avec le temps, je me contente d'assurer cette jeunesse qui ne votera pas à droite de toute ma sympathie et de regarder rager les vieux réactionnaires..

Philippe Renève a dit…

Bien d'accord. Tout mouvement s'élevant contre le consensus de l'ultralibéralisme ne peut être que bienvenu, même s'il est brouillon, cahotique et mal fichu, ce qui est en effet inévitable.
J'ai la même attitude de regard sympathique et indulgent ; les cris d'orfraie des bien-pensants m'y encouragent activement.

Philippe Renève a dit…

Il faut bien voir que nous sommes dans une situation surréaliste où la quasi-totalité des médias, toutes tendances confondues, font de la politique économique ultralibérale (comprendre pro-patronat) un modèle indiscutable et obligé.

Seuls quelques trublions comme le Canard Enchaîné, Marianne et le Monde Diplo tiennent un discours opposé. Ce qui fait que la plupart des braves gens, saoulés de TF1, France 2 et de citations du Figaro et des Echos, se disent tout naturellement que cette politique est la seule possible, bénéfique et même sociale.

C'est l'explication de la popularité contre nature d'un Macron ou d'un Valls, qui en d'autres temps auraient été justement haïs par huit Français sur dix. L'entreprise de décervelage fonctionne magnifiquement.

Anonyme a dit…

Sinon...

Quand Le Figaro ne terrorise pas le Bourgeois avec les horreurs de la Place de la République, il s'essaye au journalisme et à soigner la libido de son lectorat : les dernières révélations de Loana, qui partage avec Marine Le Pen le même modèle de lunettes de soleil.. mais qui se dénude un peu plus devant les caméras :

http://video.lefigaro.fr/figaro/video/loana-rayonnante-parle-de-ses-futurs-projets-j-adorerais-avoir-des-jumeaux-%28video%29/4859459582001/

Plus passionnant qu'un débat à "Nuits Debout" ? Voyons les résultats du vote à mains levées..

Philippe Renève a dit…

Aïe... Faut-il choisir entre la peste politique et le choléra pipolique ?

Anonyme a dit…

Wladimir Poutine a le sens de l'humour.
Il a nommé, à un poste de "Déléguée aux Droits de l'Homme" une générale du Ministère de l'Intérieur.

Logique !

Comme le penserait notre anonyme adepte de la torture du mois dernier si le général Aussaresse avait été nommé à ce type de poste.

La générale Tatiana Moskalkova s'était illustrée par son implication courageuse dans la lutte contre le blasphème en sauvant la Sainte Russie des entreprises des terrifiantes Pussy Riots.

Nul doute que Russia Today saura brosser le portrait de l'intrépide défenseure des libertés individuelles !

Anonyme a dit…

Bonjour,

Une triste affaire dans les Cévennes, qu'on croirait sortie d'un autre âge, celui de travailleurs agricoles surexploités dans des campagnes reculées. Des petits paysans qui auraient pu (en moins drôles) figurer dans le casting d' "Affreux, sales et méchants".

http://www.lenouveaudetective.com/ales-saint-florent-sur-auzonnet-esclave-ferme/

Mais voilà, tout ceci se passe dans la France rurale, réceptacle de "traditions" encore vivante et habitée par un "Vrai Peuple", oublié des élites et des "Bobos-bien-pensants-islamo-gauchistes-angélistes-nuits-deboutistes - pour la suite, lire régulièrement Le Figaro" et donc, mérite analyse socio-économique du faits divers dans ce qui fait sa singularité.

Dans un autre contexte, on clamerait "L'EXEMPLARITE" de l'affaire, on s'interrogerait sur le fait que la nationalité des protagonistes n'est pas mentionnée, on accuserait de complicité avec la canaille le journaliste ayant minimisé les faits et on s'offusquerait que n'aient pas été louées les forces de l'ordre gardiennes de nos libertés.

On en appellerait à des tâcherons compilant des textes moyenâgeux - pire ! les malades mentaux se chargeant d'organiser des tables des matières pour ces fatras d'inepties - pour trouver dans des formules obscures la phrase qui a bien pu motiver l'esclavagisme de ce couple "d'agriculteurs" et, finalement, en déduire que ces gens-là ne s'intégreront jamais à notre monde et qu'il est urgent de les expulser on ne sait où !

Bref, l'habituelle imbécilité haineuse des tenants de la lecture culturaliste de tout et de rien s'en donnerait à coeur joie

D'autant plus qu'une phrase de l'avocat :

"Plusieurs personnes à Alès m'ont dit avoir eu connaissance de cas similaires, comme si la situation de Jacques était assez courante dans nos campagnes cévenoles Et qu'elle pouvait être plus ou moins acceptée"

peut ouvrir le champs à tous les fantasmes "Omerta" "Zone de non-droit" "Règne du caïdat" "Territoires perdus de la République" et appeler à une nécessaire intervention de l'armée...

Philippe Renève a dit…

Bonjour !

Allons, allons, tu ne vas tout de même pas comparer les braves habitants de nos campagnes, bien élevés, généreux et accueillants (la terre ne ment pas !), avec les envahisseurs de nos banlieues, nommés la racaille (en changeant quelques lettres ça donne les salauds de muzz) par les gens bien. On ne compare pas des optimiseurs de fiscalité avec des délinquants multirécidivistes.

Anonyme a dit…

Et si on parlait du silence accablant des Historiens sur l'esclavage cévenol ?
Sans doute serait-ce trop dérangeant. Encore un tabou à briser !
Le silence de Causeur, d'Éric Zemmour et de Michel Houellebecq est abject !
"Pire que le bruit des bottes, le silence des pantoufles !"

Philippe Renève a dit…

Une honte, Monsieur. Où va la France, avec tous ces hypocrites plus prompts à dénoncer les immigrés que les Français de souche ? Euh non, l'inverse.

Anonyme a dit…

https://fr.wikipedia.org/wiki/Esclavage_contemporain
Je n'y vois pas les Cevennes.

Philippe Renève a dit…

Tiens, l'idiot de service. :-))

Anonyme a dit…

Idiot peut-être... Mais idiot UTILE !
Effectivement, l'esclavage cévenol ne figure pas sur le recensement Wikipedia, c'en est une véritable honte !
ne chape de silence posée par des Historiens sacrifiant la Vérité au "Vivre Ensemble", mais jusqu'à quand ?
Il y a exactement 168 ans était aboli l'esclavage en France, supprimons aujourd'hui ces "accommodements raisonnables" avec le cevenolisme !

Philippe Renève a dit…

Encore un scandale, qu'il faut en effet dénoncer avec vigueur. La pensée gauchiste ne passera pas.

Philippe Renève a dit…

Les Français sont peut-être moins aveuglés par la propagande ultralibérale que ses diffuseurs ne voudraient le faire croire.

La lutte des classes reste une réalité pour deux tiers des Français (sondage Odoxa-MCI).

Seul le vide politique, après le reniement du PS, empêche tous ces Français de s'exprimer ; d'où les succès électoraux du FN. Il y aurait un boulevard pour un vrai parti social, mais le PS verrouille la situation pour le moment.

Anonyme a dit…

"Un acte manqué est un acte réussi " disait Sigmund Freud.
Mrs Cazeneuve et Collomb, gazé ce jour dans les salons de l'Hôtel de ville de Lyon par la maladresse d'un policier ont-ils été victimes d'un fantasme réalisé ?
On attend maintenant les résultats de l'enquête de l'IGPN..
😊

Philippe Renève a dit…

☺ Un flic qui se sera fait plaisir...

Philippe Renève a dit…

Le conseil d'administration de Renault qui passe outre un avis de l'Assemblée générale des actionnaires...
Renault : vote des actionnaires contre la rémunération de Carlos Ghosn.


Voilà qui montre deux choses : un, que même les actionnaires ne supportent plus ces rémunérations pharaoniques sans aucun rapport avec les résultats ni l'efficacité du dirigeant. Deux, que la caste des dirigeants de grandes entreprises fonctionne de façon indépendante de leurs propriétaires.

Dans le C.A. de Renault on trouve du reste :

Alain J-P Belda, administrateur d'IBM
Jean Pierre Garnier, président d'Actélion (Suisse), administrateur de United Technology Corp (États-Unis)
Thierry Desmarest, président de Total
Marc Ladreit de Lacharrière, PDG de Fimalac, administrateur de Casino, L'Oréal
Philippe Lagayette, administrateur de Kering (anciennement PPR), Fimalac
Franck Riboud, PDG de Danone
Pascale Sourisse, administrateur de Vinci
Patrick Thomas, membre du Conseil de surveillance de Laurent Perrier, administrateur de Rémy Cointreau

Les maîtres de forges ne sont pas morts.

Philippe Renève a dit…

Voici un futur candidat à la présidentielle qui pourrait bien être soutenu par Gattaz, pour qui ce genre de déclaration est un miel savoureux.

« (Nicolas Sarkozy) a également affirmé vouloir "supprimer les contrôles fiscaux et sociaux pour les entreprises, sauf présomption de faute grave" ».

Anonyme a dit…

Le patronat, comme on le nommait autrefois, boit son petit lait en regardant le pouvoir socialiste faire bastonner ceux qui s'opposent au démantèlement du Code du Travail.

Décidément, cette époque perd ses repères ! La Nouvelle Droite cite Gramsci, Marine Le Pen Jaurès, la fachosphère Marx et Trotsky... tout en exaltant l'ultranationalisme. Socialisme expurgé et nationalisme haineux, le cocktail n'est pas d'aujourd'hui.

Séquence souvenirs : Qui se souvient du Préfet Grimaud ?
Celui qui, le 29 mai 1968, adressait à tous les policiers de la PP une lettre individuelle :

"Frapper un manifestant tombé à terre, c'est se frapper soi-même en apparaissant sous un jour qui atteint toute la fonction policière. Il est encore plus grave de frapper des manifestants après arrestation et lorsqu'ils sont conduits dans des locaux de police pour y être interrogés."
....................
"Dites-vous bien et répétez-le autour de vous : toutes les fois qu'une violence illégitime est commise contre un manifestant, ce sont des dizaines de ses camarades qui souhaitent le venger. Cette escalade n'a pas de limites."

Tandis qu'aujourd'hui, un Manuel Valls, en couv' de mag' prend complaisament la pose "C'est à moi qu'tu parles ?"

Philippe Renève a dit…

Gauche, n.f. Vx. Tendance idéologique et politique des XIXe et XXe siècles. Mod. Terme utilisé improprement par les adversaires néolibéraux des partis de la droite classique afin de s'en démarquer, leur action de gouvernement étant semblable.

Socialisme, n.m. Voir gauche.

Philippe Renève a dit…

« Le patronat », écris-tu. Honte à toi. Quand j'entends le mot patronat, je sors mon Macron et je rectifie « les bienfaiteurs de l'économie ».

Anonyme a dit…

Un député Europe Ecologie Les Verts accusé d'agressions sexuelles à répétition.
Face à ce fait divers EXEMPLAIRE, on recherche maintenant les motivations culturelles et religieuses à l'origine de ces actes..

Philippe Renève a dit…

Houla, ça pourrait bien être un cryptoreligieux abominablement radicalisé.

Anonyme a dit…

Amusant. C'est comme si un soutien des khmers rouges disait, "Landru coupable d'abominables exactions, on lui cherche des motivations marxistes"...

Philippe Renève a dit…

Vous n'y êtes pas : nous évoquions le fait que pour certains idéologues obtus, les religions sont la source de tous les crimes, délits et maux de notre société. Nous ne faisions que caricaturer cette pauvre pensée – si pensée il y a.

Philippe Renève a dit…

Adoption sous 49.3 de la loi dite Travail.

C'est la plus grande scélératesse de la Ve république : revenir sans même un vote sur un des grands acquis du Front Populaire il y a quatre-vingts ans, la prééminence des conventions collectives sur les accords d'entreprise. Le rouleau compresseur du patronat est en marche et plus rien ne l'arrêtera, puisque les prétendus socialistes eux-mêmes le conduisent. Hollande restera dans l'Histoire comme le fossoyeur du Front Populaire.

Anonyme a dit…

L'éternel problème de la sociale-démocratie depuis Noske.. Positionnée sur l'échiquier politique entre la défense des travailleurs et celle du Capital..il lui arrive régulièrement d'en faire trop..
En France, Léon Blum, de peur d'être taxé de Bolchévisme, qui refuse d'aider la république espagnole et la livre aux Staliniens et permet aux Fascistes italiens et aux Nazis de s'offrir une répétition avant la grande tragédie.. Plus tard, la SFIO de Guy Mollet, en plein combat d'arrière garde contre la décolonisation inéluctable, qui donne les pleins pouvoirs aux militaires et couvre la torture.. François Mitterrand,à peine arrivé au pouvoir, qui gracie les généraux putschistes, soutient Reagan et Thatcher et offre le tremplin que l'on sait aux lepénistes..
Que d'excès de zêle.. Valls en offre le dernier exemple ..

Anonyme a dit…

"Pétain, revient ! T'as oublié tes chiens !"
Dernier slogan à la mode dès qu'apparaissent ceux qu'on accueillait aux cris de "CRS-SS !" à l'époque ou Finkielkraut révérait le Grand Timonier..
Quel boulet, cette vieille baderne réactionnaire, c'est le chewing gum du Capitaine Haddock..
Entre les Identitaires lyonnais qui, lassés de renverser les poubelles des fast-foof hallal, couvrent maintenant les piles des ponts d'autoroute clamant "Justice pour le Maréchal !" et la nouvelle polémique en vogue dans la fachosphère, il nous encombre, notre Franco français..
Pensez ! Son ombre qui plane encore sur Verdun et ses tombereaux de cadavres et ne voilà-t'y pas qu'une municipalité sans doute atteinte de "jeunisme" veut associer à l'hommage aux héros un chanteur de musique "nègre", comme le dit Mr de Lesquen..
Outrage à nos morts !
En contrepoint, la fachosphère de prendre comme modèle le kitsch poutinien et d'émouvoir le retraité réac, base de son public, à coups de clips Youtube d'Ivan Rebroff locaux et de chorales d'enfants orthodoxes (Les supporters de Mgr Barbarin apprécieront ) et d'opposer ainsi l'Art à l'ordure..
Pour un peu, il nous sortiraient presque que Louis Ferdinand Destouches est un écrivain à l'égal d'un Houellebecq et bien plus respectable que la dépravée Virginie Despentes ou qu'un prix Nobel que, dans ces milieux-là, on n'a jamais lu et dont le cadavre de l'État Français hante toute l'oeuvre..

Anonyme a dit…

Bonjour !
Tout à fait d'accord !
Les prestations de Black M relèvent de la plus totale nullité !
Quant à y opposer des braillements de Cosaques ou des voix de castrats d'enfants de choeur de St Wladimir le Sauveur.. C'est tout aussi nul !
Les goûts en matière d'art lyrique qui sévissent au Poutinland me laissent perplexe. Pour preuve, ce culte étrange qu'on y voue à Mireille Mathieu m'interroge !

Philippe Renève a dit…

La vodka n'aide pas à faire la différence entre sirène d'alarme et art lyrique.

Anonyme a dit…

Bonsoir !
Fin de la polémique : le sacrilège a été évité : ça doit sabler le champagne dans les permanences du Front ! Une victoire symbolique, c'est toujours bon à prendre.. La fronde contre la loi "Travail" était irrécupérable (trop de jeunes gauchistes), le général Piquemeal s'était dégonflé comme une baudruche... Etonnamment, pas d'agitation autour de la programmation d'un film de Woody Allen sur fond d'accusation de pédophilie, ils devaient avoir la tête ailleurs ou alors, Verdun, à cause de la mémoire du Maréchal, était plus payant ! Les Poilus, ils s'en contrefichent totalement, pas assez idéologique cette guerre, pas comme celle d'Algérie, inusable !

Reste que la municipalité, pour avoir la paix, aurait dû programmer Mireille Mathieu, Michel Sardou ou Jean Pax Mefret.. Ca eût mieux passé ! Pas sûr que la jeunesse eût apprécié mais ç'aurait agité les déambulateurs..

De toute façon, la jeunesse a toujours tendance a emm.. le Front Nationale, comme on dit dans les "manifs" !

Philippe Renève a dit…

Nous adressons nos compliments à la municipalité de Verdun pour avoir trouvé le moyen dans cette histoire de faire deux erreurs : programmer un concert inopportun et le déprogrammer en se couchant devant le FN.

Sinon, les méthodes poutiniennes font des émules dans notre beau pays des droits de l'homme : Quatre Femen en garde à vue pour exhibition sexuelle, pour avoir perturbé une conférence de Tariq Ramadan. Notre police est plus prompte à veiller sur la tranquillité de Tariq Ramadan qu'à arrêter les casseurs dans les manifs pacifiques.

Philippe Renève a dit…

Décidément, nous retournons au XIXe siècle dans bien des domaines.

Lot : il vole du riz et des pâtes parce qu'il a faim et écope de deux mois de prison ferme.

Anonyme a dit…

aAAahh... Le charme des technologies modernes, qui permettent, par un heureux hasard, d'accéder à des informations qui, autrefois, n'auraient pu être ceonnues qu'au prix de difficiles investigations.

L'info est de taille : les fantasmes d'un ministre de l'Intérieur, pas moins !

http://www.metronews.fr/info/quand-bernard-cazeneuve-aime-un-tweet-de-fessee-erotique/mpeo!K5uIKNrbLNws/#utm_source=Twitter&utm_medium=social&utm_campaign=Twitter-Reco-Metronews

Y verrait-on matière à analyser les penchants répressifs pris par l'actuel pouvoir ? Sûrement pas ! Mais avouez que ça fait bien rire, non ?

Anonyme a dit…

Oooh, quel dommage !

Il apparaît que le "heureux hasard" soit des plus facile à mettre en place.

Consolons-nous à l'italienne : "Si non e vero, e bene trovato !

:-)

Philippe Renève a dit…

Ministre de l'Intérieur et du Postérieur ? ;-)

Anonyme a dit…

Guten Morgen !

Tout est lié, je le répète sans arrêt !

Si l'on en croit "Rue 89" :

"Le twittos (Traduction : abonné Twitter) qui l’a repéré est contributeur du site facho Fdesouche. « Pierre S » a posté l’info entre deux critiques de Black M – le rappeur dont le concert a été annulé à Verdun, sous pression de l’extrême droite. Tout en taclant au passage « les féministes et cie ».

Fin de citation.

Et voilà ! On venait à peine de quitter Verdun pour les fantaisies du Ministre qu'on y retourne ! Qu'on laisse les Poilus tranquilles ! Ils n'ont besoin, ni de rappers de seconde zone, ni de la sollicitude de Nationalistes qui n'eurent rien de mieux à faire autrefois, sitôt l'Armistice signée, que de relancer la boucherie !

La compassion des Fascistes envers les victimes de la guerre ? J'ai du mal à suivre, là...

Philippe Renève a dit…

Good morning !

La grande spécialité des fachos est de récupérer tout ce qui peut faire joli pour leurs émules. La victimisation est aussi un de leurs outils ; il est donc normal qu'ils pleurent des larmes de crocodile sur les victimes de guerre.

Philippe Renève a dit…

Notre chère Christine Boutin n'est pas d'accord avec ses consœurs qui se sont élevées contre certaines pratiques.

Affaire Baupin : Christine Boutin a « honte » des ex-ministres qui dénoncent le harcèlement sexuel.

Regretterait-elle à ce point de n'avoir jamais été la cible de cette « gauloiserie », comme elle dit ? :-))

Philippe Renève a dit…

Il faudrait qu'un courageux lui montre enfin comment ces choses se pratiquent, afin qu'elle puisse se faire une idée de tactu !

Anonyme a dit…

"STOP A LA HAINE" !

Des policiers manifestent, un peu partout aujourd'hui, pour dénoncer la stigmatisation..... dont ils sont victimes dans les media.

C'est un gag ? Non, nous sommes en 2016 !

La généralisation actuelle des moyens de filmer, de la diffusion instantanée des images, permet maintenant à tout un chacun de voir ce qui se passe dans les manifestations. Un phénomène comparable, toutes proportions gardées, à ce qui se produisit lorsque des caméras de télévision légères, portées par des journalistes pas encore "embedded" permirent au citoyen américain de voir, sans artifice, ce qui se perpétrait au Vietnam en son nom.

Pas de napalm, non.. Mis des images de violence gratuite captées par des téléphones portables et qui relèvent souvent plus du défouloir de "Bas du Front" que "des nécessités du maintien de l'ordre".

Ce ne sont que des images, preuves fragiles s'il en est d'une contagion de violence au sein du contingent policier.. tout autant que certaines séquences de "débordements" discréditant un mouvement social, auxquelles on était habitué depuis bientôt cinquante ans.

Les policiers "matraqueurs" n'assument pas.. et victimisent à tout va ! Le fascisme de 2016 est honteux. Signe des temps ?

Philippe Renève a dit…

C'est cette technique habituelle dont nous parlions : plus on est violent, plus on tente de passer pour des victimes, ce qui justifierait (?) des violences qu'on veut présenter comme « excusables », voire normales.

Je serais pour ma part tenté de dire à ces policiers que s'ils ne peuvent pas rester calmes face à des violences, ils doivent faire un autre métier car c'est le B A BA du leur.

Anonyme a dit…

C'est vrai ça, leur métier c'est bien de prendre des coups, non ? Aucune conscience professionnelle....

Philippe Renève a dit…

Je publie ce commentaire afin que chacun en admire la stupidité.

Anonyme a dit…

Sans doute le même qui légitimait l'emploi de la torture il y a peu, pour la défense de la démocratie !

Il me semble que, ces pauvres victimes sont dûment caparaçonnées et que ce risque est intégré dans leur formation.. Par contre, les images montrant des tabassages à terre, des coups de tonfa sur des individus neutralisés sont difficiles à justifier..

Mais bon, on objectera que certains ont connu l'échec scolaire, des familles violentes, etc.. Le laïus habituel qui accompagne la "Culture de l'Excuse"..

Philippe Renève a dit…

Je crois aussi que ce pourrait bien être ce défenseur de la torture ; c'est le même genre d'idée qui fait justifier les violences policières quelles qu'elles soient. Le style de gens pour qui humanisme est un gros mot.

Anonyme a dit…

"Police partout, justice nulle part ?"

Pas vraiment, fort heureusement !
Même si, il y a peu, étaient pointés dans le traitement des plaintes pour violences policières, la justice fait son travail..

En ce moment, jugement pour corruption, trafic de stupéfiants, trafic d'influence, association de malfaiteurs de Michel Neyret, d'une série de responsables de la PJ de Grenoble, d'un avocat "brillant", et de quelques figures du milieu lyonnais. Mélange classique ? Pas tant que ça.. Ce petit monde a su capter l'air du temps car, parmi les chefs d'accusation, on trouve la participation à une juteuse escroquerie sur la "Taxe Carbone".

Le réchauffement climatique a aussi ses bons côtés !

Philippe Renève a dit…

Je ne publie pas plusieurs commentaires dans la veine de celui de 9h32 ; il est hors de question d'accepter ici autre chose que des interventions respectueuses et courtoises. Que ceux qui ne savent que manier la provocation et l'insulte se le tiennent pour dit.

Anonyme a dit…

Manifestation du jour :

La grogne policière place de la République n'est pas vraiment unie ..

Les cadres, pourtant moins exposés aux risques physiques que la piétaille, sont surreprésentés : Alliance, le plus virulent, étant une émanation de la CFE-CGC et deux importants syndicats de "Gardiens de la Paix" : "Unité Police SGP-FO" et "Alternative CFDT" ne participant pas au rassemblement.

La coloration politique est donc bien claire. D'autant plus que, si l'on examine les hommes politiques s'étant rendus Place de la République :

Les députés Front national et apparenté, Marion Maréchal-Le Pen et Gilbert Collard, le député "Les Républicains" Eric Ciotti, le vice-président LR du conseil régional d’Ile-de-France Geoffroy Didier, le député souverainiste Nicolas Dupont-Aignan.

Par contre, l'ingratitude du MEDEF est flagrante, les policiers ayant beaucoup donné de leurs personnes pour la répression de la contestation populaire de la "Loi-Travail".

Philippe Renève a dit…

Le Medef ne va quand même pas reconnaître que ce gouvernement, avec ses policiers, est son bras armé !

Philippe Renève a dit…

Si toutes les manifestations étaient aussi bien encadrées par la police...

Paris : Les policiers se rassemblent à l'abri des casseurs... et de la population.

Anonyme a dit…

Ces manifestations de policiers réclamant de l'amour auront finalement eu le mérite d'ouvrir les yeux des Français et leur permettre de sortir de la spirale de l'amalgame et de la stigmatisation..
Oui, tous les policiers ne sont pas des beaufs lepénistes, ne se montrent pas systématiquement aimables comme des portes de prison, ne tapent pas dans les saisies de drogues avant de partir en patrouille, ne profitent pas de leur position pour extorquer des prestations gratuites aux prostituées des boulevards extérieurs, n'abusent pas de la sirène et de la conduite "Starsky" parce que "on les emmerde ces connards !", ne règle pas leurs compte avec une vie minable en frappant des lycéens immobilisés, n'enregistrent pas les plaintes qui leur demanderont du travail et préfereront chopper les fumeurs de pétards parce que "ça fait du chiffre" et d'la saisie qui va direct' dans la poche, ne copinent pas avec les caïds en discothèque parce que, finalement, la mentalité est la même..

OUI, disons-le, il existe des policiers en France qui ne sont pas comme ça et font leur travail en toute neutralité! Ces policiers, j'en ai rencontré, ce sont les radars automatiques installés au bord des routes..

Philippe Renève a dit…

Allons, allons, dans toutes les professions il y a des brebis galeuses. Le problème est que les brebis saines se voient moins. Et, pour la police, que le berger a une fâcheuse tendance à défendre et à garder les galeuses comme les autres.

Philippe Renève a dit…

Russie : Bientôt une option militaire à l'école.

« Comme présenté par l'agence russe RIA Novosti, ces jeunes - qui pourront être intégrés aux cours selon leurs aptitudes dès l'âge de 10 ans ! - seront formés au maniement du fusil d’assaut, au tir de précision, au saut en parachute, mais aussi à un ensemble de concepts théoriques et de connaissances historiques. Le parfait arsenal de bases pour en faire de vrais bons futurs soldats, en somme.

Une suite logique après le virage patriotique pris par les politiques et spécialistes de l'éducation russes, dans la foulée de l'annexion de la Crimée. Le but affiché est clair : renforcer le potentiel humain de défense à l'heure où le pays est de plus en plus isolé sur la scène internationale.

En février 2015, une initiative avait suscité la polémique dans le pays après la diffusion de photos d'écoliers de 5 à 6 ans apprenant à manier des kalachnikov et des lance-grenades dans le cadre d'un programme militaire dispensé lors d'une "classe de patriotisme", dans une école maternelle de Saint-Pétersbourg. 
»

Bientôt les Poutinejugend ?

Philippe Renève a dit…

Piégée, Christine Boutin veut porter plainte contre Nordpresse, le cousin belge du Gorafi.

Il faut lui reconnaître un talent sans égal : celui de ne pas manquer une occasion de se rendre ridicule.

Tout un art.

Anonyme a dit…

Il y a quelque chose de pourri...

Démarrée sous l'ère Sarkozy, la carrière d'un de ceux que la presse appelle avec gourmandise les "Grands Flics" s'achève, comme son collègue Neyret, en mise en examen.

Au plus haut niveau de la lutte contre le trafic de stupéfiants, le commissaire Thierry François "amateur de yachts et de grosses cylindrées" aurait pris la tête d'un trafic qu'il "organisait" et "protégeait". Argument invoqué : "il fallait faire du chiffre". Quelques saisies spectaculaires sur le dos de la concurrence tandis que des convois de "go-fast" roulaient tranquillement en provenance de l'Espagne.

A se demander si le soutien curieux apporté par Daniel Vaillant, ex-ministre de l'Intérieur, à la légalisation des drogues douces, ne se serait pas nourris d'informations sur le niveau de corruption induit par le trafic de cannabis dans l'hexagone.

Les fonctionnaires de police vont-ils à nouveau manifester dans les rues contre la dégradation de leur image dans l'opinion publique ?

Philippe Renève a dit…

Les Anciens le disaient déjà : le pouvoir corrompt, même dans la police.

Philippe Renève a dit…

Un projet de décret doit annuler 256 millions de crédits pour la recherche et l’enseignement supérieur. Sept Prix Nobel – dont deux de l’université de Strasbourg – et une médaille Fields dénoncent cette coupe budgétaire.

Le gouvernement Valls là encore fait plus et pire que la droite.

Philippe Renève a dit…

Contre la loi Travail, une rescapée d'Oradour refuse une distinction.

Bravo Madame.

Philippe Renève a dit…

Hollande renonce à couper 134 millions d'euros dans les budgets de la recherche.

Restent 122 millions de coupes budgétaires dans l'enseignement supérieur : Hollande préfère pénaliser l'enseignement que réduire les dizaines de milliards donnés sans condition aux grandes entreprises. C'est ce qui s'appelle sacrifier l'avenir au présent.

Philippe Renève a dit…

A lire : Cisco va former 200 000 personnes. Bordel, à quoi sert la fac ?

D'un côté les crédits à l'enseignement public sont rognés, de l'autre des tâches d'enseignement sont confiées à des sociétés privées : la privatisation se poursuit.

Anonyme a dit…

Hé bé... Ca chauffe à Béziers !
Robert Ménard, qui a longtemps clamé son regret de ne pas voir en France des "Débats d'idées" (Selon sa définition propre : "Décomplexer entre amis sa haine du genre humain") a décidé de réunir en sa bonne ville des névrosés de l'identité issus de l'extrème droite et la "droite forte".. et plus si affinités.

Les débats y furent si fulgurants que Marine Le Pen s'y voyant quasiment traitée de "Bobo compatible" la petite Marion en claqua la porte.

Selon un proche de Robert Ménard, cité par ... "Challenges" :
""Marine Le Pen est en pleine dérive vers le mélenchonisme économique mâtiné de fulgurances gay friendly"

Cette formalité accomplie, les "penseurs, s'en donnèrent à coeur joie pour partager leurs fulgurances intellectuelles avec un public conquis..

Jean-Yves Le Gallou : "De la même façon que les pommiers font des pommes, les Africains africanisent, et les musulmans islamisent"

Renaud Camus, de son côté, insista sur la "remigration" nécessaire, y compris des étrangers en situation régulière..

De quoi s'attendre à une campagne électorale basée sur la question sociale et sur l'Emploi.. et à une insécurité savamment orchestrée, comme en 2002, pour tenter de réduire les débats à la Peur et à l'Identité, notions aisément manipulables, comme on l'a vu à mainte reprises.

Philippe Renève a dit…

Il est hélas clair que les discours anti-immigration deviennent banals et presque politiquement corrects. Or ils ne sont la plupart du temps qu'une expression de racisme et de xénophobie, comme on le voit bien sur internet. Le FN leur donne un début d'apparence de respectabilité.

Anonyme a dit…

Sinon... pour rire un peu, un media autoproclamé patriote : "France Libertés" revient sur les commémorations de Verdun qui ont tant excité la fachosphère et ses jeunes courant sur les tombes en zigzagant entre les "symboles chrétiens" "au son des tam-tam" ne manquaient que "les travestis" pour "se croire au festival de Rio".
Ouf ! Fermez le ban..
En enchaînant ensuite sur la bataille de Béziers qui vit s'affronter fascistes et réactionnaires.. bref ! Que du beau monde..

https://www.youtube.com/watch?v=BRAtGCjP4-k

Philippe Renève a dit…

« France Libertés »... Parler des libertés pour mieux les limiter !

Anonyme a dit…

Après la "profanation de Verdun" le dernier sujet de débat dans la fachosphère "Les footballeurs bronzés mal-éduqués qui ne savent même pas chanter la Marseillaise" et son représentant du moment Karim Benzema.

Exclu malgré son "talent", comme naguère un Ginola d'une sélection nationale qui ne peut accueillir tous les joueurs de France, (mal) défendu par des stars et ex-stars médiatiques, le joueur surpayé (comme trop d'autres) et aux multiples casseroles devient la tête de Turcs des analystes de ce sport (L'un des plus crétins qui soit, selon mon opinion toute personnelle) portés les mérites comparés des différentes races et ethnies.

Jetons donc joyeusement en bloc le bébé, l'eau du bain, et les multiples baby-sitters penchées sur son cas et demandons-nous si une telle machine à faire du fric peut générer une quelconque morale.

Résident d'une ville dont le centre va accueillir pendant un mois sa horde de barbares parquée dans une fan-zone, je rejette tous autant qu'ils sont les décérébrés surpayés et leurs admirateurs !

Philippe Renève a dit…

Le football est manifestement une machine à faire du fric, mais aussi une machine à faire des crétins abrutis.

Prenons un crétin moyen : il peut être inoffensif, calme et même sympathique. Jetons-le avec quelques centaines d'autres dans des gradins de stade de foot : il devient un abruti hyperexcité, alcoolique et finalement dangereux. Avec un peu de logique, le football devrait être interdit au même titre que l'héroïne, les armes à feu ou l'assassinat en réunion.

Anonyme a dit…

J'approuve totalement! 😊

Anonyme a dit…

"celui qui ne s'oppose pas au capitalisme.. Celui-là ne doit pas, -là ne peut pas être socialiste!".. déclamait un François Mitterrand en 1971.
Beaucoup auront été dupe de cette "profession de foi" d'un vieux renard de la politique, prononcée en plein montage du "programme commun".
Ensuite, avec tout un cabotinage bien rôdé (Aaaah.. La marche au Panthéon la rose à la main ! Aahh.. Le grand chapeau et l'écharpe rouge), une instrumentalisation de la "Peste brune" (Jamais les Le Pen ingrats ne rendront hommage à l'instauration de la proportionnelle, à la réhabilitation des chefs OAS et à la gerbe au maréchal.. Ingrats ! ) avaient réussi à faire passer chez le naïf "peuple de gauche" le tournant de la rigueur et le virage néolibéral..
Aujourd'hui, avec un Valls clône de Sarkozy période "superflic" et un Macron inscrit à l'ISF et un démantèlement du Code du Travail passé outre l'opposition populaire.. Hollande a définitivement dissipé le mirage d'un PS porteu des "idéaux de Jaurès".
Nous reste quelque chose qui rapelle furieusement la SFIO combinarde et louvoyante organistion de droite..

Philippe Renève a dit…

On commence à se demander si le Centre n'est pas maintenant à la gauche du Parti dit Socialiste.

En fait, du FN au PS en passant par les Rep, s'étend un vaste marais ultralibéral, qui connaît quelques légères nuances de programme mais accorde tous ses adeptes sur un catéchisme unique : favoriser les entreprises au détriment des ménages et des salariés.
C'est le triomphe manifeste des classes aisées sur les moins favorisées, comme sous la IIIe République et ses maîtres de forges.

Anonyme a dit…

Emmanuel Macron s'en était allé à Montreuil, avec l'idée de (dixit Le Figaro) "célébrer La Poste (version privatisée ?) et le Front Populaire (Aurait-il de l'humour ?).

Las ! Le geste n'a pas été compris par les "agitateurs professionnels" venus l'accueillir..

Et pendant ce temps, "LE POINT" se la joue "vintage" avec une couverture "aux racines du mal français" présentant Thorez et Duclos (hélas ! Sans couteau entre les dents..) et l'extrème-droite ne sait comment récupérer la grogne sociale. Avec regret (Macron, la banque Rotschild, ça les fait saliver.. Slurp !) elle se rabat sur ce qu'elle trouve dans la rubrique des faits divers.. et tout le monde s'en f...

Philippe Renève a dit…

Le culot de ce type est infini. Macron célébrant le Front Populaire, c'est le peloton d'exécution saluant celui qu'il vient de tuer.

Anonyme a dit…

PADAMALGAM !
Un jeune inséminateur de bétail arrêté à la frontière polonaise avec un stock de lance-roquettes, fusils d'assaut et consommables associés et qui projetait d'attaquer synagogues et mosquées pour soigner ses problèmes d'identité.
Halte à la stigmatisation : le monde de l'élevage proteste. Tous les inséminateurs ne sont pas de dangereux radicaux.

Philippe Renève a dit…

Parfaitement. Cela dit, si sa famille n'est pas franco-française depuis au moins douze générations, le FN et ses complices hurleront que l'immigration est insupportable et criminelle.

Philippe Renève a dit…

Nous allons passer à une nouvelle page, accessible en cliquant ci-dessous à droite sur « Les plus récents ».

«Les plus anciens ‹Précédent   3001 – 3200 sur 4014   Suivant› Les plus récents»