samedi 1 janvier 2011

Le salon est ici




Bonjour et bienvenue, amis lecteurs.

Voici un  salon ouvert ouvert à tous pour bavarder cordialement. Entrez et prenez vos aises : nous sommes entre amis.


Pour passer d'une page à l'autre du salon, utiliser les liens «Les plus anciens   ‹Précédent  ...   Suivant›  Les plus récents» au début et en fin de page ou les liens suivants.
24.7 au 8.8.2011  |   8.8 au 29.8   |  29.8 au 3.10   |   3.10 au 10.10   |   10.10 au 6.11   |   6.11 au 26.11   |   26.11.2011 au 2.1.2012  |  2.1 au 11.1.2012   |  12.1 au 30.1  |  du 30.1 au 1.4   |  du 1.4 au 30.6  |  du 30.6 au 19.10  |  du 19.10.2012 au 11.2.2013   |   du 11.2 au 16.4   |   du 16.4 au 25.6    |   du 25.6 au 13.8   |   du 13.8 au 16.11   |   du 16.11.2013 au 15.4.2014   |   du 15.4.2014 au 11.2.2015   |   du 11.2 au 2.4.2015   |   du 2.4 au 25.6.2015   |   du  25.6 au 12.10.2015    |   du  12.10.2015 au 10.2.20106    |  du  10.2 au 7.6.2016  |   du 7.6 au 25.10.2016  |   du 25.10.2016 au 29.1. 2017   |  du 29.1.2017 au 12.6.2017  |   depuis le 12.6.2017 

3 875 commentaires:

«Les plus anciens   ‹Précédent   3601 – 3800 sur 3875   Suivant›   Les plus récents»
Philippe Renève a dit…

Nous inaugurons une nouvelle page ; pour revenir aux derniers commentaires, cliquer ci-dessus sur " Précédent ".

Philippe Renève a dit…

Primaire de la gauche : après la victoire de Hamon, des députés PS rallient Macron.

Les rats quittent le navire. Ils devraient se méfier des radeaux qui n'ont comme cap qu'un Eldorado fumeux.

Anonyme a dit…

Un radeau se disloque, un dinghy se dégonfle.. Qu'importe l'esquif, ils finiront à l'eau..

A noter, à la lecture d'articles récents de la presse marquée à droite (Figaro et Point), le changement du sens donné à "républicain", ce que serait, selon eux "Valls" et que ne serait pas Hamon.

Jusqu'à peu, il était synonyme d'antifasciste, un front "républicain" étant une alliance contre l'extrême-droite. L'adjectif prend maintenant le sens de "sécuritaire"..
Difficile à suivre, tout cela..

😐

Anonyme a dit…

Sale temps pour les radeaux !

Celui du Parti Socialiste, lui aussi, tendrait à la dislocation. La faute au vilain capitaine Valls, qui avait accepté le jeu des primaires en étant assuré de gagner et qui, vexé d'avoir été rejeté par les militants, préfère tout saborder, assuré, pense-t-il, d'une place de premier ministre quand Macron sera élu président.

Il entraîne avec lui un quarteron d'éléphants en retraite et aussi l'héritage d'Yves St Laurent, que Pierre Bergé met au service de l'ex employé de chez Rotschild..

Il faut remonter au temps de la SFIO pour retrouver un tel vaudeville. Le feuilleton risque d'être mouvementé jusqu'à mai.

😐

Philippe Renève a dit…

Passionnant, en effet. Un petit goût d'années 50.

Et côté LR, Fillon s'enfonce chaque semaine un peu plus. Le décompte des rémunérations peut-être fictives (calomnies que tout cela, s'étrange Meister Proper) en est à 900.000 euros pour Madame et 83.000 pour les enfants. Suspense : va-t-il aller jusqu'à la présidentielle ou bien sera-t-il sacrifié sur l'autel du réalisme (et des sondages) ?

Au FN, Marine refuse de rembourser le Parlement Européen de ses magouilles et commence à ne plus trop incarner la vertu dont elle se réclamait.

Macron compte les points et jubile.

Anonyme a dit…

Macron compte... Compétence minimale attendue d'un banquier !
Un autre aussi compte les points.. Baroin !!
Figure de la sarkozie qui guette, de moins en moins dans l'ombre, le dégonflage de la baudruche Fillon..
😐

Anonyme a dit…

On n'est jamais si bien trahi que par ses proches..
C'est la curée chez les "Républicains". On parle de primaires caduques, on en appelle à Juppé, présenté comme l'unique rempart face à la macronite..
Bref, on presse Fillon de se retirer. Le fera-t-il ?
Il est permis d'en douter.. Le "retrait", ça n'a jamais été une méthode bien catholique..
😐

Philippe Renève a dit…

Un coitus interruptus conviendrait pourtant très bien à un bon catholique : c'est la seule méthode acceptée par l'Eglise – du bout des lèvres, si l'on peut dire.

Philippe Renève a dit…

En plus, c'est le micro-parti de Fillon qui récolte les dons pour la présidentielle et pas les LR !

Une vraie pompe à fric, cet homme.

Philippe Renève a dit…

Macron commence à dévoiler son programme et c'est passionnant : Macron "l'anti-système" veut supprimer l'ISF pour les actionnaires.

Dit autrement, pas d'impôt sur la fortune pour les propriétaires d'entreprises. Chers Dassaubollobettenbouygarnaupinault, on dit merci qui ?

Philippe Renève a dit…

Affaire Fillon : 4 millions de tracts contre la "chasse à l'homme".

On ne peut pas s'empêcher de penser que si les emplois de Pénélope et des enfants n'étaient pas fictifs, il suffirait de présenter en public les témoignages et les preuves de leurs travaux sans avoir besoin de 4 millions de tracts de pure communication. L'intention de déstabiliser le candidat – si intention il y a – ne change rien à la réalité du caractère fictif de ces emplois – si fictif il y a.

Philippe Renève a dit…

Le New York Times soigne MLP, notamment par la photo, fort éloquente.

Thanks a lot, guys !

Anonyme a dit…

Hélas ! Des soucis avec le lien, mais des images du NYT sont visibles par ailleurs sur la toile. Sont-ce celles en question ? Certaines apparaissent surréalistes, et sur la plupart, elle ressemble de plus en plus à son père.. D'ici à ce qu'un de ses conseillers en comm' lui suggère que le bandeau, autrefois, eût un positif impact sur l'image de son père auprès du "peuple", on risque de s'amuser quelque peu..

Pendant ce temps, les gentils policiers qu'embrassait Renaud Sechan ont, de leur côté, quelques problèmes de comm'.

Vont-ils retourner dans la rue pour se plaindre qu'on ne les aime pas parcequ'on leur refuse le droit de tirer dans la rue selon leur fantaisie ?

Je partage un vestiaire de salle de sport avec les membres de la BAC d'à côté. L'ambiance est, là aussi, surréaliste! J'ai même dû les enregistrer sur mon portable pour en convaincre ma compagne qui n'en croyait pas ses oreilles..

😐

Philippe Renève a dit…

De quel style ce surréalisme ?

Le site du NYT a changé la photo ; hier on voyait MLP étendre le bras droit dans un salut un peu curieux.

Anonyme a dit…

Affaire Fillon : pire que l feuilleton du burkini, ça n'en finit plus !

On apprend ainsi, par le "Canard", que Madame l'épouse dévouée, à la fin d'un de ses emplois "présumé fictif", a dûment touché les indemnités de licenciement règlementaires.. ainsi que le montant de ses jours de congés payés pas pris..

On apprend aussi que Mademoiselle la fille aimante a cumulé un poste à temps plein d'assistante sénatoriale avec un autre d'avocate stagiaire, rémunéré lui aussi.

A 22 ans, quelle bête de travail ! Le grand professeur Sarkozy, s'il était encore de ce monde, nous expliquerait doctement cette indomptable énergie par des causes génétique !

Ultime rebondissement, une croisade pétitionnaire de soutien à ce bon Mr Fillon a été lancée par.. Frigide Barjot !

Survivra-t-il à cet ultime rebondissement ?

😐

Anonyme a dit…

Et si, finalement, l'affaire Fillon se révélait bénéfique pour toute la classe politique française? Et si, grâce à la publicité formidable qu'offre internet, elle permettait de sortir du "tous pourris" propre à l'extrême droite antiparlementaire grâce à la mise en place de mesures de transparence, d'un contrôle plus strict de l'argent public irrigant le monde politique et, pourquoi pas ? De s'approcher de la rigueur en la matière qu'on observe dans la culture scandinave ?

Au mons, pour cela, la candidature ratée de François Fillon aurait servi à quelque chose.

😐

Philippe Renève a dit…

Il y a des comparaisons flatteuses pour Penelope.

Employée au même moment que Penelope Fillon et par le même député, elle ne touchait que 607 euros par mois.

Contre 6000 pour Penelope. No comment.

Philippe Renève a dit…

Suite au commentaire de 17h44, un article intéressant qui montre bien les problèmes français en politique.

« En Suède, François Fillon aurait démissionné dans les trois jours, voire dans la demi-heure ! »

Anonyme a dit…

"Surréalisme ou humour" ?

C'est la question que l'on peut se poser à la lecture du rapport de l'IGPN concluant (d'un f doigt prudent) à un viol, certes mais purement accidentel..

Les syndicats de police proches du Front National se réjouissent. La banlieue va désespérer quelques jours ? Qu'importe ! Ces gens ne votent pas ! Un stationnement de compagnies de CRS, quelques caisses de "grenades de désencerclement", et on passera à autre chose.

😐

Philippe Renève a dit…

Pour ce policier syndicaliste, « bamboula » est une insulte « à peu près convenable ».

Le racisme serait-il convenable ?

Philippe Renève a dit…

Mais oui, voyons, c'est un viol accidentel. Une notion nouvelle. Il nettoyait sa matraque et le coup est parti tout seul, voilà.

Anonyme a dit…

Le fait-divers, bien raconté, est essentiel dans la fabrication de "l'Autre", première étape du glissement d'une société vers le fascisme.

Autrefois, des journaux comme "Détective", "Police Magazine", suivis d'autres, plus directement politiques et xénophobes, y excellaient.

Le "Youpin", "Yid", Métèque" était alors l'équivalent du "Muzz", "Bamboula", "Islamien" (sic !) de nos racistes - pardon : "culturalistes" - lecteurs et commentateurs de sites spécialisés "réinformation" (Fdesouche, Breizh-info, Riposte laïque, et autres racoleurs pour le SIEL et le Fron National..

Le policier syndicaliste ne fait qu'exprimer une culture du racisme ordinaire, que je croise régulièrement en salles de musculation, et aussi, bien chargée en testostérone, misogynie et homosexualité plus ou moins refoulée.

Ecrivant cela, me vient l'image précise d'un beauf de BAC, particulièrement exhibitionniste au sortir de la douche, fièrement tatoué "732" façon gothique et qui serait tout à fait à sa place dans un sauna gay.. s'il s'assumait..

Me vient aussi en mémoire, la plainte d'un gamin des "Nuits Debouts", menacé de viol par un CRS lors d'un contrôle dans le métro, quelques mois et quelques 49.3 avant notre nouvelle ère..

Heureusement, cette culture "Stürmabteilung" ne représente pas les fonctionnaires dd police mais elle est à surveiller. Après la banalisation de la bavure vient celle du tabassage puis de la torture ("It Works!" appréciait il y a peu un Donald Trump..

😐

Philippe Renève a dit…

Kellyanne Conway est un soap opera, un feuilleton passionnant à elle toute seule.

Polémique après l'appel d'une conseillère de Trump à acheter des produits d'Ivanka.

Philippe Renève a dit…

Bien d'accord avec le commentaire de 10h38 : les forces de l'ordre, représentant l'Etat et les citoyens, se doivent d'être irréprochables dans leur comportement. Il y a manifestement des brebis galeuses, qu'il faut chasser sans faiblesse. Les ministres concernés et les hautes administrations, qui ne devraient avoir aucune complaisance envers ces abus inadmissibles, les soutiennent trop souvent contre toute évidence.

Comme le rapportait un sociologue sur F Info, si un jeune se plaint d'avoir été insulté ou molesté, les policiers portent souvent plainte pour rébellion et outrages ; devant la justice, c'est leur parole qui prime.

Philippe Renève a dit…

Les racistes – pardon, les identitaires – éprouvent toujours le besoin de surnommer les sujets de leurs phobies : à une époque youpins, ritals, polaks, niaquoués, bicots, maintenant islamiens. C'est une façon de les abaisser, de leur nier le caractère de groupe humain, de les anéantir par le langage faute de mieux.

Anonyme a dit…

"Islamiens"

Ces racistes ont de ces coquetteries ! Un besoin incessant de produire des néologismes et de créer ainsi de la connivence !

Voir ensuite l'invention reprise leur permet ainsi de se compter..

Anonyme a dit…

"Toilettage".

Donald Trump utilise des méthodes... staliniennes ! Il fait disparaitre les documents historiques gênants pour son image comme autrefois au Kremlin on passait le pinceau sur les visages de Trotsky et Boukharine..

Ainsi, un fort instructif spot de la campagne de Fred Trump pour la mairie de New York en 1969, titré "Dopeman", a disparu de Youtube et Viméo..

Si vous le retrouvez, jetez-y un oeil, il vaut le détour..

😐

Anonyme a dit…

"Toilettage (suite)"

Où il apparaitrait, selon le Washington Post, que Ronald Trump ne serait pas stalinien (il a d'autres défauts" et que les petits films datés "1969" ( "Dopeman" et "Real New Yorkers") soient des faux..

C'est le Ku Klux Klan qui va être déçu..

😐

Philippe Renève a dit…

Où l'on voit que la police réécrit l'Histoire à son profit.

"J'ai sorti cette petite de la voiture, je ne suis pas un héros, je veux juste rétablir la vérité".

C'est la technique policière actuelle : on gaze, on frappe et on délaisse la protection des citoyens. Mais on n'oublie pas de se proclamer sauveteurs même si c'est faux.

Philippe Renève a dit…

En France, comme dans d'autres pays du reste, la police est bien plus orientée vers la répression que vers la protection ; question de formation ou d'état d'esprit, ou des deux. Ainsi pour trop de membres de forces de l'ordre, chaque personne – surtout pas trop blanche et manifestant – est un délinquant potentiel voire avéré et non pas un citoyen à protéger.

Le manque, voire le refus, de prise en charge de cette petite fille par la police, selon plusieurs témoignages, est révélateur et, dans le pays des droits de l'homme, devrait être sanctionné. On n'est pas très loin de la non-assistance à personne en danger. Mais on a parfois l'impression que la police considère plus, et protège plus, les biens que les personnes.

Anonyme a dit…

Ce à quoi on assiste aujourd'hui, c'est aux conséquences d'une dérive, qui date maintenant du début des années 2000.

Que l'on se souvienne : depuis 1997, "l'insécurité" était devenu un thème de campagne. L'instigateur (malheureux) de son arrivée dans notre paysage : Lionel Jospin.

Au cours du colloque, largement médiatisé "Des villes sûres pour des citoyens libres" qui s'était tenu à Villepinte, le thème s'était invité.. On connaît la suite : la campagne de Jacques Chirac ressassant jusqu'à la nausée des faits divers bien gonflés, les gesticulations de Nicolas Sarkozy se bâtissant un personnage de super-héros et débarrassant le pays de la "racaille", à l'aide de son Kärcher magique.

Nicolas Sarkozy, à grand renfort de publicité, exigea des policiers des résultats, mit en place une politique du "chiffre"... imposant aux fonctionnaires un surcroît de travail, sans augmenter les effectifs..

Comme cela s'est vu aux Etats-Unis, dans les grandes villes confrontées à la même double-impasse, la seule solution, pour les responsables des forces de maintien de l'ordre pour éviter que les policiers de terrain ne "craquent" est alors de les couvrir lors des inévitables bavures, de fermer les yeux sur les cas de corruption, bref, de les laisser partir "en roue libre"..

Ainsi s'installe dans un contexte de conditions de travail effroyables, un état d'esprit malsain d'impunité qui finit, petit à petit, par gangrêner tout un corps de fonctionnaires..

Anonyme a dit…

Sur le même sujet, et ses conséquences sur le terrain :

http://tempsreel.nouvelobs.com/rue89/rue89-le-grand-entretien/20111203.RUE6106/pourquoi-la-bac-a-des-manieres-rudes-et-humiliantes.html

Philippe Renève a dit…

Interview très intéressante, qui confirme de façon claire ce que nous disions : il y a bien un problème de l'attitude de la police dans les banlieues.

Je mets le lien : Pourquoi la BAC a des manières « rudes et humiliantes ».

Bien entendu, ça n'excuse en rien les casseurs. Mais il est certain que l'énervement de la population des banlieues ne fait que renforcer les rancœurs.

Anonyme a dit…

"Bavures & Co" (suite).

Plus simple que l'explication sociologique ? L'exemple venu du chef.

Bien évidemment tiré d'un journal issu du camp du désordre (Les honnêtes gens lisent Le Figaro), il relate les aventures du Commissaire d'Aulnay, condamné en 2008 à 1 an de prison (avec sursis) et 1 an d'interdiction professionnelle pour des faits de violence à caractère sexuel.

http://www.humanite.fr/le-troublant-passe-judiciaire-du-commissaire-daulnay-sous-bois-632010

Et si les électeurs LR se mettaient à détourner l'argent public, où donc irait-on ?


Philippe Renève a dit…

Les électeurs et les élus...

L'article est réservé aux abonnés. Peux-tu nous en faire un résumé ?

Philippe Renève a dit…

On en parle aussi ici : Le commissaire d'Aulnay-sous-Bois avait lui-même été condamné dans une affaire de violences policières.
Et il est toujours commissaire... On se demande ce qu'un policier doit faire pour que sa carrière soit compromise.

Anonyme a dit…

Hélas ! Je n'excelle pas en synthèse mais voici,un copié-collé trouvé sur le net :

CITATION

Les quatre policiers mis en examen, l'un pour viol et les autres pour violences volontaires en réunion après la violente interpellation de Théo, appartiennent à une brigade de sécurité de terrain (BST), rattachée au commissariat d'Aulnay-sous-Bois.

Coïncidence troublante, l'actuel commissaire divisionnaire, qui règne aussi sur tout le district nord-est de la Seine-Saint-Denis, a déjà été mis en cause dans un scandale de violences policières. L'affaire remonte au 19 février 2004.

Le commissaire Vincent Lafon est alors chef adjoint de la brigade anticriminalité de nuit à Paris (BAC 75N). Au petit matin, à Barbès, ses hommes repèrent un conducteur en état d'ébriété qui brutalise la jeune femme assise à ses côtés dans une Opel Corsa qui file à toute allure. Débute alors une «chasse», comme on dit dans le jargon policier, avec des pointes à 150 km/h. Des renforts sont appelés. La coursepoursuite se termine 30 kilomètres plus loin, lorsque le chauffard heurte le muret d'une bretelle d'autoroute, à hauteur de Créteil. Il refuse toujours d'obtempérer, redémarre, renverse et blesse des policiers.

Finalement extrait de l'habitacle et tabassé, il finit sur le goudron, pantalon et slip baissés, un cerceau d'enjoliveur entre les fesses. Bilan : un nez cassé, sept jours d'ITT. Les policiers, accuse-t-il, l'ont « menacé de sodomie ». La scène a bien été filmée, mais l'inspection générale des services (IGS), immédiatement saisie, ne parvient pas à mettre la main sur les images, détruites.

Un an de prison avec sursis et un an d'interdiction professionnelle.

Anonyme a dit…

Suite de l'article :

L'affaire fait grand bruit. Une information judiciaire est ouverte pour « violences aggravées ». Le ministre de l'Intérieur, Nicolas Sarkozy, qui fustige « les brebis galeuses dans la police », n'exclut pas la révocation des fonctionnaires mis en cause. Un capitaine et deux gardiens de la paix sont mis en examen pour «violences volontaires par dépositaire de l'autorité publique». Présent sur les lieux, le commissaire Vincent Lafon, lui, est mis en examen pour «non-empêchement d'un délit». Il est suspendu pour « faute de commandement ». Quatre ans plus tard, dans son réquisitoire, le parquet qualifie l'affaire de «honte de la BAC parisienne ».

Les condamnations tombent. Le gardien de la paix qui a reconnu, à l'audience, avoir placé l'enjoliveur «entre les cuisses» du conducteur interpellé est condamné à un an de prison avec sursis et trois ans d'interdiction professionnelle. Le capitaine reconnu coupable de « destruction de documents pour faire obstacle à la manifestation de la vérité » prend dix-huit mois d'emprisonnement avec sursis et trois ans d'interdiction professionnelle. Le commissaire Vincent Lafon, écope, lui, d'un an de prison avec sursis et d'un an d'interdiction professionnelle pour «abstention volontaire d'empêcher un crime ou un délit ». Devant la 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris, cet homme sec, ancien boxeur, amateur de rock metal, avait attribué les violences à un contexte d'« extrême agitation ».

« Il n'a jamais cherché à dissimuler son implication dans cette affaire », témoigne un élu parisien.

Ce sordide épisode est resté dans les mémoires, à la BAC, comme l'« affaire de l'enjoliveur ». « Qu'une interpellation soit rugueuse, c'est une chose. Mais là, il s'agissait d'un sérieux dérapage, pour ne pas dire plus », commente un policier de la BAC parisienne. Vincent Lafon est arrivé à Aulnay-sous-Bois au début de l'année 2014, quelques mois seulement avant l'élection de Bruno Beschizza. Venu du 13e arrondissement de Paris, le commissaire divisionnaire regrette, dans une vidéo tournée par le site AulnayCap, l'« hostilité » des habitants des cités. Mais il ne tarit pas d'éloges sur la politique sécurité de l'ancien secrétaire général du syndicat policier Synergie officiers.

FIN de CITATION

Bien évidemment, cela n'explique ni n'excuse les débordements qui ont suivi cette affaire, aussi bien de la part de jeunes de quartier ayant cédé au goût de l'émeute, qu'à celui de Mme Le Pen absolvant les fonctionnaires véreux..

Philippe Renève a dit…

Merci pour le texte. Je me rappelle maintenant cette histoire qui avait fait grand bruit en effet.
Il est pour le moins curieux que ce policier soit maintenant à la tête d'un commissariat.

Anonyme a dit…

Pour contrebalancer tout cela, j'invite à lire le billet de Jean-Charles Mignard sur Boulevard Voltaire qui pose LA question :

"Que faisait ce Théo quand il a été interpellé par les policiers ?"

Hélas ! Il n'y répond pas..

😐

Philippe Renève a dit…

Merci, ainsi on peut ne pas le lire !

Anonyme a dit…

J'aurai essayé..

😐

Philippe Renève a dit…

😐

Philippe Renève a dit…

Mohamed K., ami de Théo, raconte son passage à tabac par le même policier.

Voilà un pauvre gars qui n'a pas de chance : tabassé et bientôt condamné pour outrage et rébellion envers de gentils policiers.

L'ordre règne.

Philippe Renève a dit…

Affaire Théo : les violences urbaines en comparution immédiate au tribunal de Bobigny.

La justice est bien plus rapide pour les casseurs (qui n'ont blessé personne) que pour les policiers. Redoutablement efficace.

Anonyme a dit…

Heureusement, finalement, qu'il y a des casseurs !

Comme lors des "Nuits Debouts", cela permet d'agrémenter d'images-choc les journaux télévisés, de faire trembler le bourgeois et aux "forces de l'ordre" de matraquer sans avoir à rendre des comptes.

Mais Aulnay-sous-Bois n'est pas la place de la République et on aura échappé au martyr d'Alain Finkielkraut conspué par la jeunesse.

Cette histoire, finalement, servira de leçon et l'aventurier saura maintenant qu'il n'est pas forcément plus dangereux de fraterniser avec les riverains de la rivière Délivrance qu'avec des agents d'une BAC de banlieue...

😐

Philippe Renève a dit…

Les plus sauvages ne sont peut-être pas les rednecks !

Anonyme a dit…

Et, pendant ce temps, le chemin de croix de Fillon continue..

Ses compagnons de parti le lâchent peu à peu et, jamais vu à Sablé sur Sarthe depuis le Front Populaire, une manifestation !

Il est jusqu'à certain blog qui ne tarissait pas d'éloge sur ce qu'il fantasmait comme un défenseur de la France rurale, blanche et catholique et qui, maintenant, le renie à trois voix...

Si jamais il se maintenait,il aurait bien du mal à lancer des appels à l'effort dt au civisme..

😐

Philippe Renève a dit…

Un martyr, et pas du tout laïc !

Anonyme a dit…

Tout à fait !

Le monde de l'occulte fait bloc derrière lui !
Ne manquent plus que Matthieu Ricard, Tom Cruise et Tariq Ramadan;;;

http://www.huffingtonpost.fr/2017/02/04/elizabeth-teissier-frigide-barjot-ces-soutiens-qui-invitent/

:-)

Philippe Renève a dit…

L'astrologie au secours du pécheur, on aura tout vu !

Anonyme a dit…

"Urgence : notre police assassine !"

Le titre, nom d'un collectif très présent ces derniers jours, est bien évidemment outrancier. Des "bavures", il y en a eu de tous temps, et ceux que nous venons de vivre récemment n'ont pas compté parmi les plus meurtriers de notre histoire.

Et pourtant.. Il y a matière à s'inquiéter..

Si on refuse l'angélisme, on considérera qu'il y a, bien évidemment, des policiers et des délinquants et, au milieu, des citoyens lambda..

La police est chargée de faire respecter la loi.. dans les limites de ce que l'on appelle "l'état de droit" et de neutraliser le délinquants en évitant les dommages collatéraux aux citoyens lambda.

Selon se sensibilité, on donnera des excuses aux policiers héroïques rdmparts de la civilisation dans les "zones de non-droit" et, d'un autre, on ne verra que jeunes pourchassés systématiquement pour des motifs relevant du racisme, dans un contexte d'état d'urgence propices à tous les dérapages.

La période que nous venons de traverser (de 2002 à 2016) est intéressante si l'on observe le phénomène des "dérapages policiers". Elle a été moins meurtrière pour des raisons d'abord techniques. Le remplacement d'armes de poing moins dangereuses (des pistolets automatiques plus sûrs ont remplacé les revolvers Manhurin à la détente trop sensible), la généralisation des armes "non létales" : tasers, flash-hall, etc.. ont permis de diminuer les cas de bavures que l'on pouvait observer dans les années 80-90.

Par contre, l'hystérie sécuritaire, la surchargvde travail des fonctionnaires, la baisse des moyens, le noyautage des syndicats policiers par d l'extrême -droite. (Après l'échec de l'éphémère"FN-Police", ceux-ci ont réussi un "entrisme" dans les structures traditionnelles.
On peut aussi y rajouter, de la part de la hiérarchie dt du ministère de tutelle une tolérance aux écarts allant du refus d'enregistrer les plaintes à la multiplication, au plus haut niveau dont l'affaire Neyret et la curieuse gestion des stockssaisis et du travail "sous couverture" parfois curieux imputables aux services chargés de lutter contre le trafic des stupéfiants.

Bref.. Une reprise en main de l'ensemble de l'appareil, une augmentation des moyns et de la formation des personnels, un retour à des structures "de proximité" sont indispensables pour éviter une fracture entre la police et la population qu'elle est censée protéger..

😐

Philippe Renève a dit…

Il y a beaucoup à faire pour que les relations entre police et citoyens s'améliorent. C'est une question de volonté politique, aussi bien dans les moyens à fournir que dans l'état d'esprit des policiers. Pour le moment on ne voit guère de réactions des pouvoirs publics.

Anonyme a dit…

C'est un phénomène cyclique.. Régulièrement, la police doit être remise en ordre..

Que l'on se souvienne des années 60, où la gangrène de la torture, héritage de la guerre d'Algérie, avait progressivement gagné l'ensemble de la police et où l'usage de la "gégêne" se retrouvait parfois dans de sordides affaires de garde à. vue..

Dérives ensuite, tout au long des années 70, de ces liens entre polices parallèles, gros bras du SAC, militants gaullistes dévoyés et authentiques gangsters..

Dérives encore que ces infiltrations d'éléments d'extrême-droite, constitués en "escadrons de la mort" (Qui se souvient du groupuscule "Honneur de la police" ?), et impliqués dans des ratonnades, incendies de foyers Sonacotra et assassinats de militants de gauche (Curiel et Goldman, pour les plus connus) qui ont prospéré sous Giscard..

Le phénomène des violences d'aujourd'hui, qui éclate au grand jour, n'est pas unique dans note histoire récente..

La reconstitution d'une police républicaine sera un chantier dont le prochain président ne pourra guère faire l'économie..

😐

Anonyme a dit…

Emmanuel Macron, en mal de stature internationale, avait choisi l'Algérie (pour démontrer ses talents de diplomate et négociateur de contrats gaziers ?).

Mauvais choix, fillonistes et lepénistes le guettaient au tournant. Premier faux-pas, une visite sur la tombe de Roger Hanin. La tombe d'un pied-noir, c'était un bon départ, pourtant ! Hélas ! Il l'avait choisi peut-être trop juif et trop proche de Mitterrand !

Deuxième faux-pas : qualifier la colonisation, ( période où, comme chacun sait, français et indigènes nagèrent de concert dans le lait et le miel ) de... "crime contre l'humanité ? Intolérable!

Une chose est sûre maintenant.. Ni Fillon ni Marine Le Pen n'appelleront au report de leurs voix au deuxième tour, quand il affrontera la mari de Pénélope..

😐

Philippe Renève a dit…

Manquant de programme et d'idées mais plein d'ambition et de calcul, il tente, envoie des ballons d'essai. Des fois que ça marche.

Philippe Renève a dit…

Auch : A 70 ans passés, elle avait visé un hélicoptère avec un laser.

Comme diraient la Marine et le mari de Pénélope, que de racaille chez ces jeunes de banlieue.

Anonyme a dit…

A propos de vieilles choses..

J'ai toujours du mal à comprendre comment certains milieux, clairement opposés à toute sexualité sortant des normes établie par la "Sainte Eglise Apostolique & Romaine" et en perpétuelle croisade contre "l'hydre destructrice de la théorie des genres" à célébrer chaque année une idole clairement "transgender" et condamnée au bûcher par un évèque.

Ce n'est peut-être pas de saison mais, un petit rayon d'soleil en hiver.. et on pense au mois de mai..

😐

Philippe Renève a dit…

Les voies de ces braves croyants sont impénétrables.

Anonyme a dit…

"Civilisation"

Wladimir Poutine vient de franchir une étape dans sa marche vers la barbarie.

Désormais, dans le but de "préserver les familles", les violences conjugales seront dépénalisées en Russie. Et c'est une sorte de négatif de Simone de Beauvoir, Olga Batalina, qui a présenté la chose à la Douma.

Il aurait été intéressant de connaitre la durée des applaudissements mais - hélas ! - aucun journaliste n'a pris la peine sortir son chronomètre.

Mais peut-être est-ce encore une chose qui se fait rare au Putinland (les journalistes).

😐

Philippe Renève a dit…

Le " cher Vladimir " de Fillon est décidément un adorable humaniste.

Anonyme a dit…

Aujourd'hui, chez Wlady, c'est fête !

Commémoration patriotique à l'origine, destinée à honorer les vétérans des guerres passées.. le jour a changé plusieurs fois de nom : Jour de l'Armée Rouge, jour de l'armée, de la marine et de l'Union Soviétique, jour du défenseur de la patrie et aujourd'hui, plus familièrement "Jour des Hommes".

Il y aussi une Journée de la Femme.. mais celle-ci devrait, logiquement, être appelée à disparaitre..

😐

Philippe Renève a dit…

Droits de l'homme, droits de la femme, tout cela ne gêne pas trop le grand chef.

Anonyme a dit…

"Je ne me retirerai pas !"..

.. a très solennellement déclaré François Fillon..

C'est beau comme du DSK !!

En attendant.. Je me souviens de quelques imbéciles tapageurs qui avaient applaudi à la victoire de François Fillon au deuxième tour de la primaire des "Républicains"..

... et je ris !

😐

Philippe Renève a dit…

Mercredi des Cendres 2017 : enterrement des espoirs des Reps.

Fillon, qui plus que probablement a détourné un million d'euros, a débité un discours qui est un sommet d'hypocrisie. Je suis innocent, les juges sont méchants, faites-moi confiance ou la République est perdue. Il figurera dans les anthologies comme une des plus prodigieuses fauxculteries contemporaines.

Les rats centristes, toujours avisés et prompts à la manœuvre, flairent le naufrage et quittent le navire

Anonyme a dit…

François Fillon : Le mouvement de défections s'accentue. Du jamais-vu !

Peut-être faudrait-il marquer le coup, au moins symboliquement.
Au sein de la direction des Aéroports de Paris, certains y songent déjà.

La zone des départs de Roissy-Charles de Gaulle pourrait être rebaptisées "Aire François Fillon"..

😐

Philippe Renève a dit…

Ou renommer le Père Lachaise ?

Anonyme a dit…

Souvenirs..

"Lundi 7 mai 2012 : lendemain de défaite.
Un jour où le téléphone ne sonne plus beaucoup. François Fillon, premier ministre sortant pas encore sorti de Matignon, reçoit un appel. C'est Wladimir Poutine..."

Ainsi raconta "L'Express" ce blême matin.

Qu'en est-il aujourd'hui ?
Il semblerait que Wladimir fasse partie des rares à soutenir encore le moribond. Mitrofanoff, éminence grise des cercles franco-russes, lui écrit encore ses discours, dont celui qu'il va prononcer aujourd'hui à Aubervilliers et où, à défaut de disserter sur l'éthique et le respect des engagements, il présentera sa "philosophie politique"..

😐

Anonyme a dit…

Dans le marécage où pataugent nationalistes rances et admirateurs de Poutine, ça s'agite !

Front commun contre Macron ! Ça va des affiches (non signées) entretenant la confusion, présentant un Macron au sourire conquérant aux côtés d'un Hollande grimaçant et titrées "l'héritier".

Assez subtile réalisation car, dans la forme, on peut croire de prime abord à une communication ratée issue d' "En marche".. Si ce n'est qu'on la retrouve diffusée dans la nébuleuse "FN-SIEL-Riposte Laïque-Nouvvelle Résistance".

Un peu plus à droite, on flatte l'antisémitisme du lectorat en invoquant l'ombre de Rotschild derrière le benêt..

Au moins, avant de disparaître dans les "poubelles de l'Histoire", Macron aura eu cet intérêt : empêcher de dormir toute vert triste humanité !

😐

Anonyme a dit…

Comment poster sur ce blog quand on n'est pas de la famille?

Philippe Renève a dit…

De cette façon : tout commentaire poli et courtois est publié.

Anonyme a dit…

Ce commentaire ouvre une piste de réflexion..

François Fillon a-t-il rencontré des difficultés dans sa quête d'assistants parlementaires courtois ?

Anonyme a dit…

En ce cas, la nouvelle question serait..

- S'il est élu, arrivera-t-il, hors de sa famille, à trouver des ministres courtois ?

Anonyme a dit…

Divine surprise !

Frigide Barjot peut ce soir dormir sereinement, ses prières ont été exaucée !
Le rassemblement populaire pour la dépénalisationde l'abus de biens sociaux a été un succès!.

Après Hollande et la désacralisation du Code Travail.. Viendra Fillon et celle du Code Pénal ?

Anonyme a dit…

"Politique fiction"

Le texte de loi relatif à la simplification de la Justice est présenté à l'assemblée par Mme Barjot, Garde des sceaux du gouvernement Fillon.

Afin de désengorger les tribunaux, le traitement des abus de biens sociaux se verra réduit à une déclaration en confessionnal, suivie d'une absolution.

Amen.

😐

Philippe Renève a dit…

Bien vu. Avec un barème du genre : un pater et trois ave par tranche d'un million d'euros.

😐

Anonyme a dit…

(Lu dans "Libération")

Cette campagne devient surréaliste...

François Fillon prendrait-il ses rêves pour la réalité ?

Tout à sa posture de saint persécuté, il ajoute une nouvelle odieuse avanie de ses tourmenteurs. Une chaîne de télévision aurait ainsi annoncé la fausse nouvelle du suicide de Pénélope. Odieux, non ?

Le problème, c'est que les journaliste se sont empressé de rechercher la trace de cette rumeur et l'identité de la chaîne.. Et nul n'en a trouvé trace !

"Fake-fake news" 😱 ? Désir inconscient ? Surmenage ?

Au moins pour sa santé mentale, Fillon devrait se retirer..

😐

Philippe Renève a dit…

Il marche sur les traces de Trump, le grand spécialiste des mensonges médiatisés.

Anonyme a dit…

Dans les traces de Trump.. Et dans celles de Thatcher!

Je vois devant moi des responsables LR répéter en boucle :

"Il n'y a pas d'alternative !"

M'est avis qu'on risque de l'entendre pendant cinq ans.. Ça va virer au mantra !

😐

Philippe Renève a dit…

Pas d'alternative : Fillon à 15 % de voix ou rien.

Il y a un côté nettement suicidaire chez ces Reps.

Philippe Renève a dit…

Madelin encense Macron : un brevet d'ultralibéralisme et de ploutocratie. Les Français comprendront-ils ?

Philippe Renève a dit…

Où l'on voit que les enfants sont plus intelligents que les adultes.

Philippe Renève a dit…

Voilà une bonne nouvelle : la France a maintenant un Secrétaire d'Etat à la Simplification des Idées et des Cerveaux.

Jean-Vincent Placé passe une soirée avec... Nabilla et déclare « qu'il la kiff ».

Anonyme a dit…

Hmm.. Comment dire ?

Je pense pouvoir comprendre ce Mr Placé mais, en revanche, son argumentation me laisse perplexe..

Sinon, on découvre que Mr Fillon dépense plus en costumes qu'autrefois Madame Chirac en petits fours et avec beaucoup d'étonnement le prix de ces vestes de garde-chasse en apparence si simples..

L'austérité, ça a son prix !

Philippe Renève a dit…

Le prix est moins douloureux quand il s'agit de cadeaux ; sans contrepartie aucune, bien sûr.

Philippe Renève a dit…

Un bel exemple de réglementation technocratique, fort peu médiatisé.

Méfiez-vous si vous croisez un convoi exceptionnel, le code de la route vient de changer !

Extraits.
« Les gendarmes du département expliquent que lors du franchissement d'un feu tricolore " l'ensemble du convoi a la priorité si le véhicule en tête est passé au vert". Et de préciser : "Si le feu passe au rouge pendant que le reste du convoi franchit le carrefour, la priorité reste au convoi et à son escorte".
Enfin, les usagers de la route "doivent obligatoirement réduire leur vitesse et au besoin s'arrêter ou encore se garer pour faciliter le passage du convoi et des véhicules d'accompagnement. Ils doivent également renoncer à s'engager sur une intersection lorsque l'imminence du franchissement par un convoi leur est signalée par un véhicule d'accompagnement".
»

Que se passe-t-il si la voiture annonçant le convoi est à 200m devant, comme on le voit souvent ? S'il y a dix voitures entre deux véhicules du convoi, pourront-elles, devront-elles passer au feu rouge ?

Quand même, « le convoi exceptionnel est cependant tenu de toujours laisser la priorité aux véhicules d'urgence. » Ouf.

Prochaine étape : tout convoi aura droit à un mort par jour.
Deux s'ils ont plus de 65 ans.

Philippe Renève a dit…

Les fans de Fillon seraient-ils encore plus violents que ceux de Marine ?

Tabassé au meeting de Fillon : il ne s’était pas levé pour "La Marseillaise".

Curieusement, cette information n'est guère reprise par la presse nationale, semble-t-il.

Anonyme a dit…

Grand show des présidentiables hier soir.. Quelque peu inattendu.

Il en ressort que, le meilleur candidat pour la droite serait Emmanuel Macron et pour la gauche, Jean-Luc Mélenchon..

Marine Le Pen a fait un flop total.

Un deuxième tour Macron/ Mélenchon ? Cela promet du divertissement..

😐

Philippe Renève a dit…

Hélas ! 😬

Philippe Renève a dit…

Belle prestation de Fillon sur France 2 : il continue de marcher sur les traces de Trump en appliquant la tactique du mensonge éhonté. Plus c'est gros plus ça passe, en principe, mais là c'était énorme. Citer faussement un livre pour accuser le Président de la République est le comble de la fourberie et... de la maladresse.

Philippe Renève a dit…

Quand Fillon va voir les gens qui travaillent, on constate que leurs problèmes ne l'intéressent pas ; seule lui importe la dette française, qui apparemment serait encore gonflée si le sort des salariés modestes était amélioré.

Un moment à ranger dans une anthologie du mépris technocratique de droite.

« Il n’en a rien à foutre » : Le message d’une aide-soignante après sa rencontre avec François Fillon.

Anonyme a dit…

Je l'ai vu aussi !

Surtout qu'en matière de chasse aux économies d'argent public, il n'a plus aucune crédibilité..

C'est aussi un manque d'empathie certain, une totale indifférence à la qualité des soins dispensés en hôpitaux publics de quelqu'un qui, sans nul doute, a les moyens de se faire soigner en d'autres lieux.. Mépris de classe bien bourgeois aussi.

Il.me rappelle un ministre, socialiste lui, mais du même milieu, lors de la grande grêve Peugeot. Il opposait doctement à la douleur exprimée d'une travailleuse de chaine les contraintes du marché international justifiant la réduction de son salaire.
On apprenait ensuite par une fuite que le PDG ne jugeait pas de sa condition de participer à l'effort demandé venait de s'octroyer, lui, comme un Sarkozy en son temps, une substantielle augmentation..

Le "Poutine's boy" Fillon, cependant, a du souci à se faire.. J'ai observé hier matin un tractage en son nom sur un marché dont l'accueil par la population locale était des plus cocasses..

😐

Philippe Renève a dit…

Finalement, Fillon aura réussi deux tours de force : faire perdre aux Rep une élection gagnée d'avance et faire rimer son nom avec pognon, ce qui enfreint notoirement les règles de la versification classique. 😜

Philippe Renève a dit…

Il a, il faut le reconnaître, un culot phénoménal.

François Fillon veut créer une « commission sur la moralisation de la vie publique ».

Anonyme a dit…

Il restera quand même quelque chose dans la mémoire collective après vert affaire Fillon.. Et c'est tant mieux !
Ce qui a changé, c'est la rapidité de diffusion par les partages sur les réseaux sociaux, qui ont amplifié l'indignation à propos d' abus - hélas courants sous la Vème République - que n'avait peut-être pas envisagé le Tartuffe aux sourcils sévères.
On s'acheminera peu à peu vers une culture "à la scandinave" et c'est tant mieux !
Ainsi, peut-être les électeurs se méfieront-ils plus de ceux qui s'érigent des postures "mains propres, tête haute" de façon trop tapageuse pour être honnête..

La déclaration des patrimoines était, malgré ses faiblesses et ses possibilités de contournements, un premier pas prometteur - un encadrement plus strict des emplois d'assistants parlementaires sera le suivant..

Même le Front National, habitué par le passé à jouer en fanfare l'air du "Tous pourris ! ", cher au ligues factieuses depuis les 30s, est ici difficilement audible par les détournements d'argent public où il est impliqué..

Autre bonne nouvelle, la fermeture inéluctable de la parenthèse DAESH et le ras-le-bol qui s'exprime maintenant ouvertement en Russie du système corrompu de Poutine..

Peut-être va-t-on enfin entrer dans le XXIème siècle ? Ce serait heureux !

😐

😐

Philippe Renève a dit…

Je suis un peu moins optimiste. Une grande partie des Reps continuent de soutenir (certes avec une longue cuiller 😉) un candidat croulant sous les accusations de détournements de fonds (publics et privés) et le FN a encore des scores bien élevés dans les sondages.

Il faudrait un grand coup de balai dans la réglementation du financement des élus, mais pour le moment rien n'est certain, sinon que les promesses ne coûtent rien !

Anonyme a dit…

Le Front National peut se placer effectivement "par effraction", profitant d'une forte abstention prévisible.. Un mouvements d'extrême-droite recueillant le pouvoir par les urnes, plus par un délitement des concurrents que par une réelle adhésion des électeurs est un cas de figure envisageable mais l'absence des thèmes nationalistes et sécuritaires dans cette campagne prouve que ceux-ci ont atteint leurs limites..
Les drogues épuisent.. Celle des faits divers n'échappe pas à la règle..
😐

Philippe Renève a dit…

Un délitement des concurrents et des partis, en effet, qui déçoit jusqu'à pousser dans les bras de Marine (horresco referens).

Philippe Renève a dit…

Calais : une quinzaine de personnes verbalisées pour un concert de casseroles contre Fillon.

Fillon est bien protégé par la police ; on se demande quand même si elle n'aurait pas mieux à faire.

Philippe Renève a dit…

Il semble que les soutiens de Fillon sont aussi menteurs que lui.

Barbara Lefebvre, la filloniste « cachée » de « L’Emission politique » face à Macron.

Anonyme a dit…

Filloniste cachée ?

C'est pour bientôt, je pense, que les actuels soutiens à ce triste sire vont se volatiliser dans l'ombre..

Je me souviens d'un bloguscule rassemblement de réactionnaires poutinophiles applaudissant aux victoires de Fillon en sa primaire partisane et de Trump à la présidentielle américaine..

Si le soutien à Fillon appartient au passé celui accordé à Trump va très vite l'y rejoindre, son bombardement inopiné des amis himidtes de Wladimir l'y aidant quelque peu.

Je ris encore, pensant à un expert en stratégies, constructeur raté de la IVème Internationale et aux doctes "leçons de l'Histoire" et autres opinions éclairées qu'il nous faisait subir autrefois.

Il en est ainsi, dont l destin est d'éternellement se tromper.

😐

Philippe Renève a dit…

No comment.
😂

Anonyme a dit…

On peut rire du désarroi de nos réactionnaires locaux, partagé entre leur foi quasi-stalinienne pour le néo-tsar et leur admiration du racisme décomplexé de Donald Trump, le fait est que le milliardaire orange n'a pas hésité à défier, pour des motifs plutôt fumeux, son homologue russe.

Ce peut être en un sens rassurant, l'opposition entre les deux superpuissances étant un facteur d'équilibre pour la planète mais aussi inquiétant, l'équilibre mental des deux agités n'étant pas vraiment garanti.

En Russie, suite à la diffusion sur les réseaux sociaux de l' oeuvre d'un artiste local portraiturant Wladimir Wladimirovitch dans le goût d'Andy Warhol, la répression du Kremlin frappe désormais toute personne émettant un doute sur hétérosexualité du néo-tsar.

Ubu Roi n'aurait pas fait mieux..

😐

Anonyme a dit…

Il va sans dire que, selon une tradition remontant à feu Leonid Brejnev, l'artiste a été dûment interné dans un hôpital psychiatrique d'État..

Philippe Renève a dit…

Ah, les habitudes... Il semble qu'en Russie, l'hôpital psychiatrique soit un outil politique majeur.

Philippe Renève a dit…

Eric Zemmour à Gaël Tchakaloff: « Moi je ne couche pas avec les politiques ».
Ce type est décidément une belle ordure ; il est navrant qu'il y ait des gens suffisamment stupides pour l'apprécier.

Anonyme a dit…

Tiens ! Et voici que j'apprends que le terroriste arrêté à Stockholm venait de... l'ex Union Soviétique..
Je dis ça, je ne dis rien.. Un ex-trotsko-lambertiste vous bâtirait un complot avec bien moins que ça !
��

Philippe Renève a dit…

Une belle occasion de fustiger les stalino-islamistes !

Anonyme a dit…

Du caractère précaire des oeuvres d'art..

Il y a quinze jours à peine, l'artiste russe "nationale-féministe" Maria Katasonova remettait à Marine Le Pen un monumental tryptique la représentant, entourée des portraits de Donald Trump et de Wladimir Poutine..

Hélas ! Les récents événements proche-orientaux retirent quelque peu à l'oeuvre sa pertinence et celle-ci devrait prochainement gagner les soutes du paquebot..

A moins qu'un groupe de retraités ne se crise pour l'acquérir et en orner l'entrée de son blog..

😐

Anonyme a dit…

"cotise"

Les lecteurs attentifs auront rectifié d'eux-mêmes..

Anonyme a dit…

"Noms d'oiseaux"

Cette campagne ne vole pas très haut, c'est le moins qu'on puisse dire. En témoignent les sobriquets échangés par les candidats..

Après "Ali Juppé", concocté par la fachosphère, "Emmanuel Hollande", proféré par Fillon, voici maintenant qu'apparaît, en direct de la Macronie, un "François Balkany".

Pauvres de nous !

😐

Philippe Renève a dit…

Faute de programme précis et alléchant, beaucoup de candidats ne s'affirment qu'en s'opposant aux autres, de préférence par des attaques aussi futiles que violentes.

Philippe Renève a dit…

Grands patrons, « économistes » ultralibéraux, Alain Madelin, les soutiens de Macron sont bien dans la ligne de ses intentions. Marxistes en rupture de ban, socialos défroqués ou pas mais dans le sens du vent, la troupe est bigarrée.

Il ne manquait qu'un personnage , c'est fait : Présidentielle: Bernard-Henri Lévy votera pour Emmanuel Macron.

Philippe Renève a dit…

Soupçons d'emplois fictifs : Fillon ne dira "plus jamais un mot sur ces questions".

Mis en examen ? Parlons donc d'autre chose.

Anonyme a dit…

"Fraude François"..

Un nom de scène qui lui irait bien..

😐

Philippe Renève a dit…

Excellent ! 😁

Anonyme a dit…

Un grand moment de sport, hier, que cette rencontre Olympique Lyonnais et Besiktas Sport Club.

Pourtant classée au niveau maximum de dangerosité, la rencontre a été maintenue puis, malgré des incidents violents et une invasion de terrain.. le match s'est poursuivi..

On annonce un match-retour à très haut risque encore.. Et que nul ne songe à annuler..

Les équipes russes et turques devraient être boycottées.. Tant pour la dangerosité de leurs supporters que pour celle des dictateurs au pouvoir dans ces deux pays..

😐

Philippe Renève a dit…

Tels « pères », tels fils !

Philippe Renève a dit…

Comme rien n'indique cette nouveauté, j'invite les lecteurs à aller voir sur l'article « Entre la mouche et le bourdon » la discussion intéressante que nous avons eue avec un lecteur à propos de ces orchidées et les prolongements en image.

Voir à la fin des commentaires et à la fin du texte de l'article.

Le lien : Entre la mouche et le bourdon.

Anonyme a dit…

Et moi qui pensait que les orchidées ne poussaient que dans des serres moites, cultivées par des colonels en retraite pères de filles nymphomanes et quelque peu fêlées..
😐

Philippe Renève a dit…

Mais non, mais non, elles poussent aussi, tout à fait spontanément, dans des endroits aussi divers que marécages insalubres, coteaux caniculaires, forêts sinistres et montagnes glaciales.

Non, je blague, dans plein de coins très sympas !

Anonyme a dit…

De président, Tayyip Erdogan vient de passer "hyperprésident", avec une très courte avance que d'aucuns jugent douteuse.

Il peut désormais se passer de premier ministre, gouverner par décrets dt nommer directement les juges mais, s'il s'attendait à un plebiscite en sa faveur, il vient peut-être de réaliser à quel point une opposition existe à son pouvoir absolu.

Peu de réactions ici.. La "poutinosphère" observe le silence, pour ne pas gêner un dictateur, islamiste certes, mais avant tout un allié de Wladimir Wladimirovitch..

😐

Philippe Renève a dit…

C'est le principe des imbéciles : les amis de mes amis sont mes amis, même si ce sont de franches crapules.

Philippe Renève a dit…

Londres : Un bébé de trois mois interrogé pour terrorisme.

Décidément, dans tous les pays les administrations sont, comment dirais-je, un peu limitées.

Anonyme a dit…

(...) puisse le Bleu de France éclairer le noir qui nous entoure. (..) François Fillon ira jusqu'à la victoire !

C'était Alain Delon.

😐

Anonyme a dit…

Et pan !
Coups de feu sur les Champs-Elysées.
La proximité du premier tour des présidentielles laisse espérer aux commanditaires un maximum de relais politiques et médiatiques..
Le tireur est identifié, son passé disséqué.. On est ici dans la sous-lumpen délinquance. Une sorte de bras cassé du banditisme allergique aux uniformes et à qui on a laissé l'espoir d'une rédemption..
J'ai du mal à comprendre comment ce type lamentable de chair à canon arrive à susciter l'identification..
😐

Anonyme a dit…

Finalement, si on y réfléchit bien..
DAESH, est-ce que ce n'est pas l'Uberisation du terrorisme ?

#uneraisondeplusdenepasvoterMacron..

😐

Anonyme a dit…

A quelques minutes des résultats officiels, arrivent d'au-delà de nos frontières des estimations donnant Emmanuel Macron en tête, talonné par Marine Le Pen..

Ce qui donnerait, au deuxième tour, le choix entre l'esbrouffe ou la haine..

Hmmm..

Pas très réjouissant, tout cela..

😐

Anonyme a dit…

Une victime collatérale de cette campagne mouvementée : Christine Boutin.
Son compte Twitter révèle les tourments de cette âme si sensible..

- Avant le second tour, j'en appelle à un rassemblement #touscontremacron

Puis, plus tard..

- Je n'ai pas appelé à voter Le Pen

Et, pendant ce temps, à St Nicolas du Chardonnet, à Ste Rita et en d'autres chapelle, on prie ardemment la Providence (et Daesh et Wladimir le Grand, c'est selon) que descende du ciel très vite la divine surprise d'un attentat salvateur...

😐

Philippe Renève a dit…

Toutes mes excuses, j'étais absent de mon clavier ces jours-ci.

Le Pen et Macron : les Français ont le choix entre la peste brune et le choléra ultralibéral. Une seule chose est certaine : ils vont être bien malades.

Philippe Renève a dit…

Petite remarque en passant.

Il y a manifestement des groupuscules chenus qui sont tout prêts à voter Marine, qui satisfait très précisément tant leur xénophobie que leurs tendances totalitaires. Entre ex-gauchistes recyclés radsocs, petits-bourgeois dont l'envie remplace la réussite, militaires défroqués sauf dans la tête, bien-pensants du chacun-chez-soi et béni-oui-oui du ni-ni, on y trouve un réservoir inavoué de voix aphones du ciboulot qui se feront un bonheur de rejoindre la blonde peste brune.

Anonyme a dit…

Aymeric Merlaud, Conseiller Régional Front National, a une idée:
Créer un ordre des journalistes qui sanctionneraient les mauvaises pratiques de a profession.
Rappelons que la création des ordres en France date du temps de l'État Français et était le prélude à la mise en place d'une société corporatiste.
Apparemment, il n'est jamais trop tard pour un retour en arrière..
J'attends maintenant celui qui, le premier, proposera le transfert des cendres du Maréchal à Douaumont et la révision des programmes scolaires en vue de la suppression des points de détail qui alourdissent l'enseignement de l'Histoire aux têtes blondes..
😐

Philippe Renève a dit…

Il est utile de le rappeler : beaucoup de pauvres gens qui apprécient le FN ne savent pas ce qui les attend.

Philippe Renève a dit…

Macron président : cinq ans d'ultralibéralisme à venir.

Massacre du code du Travail, de la protection sociale, du système de santé, privatisations, sabordage des services publics, nous allons payer cher notre barrage républicain au FN mais la liberté n'a pas de prix.

Anonyme a dit…

Emmanuel Macron sera le DSK que nous n'avons pas eu. Sarkozy, atterri en pleine crise des subprimes, n'a pas pu, Hollande, parvenu au pouvoir par accident, a commencé le travail en fin de mandat avec la loi-travail, Macron sera le fossoyeur d'une société protectrice voulue par le CNR.
Marine Le Pen l'aurait fait aussi.. Et, même en draguant le Melenchoniste, avait commencé à reculer sur les retraites..
😐

Philippe Renève a dit…

La France est pour cinq ans aux mains des grandes puissances économiques et financières et se mordra les doigts de ce choix ; l'augmentation massive des inégalités qui va s'ensuivre sera historique.

Dans le grand courant politique libéral-ploutocratique commencé il y a près de deux siècles, la parenthèse sociale est bel et bien refermée : retour aux Maîtres de Forges et à la précarité du travail.

Anonyme a dit…

"La Santé, la vie, l'amour sont précaires.. Pourquoi le travail ne le serait-il pas ?"

Ainsi s'exprimait autrefois, du fond du pays des parachutes dorés, Mme Parizot..
La réalité, depuis, a largement dépassé ses espérances. Dans le monde d'Uber et de Foodora, la mise au chômage ne prend qu'une fraction de seconde, celle de la déconnexion du travailleur "indépendant"..

Sinon, plus à l'est, en ces contrées où les violences conjugales sont maintenant dépénalisées, on atteint des sommets.

L'obsessionnelle répression des homosexuels en Tchétchénie (internements dans des camps spéciaux, tortures systématiques), attestées par les organismes de défense des droits de l'homme n'a pas lieu. Selon le porte-parole de Ramazan Kadyrov, la marionnette psychopathe de Poutine, il n'existe tout simplement pas d'homosexuels en Tchétchénie..

Sinon, grâce à la liberté de la presse règnant en Russie, nous avons pu bénéficier sur le net de documents montrant, non pas Pénélope Fillon au travail, mais Angela Merkel en sa jeunesse, aux côtés de skinheads néonazis..
Il ne fait pas bon soutenir l'Ukraine, en ce moment.. Emmanuel Macron s'en rendra très vite compte s'il s'aventure sur ce terrain.

Je suis par contre très déçu : les "sextapes" de Donald Trump enregistrées à Moscou, et qui auraient pu expliquer son étrange coloration capillaire, n'ont pas été diffusées après l'envoi de missiles américains sur des cibles non approuvées par le Kremlin.

Encore une légende moderne qui s'effondre..

😐

Philippe Renève a dit…

Les partisans de Poutine ont du reste des méthodes un peu spéciales.

Le « brillant vert », la nouvelle arme des militants russes pro-Kremlin.

Mais Poutine n'y est bien sûr pour rien.

Anonyme a dit…

Le "Merkel hoax" n'est ni nouveau, ni sensationnel.

Publié tout d'abord dans les 90s dans la presse allemande conventionnelle, illustrant des compte-rendu ennuyeux sur les centres de réinsertion (on dirait aujourd'hui "de déradicalisation") des hooligans fascistoïdes de l'ex RDA. Il était tombé dans l'oubli.

Réapparu sur le net courant 2012, d'abord accompagné de légendes en cyrillique, puis en espagnol, avant de se répandre sur les sites francophones accompagné de commentaires simplistes sur le mode :

"Sympathiques, les amis de jeunesse d'Angela".

C'est la méthode classique de diffusion, un commentaire d'une phrase, puis une mise en lien.. J'en connais un spécialiste.

😊

Anonyme a dit…

Macron, c'est l'horreur, certes..
Mais en trainant derrière lui les néo-libéraux et la droite du PS.. Il en ferait presque un parti de gauche..
Un régal, la pathétique errance de Valls (et de quelques autres).

Philippe Renève a dit…

Mèmère Boutin a visiblement abusé de l'eau bénite : ses transes mystiques l'éloignent de plus en plus du réel.

Non, France 2 n'a pas annulé la diffusion de la messe du dimanche à cause de la passation de pouvoirs entre Hollande et Macron.

Philippe Renève a dit…

Elle vieillit mal : elle en est à tweeter sous elle. 😂

Anonyme a dit…

Aahh Christine Boutin. Depuis sa sauvage agression par des CRS aux ordre des san-Dieu, elle n'a plus que quelques minutes de lucidité par jour. Le reste du temps, elle tweete..

Et pendant ce temps, les réseaux sociaux s'indignent. Emmanuelle Macron se prépare à accorder l'investiture à Marie Sara la tueuse de toros et à Myriam El Khomry, la fossoyeuse du Droit du Travail..

En toute honnêteté, voter Marie-Sara contre Gilbert Collard a un deuxième tour de Législative ne me poserait pas de cas de conscience insoluble..

😐

Philippe Renève a dit…

Emmanuelle Macron ? C'est Brigitte que tu nommes ainsi ? Il est vrai que c'est une détourneuse de mineurs.

Philippe Renève a dit…

Marie-Sara contre Gilbert Collard, quelle affiche. Véroniques contre effets de manche, on souhaite à la torera une mise à mort rapide du bleu marine brunâtre.

Philippe Renève a dit…

Une chose qui fait peur.
Nancy : réveillés avec fracas par le Raid. Porte défoncée par erreur et réveil brutal pour un couple de Nancéiens lors de l’opération antiterroriste menée par la DGSI et le RAID.
Ce genre de bavure peut arriver à n'importe quel citoyen. On apprécie le silence des responsables et on se pose des questions sur le professionnalisme de certains gradés et officiers de police.

Anonyme a dit…

"Emmanuelle" ?
Hélas ! Peut-être marqué à jamais par une certaine affiche qui fit beaucoup pour la relance du mobilier en rotin dans les seventies.

"Opération de police nocturne" ?
C'est arrivé à un ami à la fin des années 80. Il avait été en classe avec une des tête d'Action Directe. Un plaisantin avait appelé la police pour indiquer que "X", se cachait chez lui.Explosions. Porte d'entrée et fenètre explosés, descente en rappel du GIGN sur sa façade et, pour terminer, sortie en slip dans la rue jusqu'au fourgon.

😊.

Philippe Renève a dit…

Les méthodes des archers du Roy restent les mêmes au fil des siècles : une dénonciation anonyme et on déclenche le feu du ciel.

Anonyme a dit…

Le maire du Havre, homme à gauche de la droite devient premier ministre d'un président à droite de la gauche.
Le gouvernement d'Emmanuel sera un "ni-ni" mais plutôt "ni à gauche, ni à gauche".
On apprend aussi (c'est mon cas) qu'Emmanuel Macron, suite à une promesse lancée le 08 mars, avait hésité un temps entre Nicole Notat et Laurence Parizot.
La marionnette du CAC 40 joue bien son rôle.
Vivement le troisième tour (social) !
😐

Philippe Renève a dit…

La mécanique est en marche : un premier ministre qui se dit ouvertement de droite le jour de sa nomination ne fera jamais une politique sociale. Les naïfs vont commencer à comprendre.

Philippe Renève a dit…

A propos de premier ministre... J'ai toujours trouvé que Valls n'était pas sympathique – et le passé récent a montré qu'en matière de traîtrise il était fort compétent.

Mais la mine d'Edouard Philippe est carrément patibulaire ; affreuse barbe abominablement noire et pleine de manques, regard agressif ou en coin voire fuyant, il a tout pour déplaire. Et je crains bien que ce ne soit pas que physique.

Anonyme a dit…

Ouff !
J'avais peur du délit de faciès et je m'aperçois que je ne suis pas seul. Ça rassure !
Laissons nous donc tenter par cet exercice de morphopsychologie appliquée:

- Confieriez-vous en garde à cet homme, une dizaine de minutes, votre carte de crédit?

Moi, non !

😐

Philippe Renève a dit…

Ni carte ni crédit ! ;-)

Philippe Renève a dit…

Enfin une bonne nouvelle.

Lalanne se présente aux législatives.

La France est sauvée.

Anonyme a dit…

Cette prise des commandes par Macron me fait furieusement penser aux débuts de l'ère Sarkozy.

Même enthousiasme des media, même sensation de nouveauté surfaite, même débauchage de personnalités de "l'autre bord" et une sorte de mot d'ordre diffus sur l'air connu de "enrichissez-vous !".

On va voir arriver tout un tas de guignols pittoresques.. qui sauteront au premier remaniement ministériel au profit de vieux routiers connus.

Bref.. "Business as usual"..

Philippe Renève a dit…

C'est ça : pendant les gueguerres politiques, les affaires continuent.

Anonyme a dit…

Les guignols pittoresques finalement moins nombreux que prévus. Il y a Nicolas Hulot.. mais pas les frères Bogdanoff !


Dommage.. Ils auraient pu partager le même hélicoptère pour aller au bureau.
A noter, quand même, une ministre de la Culture qui lit..

Philippe Renève a dit…

Et plein de petits jeunots : Gérard Collomb, François Bayrou, Jean-Yves Le Drian...

Anonyme a dit…

J'aime aussi l'ordre protocolaire, toujours révélateur..

- En premier vient le ministre de l'intérieur. En cas d'émotion de la populace, lâcher de sergents de ville hautement prévisibles.

- En second, Mr Ushuaïa. Areva et quelques autres vont y gagner un shampouinage vert..

- En troisième position, à la Justice, un ami du premier, lequel professe un néo Saint Simonisme de bon aloi. Prévoir des indulgences pour les affairistes novateurs...

��

Philippe Renève a dit…

Une interrogation : combien de temps Nicolas Hulot va-t-i rester au gouvernement ?

La « transition écologique » va nécessairement nuire aux profits des grandes entreprises, si choyées par Macron et Philippe. A moins que son application soit déléguée à celles-ci, dans une sorte de régie privée de la préservation de l'environnement ? Moyennant force subventions, par exemple ?

Philippe Renève a dit…

Législatives : L'affiche de Manuel Valls estampillée « majorité présidentielle ».

Décidément, celui-là... Viré par la porte puis par la fenêtre, il revient par la cheminée. Ce bonhomme n'a aucun honneur : l'ambition tient toute la place dans sa tête.

Anonyme a dit…

Manuel Valls devrait vite s'arrêter: il commence à devenir pathétique..
Que l'on se souvienne que, du temps de sa toute-puissance, il avait affublé Emmanuel Macron du surnom " Le Microbe".
Petit à petit, il va créer son mouvement, se chevenementiser, puis se faire oublier dans un département reculé, avant d'être définitivement oublié.

Philippe Renève a dit…

Ridiculement pathétique : il suscite plus l'ironie que l'apitoiement.

Anonyme a dit…

Cet homme porte la poisse et la répand autour de lui..

Voilà que les malheureux habitants de l'Essonne vont devoir subir, non seulement la candidature de Valls.. mais celle de Francis Lalanne et une candidature "Dieudonné"

Sinon, la fachosphère fait un silence assourdissant aux épurations barbares menées contre les homosexuels de Tchétchénie. Lesquels n'ont le choix q'entre la torture systématique dans des camps spéciaux, le "crime d'honneur" conseillé aux familles par le régime ubuesque en place et l'exfiltration menée par de courageuses ONG..

Pourtant, les ingrédients du "buzz" sont là : régime "islamique", moeurs archaïques.. Mais non !
Kadyrov est la bien-aimée marionnette de Wladimir Poutine, accessoirement bailleur de fonds de tout ce qui se fait de plus réactionnaire dans l'hexagone..

A défaut, on se fabriquera une indignation facile sur le modèle du PMU de Sevran en découvrant les dessous du métro aérien de la Chapelle. Un article bidonné du Parisien, diverses réécritures sur résistance-républicaine/f. de../ Riposte Laïque.. et le petit monde de la "réinformation" se met en branle..

Le FN en pleine déconfiture, pour le coup, est inaudible..

😊

Philippe Renève a dit…

Les indignations sont parfois sélectives. On peut ainsi tonner contre le simple voile musulman et passer sous silence les persécutions de Poutine et ses amis tchétchènes.

Philippe Renève a dit…

Les idées du nouveau ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer sont bien en ligne avec celles du président. Dans une récente interview curieusement disparue, il déclarait :
« sans aller vers des logiques de privatisation, on peut aller vers des logiques de délégation, qui permettent d’accomplir mieux le service public en responsabilisant davantage les acteurs ».
Dans l'enseignement privé on a certainement sablé le champagne à l'annonce de sa nomination.

Philippe Renève a dit…

Ah, les patriotes des boîtes de nuit...

Après Beaune et Branges, Florian Philippot termine la soirée en boîte de nuit à Dijon.

Une haute conception de la politique.

Anonyme a dit…

Hors sujet :
Partant des virées festives de Philippot, j'ai dérivé ur l'article du BP sur les bâtiments dijonnais disparu.
Quel gâchis que la destruction de la manufacture Houdart. La place Grangier a été massacrée.. Déjà au centre pour l'entrée au parking mais la Poste, prévue aussi à la démolition avait été préservée in extremis.
Tout cela pour être remplacé par une architecture 70s d'une banalité affligeante..
Le Faubourg Raines : joli endroit, un peu mélancolique. Je me souviens de la blanchisserie de l'hôpital et de quelques autres bâtisses... Rempart de la Miséricorde, un labyrinthe de taudis anciens, donnant autrefois rue Condorcet que l'on peut voir dans une scène du "Souffle au Coeur", au bout de cette rue un bar, proche du magasin "Pêche 106", sans grand intérêt sauf une salle de billard sur l'arrière, qui avait conservé ses belles boiseries XIXème et son horloge.
Plus loin, place du Premier Mai, une construction sur le pont qui fit un temps guérite pour agents de police du temps où le quartier des Tanneries nécessitait surveillance spécifique et où, une fois par mois, était ouvert un bureau qui où les anciens déportés touchaient leurs pensions.
Tout ceci, disparu !

Philippe Renève a dit…

En effet, dans ces années 60-70, la mode était au nouveau, quitte à démolir des bâtiments qui aujourd'hui seraient classés et protégés. Au nom du progrès on a fait beaucoup de bêtises.
Le prototype à Dijon est bien la place Grangier que tu cites, charmant endroit autrefois, qui est maintenant un amas confus de blockhaus et de dalles brutes. La honte.

Philippe Renève a dit…

Pour mémoire, la place Grangier jusqu'aux années 60.
Et la même depuis...

Anonyme a dit…

Oui ! Ces horribles cascades de bacs à fleurs en béton.. que leurs concepteurs n'hésitaient pas à comparer à des "jardins suspendus".

Pour mémoire, bien avant qu'on ne parle de "théories du complot". Cd couple de bijoutiers en procès avec l'armée durant des années.. pour la mort de leur fils tué par un convoi militaire dont toutes les traces s'étaient volatilisés, les documents de sortie de véhicules opportunément introuables..

Anonyme a dit…

Je recherche le nom de ces bijoutiers de la place Grangier. Le Bien Public relataient autrefois les conclusions judiciaires successives de cette histoire à rebondissements.

Parmi les choses que l'on conserverait aujourd'hui : la Manufacture des Tabacs, l'imprimerie du Bien Public (dans une de ces rues qui descendent de la place Darcy.. et un charmant bâtiment dans l'enceinte de la foire, ancienne gare de départ du "tacot", chemin de fer à voie étroite qui allait vers la Côte, empruntant l'avenue Jean Jaurès et, bien entendu, le pont Eiffel, qui fut remplacé par un pont "provisoire" qui dura trois décennies (et qui peut-être encore en place).

😐

Philippe Renève a dit…

Il a été remplacé mais a fait du profit... Les bijoutiers sont les Saint Aubin. Un article ici sur cette triste affaire.

Anonyme a dit…

Merci pour le lien !

Oui, c'est bien cette affaire. Une barbouzerie parmi d'autres..

Je me souviens, gamin, avoir regardé, dans le Val Suzon, une voiture accidentée, sur le bord de la route. Il y avait des impacts de balles, comme on en voyait parfois sur les panneaux de signalisation en zones forestières.

- "Des chasseurs ont tiré sur la DS "

Et mon père d'examiner la chose, m'expliquer qu'il s'agit de tir en courtes rafales (2-3 balles), de calibre 9mm.. et de me faire un cours de balistique en m'amenant à un bosquet en sortis de virage dont il me sortit trois douilles..

- "Mais alors, qu'est-ce qu'il s'est passé?"
- "Ça peut être plein de choses..".

En repassant par là, deux semaines après, on ne voyait plus à la place du véhicule qu'une trace d'huile noire..

Entre grand banditisme, militaires factieux et polices parallèles, la fin des sixties était une période trouble..

😐

Philippe Renève a dit…

C'étaient parfois les mêmes gars...

Philippe Renève a dit…

Tout par un coup, Marisol Touraine s'est convertie au macronisme.

Législatives : Marisol Touraine se présente comme « candidate de la majorité présidentielle avec Emmanuel Macron ».

Et hop ! Avec Valls et d'autres, tout le monde à la soupe ! Voilà des personnes sincères et fidèles à leurs idées ; simplement, leur sincérité et leur fidélité varient dans le temps.

On s'étonnera que les Français en aient assez de la politique des politiciens...

Anonyme a dit…

Un petit air déjà entendu au début du quinquennat Sarkozy, quand les Kouchner & autres venaient frapper à la porte du vainqueur auréolé de "la nouveauté".
Si on examine de près, on s'apercevra que le PS, machine de guerre formatée en 1971 pour la victoire de François Mitterrand.. n'aura connu qu'un seul autre président de la république que son fondateur avant d'imploser.
La refondation ne saurait tarder..
😐

Philippe Renève a dit…

Le PS va peut-être changer de nom. S'il change aussi de programme, de dirigeants et de militants il n'est pas exclu qu'il survive ! ;-)

Anonyme a dit…

"It's a Great honor to be here with all my friends.
So amazing. Will Never Forget."

Donald Trump, de passage en Israel, a laissé sa trace sur le livre d'or du mémorial de la Shoah.

En français, ça donnerait :
"C'est un grand honneur d'être ici avec tous mes amis. Tellement super. Je n'oublierai jamais".

Emouvant comme un tweet de Robert Ménard.

😐

Philippe Renève a dit…

Big guy.

Anonyme a dit…

"God bless America"

Trouvée sur un site américain, une réaction à l'élection d'Emmanuel Macron :

"Congratulations ! For the first time in History, France has a president who speaks better English than our président".

Trop ému pour traduire...

😐

Philippe Renève a dit…

On peut se demander si c'est un compliment pour Macron ; mais au point où en est la langue française, plus rien n'étonne.

Philippe Renève a dit…

A propos de l'attentat de Manchester.

Ces morts sont navrantes et atroces. Mais pratiquement tous les jours il y a des attentats aussi atroces en Irak, Syrie, Afghanistan, qui ne font que quelques secondes aux infos de la radio et quelques lignes sur internet ou dans les journaux. Le mort/kilomètre est encore une unité en vigueur dans les médias...

Anonyme a dit…

Oui mais.. Ici, il s'agissait d'enfants à serre-têtes en forme d'oreilles de chats..
Effectivement, les terroristes connaissent le fonctionnement de nos media et de nos gouvernants.
Ainsi, il sera toujours plus facile de placer unebombe à Manchester ou ailleurs que de reprendre Kobané. L'OAS, dont le souvenir est honoré dans certains milieux, e s'en est pas privée en son temps.

Sinon, concerant le commentateur américaine, il s'agissait moins pour lui de manifester son admiration du niveau d'anglais de Macron que sa consternation devant celui de Trump.

"Nous sommes allés au pape", avait-il tweeté récemment. Je me souviens du bonheur qu'avait provoqué son élection "dans certains milieux" de notre hexagone. Ces milieux où l'on loue par ailleurs les talents de "gestionnaire" du clown de Béziers.
"Abajo la intelligencia !" disait-on autrefois quand l'Espagne était obscurantiste.

😐

Anonyme a dit…

La toile s'émeut : La tombe du général de Gaulle a été profanée!

Nadine Morano, immédiatement, appelle au châtiment exemplaire des coupables.
Et tout un chacun de faire son théâtre, selon ses intérêts.. On évoquera le laxisme se la protection du symbole, Nicolas Sarkozy y verra une attaque "contre la Frnce et ses valeurs".

Un Florian Philippot le qualifiera de "plus grand homme français du XXème siècle", rompant ainsi une tradition de plus de cinquante ans, ou l'homme du "Je vous ai compris" était le plus haï du côté de la droite extrème.

"Plus personne ne respecte plus rien, aujourd'hui !" aurait dit ma concierge..

Et pourtant.. Déjà, en 1973, dans une période précédant des Législatives, la sépulture d'un autre symbole national avait été attaquée: celle du maréchal Pétain. Le cercueil avait même été volé par un commando après une opération de repérage menée par Louis Tixier-Vignancourt.

Autre temps : cela avait encore des parfums de "Cagoule" (un cimetière, la nuit) et de Petit-Clamard (un commando déterminé, une fourgonnette).

Aujourd'hui, pourtant, moins de mystère: un homme seul, en plein après -midi, le visage découvert, crachant sur la tombe (Tiens ! Peut-être a-t-il quelques lettres?.) et malmenant la croix, sous l'oeil indifférent de la caméra de surveillance.

Mais la France se rassure : le premier ministre, tout frais émoulu, assure que la sépulture sera promptement réparée..

😐

Philippe Renève a dit…

Ce fait divers fait le bonheur des médias qui n'avaient pas grand-chose à se mettre sous la casse en ce moment. Ils en bavent de plaisir et oublient presque le non de Trump au G7, qui risque d'aggraver encore la passivité générale face au dérèglement climatique. Donald roule pour les pétroliers US, il ne va pas les gêner dans leurs affaires.

Anonyme a dit…

Outre-Atlantique aussi, les polémiques à tiroirs vont bon train..

La dernière en date mêle féminisme, exaltation du marché et respect de la création artistique.

Récemment, un artiste américain a installé à Wall Street la sculpture d'un petit chien en train d'uriner.

Scandale ! Non sur le sujet de l'oeuvre mais sur son emplacement : au pied de la "Fearless Girl" (Fillette sans peur
un bronze représentant une petite fille résolue, installée ici par un annonceur publicitaire à l'occasion d'une "Journée de la Femme".

Des mouvements féministes locaux s'insurgent cotre cet acte misogyne, sorte de désacralisation de cette nouvelle icône, célèbre "piège à selfie" pour les touristes en mal d'imagination de passage à Manhattan..

Polémique à tiroir, vous dis-je..

En effet la "Fealess Girl", elle-même, avait été installée face à un bronze d'installation plus ancienne,le "Raging Bull" (Taureau chargeant) commémorant, lui, la résilience dont avait preuve l'Amérique face au crash de 1987 et symbolisant, lui, la puissance de l'économie de marché.

L'artiste, dit-on, ne s'était jamais remis de l'installation de la "Fearless Girl" face à son taureau rageur..

Chaque oeuvre tirant vampirisant la précédente, on attend maintenant plus que l'installation médiatique d'une puce sur le dos du chien pour clôre cette cascade créative..

En France, nous n'avons guère, pour le moment d'affaire semblable si ce ce n'est celle déclenchée par Mr Wallerand de St Just (Front National) pour une obscure histoire d'atelier non mixte dans une manifestation féministe et mettant en cause une Anne Hidalgo complice.

Une autre polémique, pâle remake du "PMU de Sevran", lancée par un conseiller municipale LR à propos de la fréquentation des abords de la station "La Chapelle", ridiculisée par une série de contre-enquête.

Point commun de toutes ces vaines agitations : une sorte de dévoiement du féminisme libérateur à des fins réactionnaires. Ce ne sont pas quelque glauque "figure historique" du MLF reconvertie dans le créneau identitaire qui me contredira.

Et pendant ce temps, le marché tout-puissant se libère de ses dernières entraves..

😐

La

Philippe Renève a dit…

Oui, l'ennemi ultralibéral trumpo-macronien est à nos portes et nous discutons du sexe des anges !

Désolé pour la mise en ligne tardive de ton post ; j'ai rétabli la modération après une récente intrusion pathologique.

Philippe Renève a dit…

Quand Macron se lâche, ce n'est pas très joli.

« Le kwassa-kwassa pêche peu, il amène du Comorien ! » : la plaisanterie douteuse d'Emmanuel Macron.

Rien d'étonnant : c'est une réaction typique de technocrate. Les naïfs qui ont cru à son empathie lors de ses élans verbaux vont déchanter.

Philippe Renève a dit…

Je ne juge pas utile de commenter les attentats terroristes : tout est dit à leur propos, écrire des banalités n'ajoute rien. De plus, je suis persuadé que les salopards qui les commettent ou les approuvent sont ravis qu'on en parle abondamment ; le terrorisme est d'autant plus fort et efficace que ses effets sur les peuples sont plus grands.

Anonyme a dit…

Et on oublie (pour ceux qui les ont connus) où on ignore (pour ceux qui n'étaient pas nés), que "l'Occident" n'a pas attendu Al Qaeda ou Daesh pour connaitre les attentats aveugles sur son sol, ceux à propos desquels une Ulrike Meinhof déclarait "qu'ils pouvaient parfois concerner des personnes qui auraient souhaité ne pas l'être" et, témoignant d'un manichéisme meurtrier que ne renierait pas nos actuels tueurs millénaristes qu'on ne peut se trouver "soit du côté du problème, soit de celui de sa solution".
Oui ais.. Les assassins d'autrefois ne suscitaient pas le même consensus réprobateur car issus de la bourgeoisie locale et non d'un sous prolétariat importé..

😐

Philippe Renève a dit…

Sans parler des carnages de l'extrême-droite en Italie dans les années 80 : la gare de Bologne, 85 morts. Sans remonter aux anars du XIXe, le terrorisme ne date pas d'hier.

Philippe Renève a dit…

L'humanisme à la Macron est en marche.

Lycéens étrangers : le collectif du lycée Le Castel de Dijon dénonce le "chantage" de la Préfecture.

Finalement, on voit que si Marine avait été élue à la place de Macron, les choses n'auraient guère été différentes. La technocratie remplace très bien l'extrême-droite dans certains domaines.

Anonyme a dit…

L'humanisme d'En Marche pérennise discrètement des mesures d'exception de l'état d'urgence. Plutôt que le terrorisme, il se pourrait bien que se prépare des mesures répressives contre ceux quin'auront pas compris que la "réforme nécessaire" du Droit du Travail arrive pour apporter bonheur et prospérité.

Pendant ce temps (lu sur BFM), des "Identitaires" auraient réuni 57 000 € pour saboterdes opérations de sauvetage des migrants. Un pas est franchi. Il est maintenant des médecins "riposteurs" qui doivent songer à l'application de la "préférence nationale" pour le soin de leurs patients.

Et je me souviens maintenant qu'il y a 7 ans, de tristes sires commençaient leur propagande pour des apéros de rue auxquels ils ne se sont jamais rendus..

😐

Philippe Renève a dit…

Les conséquences de la privatisation de l'envoi du matériel électoral : un avant-goût de la politique selon Macron.

Législatives : de la Guyane à l'Yonne, des bulletins de vote manquent à l'appel.

C'est un des principes ultralibéraux que le macronisme affectionne : confier au privé des tâches d'intérêt général, voire de service public. Coûteux et inefficace pour la société, pactole pour les entreprises.

Anonyme a dit…

Au milieu de ces tristes succès des candidats Macron, une victoire me donne le sourire : celle de la torera Marie Sara sur le sinistre Me Collard.
Dans ce beau combat, elle a bien mérité ls oreilles et la queue !
Olé !
😐

Philippe Renève a dit…

Merci de nous apprendre cette réjouissante nouvelle : un Collard battu, c'est déjà ça de pris !

Philippe Renève a dit…

Hélas, finalement il devance de peu la torera.

Anonyme a dit…

POMPOMPOM

tsunami#macron
J'appelle tous les Français, du FN à la Gauche Insoumise à se rassembler contre le totalitarisme en Marche

@christineboutin

POMPOMPOM

Oh mon Dieu ! L'appel du 11 juinaura été capté par quelques électeurs..

Philippe Renève a dit…

Le Diable nous préserve de Christine Boutin.

Nous passons à une nouvelle page, accessible en cliquant ci-dessous sur " les plus récents ".

«Les plus anciens ‹Précédent   3601 – 3800 sur 3875   Suivant› Les plus récents»