samedi 1 janvier 2011

Le salon est ici




Bonjour et bienvenue, amis lecteurs.

Voici un  salon ouvert ouvert à tous pour bavarder cordialement. Entrez et prenez vos aises : nous sommes entre amis.


Pour passer d'une page à l'autre du salon, utiliser les liens «Les plus anciens   ‹Précédent  ...   Suivant›  Les plus récents» au début et en fin de page ou les liens suivants.
24.7 au 8.8.2011  |   8.8 au 29.8   |  29.8 au 3.10   |   3.10 au 10.10   |   10.10 au 6.11   |   6.11 au 26.11   |   26.11.2011 au 2.1.2012  |  2.1 au 11.1.2012   |  12.1 au 30.1  |  du 30.1 au 1.4   |  du 1.4 au 30.6  |  du 30.6 au 19.10  |  du 19.10.2012 au 11.2.2013   |   du 11.2 au 16.4   |   du 16.4 au 25.6    |   du 25.6 au 13.8   |   du 13.8 au 16.11   |   du 16.11.2013 au 15.4.2014   |   du 15.4.2014 au 11.2.2015   |   du 11.2 au 2.4.2015   |   du 2.4 au 25.6.2015   |   du  25.6 au 12.10.2015    |   du  12.10.2015 au 10.2.20106    |  du  10.2 au 7.6.2016  |   du 7.6 au 25.10.2016  |   du 25.10.2016 au 29.1. 2017   |  du 29.1.2017 au 12.6.2017  |   depuis le 12.6.2017 

3 876 commentaires:

«Les plus anciens   ‹Précédent   1401 – 1600 sur 3876   Suivant›   Les plus récents»
Philippe Renève a dit…

Voici donc une nouvelle page. Les commentaires précédents sont ici.

Philippe Renève a dit…

Nous disions donc... Des Bigard, des Tapie et autres zouaves trouveront toujours plus grossiers qu'eux pour les apprécier, tant le spectacle de ses propres tares chez les autres satisfait et rassure.

emile red a dit…

Il faut avouer que nos médias, nos élites et autres personnes de renom ne se privent pas de stupidité, de crétinisme et béatitudes.

Il suffit de regarder dix minutes de zapping où le ridicule se répand en longues bandes "téléréalistes", jusqu'à nous faire penser que la majorité des citoyens est pendue devant ces tartufferies indigestes et débilitantes.

Et quid des têtes pensantes qui ne peuvent qu'en rajouter d'admiration, de commentaires dithyrambiques et d’œillades enamourées pour la dernière des poufs ou le premier des cons.

Il est certain que dans une telle ambiance, les huiles à grandes gueules, les spécialistes du coup d'éclat et les encenseurs de potions magiques naviguent comme poisson dans l'eau et méduses urticantes...

Notre Tapie par ses vapeurs de beau-père vertueux a prouvé aussi que la luette en exposition ne suffit pas à supporter ce que le commun est malencontreusement appelé à subir parfois dans le silence des geôles républicaines, il a ces petites faiblesses hospitalières qui plaisent tant à la sécurité sociale et qui rendent au carnassier un semblant de visage humain.

Vous parliez de Mars, mais à quoi bon s'endetter à hauteur d'une planète quand notre pays possède au large de l'Antarctique de fabuleuses îles, baignées par les vagues, les vents et les conditions climatiques idéales pour que toute vermine en soit éradiquée.

Envoyons les aux Kerguelen, il gouteront les plaisirs du sevrage, les banques et les bars y sont rares, les cailloux ne pratiquent pas l'art photographique et il y a fort à parier qu'aucun oiseau ne se jette dans les affres du journalisme cancanier.

Après quelques temps en colonie, nos baleines badernes à bedaine nous reviendront tout ragaillardis pour de nouvelles esclandres et ravigoteront les bénéfices en bernes de la presse bavardeuse...

Philippe Renève a dit…

Autre actualité de la com' : l'affaire Cahuzac. Ce triste sire se pose maintenant en victime de l'opprobre général.
Résumons donc la tactique : je dissimule de l'argent à l'étranger, je fraude le fisc, je mens devant les élus et le peuple, je ne finis par avouer que devant les preuves, j'affirme ma honte et mes regrets, je bats ma coulpe, et enfin je joue les martyrs pour tenter de me refaire une vertu.

Mais de quoi donc sont faits ces personnages ignobles ? D'appât du gain et de volonté de puissance, à tout prix et par tous les moyens.
Quand on pense que des repris de justice comme des Carignon et des Balkany ont réussi à rebondir...

Philippe Renève a dit…

Je rappelle à toutes fins utiles que ce blog n'inclut aucune pub ; si des lecteurs voient des annonces publicitaires en le consultant (au dessus, qui ne font pas partie du blog), ils proviennent de leur système de navigation sur internet ou de blogspot, mais pas du blog lui-même.
Merci aux lecteurs de me signaler s'ils ont des messages de pub.

Anonyme a dit…

Bonjour,

Je ne vois pas de publicité au-dessus du bandeau de votre blog.

Jeanne

Philippe Renève a dit…

Décidément ce Cahuzac restera dans l'Histoire comme un des plus fieffés coquins de ce début de siècle. Il ne recule devant rien :

« "Il y a deux tabous que je n'ai pas transgressés, au moins", a expliqué l'ancien député devant la commission d'enquête parlementaire mise en place après qu'il a avoué détenir un compte bancaire caché à l'étranger.

"Le premier, contrairement à ce qui est écrit: je n'ai jamais juré ne pas tenir de compte sur la tête de mes enfants, jamais", a-t-il affirmé.

"Le deuxième tabou: mentir par écrit à l'administration dont j'avais la charge m'a semblé impossible", a-t-il ajouté.
 »

Voilà : il n'a ni menti par écrit, ni juré sur la tête de ses enfants. Pour lui, la morale est donc sauve.

emile red a dit…

Où donc de la pub ?

Je ne vois aucune pub, Adblock désactivé sur Firefox, non plus sur IE, Chrome ou Opera...

Si quelqu'un voit des pubs, il doit s'être mangé un méchant trojan.

D'ailleurs il n'y a pas de pub sur blogspot à moins d'en faire la demande expresse et dument explicite à Gogole...

Philippe Renève a dit…

C'est bien ce qu'il me semblait, merci de confirmer. Merci aussi à Jeanne.

emile red a dit…

Nous avons failli nous monter dessus, Philippe... :-))

Oui tout est bon dans le cochon Cahuzac, un mensonge peut avoir la seule valeur que son auteur lui donne.

On comprend mieux les tergiversations de la justice, à propos de Woerth ou d'autres bonimenteurs patentés, si le menteur est seul à décider qu'il a menti.

Comme quoi l'esprit pratique n'est pas l'apanage des bricoleurs...

Philippe Renève a dit…

On ignore si ce genre de personnage croit à ce qu'il dit ou pas, mais dans les deux cas c'est fâcheux : inconscience ou mensonge, quel est le pire ?

Philippe Renève a dit…

Pour cette question de pub sur mon blog, il est facile de truquer des copies d'écran pour qui voudrait faire croire à des mensonges.

Anonyme a dit…

Pas de bandeau de pub non plus...

Jules B.

Wald a dit…

Bonjour Philippe,

A propos de ce sujet qui préoccupe tellement certains, AdBlock me signale une pub, mais si je le désactive pour ton blog, je ne vois aucune différence. Je sais pas à quoi correspond la mention d'une pub, en tout cas rien de perceptible.

Je vois bien que pour certaines personnes qui se disent de gauche, la présence de pub sur ton blog est plus intéressante que par exemple les ouvrages d'un Krugman ou d'un Stiglitz, mais comme pour moi c'est l'inverse, je me contente de te le signaler.

Enfin, Krugman, Stiglitz, Daniel Kahneman n'ont pas l'air si intéressants. J'en veux pour preuve qu'en certains lieux, où l'on se prétend de gauche, on parle ad nauseam de Terra nova, Bergé, etc... mais jamais d'eux ou d'idées voisines des leurs.

emile red a dit…

Adblock et Adblock Plus considèrent et signalent parfois la solution d'audience XITI (tout en bas, colonne droite) comme une pub possible mais ne la désactive pas...

emile red a dit…

Ouarffff !!!

Selon des chercheurs japonais, la nature humaine serait naturellement positive.

Ce qui tendrait à démontrer que les promoteurs de la peur, les instigateurs de la haine et les dictateurs de tout poil ne seraient en fait que de vulgaires dégénérés qui s'ignorent.

Philippe Renève a dit…

Salut Wald

Ici on aime parler de choses qu'on apprécie, ailleurs on préfère parler de choses qu'on déteste. Un autre état d'esprit.

Philippe Renève a dit…

Emile, ces chercheurs découvrent l'eau chaude : la compassion existe naturellement chez l'homme mais aussi chez les grands primates et certains mammifères supérieurs.

Mais ceux qui tentent d'inculquer la peur et la haine ne sont pas des humains comme les autres : ce sont des manipulateurs ou des pervers, voire les deux. Rien qu'en France, entre le FN et ses sympathisants, les ultrareligieux et les ultralaïcs, on a de beaux exemples.

emile red a dit…

Un coup d''œil à la presse et nous apprenons que les États-Unis d'Amérique font dans le ric-rac.

Prompt à vouloir signer des traités sans lesquels ils ne s'affirmeraient hégémonique, ils renforcent leur caractère belliqueux à coup de bits et de ram, le binarisme est devenu la seconde religion, outre Atlantique et nos amis tiennent à partager leur découverte.

Il ne reste plus qu'à notre aristocratie libérale à rentrer les épaules, étouffer quelques cris d'orfraie et poursuivre en catimini la coupe en règle de nos sociétés d'équilibre vers le monde échevelé et sans règle promis par les cowboys de la cybernet civilisation du paraître, de l'argent monarchique et de l'individualist's jungle.

Monsanto se frotte les mains, Coca se lèche les babines et Mc Do fait chauffer les fours. Après quelques récriminations nappées d'excuses souffreteuses, l'épisode NSA va jouer les viaducs entre l'ancien monde rétrograde et l'avenir joyeux tel qu'en rêvaient Staline et Adolph.

Pour nombre de continentaux épris de liberté, de fraternité et de laïcité, les bienfaits du change entre nos vieux imams rabougris, nos curés pipistrelle ou nos Boutin en pâmoison et les légions salvatrices de l'évangélisme conquérant ne font aucun doute et, bien entendu, nos pistoleros fiers à bras s'empresseront d'avaliser ces traités qui nous ouvriront au bonheur des marchés Cadillac, Dysneyland et Las Végas.

Plongeons, plongeons dit Bruxelles, le tremplin doit s'élever, plus haut, plus fort, plus grand, aucun défiance n'est permise envers le sieur dollar et désobéir serait mourir.

Dernières minutes, nos bons vieux socio-libéraux ont lancé un appel d'offre aux états intéressés consistant à céder 12 Alpha Jet contre 4 PC-Windows, maintenance incluse...

Philippe Renève a dit…

Très bien dit, Emile : les pays européens vont se coucher devant les USA et quels que soient les résultats de la négociation euro-américaine, les grands bénéficiaires seront les multinationales américaines, accessoirement les européennes.

Le jour où l'Europe réalisera son erreur, il sera trop tard : elle sera définitivement devenue une colonie de l'oncle Sam.

Philippe Renève a dit…

Une information intéressante : une famille va habiter les toilettes du palais de Westminster.

Enfin, si j'ai bien compris.

Anonyme a dit…

Ne pas confondre Magistrature et déconfiture. Les Pairs ont besoin de lieux allant de pair avec leurs "paires" ce qui n'est pas le cas des "gueux". Ils n'ont pas de maison?, qu'ils achètent des tentes.
Pauvre de nous!

Jeanne

Anonyme a dit…

http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/07/01/pour-tapie-il-n-y-a-rien-dans-le-dossier-de-l-arbitrage-conteste_3440067_3224.html?google_editors_picks=true

Vulgaire, aucune classe, rien sur le fond, fait le démago en jouant la partition des "deux Frances". Sarkozy tenait là un ami vraiment digne de lui, de la même farine que son pote Clavier.

Sa vraie place était aux côtés de Patrick Sébastien ou aux ineffables "Grosses têtes".

Wald

Philippe Renève a dit…

Bonjour Wald

Sa place est même à l'ombre : à l'ombre des prisons de la République qu'il a escroquée. Sa tactique habituelle de populisme racoleur et d'agressivité ne trompe plus personne. Tapie victime ? Autant dire Sarkozy humaniste.

emile red a dit…

Philippe tu es médisant, il ne s'agit pas de loger un mineur au chômage et sa nombreuse famille dans les toilettes mais de mettre celles-ci au niveau d'exigence de l'UNESCO, au même titre que le palais de Versailles ou la cathédrale d'Amiens, on a les symboles qu'on mérite...

Concernant notre Tapie de Provence, après n'avoir vu que les dernières minutes de sa prestation, je reste ébahi par le professionnalisme du monsieur.

A l'écoute de son OneManShow je suis épaté qu'un homme tout juste sorti de 96 heures de garde à vue, qui plus est médicalisées, et que nous aurions pu croire dans un état de fatigue et de décrépitude avancée, puisse avoir tant de hargne à défendre l'indéfendable, puisse nous convaincre de sa proximité avec 2 ministres, 1 président en à peine une demie heure et sous entende que ce multi-récidiviste puisse montrer patte blanche dans une affaire où il fut le seul à tirer les marrons du feu.

Chez nous, nous disaons pour "avoir du culot", "avoir des joues", et il est vrai qu'à contempler le personnage, nulles joues creusées par l'angoisse, la misère ou la compassion, notre Tapie national, toujours égal à lui même, toujours aux limites de l'insulte, le mépris électrisant ses yeux porcins, la morgue au delà du supportable, possède les bajoues du nanti caricatural telles qu'elles auraient pu être dépeintes au XIXème siècle par Daumier

Ce fantoche est le parfait modèle de oligarchie pétante et crasseuse qui pourrit les institutions et les décrédibilise au point d'en dégouter le citoyen oublieux qui par faiblesse se tourne vers pire encore...

Wald a dit…

Bonjour Philippe,

http://www.lepoint.fr/societe/le-nombre-de-sdf-a-augmente-de-50-depuis-2001-02-07-2013-1688028_23.php

J'en connais à qui ça fera plaisir, il appelle cette situation depuis des années. Il en fera dans son pantalon sur son parcours de golf, même s'il pense qu'on est encore loin d'en avoir assez à la rue.

Mais, simple question, qui sont les pires, ceux qui appellent ouvertement à ceci et qui s'en glorifient, ou ceux qui lui donnent une tribune et se disent fier de le compter parmi leurs amis ?

Autre question. Notre golfeur, qui réclamait de manière à peine voilée de réduire quelques millions de Français à l'état de SDF, sujet de cet article, que pensent réellement ses complices ? Ceux qui le soutiennent ouvertement, qui n'ont quasiment jamais contredit la moindre de ses idées ? Ils font semblant de pas voir et parlent d'autre chose, ça on le sait, reopen ou les blancs de poulet halal sont des questions tellement plus urgentes. Mais que pensent-ils vraiment ? Indifférence, antipathie inconsciente pour les plus vulnérables ?

Wald a dit…

Salut Emile,

Très belle description de BT. Je me suis régalé à la lire. Par contre, aie une pensée pour ceux qui l'aiment et le défendent, tu vas leur faire du Le Pen, ou plutôt, je me corrige, de la peine.

Blague à part, ce spectacle, hier, était obscène.

Philippe Renève a dit…

Oui, Tapie a un talent médiatique étonnant au service de sa crapulerie. Un bateleur de foire, un bonimenteur, une grande gueule qui joue à merveille le brave type un peu fruste furieux qu'on ose l'accuser. Pas étonnant qu'il ait grugé des milliers de gens, à commencer par les salariés qu'il a fait licencier.

Wald, merci de ne plus revenir sur des histoires sur lesquelles j'ai tiré un trait définitif : le silence est la seule réponse appropriée à l'égard de certaines gens. Tout a été dit, chacun sait ce qu'il en est.

Wald a dit…

Entendu Philippe ;-)

emile red a dit…

A propos de ce show indécent, à la réécoute il est incroyable de voir le nombre d'ineptie débitée par Tapie.

Entre autre, l'annonce d'un pourvoi en cassation pour rejuger le fond de l'affaire... Tout le monde sait que la cassation ne se prononce jamais sur le fond mais sur la forme, mais notre journaliste tétanisé n'a pas plus relevé que d'autres stupidités énoncées en chapelet par le hâbleur maître es-coquineries...

Philippe Renève a dit…

Chez Tapie tout est dans la forme : gueulard, teigneux, il impressionne par son assurance ; finalement la justesse des arguments compte peu.
Il déstabilise ses interlocuteurs - visiblement Pujadas ne faisait pas le poids - plus qu'il ne les convainc.

Anonyme a dit…

Tout à fait d'accord pour le portrait de Tapie en "bateleur de foire".
Le reflet d'une époque, celles des "années fric" et des manières d'être qui, dans un autre champ, ne sont pas loin de celles d'un Gilbert Collard.
Il partage avec lui un parfum très "eighties"..
Tapie au pilori ? J'avoue que ça m'indiffère. Tapie victime ? J'ai personnellement du mal à le voir dans ce rôle..
GéBé

Philippe Renève a dit…

On vit une époque merveilleuse. Tapie monte un site internet pour contre-attaquer et diffuser ses mensonges (http://affairetapie.info) et les andouilles qui veulent le défendre croient dur comme fer ce qui y est écrit et le prennent comme référence, alors qu'il est bien sûr manifestement partisan. Décidément, si l'intelligence de l'homme a des limites, la bêtise de certains n'en a aucune.

Anonyme a dit…

Bonjour,

Sur Bernard Tapie : évidemment, tout oser est dans sa nature.

Un homme qui a tenté sa chance au Top50 en chantant un tel texte :

C'est de parler à Dieu
Comme à ses voisins
Dire que ça ira mieux
Même quand tout va bien

C'est de voir le soleil
Au milieu des nuages
Et devant un avion
Rêver de voyages

Réussir sa vie
C'est croire en l'instant
Où tout est magie
Où tu es géant
Réussir sa vie
C'est traverser un océan
Sans savoir pourquoi ni pour qui
A l'aventure, tout simplement

C'est d'être un président
Ou bien n'importe qui
Ou bien prendre le temps
D'aider un ami

C'est de gagner en bourse
Comme on jouait aux billes
Et de finir sa course
Le soir en famille

Réussir sa vie
C'est d'abord choisir
C'est d'avoir envie
De tout devenir
Réussir sa vie
C'est d'abord la main d'un enfant
Le cœur des femmes qui te sourient
A l'aventure, infiniment

C'est d'être au carnaval
Un des rois de la fête
De croire en son étoile
Même les jours de défaite

C'est d'aimer le plaisir
Le travail et l'orgueil
C'est de toujours se dire
Qu'on est jamais tout seul

Réussir sa vie
C'est vivre au présent
Mais d'avoir envie
De vivre cent ans
Réussir sa vie
Soit poète, soit paysan
Moitié méchant, moitié gentil
A l'aventure, évidemment

Réussir sa vie…

Réussit ta vie
Soit poète ou soit paysan
Moitié méchant, moitié gentil
A l'aventure, évidemment
Réussit ta vie…
Réussit ta vie…

.. n'aura jamais peur de rien !

GéBé

emile red a dit…

Du sens de la déraison à l'imbécilité la plus crasse.

Il est des périodes où certaines lectures laissent pantois, tel est le cas lorsque je vois des neurones à géométrie variable virer d'un côté de la chaussée à l'autre sans ciller du moindre poil.

On peut lire un jour de la même baudruche, un commentaire disant long sur son sens de la justice, du respect de la personne humaine :

3 juillet 2013 at 10 h 49 min
"Moi, je m’étonne plutôt que policiers et gendarmes ne sortent pas leur arme plus souvent. Ils font preuve, je trouve, d’un sang froid extraordinaire. Ici, par exemple, j’aurais probablement tiré dans le tas…
Ou ici…"

Et moins de 24 heures plus tard, alors que la première goutte d'élixir est encore dans sa bouteille :

4 juillet 2013 at 7 h 31 min
"Une histoire édifiante, qui peut arriver à chacun de nous.".

Décryptage du turlupin : un jour, il estime que la justice est une âme damnée qui se doit d'être expéditive au moindre soupçon d'atteinte à l'uniforme, le lendemain, il nous démontre combien cette justice et ces mêmes uniformes peuvent être perfectibles. Un gamin de huit ans sensible à la justice comme le sont la plupart des gamins de huit ans percevrait dans cette suite de papotages cette totale incohérence qu'il attribuerait derechef au baudet caressant le radiateur.

Mais là ne s'arrêtent pas les errances du grotesque.
Au sein d'un entassement d'éructations peu amènes, il tente d'accréditer la thèse du complot défendu par l'honorable Tapie, on ne saurait trop rappeler au bouffi que, selon lui, la complotite est une maladie incurable vouée aux feux de l'enfer et aux chiffons rouges de ma concierge, bref, encore un aller retour dans les limbes d'un esprit distordu en voie de dislocation.

emile red a dit…

Et ce n'est pas fini.
Malheureux de ne trouver que ditirambes et affirmations pour cet aspect délinquant de l'homme traqué, il s'enquiert d'une lecture "factuelle" et se réfugie dans le seul lieu où le risque de rencontrer l'objection est réduit à néant : dans l'église du susdit gibier. Et il en rajoute, les faits étant les faits, les actes, les actes, l'examiné, chez lui, ne saurait mentir agitant son honorabilité quelque peu ternie par diverses et retentissantes affaires, notre père Ubu arguant de sa foi ne varie pas d'un iota, le tripatouilleur n'ayant bousculé aucun gendarme, équivalant une mort certaine, est forcément innocent puisque le dieu de la croyance et le fils du récidiviste le disent.
Mieux, notre pantin s'en est fait une religion d'amour pour laquelle la moindre incartade est synonyme d'hérésie, hérésie quantique, hérésie du voisin, hérésie de l'atteinte au cogito. Parce que lui, il sait, il a vu la lumière, il a senti le doux parfum de l'innocence poindre entre les rides bronzées du patriarche aux trois bandes.
Et puis zut, en face, ce ne sont que banquiers véreux, pourlècheurs de billets, comptables pervers et politiciens corrompus, il n'est que bon sens d'y voir gauchistes à la recherche d'un schisme cathodique et judiciaire, nul de ceux-ci ne peux prétendre à la modération, tous sont des fanatiques du budget déstabilisé, du contre-remboursement indu, du laissez-faire les juges.

Et les apôtres d'aboyer sur la caravane de l'indignation, et le curé abscons de lancer anathèmes tupperware et menaces de déportation rituelle contre les apostats du jardin d'en face... Par leurs litanies amphigouriques, l'histrion cabaliste et son abstruse fouine chassent encore et encore le blasphème, inquisitent et rouent, brulent et brodequinnent l'infidèle, le relaps, le sacrilège, il n'est de prière qui néglige la damnation de l'impénitent, d'homélie qui n'exhorte la mauvaise foi.
Nos deux sectateurs et leurs ouailles coincoin font pipi debout et caca assis, parce qu'ils le valent bien...

Dans les mots de Moshe, que celui de complot sonne clair...

Philippe Renève a dit…

Bon, les amis, on s'est fait plaisir, je siffle maintenant la fin de la récré : on ne parle plus de ce genre de choses, merci.

GéBé, ce texte assez folichon va aussi comme un gant à Sarkozy : les deux font la paire de larrons...

Anonyme a dit…

Bande de vilains garnements, vous n'obéissez pas à votre prof. Je vous souhaite de bonnes vacances quand même.

Sur un autre sujet, les progrès en intelligence artificielle sont vraiment étonnants ces dernières années, entre le Watson d'IBM, la conduite automatisée, voilà encore du nouveau. http://www.abitibiexpress.ca/Actualites/Economie/2013-07-01/article-3296426/Une-intelligence-artificielle-presque-humaine-a-la-mine-Raglan/1

Bonne journée

Wald

Anonyme a dit…

Parlons d'autres choses, soit !

L'insécurité ne fait plus guère recette. Usé, essoré par un Sarkozy qui exploita le filon jusqu'à plus soif, de 2002 à l'année dernière, le thème semble avoir lassé les masses..

Et pourtant ! L'extrème droite en ses variantes diverses (droite "populaire", xénophobes honteux voilés derrière des causes causes à visages honorables, etc..) et en sa blogosphère, continue d'exploiter le sujet.

La facilité d'exploitation du sujet est connue : pas de réflexion, l'appel au réflexe reptilien et l'illustration par vidéo et faits divers de presse régionale soigneusement collectés par les tâcherons de "f.desouche", quitte à malmener un peu la chronologie.

Alors, la droite "réaliste" et la gauche "laxiste" en matière de sécurité et maintien de l'ordre ?
L'argument ne semble plus vraiment tenir.

Manuel Valls expulse tout comme ses prédecesseurs.. mais dans la discrétion.

Vu à Lyon ces derniers jours : l'éviction d'une installation de Roms..

Le site rendu inaccessible "pour cause de travaux", tandis que les gazons du parc le plus proche (terrain de repli éventuel des nomades sans abris) étant subitement interdit "pour cause de renouvellement des plantations".
Là où un maire de droite aurait fait obtenu les mêmes résultats en les assortissant de discours nauséabonds, quitte à réquisitionner des transports publics pour une rafle apte à vivIfier la "mémoire nationale", Gérard Collomb emploie des moyens détournés pour faire disparaître les indésirables..

Résultats identiques mais différences de style.. et les commentateurs de "Bars de la Marine" en sont pour leurs frais, frustrés de polémiques défouloirs.. et de soupirs hypocrites : "les Tziganes, quels formidables musiciens (une copie du cliché sur le sens du rythme que l'on prête au Noir..) mais quelle menace pour la sécurité de nos poulaillers !.."

GéBé

Philippe Renève a dit…

C'est ça, Gazi : pour toutes les belles âmes de la blogosphère serrant bien à droite, les nomades sont bien sûr des voleurs de poule, et les étrangers en général sont un peu des nomades puisqu'ils ne sont pas chez eux...

Quant aux Français d'origine étrangère, ils ne sont donc pas tout à fait français et on ne les apprécie que les pieds sous leur table (c'est du vécu).

Philippe Renève a dit…

Wald, il y a ici une bande de galopins, de chenapans dissipés et batailleurs qui rendent la classe difficile à tenir. Heureusement, les vacances sont pour bientôt !

Philippe Renève a dit…

Les comptes de campagne de Sarkozy en 2012 rejetés par le Conseil Constitutionnel, voilà qui ne va guère arranger l'image de l'ex et les finances de l'UMP, qu'on dit déjà au plus mal.
A vot'bon cœur, M'sieurs-dames...

Anonyme a dit…

Pour compléter mon commentaire ci-dessus sur l'installation des Roms dans nos centre-villes.

Etant un partisan convaincu du relativisme culturel et rejetant toute lecture essentialiste des faits humains, je ne placerai la culture tzigane ni plus haut, ni moins haut qu'aucune autre.

La plupart des Roms présents dans nos villes sont EUROPEENS et donc, libre de se déplacer dans l'espace communautaire selon le principe :

"Tout citoyen de l'UE a droit de circuler et de séjourner, de travailler et d'étudier, sur le territoire des autres États membres, qu'il soit un citoyen actif ou inactif. L'entrée dans un autre État membre ne peut être refusée que pour des raisons d'ordre public, de sécurité ou de santé publique, et la restriction, comme l'expulsion, doivent être justifiées"

Le fait est qu'ils quittent des territoires où ils sont rejetés, tout comme, au début du siècle, les populations juives fuyant la Russie et ses persécutions.

Le problème a été créé lors de l'intégration de la Roumanie de la Bulgarie et de la Hongrie dans l'UE et est donc un problème européen qui doit avant tout se règler à ce niveau.

Les Roms de nos villes ne bénéficient pas d'un statut de réfugié, ce sont tout juste des citoyens européens qui se déplacent et dont, en principe au bout de trois mois, on peut remettre en cause l'autorisation de séjour s'ils n'ont pas de moyens d'existence officiels.

Notons au passage que cette règle, a priori qui concerne les autres ressortissants européens dans le même cas, n'est guère appliquées pour les personnes originaires des nations limitrophes.

On n'entend rarement (voire jamais) parler de cas d'expulsion de SDF allemands, anglais ou italiens.

A noter que les institutions européennes ne me semblent guère exercer de pressions sur la Roumanie pour l'arrêt des discriminations dont les Roms sont victimes, ni sur la Hongrie dont les dirigeants du parti au pouvoir se vantent de n'avoir, dans leur généalogie "ni juifs ni tziganes".

Le problème n'est donc pas près d'être règlé.

"Ni meilleurs, ni plus mauvais que d'autres", les Roms de nos ville, tout comme nous sont divers : il est des arnaqueurs et des mendiants insistants.. ou d'autres, que je connais après des années de cohabitation dans le même quartier, qui sont d'adorables, drôles et généreux voisins que j'ai appris à connaître et à apprécier, loin de tout angélisme béat..

A noter aussi que ces Roms, de Roumanie ou des Balkans.. ne correspondent guère à nos clichés et n'ont pas la culture du voyage, certains m'ayant questionné avec curiosité sur nos Gitans qui vivent en caravane tandis qu'ils n'aspirent qu'à posséder une maison pour leur famille..

Donc, témoins de cette éviction de ce lieu de stationnement que je voyais depuis le tramway tous les jours en allant au travail.. je ne peux qu'humainement être choqué, me questionnant par empathie sur la friche industrielle qui allait servir d'alternative..

Tout cela perpetré par un maire socialiste,sous la pression de pétitions de résidents du quartier dont je me doute qu'il n'aie guère de solutions pour ce problème et dont je me félicite pourtant qu'il n'ajoute pas à cette décision, peut-être inévitable, les déclarations haineuses dont certains édiles de droite se sont fait la spécialité..

GéBé

Philippe Renève a dit…

Merci pour ton commentaire, Gazi.
Je partage pleinement tes positions sur les cultures : les sociétés rom, bantoue ou quechua ne sont ni meilleures ni plus mauvaises que les nôtres. Ce sont tous des hommes, avec leurs qualités et leurs défauts, et leurs cultures sont différentes mais impossibles à hiérarchiser sinon selon des critères particuliers à certaines d'entre elles et jamais universels.

Philippe Renève a dit…

Un joli faux pas de Sarkozy : après la décision du Conseil Constitutionnel invalidant ses comptes de campagne, il boude et annonce qu'il en démissionne. Mais il ne peut pas démissionner : la Constitution de 1958 stipule (article 56) « font de droit partie à vie du Conseil constitutionnel les anciens Présidents de la République. »

Curieux juriste, ce soi-disant avocat...

emile red a dit…

Bah ! Comme il y a des profs d'opérette, il y a des avocats encore sur l'arbre, notre ancien président n'est pas un modèle d’efficacité ni professionnelle, ni politique.

Il reste que ces mêmes comiques qui criaient haro sur l'assistanat après avoir prouvé leur complète indigence économique se trouvent à faire la manche pour combler les trous que leur mini-chef à creuser à l'excavatrice.

Non content de s'être perdus dans les comptes de l'état, les partisans du fantoche à talonnettes n'en finissent pas d'accuser le conseil constitutionnel de parti pris, de machination et de conspiration, omettant, sel de l'histoire, que la composition de ce même conseil est issue majoritairement de leurs propres rangs...

Philippe Renève a dit…

Tapie victime, Sarkozy victime, on a de curieuses victimes en ce moment.

En grande forme, Guaino le porte-flingue, régiment d'artillerie lourde à lui tout seul, ne recule devant aucune contradiction : « Le Conseil constitutionnel a pris une décision de droit, mais en toute subjectivité. La loi est mal faite. »

Wald a dit…

Bonjour mes amis, l'heure est grave. En ces temps d'instauration d'un régime totalitaire socialiste, je vous informe que j'ai décidé de donner mes maigres économies à la cause du plus grand président par la taille et par le bilan que nous ayons jamais eu.

Longue vie au Sarkothon ! Et dès demain, je pars pour Neuilly, cette banlieue populaire où notre ex président, qui se disait d'origine modeste, a passé toute sa vie jusqu'à son installation à l'Elysée.

Le socialisme ne passera pas !

Philippe Renève a dit…

Belle générosité qui montre un admirable altruisme, Wald.
Grâce à toi, le flambeau de la liberté voguera à nouveau sur l'océan de la République dans le bateau de l'humanisme piloté par le capitaine courageux Sarkozy se guidant sur la boussole du libéralisme triomphant pour éviter les écueils terribles du létal socialisme, Charybde Hollande et Scylla Ayrault.

Haut-le-cœur ; pardon, haut les cœurs.

Wald a dit…

D'après Le Monde, Sarkozy avait déjà été mis au courant dès 2011 qu'il risquait de lui arriver ce qui s'est passé. La commission d'examen des comptes l'avait prévenu à l'époque que certains de ses déplacements en tant que président pouvaient relever des frais de campagne.

http://www.lemonde.fr/politique/article/2013/07/05/quelques-contre-verites-sur-le-rejet-des-comptes-de-campagne-de-nicolas-sarkozy_3443223_823448.html

"Il faut d'ailleurs se souvenir que la CNCCFP n'a pas pris l'UMP et Nicolas Sarkozy par surprise : dès la fin de 2011, à la suite des plaintes de socialistes qui dénonçaient la confusion entre déplacements présidentiels et discours de candidat, elle avait averti qu'elle serait attentive aux propos tenus, et décompterait le cas échéant des frais de campagne des déplacements présidentiels trop politiques."

Il a été mis en garde bien avant la fin de la campagne, il avait tout à fait la possibilité de corriger le tir. Evidemment, comme c'est une personne qui s'est toujours cru tout permis, il n'en a rien fait.

Et merci à cet article de tordre le cou à des âneries du genre "il y a que des gauchos dans ce conseil" ou "Hollande n'a qu'à décrocher le téléphone et ils font ses quatre volontés".

Philippe Renève a dit…

C'est bien la tactique des arrivistes de tout poil. On fonce au culot, en sachant bien qu'on en fait trop ; si ça marche, c'est parfait et si ça coince, on hurle au complot. Mais dans ce registre Sarko est un peu faible : il est trop arrogant pour pouvoir jouer les pauvres victimes innocentes.

Philippe Renève a dit…

Voici venir le temps de la floraison des orchidées de montagne et d'autres plantes intéressantes. Je vais donc aller y jeter un coup d'œil et d'objectif pour quelques jours.
A mon retour je vous raconterai mes trouvailles en images.

Bonne continuation à tous.

Philippe Renève a dit…

Une petite remarque. Ce qui se passe en Egypte montre que dans un pays de religion musulmane, les citoyens peuvent refuser l'emprise des extrémistes islamistes, contrairement à certaines fausses idées.

Anonyme a dit…

Bonjour,
Concernant l'Egypte, je pencherais plutôt vers le pessimisme concernant l'évolution de la situation..

Ce qui se profile pourrait très bien être un "scenario à l'algérienne".

Un pays basculant dans la guerre civile, une junte se partageant ce qui est intéressant économiquement, justifiant son maintien au pouvoir par "la nécessaire lutte contre le terrorisme"..

Terrorisme qu'elle pourrait m^me encourager en sous-main si celui-ci venait à faiblir.
Le peuple égyptien aurait ainsi échangé la "peste Morsi" contre le choléra d'un pouvoir militaire corrompu..

La situation en Turquie se présente mieux. Le kémalisme reste un repère, les assemblées dans les parcs publics laissent augurer une transition démocratique dans un pays qui, économiquement, se porte tout de même mieux que l'Egypte.

Le monde n'en finit plus de se recomposer depuis la fin de la bipolarisation.

La fin de l'êre coloniale vit nombre de nations se ranger dans un camp "non aligné" en réalité soutenu par le bloc soviétique. Des régimes hybrides , populistes, marxistes, nationalistes, virent le jour et se maintinrent, à l'instar de l'Egypte nassérienne et des deux grands partis baasistes.

L'émergence de l'islam politique dût beaucoup au soutien du "camp occidental".
Que ce soit en Turquie, suele nation ayant échappé à la colonisation mais dirigée par un régime trop protectionniste aux yeux des investisseurs américains.. qui vit un parti "démocrate" (Demokirat Partisi, l'ancètre de l'AKP), largement soutenu par Washington, règner de 1948 à 1960, chassé par le rejet du peuple turc et l'intervention de l'armée.

Ailleurs, on jouait aux apprentis sorciers.. Soutenant des mouvances promettant le salut de la religion contre la damnation des "régimes sans dieu".

L'évolution du régime iranien, passant d'une révolution marxiste à une dictature religieuse, menée par un ayatollah soigneusement couvé et protégé soigneusement en son refuge de Neauphle le Château avant qu'il ne morde la main qui l'avait nourri.

M^me processus avec ses mudjahidines afghans, ancêtres de nos talibans, armés et opposés au général Najibullah. Un certain Oussama Ben Laden commença sa carrière en ce contexte..

Depuis la disparition du bloc soviétique, un vide, idéologique et matériel, que vînt remplir l'islam politique, avec la facilité que l'on connaît.

Nous assistons aujourd'hui à une fin de cycle.. mais l'alternative est encore difficile à cerner..

GéBé

Anonyme a dit…

Sinon, concernant la situation des populations tziganes en France, évoquée il y a peu à propos de la destruction d'un campement sauvage en plein coeur de Lyon, nos "gens du voyage" sont, cette fois, le centre d'une triste actualité.

Défouloir démagogique des droite "extrèmes, fortes et populaires" on les voit, d'un côté face aux appels lynchage du maire de Montevrain, lâchant ses colleurs d'affiche contre un convoi de caravanes..

Après moultes insultes, saluts nazis et autres manifestations de la démocratie selon la "Droite Populaire", le convoi de "voleurs de poules" en route vers un rassemblement évangélique a reculé.
Nul doute qu cette éclatante victoire de la "Sécurité" et de la "Laïcité" sera célébrée comme il se doit dans la blogosphère identitaire..

De même, les propos d'un Jean Marie Le Pen en visite à Nice jeudi dernier, qualifiant d' "odorante" et "urticante" la présence des Roms en transit dans la ville sera relevée comme "parole historique".

Et pendant ce temps, Christian Estrosi en rajoutait une couche, avec la subtilité qu'on lui connaît..

Le choix du bouc émissaire semblerait soumis à une certaine saisonnalité : les Gens du Voyage, chaque été feraient les frais du phénomène..

GéBé

emile red a dit…

C'est la désignation du bouc-émissaire qui cache le désert de la pensée.

Les gens du voyage, Français dans leur immense majorité, servent à la fois de passerelle entre les fantasmes issus des tréfonds de l'obscurantisme médiévale et de faire-valoir néfaste à toute minorité en recherche d'un avenir meilleur pour leurs enfants.

Tous les bruissements de la haine coiffée du bonnet d'âne de l'inculture naviguent selon les vents médiatiques et les intérêts idéologiques des charlatans inquiets de leur seule richesse future. Tous les deux jours, ils allument un incendie que la presse morose et ruinée s'empresse de colporter en s'enlisant un peu plus dans la défiance de ses lecteurs.

Aujourd'hui les gens du voyage et leurs corollaires fictifs aux défauts surmultipliés que sont les Roms, demain les survivants de Lampedusa, puis viendront les plombiers croates ou les équilibristes chinois.
Si la lumière n'est pas au plus près de la modernité chez les venimeux du nationalisme boueux, il doit leur être reconnu une forme minimaliste d'imagination entre salmigondis sociologique et magma informe de xénophobie indigeste.

Anonyme a dit…

D'autant plus que, ces populations groupées communément sous l'appellation "Gens du Voyage" (Tziganes et Yeniches )font partie de notre paysage depuis le XV° siècle et qu'une réglementation existe concernant la mise à disposition d'aires d'accueil..

Ce mode de vie, dit "nomade" ne constitue plus aujourd'hui qu'une survivance de pratiques anciennes qui tend à disparaître.

Ces populations se sédentarisent et une distinction s'opère aujourd'hui entre "grands voyageurs" (qui vivent sur la route) et "voyageurs occasionnels" qui conservent une caravane sur un bout de terrain et ne l'attellent plus que pour certaines occasions : rassemblements ou pélerinages.

C'était ce dernier cas, dans le post plus haut, et la réponse du maire : envoyer ses gros bras en appelant à la haine par une page Facebook créée à cet effet offre un curieux mélange de barbarie et d'utilisation des derniers gadgets technologiques.

Guère républicain, tout cela..

GéBé

Anonyme a dit…

L'occupation illégale de terrains et la dégradation d'installations ça, en revanche c'est très "républicain" donc.

Anonyme a dit…

En général, s'il y a occupation illégale, c'est qu'il n'y a pas eu respect de la législation en matière de mise à disposition d'aires d'accueil.

Ensuite, la répression d'un délit ne légitime pas la création de milices, nous vivons jusqu'à présent dans un état de droit et non pas au Far-West..

La logique qui animait ce maire n'est pas loin de celles qui conduisaient autrefois au pogromes..

Wald a dit…

C'est un plaisir de voir que Tapie l'a jusqu'à l'os, et le plus légalement du monde.

La combine à Nanard, qui consistait à se faire payer 400 millions d'euros d'argent public parce qu'un pote à lui était parvenu à l'Elysée, en saisissant le prétexte d'un litige d'affaire, la combine elle fait pschiiiiit.

Anonyme a dit…

Bernard Tapie n'en finit plus de faire rêver.

Aujourd'hui, un peu partout se diffuse le patrimoine du malheureux..
Entre yacht, jet privé, hôtels particuliers, villa et appartements divers, on ne peut que compatir à la détresse de ce "damné de la terre", non ?

Laissons donc la justice "faire sereinement son travail", comme disait Mr Tibéri..

Sinon : je note un progrès et l'usage du traducteur automatique par l'anonyme venu controverser plus haut. Il nous épargné les "N" placés devant les mots commençant par une voyelle, selon l'usage en vigueur dans le bistrot d'où il vient..

Je m'interroge sur cette curieuse pratique. Symptôme régressif bien connu lié à la sénilité ?
Blocage au stade "sadique anal" ? (A ce sujet, relire Reich et Adorno)
Volonté de leur hetman/gourou/Georges Frêche des Steppes d'imposer un langage différent de celui en usage dans le reste du monde, pratique courante dans les mouvements sectaires ?
Hommage rendu à Mme Megret et à ses tics de langage, nommant ses croquemitaines les "Narabes" ?

A ma connaissance, le sujet n'a pas fait l'objet d'une quelconque thèse.. Dommage !

GéBé

emile red a dit…

A noter que ces mêmes gens proches d'idéologies largement dénoncées, ces gens qui donnent leçons, conseils et ordonnent, sont les clones de ceux qu'il y a 70 ans ne voyaient aucun inconvénient à ce que l'Allemand occupe le terrain privé, publique et républicain.

En complément de ton post, Gébé, je reste stupéfait devant la maîtrise de la langue française par ces chiens de garde de la pensée marionnettiste du borgne gégéneur.

Autant, on peut être syntaxiquement imparfait, faire des erreurs grammaticales, commettre des fautes d'orthographes, mais, à la lecture de tous ces sites vantant les bienfaits de l'ordre moral, nationaliste et "disciplinaire", au sein de cette population d'arriérés incultes, il est incroyable d'y trouver un tel pourcentage d'illettrés dignes d'une de ces républiques bananières qu'ils gloussent à moquer.

Ces onomatopées d'humains déliquescents, conformes à leur image délabrée, ont la tradition sélective en préférant le hot dog au foie gras, Céline à Montaigne et le picrate au Pomerol, si bien qu'ils relèguent leur respect de la langue, au même titre que les valeurs républicaines, dans les profondeurs de leur négationnisme culturel.

Triste France...

Wald a dit…

http://www.lepoint.fr/insolite/jeprefere-fr-sauver-l-ump-ou-sauver-les-pauvres-08-07-2013-1701873_48.php

Très bon, très drôle, et qui tape là où ça fait mal. Evidemment, les commentaires sont minables, mais ce n'est pas une surprise.

@ Gazi

On peut y voir aussi des rites avec une forte dimension homosexuelle refoulée, une pratique masturbatoire en groupe, type "jeu de la tartine". Et les homosexuels refoulés se complaisent généralement en postures et déclarations homophobes pour se donner le change.

En ce qui concerne la novlangue à laquelle vous faites allusion, il y a un procédé intéressant. Vous faites des copier-coller, un profil sur un forum fréquenté, et vous balancez la novlangue de but en blanc en attendant les réactions par des lecteurs ordinaires qui ne savent pas d'où ça vient. Le résultat est toujours le même : "malade mental".

Anonyme a dit…

Le Figaro est optimiste :
La plupart des biens de Bernard Tapie sont, dans la réalité guère saisissables. Qu'il s'agisse des propriétés transférées à son épouse, de ses assurances vies (on y apprend que la saisie de celles-ci est, pour l'instant, illégale), qu'il peut être saisi de ses biens immobiliers.. mais qu'il peut continuer à y habiter.. et qu'il peut demeurer patron de presse..

Finalement, mieux vaut être chevalier d'industrie qu'ouvrier locataire de HLM avec retards de loyers.

GéBé

Anonyme a dit…

@ Wald

Bonjour,
Je note le test du "copié-collé".
La création d'un jargon à l'usage exclusif d'un groupe relève toujours d'une dimension pathologique.

On retrouve ce phénomène dans les sectes (L'Eglise de Scientologie en est un excellent exemple) mais tout aussi dans certaines multinationales pratiquant l'aliénation de leurs esclaves.

Ainsi, la première étape qui attend un nouvel équipier chez "Mc Donald" consiste à intégrer le lexique maison et à substituer à des termes désignant des choses familières une sorte de jargon franglais..

Quant à Bernard Tapie et aux soutiens qu'il reçoit.. Je m'étonnerai toujours du désir d'identification qui puisse être ressenti à l'égard de ces "grandes gueules" toutes-puissantes.

Dans cette liste, je caserais bien Jacques Mesrines, Gérard Depardieu, Gilbert Collard, Georges Frêche et.. JMLP, bien sûr..

GéBé

Anonyme a dit…

Bah,surtout pas de généralisation abusive !
http://www.sudouest.fr/2013/07/12/une-equipe-de-cambrioleurs-qui-ecumait-le-sud-ouest-demantelee-1113204-7.php

emile red a dit…

Et donc, Monsieur le courageux anonyme, tu cherches à démontrer qu'il y a des voleurs chez les gens du voyage ?

Bien sûr qu'il y en a comme il y a des gens correspondant à chaque cliché particulier dans toutes les communautés, il y a des banquiers chez les Juifs, des geeks chez les Asiatiques, des danseuses de tamoulé chez les Tahitiennes et des Cosaques chez les Russes. Est-ce que pour autant, tous les Juifs sont banquiers, les Asiatiques, geeks etc... ?

La démonstration par l'absurde reste une absurdité...
Aucune nation, aucun peuple n'est exempt de délinquant, et faire de la délinquance, quelle que soit son développement ou sa fréquence, une particularité ethnique est non seulement stupide mais ne sert qu'à émettre des propos dénués de tout fondement portés par la phobie maladive ou le racisme viscéral.

Je rappellerai qu'il y a environ 400 000 personnes en France reconnues sous le terme de gens du voyage, en suivant l'inconsistance de ce discours inepte, imaginons que la quasi totalité de la population de Toulouse se prête au délit de vol sur notre territoire et les conséquences qu'une telle situation engendrerait, nous serions en état de guerre totale.

Mais bien heureusement, nous sommes aussi loin de cela qu'un Pygmée est éloigné de la lune et qu'un anonyme de la lumière...

Anonyme a dit…

Moi expliquer à toi : soit population globale ayant caractère particulier, par exemple 10 % gauchers.
Dedans, population particulière X, 40 % gauchers : toi pouvoir dire X gauchers même si seulement 45 %
Toi comprendre ?

Wald a dit…

http://www.lavoixdunord.fr/Region/actualite/Secteur_Region/2009/12/29/article_inceste-un-tiers-des-proces-d-assises-da.shtml

http://www.leparisien.fr/faits-divers/proces-la-famille-de-william-torture-a-mort-veut-comprendre-30-08-2010-1048534.php

http://www.20minutes.fr/ledirect/1133249/20130408-ouverture-proces-meurtre-barbare-allemande

http://www.leparisien.fr/espace-premium/actu/les-thenardier-des-temps-modernes-24-05-2013-2829803.php

http://bernard-gensane.over-blog.com/article-amiens-le-proces-d-un-inceste-consenti-entre-un-pere-et-ses-deux-filles-112745001.html

http://www.lesfaitsdivers.com/actualite/filles-violees-par-pere-inceste-pas-de-calais/174213/

Moi pas comprendre, y a que les basanés pour faire ça, et si fdesouche le dit, c'est que c'est vrai.

Wald a dit…

Laisse Emile, notre amical visiteur a son explication mais on va le faire à sa place en prenant un exemple glané sur Wiki.

" 45 percent of immigrant Muslims report annual household income levels of $50,000 or higher. This compares to the national average of 44 percent. Immigrant Muslims are well represented among higher-income earners, with 19 percent claiming annual household incomes of $100,000 or higher (compared to 16 percent for the Muslim population as a whole and 17 percent for the U.S. average)"

En un mot, un caractère des immigrés musulmans au EU est d'avoir des revenus un peu plus élevés que la moyenne nationale, ils ont une surreprésentation de gens riches. Conclusion, c'est l'islam qui est l'explication de leur richesse. Ca vous parait pas évident ?

Anonyme a dit…

Le degré zéro de l'argumentation : le fait-divers que par son affichage, on tente de rendre "emblématique".
La logique du pogrome, ou du lynchâge dans le sud des états-unis avant 1964..
Sur ce procédé, prospèrent des sites tels f.desouche ou novopress, qui collectent inlassablement des faits divers dans les organes de presse locaux.
Avec ce paradoxe : ils militent pour un affichage de l'ethnie, selon eux occultées par on ne sait quel complot "politiquement correcte" tandis que, tel dans l'exemple cité par l'anonyme de passage, il n'en est guère fait mystère.
Le monde dont ils rêvent ?
Des journaux sur le modèle de Je suis Partout et autres torchons racistes d'avant 45 où fleurissaient les délicates présentions du style "Le Juif Untel" "Le Métèque Telautre", etc.. La systématisation du procédé laisse rêveur : on imagine un journal transcrivant "Le Nègre Chose" a épousé samedi "la Bretonne Truc"..
Peut-être le régime hongrois actuel qui décomplexerait la lie de notre hexagone ?
C'est à croire !
GéBé

emile red a dit…

Laissons là les tergiversations aux imbéciles.
Les corbeaux seront toujours des corbeaux avec leur noirceur indélébile et cet anonymat qui les rend plus sombres encore.

Le simplisme permet tous les abus, nous en avons une fois de plus la démonstration.
Notre visiteur, non seulement ne sait guère plus manier les chiffres qu'il n'est capable de manier une phrase, mais encore profite d'une tribune ouverte pour ne rien émettre de plus que ces balbutiements vides de sens.

Au final, il n'amène rien hormis cette bave rancunière qu'il doit ruminer depuis une lointaine enfance insignifiante, vindicatif par manque de reconnaissance et démuni des outils conceptuels pour argumenter intelligiblement.

Bref un idiot utile dont les fripouilles illusionnistes de l'extrême droite se servent à outrance...

Wald a dit…

Bonjour Gazi,

Il y a une chose qu'il faudrait aussi faire remarquer à notre "anonyme" (j'ai mon idée sur qui c'est). Le gars a l'air de prendre des statistiques de délinquance pour ce qu'elles ne sont pas, une espèce de thermomètre ou de détecteur de photons, ce qui est faux.

Des statistiques de délinquance sont un produit social, pas un compteur Geiger ou un thermomètre. Considérer tel ou tel comportement comme délinquant ou pas, judiciariser tel ou tel manquement à la tête du client, appliquer la loi avec rigueur ou une marge de tolérance, ce sont des choix humains, des constructions sociales. En Occident, les condamnés pour fraude fiscale et magouillages financiers sur tout le XXIème siècle se comptent sur les doigts des deux mains. Enron, Madoff, Goldman Sachs, Lehman Brothers, combien de types en prison au total ?

Il n'y a qu'un seul indicateur qui permette de faire des comparaisons un tant soit peu fiables dans le temps, ce sont les homicides. Or, manque de pot, ils sont en baisse constante.

Wald a dit…

J'ai oublié de saluer Emile, à regrets, son style est un régal.

Anonyme a dit…

@ WALD

Oui, j'ai aussi mon idée : le plus excité de la bande.. Quand il est énervé, sa prose en devient incompréhensible..

Doit-il s'ennuyer pour venir faire un tour dans un lieu qu'il honnit si régulièrement !

Sinon : les lignes secondaires de la SNCF attisent les phantasmes. Après la "mythomane du RER" viennent les détrousseurs de cadavres du Paris Limoges..

Et comme les cadavres attirent les vautours, le Front National s'y précipite.. pour une affaire qui se dégonfle comme une baudruche.

A relire : Morin et Froissard sur "la rumeur d'Orléans".

GéBé

Wald a dit…

Salut Gazi,

Je pense pas que ce soit celui dont tu parles, je vois plus le suiveur lèche-bottes mâle dominé. Dès qu'il s'autorise la moindre relâche, la syntaxe fout le camp de manière dramatique.

Je sais pour les détrousseurs, à ce train au prochain événement de ce genre aux nègres cannibales qui ont passé sur place les cadavres à la broche. Ce genre de fantasmagorie est fréquent chez les largués de l'Histoire, faute de pouvoir (et surtout de vouloir) comprendre un monde en mutation (souvent le refus des nouveaux systèmes de valeur), on sombre dans le délire. Lyon est une ville suffisamment grande et "in" pour voir le monde nouveau, technique, international, à la machinerie complexe qui se crée, sans "eux" évidemment. Ils sont dépassés, ils sont obsolètes et avant tout moralement détestables, bon débarras direction les poubelles de l'Histoire.

Bon mois de juillet à Lyon et pareil aux autres, je prends quelques vacances, à bientôt.

Anonyme a dit…

Bonnes vacances !

GéBé

Anonyme a dit…

Une polémique des plus comiques :
Inna Shevchenko source d'inspiration pour la nouvelle Marianne des timbres-poste..

Si, pour ma part, je trouve un peu "légères" les Femen au niveau de la production théorique, m'amuseent fortement les réactions de la "réacosphère".

Dérangeantes, les Femen : elles auraient pu être récupérées pas les "pseudo-féministes laïcistes" au nom de la lutte contre les patriarcats outre-méditerranéens... mais leur éclectisme et leur engagement pour le "mariage pour tous" les a rendues "personae non gratae" chez récupérateurs de progressistes à fins de promotion de la xénophobie "honorable".

Ainsi, la malheureuse tunisienne embastillée ne reçut guère de soutiens de la part de nos "néo réactionnaires" si prompts à s'émouvoir et les Femen aujourd'hui sont, soit traitées de "prostituées à la solde de Soras", "agents d'Israel" soit ignorées..

Un précédent : les "Pussy Riots".. En lutte contre l'orthodoxie aux ordres et l'autoritarisme poutinien, elles ne bénéficièrent guère d'un soutien comparable à celui qui accompagna une politique à patronyme d'héritière gâteuse..

Finalement, Inna Shevchenko en Marianne, pourquoi pas ? On nous imposea bien un jour dans nos mairies le buste (nettement moins gracieux) de Mireille Matthieu..

Et puis.. La "liberté guidant le peuple", ne partiquait-elle pas, elle aussi le "topless" ?

Philippe Renève a dit…

Bonjour à tous, me voici revenu.

Juste une chose. Je m'engage sur l'honneur, juré-craché ptouh, à ne pas dire un mot du non-événement qui ceci qui cela outre-Manche. Si vous voyez ce que je veux dire. Jusques et y compris sous la torture que les médias nous infligent, avec un sens de la démagogie joursdefrancienne qui rejoint plus Harlequin que l'AFP.

emile red a dit…

C'est clair qu'ils nous les cassent entre ça et le pape...

Il faudrait remettre au gout du jour la découpeuse en place de grève...

Philippe Renève a dit…

Pas sûr: on aurait droit à des vidéos live...

emile red a dit…

Il y aurait certainement des amateurs.
La bêtise, le voyeurisme, l'ignominie et le goût du sang ont passé les siècles sans entrave.

Avec la mode des téléréalités, les haines qui s'intensifient et la propension aux médisances et à la délation, il n'y aurait plus qu'à rouvrir un bureau rue Lauriston pour alimenter Eric Chevalier et sa veuve...

Philippe Renève a dit…

Il semble que les preuves de l'escroquerie dans l'affaire Tapie soient maintenant constituées : Affaire Tapie : les deux lettres qui révèlent l'escroquerie.

Nanard aura du mal à éviter la justice cette fois-ci ; on attend avec impatience sa condamnation et celle de ses complices.

Philippe Renève a dit…

Encore une victoire du lobby pharmaceutique sur les préoccupations de santé publique : Bruxelles impose à la France de remettre Diane 35 sur le marché.
Bayer est plus puissant que la science médicale, c'est certain.

Anonyme a dit…

Mais c'est très bien la Diane 35 ! Qu'on commence donc par interdire la cigarette avant de s'en prendre aux pilules contraceptives. Le tabac est une vraie préoccupation de santé publique, pas la Diane 35.

Angélique

Philippe Renève a dit…

Angélique, les deux sujets sont bien différents.

Le tabac est en effet un grand problème de santé, mais on peut craindre qu'une interdiction ne serve pas à grand-chose : pour des produits très répandus, la prohibition ne fait que créer des réseaux parallèles. Il serait sans doute bien préférable d'en décourager la consommation, ce qui n'est guère fait actuellement.

Au contraire, interdire un médicament est tout à fait efficace. Mais si la médecine française estime qu'un médicament est dangereux, on voit mal pourquoi l'Europe exigerait qu'il soit remis en vente, sinon pour satisfaire le producteur. La médecine de Bruxelles serait-elle plus compétente que celle de Paris ?

Anonyme a dit…

Philippe, libre à vous de rêver vos contemporaines acnéiques ! Merci pour elles...
Ce qu'il vaut savoir, c'est qu'il y a en ce moment une offensive contre des droits que nous pensions acquis, la contraception et l'avortement, en particulier aux États-Unis. Il convient de ne pas céder un pouce de terrain.
Sept morts en 25 ans seraient imputables à la pilule. Parce que des femmes meurent en couches, doit-on interdire la grosesse ?

Angélique ( sous Diane 35 pendant des années avant de passer à Jasmine, elle aussi controversée )

Philippe Renève a dit…

Angélique, je ne pense pas que le Diane35 soit le seul antiacnéique et en tous cas pas le seul contraceptif. Je vois mal où peut être le lien avec les droits des femmes.

Je ne discute pas le bien-fondé de l'un ou l'autre point de vue, mais je m'étonne de l'opposition entre le français et l'européen qui est tout à fait anormale et donc suspecte quand on connaît le poids des lobbies pharmaceutiques. Et je ne trouve pas normal que l'Europe force la France à agréer un médicament qu'elle a interdit ; pensez-vous que c'est une bonne chose ?

Anonyme a dit…

Si, Philippe, il y a un lien avec le droit à la contraception ! Dans la foulée de l'interdiction de la Diane 35 on a commencé à remettre en question les pilules de 3ème et 4ème générations, à chanter les louanges du stérilet, etc... J'ai suivi l'affaire d'assez près.

Tout de même, vous ne pensiez pas que la souveraineté nationale française était encore intacte ?? De plus, les gynécos sont libres de prescrire la Diane 35 ou pas et les femmes sont libres de la prendre ou pas. En cas d'interdiction , il faudrait la commander en ligne au Canada avec les risques que cela comporte... ( absence de molécule active notamment voire principe actif franchement nocif )
Par pitié, ne nous faites pas votre Rosemar avec une dose d'indignation vertueuse quotidienne... non aux contrefaçons !
( sur le principe de Paris se faisant retoquer par Bruxelles, je suis bien évidemment d'accord avec vous )

Anonyme a dit…

Commentaire de 14 h 15 signé Angélique

emile red a dit…

Il y a des parallèles qui me dépassent...

Je ne vois pas bien le lien entre Diane 35 et la cigarette, au demeurant défendre l'un en voulant interdire l'autre contre interdire l'un et tolérer l'autre, ça me semble dans les deux cas du domaine des restrictions de libertés.

Oui la cigarette est nocive, mais le libre choix est un acquis de la république, qu'on commence par interdire ce qui est nocif à l'ensemble de la population avant de s'en prendre à quelconque plaisir personnel.
Dans le même ordre d'idée si on suit le principe de précaution tel qu'appliqué comme faux nez de l'autoritarisme, il faudrait interdire la religion, la pollution, les voitures et, plus subversivement, le travail.

S'il faut s'en prendre au cigarettiers, aucune raison de disculper le pharmaceutique, encore moins la bourse et les financiers, on s'aperçoit qu'ils ont tous le même objectif contraire à la bonne santé, à l'éducation ou à l'émancipation de chacun qu'est le profit à tout prix.

Cette sale habitude de défendre une cause en la rejetant dos à dos avec d'autres problèmes sans liens directs est tout bonnement révoltante, on sait combien le manichéisme est dangereux, combien il peut autoriser toutes dérives, pour qu'au XXIème siècle et la démocratisation de l'information, on soit suffisamment conscient pour s'en prémunir de façon énergique.

"Je ne suis vraiment libre que lorsque tous les êtres humains qui m’entourent, hommes et femmes sont également libres..." - Michel Bakounine -

Philippe Renève a dit…

Angélique, je voulais seulement poser le problème de la souveraineté des pays européens en matière de santé publique ; sur ce point nous sommes bien d'accord. La question des droits des femmes est tout autre ; mais je crois qu'y rattacher l'interdiction d'un médicament jugé dangereux est discutable : c'est avant tout le principe de précaution qui joue – à tort ou à raison.

Philippe Renève a dit…

Sacré Hortefeux (à volonté), il voudrait bien que les riches puissent financer les partis ; l'UMP n'aurait plus de problème... Hortefeux veut plus de liberté pour les dons aux partis politiques. Toujours plus de « liberté », toujours plus d'inégalités.

Philippe Renève a dit…

Cette fois-ci on peut en être certains: Big Brother is watching you...
XKeyscore, l'outil de la NSA pour examiner "quasiment tout ce que fait un individu sur le Web".

Waldgänger a dit…

Salut Philippe,

Une triste histoire d'agression raciste, problème souvent trop peu traité dans les médias.

http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/07/27/si-vous-aviez-dit-que-vous-etre-francaises-on-n-en-serait-pas-la_3454444_3224.html

Philippe Renève a dit…

Salut Wald

En effet, ce genre de condamnation et de faits n'a guère de publicité.
On remarque la phrase « je ne suis pas raciste, mais j'aime pas... » typique du véritable racisme.

Wald a dit…

Salut Philippe.

C'est bien pour cela que prétendre faire une radiographie de la criminalité au prisme de google actualités est une imposture. Les agressions racistes sur les Arabes ou Noirs ont une couverture médiatique très faible. Une preuve : http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/07/27/si-vous-aviez-dit-que-vous-etre-francaises-on-n-en-serait-pas-la_3454444_3224.html

La personne agressée est arabe :

http://www.20minutes.fr/lyon/159377-phineas-autopsie-raciste

Problème, le gars veut faire parler de lui, et une tentative de meurtre sur un arabe, c'est peanuts niveau notoriété. Que fait le gars ? Il s'en prend aux Juifs, c'est plus vendeur et là ça fait les gros titres.

La notion de critique des sources est du niveau de première année de fac d'Histoire, et même en lycée. Ceux qui prétendent se faire de la presse une radiographie de la réalité sont au mieux des ignorants. Quand on veut analyser un fait social, la démarche de constitution d'un corpus documentaire doit être plus sérieuse.

Philippe Renève a dit…

Pour des observateurs neutres, bien entendu. Mais pour certains, il s'agit d'illustrer des thèses xénophobes et racistes par des faits divers. Rien de plus facile que de les sélectionner en fonction des buts recherchés, en écartant tout ce qui pourrait venir à l'appui d'idées contraires.

Philippe Renève a dit…

On voit très bien cette façon de procéder sur des sites clairement racistes comme Fdesouche ou d'autres : en reprenant seulement les événements qui illustrent leurs thèses, ils parviennent évidemment à montrer ce qu'ils veulent.

Il s'agit de faire croire au lecteur à un monde où tout, absolument tout, va dans le sens de leurs théories malsaines alors que rien, absolument rien, ne plaide en faveur de thèses contraires. C'est une sorte de réécriture du réel qui le rend conforme aux vues exposées ; en cela, c'est une démarche totalitaire.

Anonyme a dit…

La mécanique du procédé est malheureusement des plus simples : tout d'abord sélectionner soigneusement des faits divers.

Créer ensuite par l'accumulation une vision tronquée et effrayante des dangers qui guettent l'honnête homme blanc des classes moyennes, assiégé par des masses de sauvages bronzés sanguinaires.

La source ? Les rubriques spécialisées de la presse locale, alimentées le plus souvent par des pigistes qui ne récupèrent que peu d'éléments et brodent ensuite pour gonfler leur article..

La vérité d'une affaire criminelle, on ne la connait qu'au moment du procès. A comparer alors ce qui transparaît de ce qu'un tâcheron soucieux de sensationnalisme a publié auparavant..

Philippe Renève a dit…

En effet, on voit souvent qu'entre la première version d'un fait divers et ce qui s'avére ensuite, il y a parfois un monde, qui est celui de la communication.
Les premières informations proviennent le plus souvent de la police, fragmentaires et univoques, mises en forme et en sensations par un pisse-copie peu soucieux de vérité. Parfois les médias font intervenir un syndicat de police, qui ne représente que lui, sans aucune autorité ni responsabilité. Souvent ensuite, le parquet fournit une version beaucoup plus réservée et les témoins des versions très différentes. Enfin lorsqu'il y a jugement, on voit fréquemment que les premières informations étaient tout sauf complètes et objectives.

Même en l'absence de volonté d'altérer la vérité, le prisme des médias est terriblement déformant. Cela existe dans tous les domaines : très souvent, quand on a vu soi-même un événement, on est sidéré de voir la façon dont la presse en rend compte. Erreurs, approximations, inventions pures et simples, forme tendancieuse, tous les défauts possibles biaisent l'information.

emile red a dit…

N'omettons pas non plus la rhétorique utilisée par les différents acteurs de cette propagande nauséeuse.

Jeune, je me souviens, dans notre quotidien régional, d'un phénomène qu'un ami avait relevé alors que la ratonnade était monnaie courante, deux faits divers strictement identiques, un piéton, un passage protégé, une voiture. Selon le journaliste et la distribution des rôles, tantôt nous avions "M. Martin n'a pu éviter M. Brahim qui surgit brutalement devant son capot", tantôt, "M. Brahim a brutalement percuté M. Martin qui traversait sur un passage protégé"

Il ne fallait pas sortir de l'ENA pour comprendre les conclusions que le cancanier cherchait à nous imposer : qui est la brute, qui devait être protégé, qui surprend l'autre de son machiavélisme outre méditerranéen.

Aujourd'hui où l'agression est devenu le phare de la presse poubelle, la même technique est appliquée ad nauseam, il n'est jamais fait état des actes héroïques de civiles, militaires, policiers, pompiers d'origine africaine, parfois un entrefilet dans les pages locales quand la moindre présence d'un nom étranger s'affiche en pleine page lorsque son possesseur se rend coupable d'actes répréhensibles.

Il y a peu, le scandale des tournantes avait défrayé la chronique alors que les accusés étaient de toutes origines, les médias s’arrêtaient systématiquement sur les basanés, les noirs coupables ou simples témoins, dans le même temps, dans la région de Toulouse les multiples viols en réunion commis par une jeunesse dorée et "de souche" passaient totalement inaperçus.
Dans le même ordre d'idée, l'affaire Méric qui a fait les choux gras de toute la droite médiatique, a montré comment avec une rhétorique agressive et un support médiatique omniprésent, sans aucun argument tangible, des officines peu recommandables ont réussi à rendre coupable la victime et à victimiser le coupable...

Philippe Renève a dit…

Cette déformation de l'information est à double détente : des personnes ou des sites ne citant que des Causeur, Fdesouche, des sites « identitaires », voire clairement racistes, ou le Figaro manifestent ainsi leur naïveté ou plus souvent l'orientation de leurs idées.

Anonyme a dit…

Ministère de l'interieur : raciste.http://www.avisderecherches.interieur.gouv.fr/personnes1.asp?T=R

Philippe Renève a dit…

Stupide anonyme ; on ne se donnera pas la peine de commenter.

Anonyme a dit…

Proportion musulmans en France 5-6 %
Proportion musulmans parmi prisonniers 60-70 % selon Washington Post. En prenant seulement ceux qui ont décidé de faire le ramadan en 2012, = 30 % de la population carcérale.

Anonyme a dit…

Sur la proportion des beaufs racistes coincés, pouvez-vous nous éclairer?

Jeanne

Philippe Renève a dit…

A l'anonyme du Washington Post
Tout autre commentaire de cette farine sera supprimé. Ici on discute, on ne provoque pas.

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme a dit…

Les faits divers.. Degré zéro de l'argumentation !

On s'attendrait de certains blogs autoproclamés "de référence" et à prétentions culturelles (les encarts "que c'est beau la culture" façon "Telerama beauf" sont assez croquignolets) élèvent le niveau, citent des idéologues conséquents dans le genre "Nouvelle Droite pédante"..

Hélas, non !

L'éternel faits divers règne en maître, comme en un tabloïd britannique (mais sans la pin-up de service).

Comme chez les Faurissoniens, la mécanique est bien huilée : on démultiplie les relais, on s'entre-cite joyeusement et on diffuse le plus largement possible les mêmes pauvres "documents irréfutables", supports de thèses "qui ne se discutent pas".

Quelqu'un y trouve à redire ?

Alors, on envoie sa chair à canon, ses courageux commandos BBR poster anonymement.. et on glose sur des statistiques obtenues on ne sait comment sur la composition ethnique de la délinquance embastillée.

On peut ainsi supposer que dans les états du sud des Etats-Unis, la population afro-américaine est surreprésentée parmi les détenus et le Ku Klux Klan chez les surveillants.

Et alors ? Un gène de la justice chez les Blancs pauvre et un gène du crime chez les Noirs criminels ?

La sociologie étant autant honnie dans ces cercles nauséabonds que la psychanalyse sous le Troisième Reich, la place est libre pour les élucubrations "culturelles" de coins de comptoir..

Je l'avoue : au lu des commentaires anonymes, je suis allé faire un tour dans un triste bistrot : rien n'y a changé sinon le vernis qui s'écaille..

GéBé

emile red a dit…

Philippe, tu dis qu'on ne commentera pas le lien qu'un crétin courageux a balancé comme il jetterait son chien sur un bord d'autoroute...

Pardon mais je vais le faire quand même parce que ce "fumier" est de cette engeance qui se veut donneur de leçon en falsifiant les réalités, profitant du manque de temps, de la naïveté, de l'incompétence internetique ou technique, pour distiller le purin habituel de la moisissure d'extrême droite.

Ainsi donc, lorsque j'ouvre le lien de notre éboueur, je vois qu'il y aurait 82 personnes, très souvent au nom exotique, recherchées comme auteurs PRÉSUMÉS (?) (cf lien à gauche : Recherche d'auteurs présumés), ce qui laisserait entendre que les pires crimes seraient commis par une tribu aux noms barbares.
Mais notre roi de la déchetterie omet avec son lien malicieux de présenter les éléments dans leur intégralité avec la malhonnêteté la plus immonde qui lui sied.

En effet, si les autorités recherchent 82 personnes souvent d'origines étrangères, il serait convenable de détailler les raisons connues affichées sur le site du ministère. Et là, toutes les idées préconçues instillées par notre tartuffe disparaissent en quelques clics :

- Personnes recherchées pour crimes de sang : 3 dont 1 non identifiée
- Personnes recherchées pour crimes sexuels : 4 non identifiées
- Personnes recherchées pour évasion - personnes en fuite : 8
- Appel à témoins : 0
- Personnes recherchées autres crimes ou délits aggravés : 5 dont 2 non identifiées

On découvre que des 82 personnes de départ, nous n'avons plus que 7 personnes recherchées pour divers crimes déterminés, 5 pour crimes ou délit aggravés et 8 pour évasion ou fuite sans aucune précision (il peut s'agir d'individus se dissimulant pour non présentation d'enfant ou non paiement de pension, par exemple...)
Remarquons aussi que sur 12 personnes recherchées pour crime ou délit aggravés, 7 demeurent non identifiées et puisqu'il faut essayer d'être précis, sur les 5 restantes on peut constater que 2 sont d'origine asiatique.

Bien entendu, je ne reviendrai pas sur les 60 personnes recherchées pour divers délits allant de la simple amende non acquittée ou du loyer impayée, au menu larcin qui concernent des individus connus mais dont l'adresse est indéterminée ; bien évidemment qui mieux qu'un étranger reste difficile à joindre ? On me rétorquera qu'ils sont majoritairement maghrébins, et je répondrai qu'étant majoritaires en France, il n'y a rien de plus normal à ce qu'ils soient majoritairement recherchés, d'autant plus qu'ils sont à proximité de leur pays originel...

Par delà la présomption d'innocence sur laquelle notre crapule passe allègrement, nous voyons ce qu'un simple lien jeté en pâture peux être délétère aux yeux de celui qui zappe durant une courte pause au travail ou dans un demi sommeil bien mérité, de fait, la majorité des surfeurs du net.
Et c'est ce genre d'olibrius qui ose se poser en garant de la morale quand le moindre de ses actes est uniquement destiné à manipuler le citoyen.

Anonyme a dit…

Baratin :
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2010/09/22/01016-20100922ARTFIG00713-delinquance-les-enfants-d-africains-surrepresentes.php

Philippe Renève a dit…

Je laisse ce post qui montre que ces gens ne trouvent plus qu'un article du Figaro datant de 2010 et fort nuancé pour appuyer leurs thèses. Sans commentaire.

Philippe Renève a dit…

Je crois qu'on a assez perdu de temps avec ces stupidités, que Gazi et Emile ont bien démontées ; je les en remercie. Tout autre intervention des mêmes anonymes sera supprimée.

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Philippe Renève a dit…

Rectificatif : toute autre intervention sera supprimée !

Philippe Renève a dit…

Un avis intéressant, qui met les pendules laïques à l'heure de la réalité des hypocrisies.
Jean Baubérot, professeur émérite de la chaire d'«histoire et sociologie de la laïcité» depuis 1991 à l’École pratique des hautes études réagit au rapport du Haut Conseil à l’Intégration proposant d’interdire le voile dans l’enseignement supérieur.

Extrait.
« Il existe en France une laïcité à deux vitesses. On paie avec nos impôts les prêtres, pasteurs et rabbins d’Alsace-Lorraine, on respecte les jours chômés des fêtes catholiques… La laïcité devient un cache-sexe pour dissimuler l’islamophobie. Le HCI n’a d’ailleurs rien dit à propos de l’Alsace-Lorraine , il ne tape que sur l’islam. »

Anonyme a dit…

La laïcité, c'est effectivement devenu une sorte de "tarte à la crême" que chacun se renvoie, comme en ces films de l'époque du cinéma muet..

Les rapports entre la "république" (ou plutôt la bourgeoisie alors au pouvoir) et l'Eglise ont été complexes.

Dès le début de la "troisième", un hic : la peur du "Rouge" et l'effroi né de la Commune de Paris, voient un gouvernement composé "républicain" composé de monarchistes et de culs-benits, sous la houlette de Thiers.

Le Bourgeois, ensuite, se trouve tiraillé entre deux peurs : celle d'un retour des nobles et de l'Eglise, qui l'empêcherait de s'enrichir comme il le souhaite en redonnant aux "élites traditionnelles" les des privilèges auxquels il n'aurait pas accès... et celle des "masses populaires" devenues trop gourmandes et qui, au mieux delmanderaient l'amélioration de leurs conditions de travail et rogneraient sur la marge bénéficiaires ou (au pire) l'exproprierait purement et simplement.

La loi de 1905 fut un moment de rapport de force entre les tenants de l'Ancien Régime, en portant les coups sur l'Eglise, leur plus fidèle soutien.. Puis, plus de suite..
Le rapport de force se modifiant sans cesse, les "classes dangereuses" devenaient le danger le plus pressant et la Bourgeoisie se réconciliait avec "l'opium du peuple", si utile à contenir les appétits des Gueux..

Cette laïcité en tant que fondement de la "République" (telle qu'elle est déformée et évoquée par nos réactionnaires xénophobes) n'est qu'un mythe.
Tout comme cette "république émancipatrice et démocratique" qui colonisait à tour de bras..
Cette loi de 1905 ne fut qu'un moment, une opportunité, et non pas un fondement.

Ce qui explique qu'en 1918, lors du retour de l'Alsace-Moselle dans le giron français, on ne se préoccupa guère du paradoxe d'un statut de fonctionnaire octroyé aux officiants religieux..

Pour ma part, tenant compte des contextes, le maintien de l'interdiction du foulard dans les universités turques en 1997 me semblait une très bonne chose tandis qu'une enième loi sur le sujet en France et interdisant le voile dans les facultés françaises ne me semble guère utile ni souhaitable..

Contrairement à ce que les fabricants de peur diffusent, l'Islam politique a vécu son acmé et rien ne pourra empêcher son déclin inexorable.

Une polémique nationale comme les aimait les "Guaino-Sarkozy-Hortefeux" n'a aucun intérêt actuellement.. sauf peut-être pour la blogosphère des monomaniaques du sujet..

L'esprit du Temps n'est guère propice au progrès. La France se retrouve peu à peu dans la configuration démographique des années trente, un pays vieillissant, avec les peurs et les idées qui vont avec. Autrefois, cela nous mena à la régression pétainiste.

Sinon.. Il pleut ! Et c'est bien agréable..

GéBé

Philippe Renève a dit…

Ton analyse me semble très juste : la loi de 1905 était surtout une bataille gagnée contre l'Ancien Régime, ses œuvres et ses pompes, plutôt qu'un pilier de la République. Le cas des clercs-fonctionnaires d'Alsace-Lorraine montre bien que la laïcité de 1905 n'avait rien d'un principe fondateur.

Il est intéressant de voir de nos jours que les discours de certains ultralaïcs soi-disant de gauche rejoignent mot pout mot ceux du FN ou de la trinité Sarko-Guaino-Hortefeux : curieuse laïcité qui se fait ultraconservatrice...

Tout cela est assez logique en fait puisqu'il s'agit ainsi de refuser l'évolution de la société française, devenue multiculturelle et multiconfessionnelle ; une horreur pour les vieux schnocks.

Mais tu as raison : il pleut et ça fait du bien !

emile red a dit…

Il y a parfois des mises en perspective qui font bien rire :

Quand on ne sait plus qui fait quoi et comment il le fait, on va bientôt voir Poutine en Kippa et Obama en robe safran...

Petit souvenir en passant, il y a deux ans, alors que j'aidais ma fille à déménager sa chambre universitaire, je vois disparaître deux chauve-souris en cornette au bout d'un couloir, les éclats de rire tonitruants dénonçaient des origines subsahariennes manifestes comme diraient certains.

Après questions à ma descendance, celle-ci me confirma la présence de bâchées vaticanes et néanmoins togolaises en cours de civilisation anglaise.

Effectivement, du temps où j'écumais les pelouses du campus talençais, je me souviens de gens bigarrés arpentant les allées, trottoirs ou gazon dans les accoutrements de leur fonction respective ou les habits coutumiers de pays lointains, qui curé en soutane, militaire d'apparat ou rabbin chapeauté, qui en sari, boubou ou djellaba.

Personne ne se formalisait d'une prière en plein champ, d'une lecture de Nietzsche ou d'un battement effréné de darbouka. Contrairement à la période actuelle, tout le monde se montrait curieux de tout et de tous, nous étions plus prompts à créer des liens qu'à dénigrer le voisin. Il n'était pas rare de se retrouver autour d'une bolée de picrate façon Kanak au son d'une guitare chilienne en exil, de mettre les mains au cœur d'un Solex japonais sous les rires d'un Malgache en cravate...

Autres temps, autres mœurs...

Anonyme a dit…

Sur la complexité de la laïcité façon "loi de 1905", que d'ambiguïtés.
Elle se comprend aisément à l'aune de la tradition jacobine de nombre de républicains de cette époque, tradition peu encline à la prise en compte des particularismes, relkigieux ou autres, que le libéralisme anglo-saxon.

Invoquer ici la franc-maçonnerie est plutôt simpliste, les sphères dirigeantes du monde anglo-saxon ayant aussi une forte imprégnation de ces courants, pour des orientations sur la gestion du fait religieux totalement différentes.

Sur le jacobinisme, c'est aussi une composante importante de la doctrine kémaliste. Le "désenchantement" de la société turque étant un aspect positif.. la répression des particularismes linguistiques (pour les Kurdes notamment) constituant un aspect plutôt négatif.

Pour ce qui concerne la laïcité et nos droites réactionnaires nationales, que d'ambiguïtés !

Le sarkozysme en offrit maints exemples : on pouvait ainsi un jour affirmer la prééminence du prêtre sur l'instituteur pour la formation morale des citoyens et tonner le lendemain pour la défense de la laïcité.

De même, la défense de la laïcité, plutôt associée au jacobinisme, laissait songeur au temps du Petit Nicolas de la part d'une droite convertie au libéralisme et allant même jusqu'à singer l'Amérique en important des concepts aussi exotique en nos contrées que "la discrimination positive".. tout en tonnant contre les "communautarismes inacceptables".


Pour aller dans le sens des déclarations citées plus haut : la réflexion lancée un temps par l'UMP sur la laïcité dérivant ensuite très vite sur "la place de l'Islam en France".

La laïcité, décidément, a aussi bon dos que l'anticapitalisme au temps de l'antisémitisme décomplexé..

GéBé

Anonyme a dit…

Sinon, totalement d'accord avec Emile sur la joie de vivre d'avant la crispation identitaire.

Autre temps.. autre démographie ?

GéBé

Philippe Renève a dit…

Je partage tout à fait vos vues.

Pour cette « crispation identitaire », notons que Sarko et sa bande ont tout fait pour diriger les regards hostiles vers immigrés, étrangers et musulmans afin de concurrencer le FN, dont les adeptes étaient les seules voix que l'UMP pouvait encore espérer racoler.
Parallèlement, la presse de droite ne manquait pas une occasion de dédiaboliser la Marine de guerre. Jubilant d'aise devant la situation, elle lançait ses troupes dans une croisade xénophobe et islamophobe que tous les vieux kroumirs du « c'était mieux avant » s'empressaient de suivre, à distance ou non.

Il y a dans ce repli sur soi franchouillard un conservatisme réactionnaire qui refuse la société moderne polyethnique et multireligieuse, exploité à fond par la clique de droite et ses larbins divers. Les excès et les provocations des islamistes, que réprouvent la plupart des musulmans, sont pain bénit pour ces arrière-petits enfants de Déroulède.

Philippe Renève a dit…

Dans ce domaine de la xénophobie, pour ne pas dire du racisme, et de l'islamophobie, il est intéressant de constater que les adeptes de ces idées malsaines sont quasi exclusivement de l'extrême-droite la plus dure, et conspirationnistes de surcroît.
Un bel exemple dans cette vidéo d'un agitateur de ces milieux.

Wald a dit…

Salut Philippe,

Le passage sur la conquête de la Lune (dans les 20 à 25 minutes sur la vidéo) est à se pisser dessus. Phénoménal. Je te promets de l'écouter un de ces jours plus en détail, j'ai vu ça en vitesse, mais le peu qui a attiré mon attention, mamma mia, MDR.

Philippe Renève a dit…

Je n'ai pas tout vu, mais c'est une mine de délires inépuisable ! Et un bon lot de rigolade.

Philippe Renève a dit…

Allez, un petit coup pour le plaisir. Ecrit, c'est encore plus cocasse. Voici une rigoureuse transcription des propos de la vidéo.

A 15'20" « Je ne crois pas une seconde que dans les années 60 la NASA a été sur la lune. »

A 17'20" « [Une telle] conclusion est basée sur du travail, sur du concret .(...) La dénégation [de cette conclusion] est basée juste sur une captation passive d'une certaine propagande. »

A 19' « La hauteur à laquelle ils vont [dans la navette en 2013] ne fait même pas un Paris-Lyon. A notre époque. Et on vient nous dire qu'en 1969 les mecs ils pouvaient faire plusieurs fois la distance entre la lune et la terre. »

C'est ce qu'on nomme un personnage digne de foi. D'une crise de foi. Et de rire.

Anonyme a dit…

Le multiculturalisme ? la bête noire du nationaliste !

Le nationaliste, crétin égocentrique, ne rêve que d’épuration ethnique, d’un idéal de paradis « perdu », d’une société où règnait la consanguinité mais qui jamais n’exista..

Son Croquemitaine ?
L’Autre, paré de tous les vices et de toutes les tares.

De tous temps, jamais n’ont manqué les arguments :
il menace nos femmes (l’Autre est toujours doté d’un appétit sexuel aussi démesuré que les attributs dont la nature l’a doté),

Il menace nos jeunes filles (il piège les cabines d’essayage des boutiques d’Orléans pour alimenter ses réseaux de traite des blanches.

Il menace nos enfants (les crimes rituels).

Il menace notre économie (il travaille pour rien tel une fourmi).

Il ne cherche qu’à la contrôler (Il a l’usure dans le sang ou des pétro-dollars plein les poches),

Il est un suppôt du capitalisme (il dirige le monde depuis Wall Street),

Il est un suppôt du communisme,

Il opère des fusions monstrueuses (le judéo bolchévisme),

Il menace notre santé et notre capital génétique (les gênes abâtardis des races « inférieures »).

Il menace notre sécurité (c’est un criminel-né).

Il menace nos poules (il ne pense qu’à les voler).

Il menace notre culture (la sienne est dangereuse.. ou inexistante).

Il est ingrat (il ne nous remercie pas assez de l’avoir colonisé).

Etc, etc..

Le nationaliste est un crétin ? Oui, mais un crétin égocentrique !

Hors de son territoire commence la barbarie : l’Autre est inculte.
Combien de Houellebecq, combien de Céline peut-il aligner ? Combien de Bach, combien de Mozart, combien de Rolling Stones, combien de Rita Mitsouko ?

A noter que le nationalisme est présent sous toutes les latitudes.

Chaque peuple en possède sa part, prêt à avancer que Shakespeare était sien (Kadhafi), que de sa langue proviennent toutes les autres (la théorie de la langue-soleil chère aux panturquistes), qu’il est le berceau de toute civilisation (le fantasme égyptien des panafricains)..

Le nationaliste ne juge l’Autre qu’à l’aune de son « idéal du Moi». Il est forcément beau, d’un caractère mesuré, de potentialités intellectuelles merveilleuses..

Bref, aussi c… qu’un braillard de stade, catégorie que souvent le nationaliste aime à intégrer..

GéBé

Philippe Renève a dit…

Excellent portrait Gazi. Les braillards de stade ont au moins l'excuse qu'il ne s'agit que de sport.

Anonyme a dit…

le cretin est plutot celui qui confond nationalisme et racism, surtout pour un pays comme la france qui n'a jamais eu une conception ethnique de la nation
le cretin est celui qui confond le rejet d'une culture avec le rejet de l'homme qui en est le porteur, comme s'il etait definitivement essentalise a sa culture. que des pitrex ici

emile red a dit…

Cher Toutou, tu oublies le "E" de racismE, serait-ce que ça te gène à ce point ?...

On se demande pourquoi des gens qui ne se réclament pas d'une conception ethnique font autant appel à un site nommé "FdeSouche".

Quant à ne pas essentialiser l'homme à sa culture, il est plaisant de constater que c'est ceux-là même qui sont incapables de différencier le Rom du voleur de poule, l'Arabe du musulman, le jeune de la racaille, qui s'octroient le droit de donner ces leçons.

Respecter l'homme c'est le respecter dans son intégralité historique, il n'y a pas un stéréotype du Français comme il n'y a pas un stéréotype de quelconque étranger, pourtant les seuls points qui permettent au nationaliste, au raciste de relier un homme à un autre homme sont bien sa culture et son apparence ethnique.

Il n'est pas question de considérer qu'une culture est meilleure que la notre, mais tout simplement qu'elle est différente, que nos tabous et nos règles ne sont pas les siens et vice versa, que les fondements universalistes ne se résument pas aux droits de l'homme mais aussi au droit à la différence.

C'est justement et particulièrement dans ce respect fondamental qu'a été inscrite la loi de séparation de l'église et de l'état, c'est l'essence même de la laïcité d'être indépendant des conceptions religieuses ou partisanes et non ce gloubiboulga servit par tous les intégristes, tous les nationalistes qui veulent en faire leur propriété dans laquelle chacun y met sa haine, sa rancœur ou ses fantasmes.

Anonyme a dit…

Amen !

Anonyme a dit…

vive le droit de Pol-Pot à sa différence !
vive le droit de Dutroux à sa différence !
vive le droit des Nazis à leur différence ( des humains, après tout)

Philippe Renève a dit…

Je garde ces posts de 17h17 et 18h45 car ils montrent parfaitement le niveau de ce genre de personnage : pas de ponctuation, pas de majuscules ni d'accents, des fautes en pagaille, le degré zéro de l'écriture mais pas celui de RB !
Et ils voudraient qu'on les considère autrement que comme des pauvres types...

Wald a dit…

Bijour tout le monde.

Le meilleur dans ta vidéo Philippe, c'est la fin en apothéose, quand notre vidéaste fait une analogie (pas explicite mais transparente) entre le conspirationnisme et le mythe de la caverne platonicien. Celui qui les accepte est l'équivalent de l'homme au fond de la caverne qui accède, dans un processus d'ampleur véritablement cosmique aux monde des Idées en se libérant des illusions (la vérité officielle). Et on voit le bonhomme s'agiter dans sa voiture, dans son petit habitacle, on se dit qu'il y a là une image très concrète des constructions mentales.

Merci Philippe, il y a toujours eu chez toi, dans le bon sens du terme, un esprit persifleur (ah, ton article sur la machine à critiquer l'art contemporain), et là, c'est du tout premier choix.

Philippe Renève a dit…

Bien d'accord avec toi, Emile : le propre du raciste et souvent du nationaliste est de considérer que les populations sont homogènes et caractérisées par des traits communs à tous. C'est ainsi que le Français est râleur mais bon bougre, l'Allemand est sévère et belliqueux, l'Anglais loufoque et méprisant, le Juif cupide, l'Arabe voleur et le Noir paresseux - ou l'inverse.

C'est du Déroulède puis du Brasillach, nous sommes les élus et les étrangers sont au mieux des bons à rien, au pire des monstres à exterminer.

Philippe Renève a dit…

Merci Wald ; quand on trouve un tel trésor, on en fait profiter un peu les amis !

emile red a dit…

Tiens Philippe, tu as loupé le discours sur la laïcité du clown de service qui sert de référence à Soral, Dieudonné, FdeSouche et autres Meyssan ou Ménard... sans parler de Riposte Laïque et toute la nébuleuse extrêmement droitière à laquelle certains imposteurs s'interdisent d'appartenir.

Notre ami l'aboyeur qui ne comprend pas tous les mots du Larousse m'a bien fait rire en parlant du droit de Dutroux, il est vrai que question trou, il se pose exactement dans le fondement là où on a tout les risques odorants de le trouver, c'est donc bien qu'il connait.

Par ailleurs Bescherelle et Grévisse lui tendent les bras...

emile red a dit…

J'oubliais une broutille concernant le commentaire intellectuel de notre clébard préféré.

Vous remarquerez qu'il donne trois exemples, dont deux sont intégralement liés à sa propre Kulture (s'il en a une once)... l'histoire de la poutre et de la paille, on peut produire Bach et Dutroux, Mozart et Hitler dans notre supériorité culturelle aveugle.

Au delà on peut avoir construit les plus fabuleux ensembles architecturaux du monde et générer un Pol Pot.

Décidément, la nature humaine est mal faite...

Philippe Renève a dit…

Voilà à quoi mènent tout droit ces idées malsaines : Gironde: Un début d'incendie et des croix gammées taguées dans une petite salle de prière musulmane.
Les idéologues de la haine diront ensuite qu'ils n'y sont pour rien. C'est ce que disaient Céline et Brasillach.

emile red a dit…

Il y a eu la même chose il y a quelques mois à la mosquée de Libourne.

Mais nos garants de la laïcité multi vitesses sont pleins d'amour et de paix... eux.

emile red a dit…

Même les curés dénoncent leurs copains de FdeSouche...

On s'éclate :
Fausses rumeurs

Mais FdeSouche, croix de bois, croix de fer (clin d'oeil au clebs)...

Philippe Renève a dit…

Tous des gauchistes ces curés ! Hi !

Wald a dit…

Tu sais Philippe, pour des gars comme notre ami Aldo, Youtube devrait instituer le principe de la vidéo bloquée, le contenu est examiné par un prototype d'intelligence artificielle (Tall y pourvoira) et quand ça se met à déconner, "ça se bloque avant que tu débloques", comme dans la vieille pub sur les forfaits bloqués. Ce cher Aldo y gagnerait beaucoup. Evidemment, ses vidéos seraient très très élaguées.

http://www.dailymotion.com/video/x1ra5q_pub-forfait-bloquer_fun

Anonyme a dit…

Et pendant ce temps, dans la Sainte Russie, on interdit la "propagande de relations sexuelles non traditionnelles".

Est bien sûr visée l'homosexualité, mais la formulation floue laisse songeur.

Les viols de jeunes soldats dans l'armée lors des bizutages, pratique bien ancrée, relèveront-ils de la tradition ou non ?

Mr Poutine, homme de culture est cependant tolérant et l'esprit de la loi semble clair : la pratique est autorisée.. mais non la propagande.

Les affiches de campagne de recrutement de l'armée ne montreront pas d'image de ces virils divertissements.

GéBé

Anonyme a dit…

Pour rebondir sur le message du furtif contradicteur apparu plus haut :

"un pays comme la france qui n'a jamais eu une conception ethnique de la nation"

"La France" (avec une majuscule, siouplé !), n'a jamais été un concept figé et a varié selon les volontés des gouvernants qui se sont succédé tout au long de son histoire..

Les ordonnances de 1940-41 excluant de la nation les Israelites font partie de l'histoire française.

De même, un régime d'apartheid, résultant du Code de l'Indigénat fut appliqué dans des départements français (Ceux de l'Algérie).

La France a été par moment terre d'asile et à d'autres un territoire appliquant des lois racistes..

L'Allemagne a accouché d'un Goethe tout autant que d'un Eichmann, la Russie d'un Dostoïevski tout autant que d'un Staline..

Les peuples, comme les cultures, ne se réduisent pas à des moments de leur histoire.

GéBé

Anonyme a dit…

Sans blagues ?

Wald a dit…

Salut Gazi,

Il faut rappeler que la France a eu ce qu'on peut appeler un "second empire colonial", la conquête de l'Algérie étant une charnière et le début. Or, pour le justifier, il a été explicitement utilisé les concepts de "races supérieures/races inférieures".

Pour un Clemenceau, qui à rebours de l'opinion courante a dit "races inférieures, c'est vite dit", quasiment toutes les classes supérieures et les gens éduqués en général croyaient en la légitimité de conquérir par la force des territoires et certaines populations.

Si les zoos humains en plein Paris ne s'appuyaient pas sur une pensée raciste, il s'agit de quoi d'autre ?

Quand dans une pièce de Pagnol un asiatique se fait traiter de "jaunâtre" et ça passe pour normal, on est dans quoi ? Dans le respect des cultures.

Philippe Renève a dit…

Remarquons ensemble que le commentaire anonyme de 10h31 est d'une rare acuité et d'un étonnant esprit d'à-propos. Suggérons toutefois à notre visiteur de laisser le mot blague au singulier, ce qui serait d'une tournure plus classique ; mais remercions-le du remarquable intérêt qu'il prend à nos débats et de l'apport philosophique fondamental qu'il nous offre en déployant autant de virtuosité.

Nous espérons avec ferveur que sa prochaine intervention nous fera la grâce d'atteindre trois mots.

Anonyme a dit…

"Faire de l'orthographe le signe de la culture, signe des temps et de sottise".
Paul Valery

C'est mieux comme ca ?

Philippe Renève a dit…

Ça, avec un c cédille, mon bon.

emile red a dit…

Il ne suffit pas de citer Valéry, il faut le lire, j'en ris d'avance.

Dans le genre de pseudo pensée émise par notre tartuffe, il aurait mieux valu qu'il trouva un autre porte parole.

Puisqu'on y va de la citation de Valery, mon petit caniche bouclé, médite celle ci :

"On a toujours cherché des explications quand c’étaient des représentations qu’on pouvait seulement essayer d’inventer..."

Et oui... Relativisme quand tu nous tiens.

Philippe Renève a dit…

Une autre citation de Valéry, des plus appropriées.

« Il y a des critiques qui ne demeurent "critique" que le temps de n'avoir pas réfléchi. »

Philippe Renève a dit…

Tiens, je me demande si ce n'est pas cette personne qui est venue anonymement sur le blog ces jours-ci.

Hello Stephanie, thank you for quoting Paul Valery. But he was not a french president, you know.

Wald a dit…

Du grandiose, tout simplement.

http://www.lepoint.fr/monde/google-glass-jewglass-ou-la-navigation-casher-09-08-2013-1712854_24.php

Là, on y a allait déjà pas de main morte ( http://www.bladi.net/forum/116413-choucroute-halal/ ), mais ce mélange d'ultra-technologie et d'archaïsmes hyper pointilleux sur les rites, on est encore un cran au dessus.

Wald a dit…

Il y a une raison, entre autres, pour laquelle je n'ai jamais supporté les délires anti-mariage pour tous. Déjà, cette histoire que le reconnaitre obligerait légalement par ricochets à accepter la GPA paraissait infondée, mais c'est pas ça dont je veux parler.

http://www.atlantico.fr/decryptage/perte-poids-acceleree-apres-accouchement-pourquoi-kim-kardashian-portera-couches-dans-30-ans-benedicte-jouffroy-794156.html

http://www.rue89.com/2013/08/05/corps-meurtris-les-grossesses-photographe-libere-les-meres-244763

Pourquoi ces liens ? Ils montrent la même chose, à l'âge du culte du corps, de l'obsession sur les kilos, la traque aux moindres défauts physiques, le principal appel d'air sur la GPA ne viendra pas des homos, mais des femmes qui ont les moyens de se payer une mère porteuse n'importe où dans le monde. Peur de s'enlaidir, pas envie de gérer une grossesse et les contraintes, business women qui pas pressées de saboter leurs carrières, ce sont pas les scénarios impliquant des hétéros qui manquent.

http://www.public.fr/News/Photos/Photos-La-folie-des-meres-porteuses-chez-les-stars-2783

Il y a TOUS les cas de figure...

Wald a dit…

Je sais que certains osent affirmer que nous préférons l’islam au libéralisme. En ce qui me concerne (et n’engage que moi), je l’assume. Pourquoi je serais libéral ?

http://www.surlering.com/article/article.php/article/et-si-les-chomeurs-ne-chomaient-plus-

Je connais un chômeur qui avait obtenu un concours de la haute fonction publique et n’avait pas été titularisé. Le type a lu à la trentaine plus de livres que tous ces abrutis réunis, et c’est à prendre strictement au pied de la lettre. Il n’a pas de leçon de capacité de travail à recevoir de types anonymes, comme vu ici, qui ont été trop paresseux pour écrire correctement et avoir des diplômes.

Ces gens citent Tocqueville, et le découvrent sur l’Islam. Je connais Tocqueville depuis vingt ans, et mieux qu’eux, et je le cite sur les pauvres.

« et on ne doit y voir qu'un effort brutal et aveugle, mais puissant des ouvriers pour échapper aux nécessités de leur condition qu'on leur avait dépeinte comme une oppression illégitime et pour s'ouvrir par le fer un chemin vers ce bien-être imaginaire dont on les avait bercés »
« L'expression hideuse et terrible de son visage me fit horreur, tant la fureur des passions démagogiques et la rage des guerres civiles y étaient bien peintes. »
Les théories socialistes continuèrent à pénétrer dans l'esprit du peuple sous la forme de passions cupides et envieuses et à y déposer la semence de révolutions futures »
« Nous avions alors pour portier de la maison que nous habitions rue de la Madeleine, un homme fort mal famé dans le quartier, ancien soldat, un peu timbré, ivrogne et grand vaurien, qui passait au cabaret tout le temps qu’il n’employait point à battre sa femme. On peut dire que cet homme était socialiste de naissance ou plutôt de tempérament. »
« Les révolutionnaires de 1848, ne voulant ou ne pouvant imiter les folies sanguinaires de leurs devanciers, s’en consolaient en imitant leurs folies ridicules. C’est ainsi qu’ils avaient imaginé de donner au peuple de grandes fêtes allégoriques. »

Je préfère l'islam au libéralisme.

Philippe Renève a dit…

Il est certain que le libéralisme (entendons l'ultralibéralisme actuel, ce laissez faire les puissants) est une machine à inégalités, pour le plus grand profit des nantis.
Il est donc néfaste et blâmable pour tout citoyen un peu humaniste.

L'islam, comme toute religion, n'est néfaste que lorsqu'il dépasse le spirituel pour envahir le temporel. Le spirituel étant affaire privée, chacun le vit à sa façon. Tant que la religion n'affecte pas les autres elle est socialement neutre ; mais si elle prétend régenter les pensées et les comportements de tous, elle devient bien sûr néfaste. L'histoire de l'Europe est remplie des efforts des hommes pour se libérer de l'emprise temporelle du christianisme ; l'histoire des pays arabes commence à y ressembler.

Wald a dit…

Salut Philippe, un autre message pour finir ma réponse. Après, je te dirai plus en détail ce que je pense du libéralisme.

http://www.vivrefm.com/infos/lire/528

http://www.courrierinternational.com/article/2012/09/19/les-47-d-assistes-qui-perdront-mitt-romney

Je persiste, je préfère l’islam au libéralisme.

Je préfère la Zakat ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Zak%C3%A2t ) à David Cameron. Quant à ceux qui calomnient les communistes, je leurs dis que les chefs d’entreprise, il y a 70 ans, avaient fait leurs choix. Les ancêtres de ceux qui se prennent pour des capitaines d’industrie et qui vomissent le communisme peuvent être tranquilles, les voilà à l’œuvre.

http://www.lariposte.com/les-capitalistes-et-la-barbarie,1364.html

Ca gueulait à une époque sur Gérard Filoche à une époque sur certains sites, on comprend mieux quel modèle alternatif avait leur préférence. C'est sûr qu'en d'autres temps bénis, c'est pas l'inspection du travail qui vous faisait c...er, c'est moi qui vous le dit.

C’est beau le libéralisme économique.

Wald a dit…

Voilà Philippe, je pense que le libéralisme est une doctrine d’une autre époque et qui montre aujourd’hui de sérieuses limites.

Sur le plan économique, elle a été un échec (http://piketty.pse.ens.fr/files/capital21c/pdf/T2.1.pdf) parce que les taux de croissance restaient faible, surtout pour une phase de décollage, et ça fait 80 ans que le libéralisme n’est plus pratiqué (et avec succès). Il a été mis systématiquement au placard dans l’ensemble des économies des belligérants pendant les deux guerres mondiales, car quand on ne pouvait pas se permettre de perdre de l’efficacité à cause de dogmes idéologiques, c’était ces types d’hommes qui faisaient la pluie et le beau temps dans les économies :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Leonid_Kantorovitch

http://en.wikipedia.org/wiki/Walther_Rathenau

Quand on voit ce que sont les secteurs de pointe en Occident (Airbus, le nucléaire civil, l’industrie de l’armement, les biotechnologies, l’informatique, internet), on est loin du libéralisme. Juste deux exemples, le premier sur un organisme très lié à l’apparition d’internet (qui est une création étatique et non privée) et aux recherches sur les évolutions des futurs conflits (drones, robots de combat).

https://fr.wikipedia.org/wiki/Defense_Advanced_Research_Projects_Agency

Le second, sur les vrais fondateurs d’internet : http://home.web.cern.ch/fr/about/birth-web

C’est ce genre d’organisation qui fait que l’on vit dans l’abondance matérielle en Occident, des marchands de tapis il y en a dans tous les pays du monde, il n’en reste d’ailleurs pas moins qu’ils sont également indispensables, quoique non suffisants et aussi respectables comme personnes et citoyens que tout autre. Mais le CERN, la DARPA, comment imaginer plus opposé au libéralisme économique et ses dogmes ?

Le libéralisme en est resté à une vision mécaniste de l’esprit humain héritée des Lumières, qui réduit le fonctionnement psychique et les sociétés humaines à des déterminants simplistes (et souvent matérialistes). Les dogmes économiques du libéralisme (la rationalité des acteurs, la loi de l’équilibre général, la rationalité des choix, l’efficacité des marchés) ont été réfutés depuis longtemps (pour le volet économique) ou plus récemment (l’essor fulgurant de la neuro-imagerie va bien plus dans le sens des antilibéraux).

http://fr.wikipedia.org/wiki/Heuristique_de_jugement
http://fr.wikipedia.org/wiki/Rationalit%C3%A9_limit%C3%A9e
http://fr.wikipedia.org/wiki/Herbert_Simon
http://rationalitelimitee.wordpress.com/2008/05/08/la-discrimination-comme-processus-evolutionnaire/
http://fr.wikipedia.org/wiki/The_Market_for_%22Lemons%22
http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9orie_des_perspectives
https://fr.wikipedia.org/wiki/Biais_cognitif

Oui, c’est parfois d’une complexité à s’arracher les cheveux, mais si l’on prend la peine de les lire et d’en assimiler au moins une partie, il y a une conclusion qui s’impose : ces travaux évoquent à chacun des réalités sociales très concrètes qu’il a pu observer tout au long de sa vie, ce dont le libéralisme, engoncé dans des idées dépassées, est incapable. Les théories économiques libérales ne décrivent rien de la vie, rien des expériences concrètes, rien de ma vie, rien de celle des autres.

Wald a dit…

Juste un oubli Philippe, le tristement célèbre Laurent Obertone se revendique comme libéral. Un homme libéral, des idées libérales :

http://www.mrap.fr/documents-1/obertone_document.pdf

Philippe Renève a dit…

Avant tout, il est certain que cette pseudo-doctrine socio-économique « libérale » n'est qu'une justification à une déréglementation généralisée qui conduit à favoriser non la concurrence mais les concentrations d'entreprises et les situations d'oligopoles voire de monopoles. Tout cela aboutit tout simplement à la liberté du renard dans le poulailler et se fait au détriment de la plus élémentaire justice sociale.

Il s'agit en fait d'une doctrine généreuse, le libéralisme en tant que doctrine de la liberté individuelle, totalement détournée au profit des puissances économiques. Plus rien de philosophique là-dedans, mais le cynisme du vainqueur écrasant le vaincu.

N'oublions jamais que Buffett un jour de sincérité s'est écrié « Il y a une lutte des classes aux Etats-Unis, évidemment, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène la lutte, et nous sommes en train de gagner. »

[There’s class warfare, all right, but it’s my class, the rich class, that’s making war, and we’re winning.]

Philippe Renève a dit…

Décidément ils sont bien les UMP de la droite dure : La députée UMP Valérie Boyer confond Montesquieu et Le Pen.

Comme dit un des commentateurs, si on perd Nadine Morano il nous restera Valérie Boyer.

Philippe Renève a dit…

Ses explications en forme de justification sont savoureuses : en gros, elle le savait mais son doigt l'a trahie.

Un député qui ne maîtrise pas ses mains, c'est un peu fâcheux, tout de même.

Philippe Renève a dit…

Et ça continue, le produit des discours islamophobes : Des croix gammées à Lesparre-Médoc pour la 2ème fois en 4 jours.
Tout cela commence à ressembler sinistrement aux années trente, les musulmans remplaçant les Juifs.

Anonyme a dit…

Il y a de la marge...
http://atheisme.org/liste.html

Philippe Renève a dit…

Comparaison d'une rare stupidité ; cet argument fleure le FN comme l'égout sent la m...
Ce genre de propos encourage clairement les dessinateurs de croix gammées ; en cela ces rédacteurs sont leurs complices. Aucun autre commentaire de ce style ne sera plus admis.

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Wald a dit…

Philippe, à propos de croix gammée.
50 millions de morts d'un coup sur la conscience, en une fois, pour le christianisme.
http://www.ushmm.org/wlc/fr/media_ph.php?ModuleId=63&MediaId=1254

Wald a dit…

C'est beau la religion chrétienne en action :
http://fr.wikipedia.org/wiki/L%C3%A9opold_II_de_Belgique#La_Commission_d.27enqu.C3.AAte_.281904-1905.29

Wald a dit…

Pour les suprématistes chrétiens :

http://atheisme.free.fr/Contributions/Catholique_nazisme.htm

Le 30 juillet 1940, l’archevêque Salieges affirmait : "le gouvernement légitime de la France a, à sa tête un homme qui a fait don de sa personne à la France. Magnifique exemple de renoncement à tout égoïsme et d’amour généreux de la Patrie".

Le 2 octobre 1940, l’archevêque d’Aix déclare : "Nous devons tous nous serrer, sans hésitation, autour de l’illustre Maréchal".

Le 22 octobre 1940, on pouvait lire dans la Croix : "le chef de l’Etat professe des thèses semblables à celles du Souverain Pontife".

Le 19 novembre 1940, le cardinal Baudrillart, recteur de l’Université Catholique de Paris, déclarait : "Au ciel de la France de 1940, ciel chargé de tempêtes, une bienfaisante lumière s’est manifestée et a réveillé tous les espoirs ! Cette lumière, c’est bien sûr le Maréchal".

Le 16 février 1941, l’évêque Dutoit d’Arras rappelait les devoirs d’un bon catholique : "Le devoir est simple d’autant qu’il est grave : suivre et appuyer de notre confiance le Maréchal Pétain".

Le 3 décembre 1941, l’archevêque Baudrillart écrit : "Contre les puissances démoniaques, l’Archange Gabriel brandit son épée vengeresse, brillante et invisible. Avec lui sont unis et marchent les peuples chrétiens et civilisés qui défendent leur patrie, leur avenir aux côtés des armées allemandes".

En 1942, l’évêque de Marseille déclare : "nous n’ignorons pas que la question juive pose de difficiles problèmes nationaux et internationaux. Nous reconnaissons bien que notre pays a le droit de prendre toutes mesures utiles pour se défendre contre ceux qui, en ces dernières années surtout, lui ont fait tant de mal, et qu’il a le devoir de punir sévèrement tous ceux qui abusent de l’hospitalité qui leur fut si libéralement accordée".

Le 28 janvier 1942, le pape Pie XII envoie sa bénédiction au journal La Croix, en le qualifiant : "d’organe de la pensée pontificale".

Le 4 février 1942, l’évêque Lusaunier, directeur du séminaire des Carmes, déclare : "les français doivent obéir à Pétain, non à De Gaulle".

En mai 1942, dans la brochure " Français ! Vos évêques vous parlent", on pouvait lire : "Nous professons, dans le domaine social et civique, un loyalisme complet envers le pouvoir établi du gouvernement de la France, et nous demandons à nos fidèles d’entretenir cet esprit".

En février 1944, les évêques de France condamnent la Résistance armée, le Cardinal Gerlier déclare : "Pétain, c’est la France, et la France, c’est Pétain !"

Wald a dit…

http://www.betterlivingthroughbeowulf.com/?p=5430

http://spiritualityisnoexcuse.files.wordpress.com/2010/09/hitler_at_catholic_church.jpg

Ici, la signature du Concordat de 1933 entre l'Eglise catholique allemande avec les nazis

http://spiritualityisnoexcuse.files.wordpress.com/2010/09/concordat.jpg

La page entière ici. Rincez vous l'oeil, avec des ecclésiastiques qui lèvent le bras aussi facilement qu'un alcolo lève le coude.

Wald a dit…

Quand on parle religions, pourquoi nous arrêter en si bon chemin ?
Bouddhisme et nazisme, la responsabilité expliquée ici, sans commentaires.

http://www.info-sectes.org/religion/dalai-lama-nazis-hitler.htm

L'hindouisme, pas mieux :

http://france.eternelle.over-blog.com/article-ces-indiens-qui-luttaient-aux-cotes-des-allemands-dans-la-waffen-ss-85990868.html

Wald a dit…

Derniers exemples de génocides chrétiens :

http://anarced.over-blog.org/article-21202783.html
http://www.rfi.fr/actufr/articles/016/article_7901.asp

Le pape complice d'un criminel contre l'humanité.
http://atheisme.org/chili-amnistie.html

Quant à la gloire que fut Pie XII ou Ratzinger qui levait le bras, ceci est assez connu, pas besoin d'y revenir.

Massacres en Amérique, Europe, Chine, Inde, soutien à l'esclavagisme, que dire du christianisme, sinon qu'il a fait incomparablement plus de morts dans l'histoire que n'importe quelle autre religion ?

http://fr.wikipedia.org/wiki/Massacre_de_Cholula

http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9volte_des_cipayes#Repr.C3.A9sailles

http://fr.wikipedia.org/wiki/Massacre_des_Latins_de_Constantinople
http://fr.wikipedia.org/wiki/Si%C3%A8ge_de_Constantinople_(1204)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Si%C3%A8ge_de_Constantinople_(1204)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Si%C3%A8ge_de_Constantinople_(1204)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Croisade_de_Barbastro
http://fr.wikipedia.org/wiki/Si%C3%A8ge_de_Buda_(1686)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Si%C3%A8ge_de_Jaffa
http://fr.wikipedia.org/wiki/Si%C3%A8ge_de_Jaffa
http://fr.wikipedia.org/wiki/Massacre_de_Coniston

Vive le christianisme !

Anonyme a dit…

Conneries, le christianisme n'a quasiment rien a y voir

Wald a dit…

Ah bon ? Ce sont des bons chrétiens qui ont fait toutes ces saloperies, des mecs qui allaient à la messe écouter monsieur le curé.

Wald a dit…

http://www.fdesouche.com/162869-vaucluse-deux-croix-gammees-tracees-sur-une-eglise

Ca, une profanation ? Mais non, rappelez vous.Fdesouche délire, comme d'habitude, les deux étaient copains comme cochons.
http://www.flyingchariotministries.com/nazisandthechurch.htm

Wald a dit…

Candidat sérieux au titre pourtant convoité de plus belle guerre au nom du dieu très chrétien et pas encore mentionnée, la Guerre de Trente Ans.

http://monarchomaque.org/2012/03/07/magdebourg/

Le christianisme en action, c'est l'amuuuuuuuuuuur évangélique dans toute sa splendeur.

Wald a dit…

http://spiritualityisnoexcuse.wordpress.com/2010/09/16/papal-bull/

Je pense, qu'à lire certains commentaires en certains lieux, qu'on a tout à fait le droit de graver des inscriptions nazies dans les églises.

Et pourquoi pas dans les lieux publics en France (mairies, parlements, préfectures). Après tout, les relations entre Français et nazis n'étaient pas si mauvaises qu'on a bien voulu le dire. http://www.herodote.net/24_octobre_1940-evenement-19401024.php

Merci Philippe, j'adore tes visiteurs anonymes. Entre la syntaxe d'illettré de l'un et les conneries assénées avec aplomb de l'autre, on se marre bien chez toi, ah ah ah.

A un de ces jours Philippe, et mort aux cons.

Philippe Renève a dit…

A un de ces jours Wald et merci d'avoir remis le christianisme à sa place de religion comme une autre et encore plus néfaste dans l'histoire.
Mort aux cons ? Vaste programme, comme disait le Général !

Anonyme a dit…

mort aux cons ? Programme suicidaire ici

Philippe Renève a dit…

Navrant commentaire, anonyme de 8h28. Votre esprit est donc si pauvre que vous ne trouviez rien d'autre que ce genre de banalité ?
L'étape suivante est « c'est çui qui dit qui y est ». Continuez, bientôt le CP à la rentrée.

emile red a dit…


Goethe disait : "Les hommes déprécient ce qu’ils ne peuvent comprendre".

Il semble que notre anonyme n'entérine pas bien le fait que "TOUTES les religions sont néfastes" n'est en rien synonyme de "tous les croyants sont nuisibles".

Quand il sous entend que voir des hommes derrière l'islam est suicidaire, les Incas et les Aztèques, bien qu'il en reste peu, savent qui les a éliminés par millions et ceux là ne l'ont pas fait au nom d'allah. Pourtant, il est indéniable que parmi les bourreaux, il y avait des hommes de cœur et que ces indiens n'avaient rien d'aimable selon nos critères européens (à culture, culture et demi).

Hormis comparer qui a la plus grosse, cet espèce de jeu de la vérité du "qui trucide le plus", il serait surement beaucoup plus sensé de voir que derrière le commun des croyants, il y a, avant tout, des hommes.

Vous savez, ces hommes, athées, chrétiens ou musulmans, qui ont sauvé des Juifs en 40. Ces milliers d'Abdelkader, de Schweitzer, de Luther King, Gandhi ou Yunus qui ont su montrer le dépassement de leurs convictions, qui ont vu derrière l'ennemi un homme par delà les croyances imbéciles.

Notre anonyme ne comprend pas plus que de construire un discours idéologique contre un dogme est une dogmatique aussi absurde, que les croyances délétères sont les moteurs de tous les dévots, qu'il n'y a aucune différence entre le croyant benêt qu'il abhorre et le croyant odieux qu'il représente.

Il est de ceux dont l'aveuglement fait haïr aussi bien le général que le conscrit, le curé que ses ouailles, le boucher que ses victimes.
Il est de ceux qui sont incapables de différencier la masse et ses individus, le libre arbitre de l'Homme et l'unicité de l'humanité.
Il est de ceux qui chérissent l'essentialisme comme le croyant, dieu ou le financier, l'argent. Cher essentialisme qui a généré les pogroms et la Shoah, les massacres identitaires aux quatre coins du monde, qui considère l'irénisme comme une tare et le consensus comme une dégénérescence.

Nonobstant l'absence de raison, notre anonyme est de ces faussaires qui insultent l’athéisme. Vêtu de ses oripeaux innéistes, il en fait ce dogme manichéiste avec ses idoles de haine et de défis, son langage et sa morgue. Et notre mégalomane, maître des esprits et des choses, ne se satisfait pas d'une église, d'une mosquée ou d'une synagogue, il lui faut un sanctuaire à sa mesure, la planète est son temple. Et s'il faut une preuve encore, n'est-ce point le propre du croyant que de prédire l'avenir, de prédire le suicide, de naviguer dans l'irrationnel d'une humanité vide de tout sens humain, que de prévoir l'invasion des hordes barbares, d'imaginer son monde sous la coupe du malin, ce malin si cher aux croyants.

L'athéisme n'est pas ce salmigondis spirituel, l'athéisme est ancré dans le rationnel et dans l'esprit des lumières, il oppose relativisme culturel et matérialisme à l'invariance de l'universalisme social et moral. Il n'a besoin ni de devin, ni de divin, ni d’apôtre, ni de prophète, ni d'écrit, ni de prière et encore moins de symbole et de récompense...

Il n'y a que celui qui à la foi pour être fidèle à ses errements...

emile red a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Philippe Renève a dit…

Désolé, Emile, je viens d'enlever le "amen" que notre anonyme avait cru spirituel (!) d'écrire.

Philippe Renève a dit…

Emile, tu écris très justement « "TOUTES les religions sont néfastes" n'est en rien synonyme de "tous les croyants sont nuisibles" ».
C'est bien ce qui manque à ces maniaques islamophobes : le respect de l'homme au-delà du croyant ou de l'athée.
Tout cela n'est en fait que le produit de réactions viscérales de rejet de l'autre, celui qui ne pense pas et ne vit pas comme soi. Cet anonyme s'est trompé de siècle : il aurait été tout à fait à l'aise à l'époque où les Africains étaient appelés bamboulas et les Arabes les bicots.

emile red a dit…

Tu remarqueras que je ne parle d'aucune religion en particulier parce qu'elles sont toutes aussi néfastes.

Que je n'en mets aucune au dessus de l'autre parce qu'elles ont toutes leurs armoires d'avanies à l'instar de toutes les idéologies.

Par contre ce qui les lie toutes entre elles et aucune plus que l'autre, c'est bien l'essentialisme, le même essentialisme qu'on trouve chez les nazis ou les soviétiques, les communistes chinois, les Hutus ou les Tutsis, les frères musulmans ou les membres de la NRA.

L'essentialisme est à l'idéologie ce que l'eau est à la plante : vital ; il est le fondement erroné de toutes les politiques, de toutes les religions, de tous les regroupements de masse.
En clair il est le carburant pernicieux du populisme pestilentiel...

emile red a dit…

Nous en étions donc resté aux incendiaires de mosquée...

Ceux qui tentent d’installer leur xénophobie modérée en se défendant de cautionner la radicalité et les violences d'extrême-droite vont en être pour leurs frais : un militaire, bien français vient d’être arrêté car il préparait un attentat contre une mosquée près de Lyon.

Cette extrême-droite est bien de la même trempe et n’a rien à envier à celle de kamikazes intégristes barbus. Il convenait de le démontrer, c’est fait.

Mais rassurons nous, nous trouverons encore des gens qui ne verront pas le rapport et ressortiront toujours les mêmes poncifs - c'est un acte isolé - il était fou - c'est un franc-maçon - et le sublime - c'est une réponse du berger à la bergère -.

Sauf que ces actes soi-disant isolés se multiplient, en France et partout en Europe, qu'ils surpassent de loin tous les autres terrorismes, qu'ils sont totalement aveugles bien que préparés avec minutie, qu'ils relèvent toujours de la même idéologie proche ou pro nazie et ne sont que l'accomplissement des délires racistes, antisémites ou homophobes qui se développent ad libitum sous couvert de ras le bol par des individus qui ont de contact avec les minorités visées uniquement par le biais de la télévision...

emile red a dit…

Et on sait ce matin que le nazillon de Lyon était celui qui a tenté d'incendier la mosquée de Libourne l'an dernier, fait divers dont je parlais il y a quelques jours lors du premier attentat contre la mosquée de Lesparre, il y en a eu un autre depuis.

On apprend par la même occasion que ce résidu d'humanité était en liaison avec Brunerie, celui qui voulait assassiner Chirac et proche d'Ayoub le chef de ce groupuscule si sympathique aux yeux de certains pour avoir tué Clément Méric.

Ce même Ayoub responsable avec sa meute de la sécurité du FN...

Le monde est vraiment petit.

Philippe Renève a dit…

Ces gens-là sont inspirés non pas par des voix intérieures mais bien par des idées diffusées par les medias et internet. Ceux qui les professent publiquement sont donc tout aussi responsables.

Anonyme a dit…

Vu ailleurs : C'est quand même un monde qu'on appelle des musulmans à faire une marche contre UN militaire qui avait, PEUt - ETRE des intentions belliqueuses contre l'Islam alors que des dizaines de milliers d'Islamistes accomplissent des crimes tous les jours.
L'a pas tord ce garçon....

Anonyme a dit…

L'a pas TORD. Adieu grammaire, orthographe...Vous confirmez vos dires d'il y a quelques jours sur ces sciences.

Pauvre clébard.

Jeanne

Philippe Renève a dit…

Encore une provoc de ces agitateurs d'extrême-droite, qui feraient mieux d'agiter un peu plus ce qui leur tient lieu de cervelle avant d'écrire des appels aux attaques armées.

Philippe Renève a dit…

Rappelons à l'anonyme de 15h51 que son IP peut très bien être trouvée par blogspot. S'il continuait à donner raison aux délinquants, il pourrait avoir des ennuis.

emile red a dit…

On voit bien là le sérieux du raisonnement d'un imbécile qui s'offusque qu'on s'élève contre un assassin potentiel.

Ce même imbécile, il y a un an s'offusquait contre ceux qui ne s'élevaient pas contre Mérah.

Bilan : ty é blanc et militaire ta droit, ty é arabe et patibulère ta pas droit.

Notons que dans les deux cas, dans les victimes visées il y avait des musulmans...

Bon, je ne reviendrai pas sur la retenue du soldat en démocratie, les troufions d'opérette me feraient encore un procès.

Philippe Renève a dit…

Tu sais, il ne faut pas trop demander à des interlocuteurs de ce niveau. Le raisonnement est pour eux une notion très lointaine et seuls comptent les réflexes, particulièrement forts en matière de rapports aux autres, qui ne s'expriment qu'en attirance ou en répulsion.

Philippe Renève a dit…

A voir : de sublimes images astronomiques.

Philippe Renève a dit…

Tiens, cette orthographe me rappelle quelqu'un.

Anonyme a dit…

Ma petite Jeanne,

lorsque je veux dire aux cons qu'ils le sont je le fais avec mon pseudo.Cherchez ailleurs et chez vous.

Ranta

Anonyme a dit…

Et j'ajoute que les journées n'ayant que 24 heures j'ai renoncé à venir vous le dire.

ranta.

«Les plus anciens ‹Précédent   1401 – 1600 sur 3876   Suivant› Les plus récents»