samedi 1 janvier 2011

Le salon est ici




Bonjour et bienvenue, amis lecteurs.

Voici un  salon ouvert ouvert à tous pour bavarder cordialement. Entrez et prenez vos aises : nous sommes entre amis.


Pour passer d'une page à l'autre du salon, utiliser les liens «Les plus anciens   ‹Précédent  ...   Suivant›  Les plus récents» au début et en fin de page ou les liens suivants.
24.7 au 8.8.2011  |   8.8 au 29.8   |  29.8 au 3.10   |   3.10 au 10.10   |   10.10 au 6.11   |   6.11 au 26.11   |   26.11.2011 au 2.1.2012  |  2.1 au 11.1.2012   |  12.1 au 30.1  |  du 30.1 au 1.4   |  du 1.4 au 30.6  |  du 30.6 au 19.10  |  du 19.10.2012 au 11.2.2013   |   du 11.2 au 16.4   |   du 16.4 au 25.6    |   du 25.6 au 13.8   |   du 13.8 au 16.11   |   du 16.11.2013 au 15.4.2014   |   du 15.4.2014 au 11.2.2015   |   du 11.2 au 2.4.2015   |   du 2.4 au 25.6.2015   |   du  25.6 au 12.10.2015    |   du  12.10.2015 au 10.2.20106    |  du  10.2 au 7.6.2016  |   du 7.6 au 25.10.2016  |   du 25.10.2016 au 29.1. 2017   |  du 29.1.2017 au 12.6.2017  |   depuis le 12.6.2017 

3 875 commentaires:

«Les plus anciens   ‹Précédent   3801 – 3875 sur 3875
Philippe Renève a dit…

Voici une nouvelle page ; pour revenir aux derniers commentaires, cliquer ci-dessus sur " Précédent ".

Philippe Renève a dit…

Gérard Filoche a parfaitement raison : quand la gauche fait une politique de droite, elle perd. CQFD.

Philippe Renève a dit…

Ségolène Royal annonce avoir voté pour une candidate d'En marche ! au premier tour des législatives.

Ce sont les piliers du PS eux-mêmes qui procèdent à son enterrement. Que de convictions profondes.

Anonyme a dit…

Marlène Schiappa est une catastrophe pour la comm' d'En Marche !

Promue à l'égalité des Droits, elle se coltinetous les "débats sociétaux" piégés qu'elle règle par des initiatives personnelles plutôt ratées.

Intervenue dans la polémique sur l'animateur Cyril Hanouna, poursuivi en justice pour son canular homophobe.. La voici qui s'y substitue en rencontrant pour un sermon le chouchou du PAF version Bolloré..en lui proposant d'avertir par un buzzer "blague homophobe" ses vannes les plus douteuses.

Et voici que maintenant elle s'introduit dans une polémique lancée par des "bobos de droite" en croisade de blanchissement des arrondissements du nord-est parisien, et transformant le carrefour "Chappelle-Fayol" en un mix du café de Sevran et de la St Sylvestre à Francfort.

Elle s'est ainsi photographiée e train de traverser indemne la zone de tous les dangers..

Quelque peu ridicule car cela n'informe pas plus sur le "problème" que les témoignages personnels relayés par la fachosphère.

Bref.. Au delà de l'instrumentalisation du fait-divers, on peut trouver un niveau encore inférieur, les "expériences vécues" racontées anonymement et étayées uniquement par la bonne foi supposée du narrateur..

Ecore une qu'on ne reverra pas au prochain remaniement..

😐

Philippe Renève a dit…

C'est beau la nouveauté ! La « société civile » (terme à la mode pour non-politicards) ne recèle pas que des pépites scintillantes.

Philippe Renève a dit…

Etonnant ! Une génération spontanée de parti politique.

Une trentaine de parlementaires s'apprêtent à constituer un groupe En marche ! au Sénat.

Parfois, on dit « aller à la soupe ».

Philippe Renève a dit…

Calais: Le Défenseur des droits indigné du traitement réservé aux exilés.

C'est beau, l'Etat Macron.

Anonyme a dit…

"La police qui protège".. comme on dit dans certains milieux..

Et qui se prépare, sans états d'âmes, à protéger la nouvelle "Loi Travail" que va nous imposer Emmanuel Macron.

Mais bon..Pour faire passer tout ça, voici qu'est relancé le grand Twin Peaks hexagonal et sa lancinante question :

"Qui a tué le Petit Grégory?"

😐

Philippe Renève a dit…

Le petit Gregory, le climat, les accidents de la route, le bac, tout est bon pour occuper les journalistes et l'esprit des citoyens. Inégalités, chômage, précarité sont des sujets très secondaires.

Anonyme a dit…

Si Emmanuel Macron semble bien parti pour alourdir sa réforme du Code du Travail, il a allégé sa loi de moralisation de la vie publique.

Terminé, l'alignement du régime spécial des retraites des parlementaires sur le régime général.

Terminée aussi, l'obligation de présentation d'un casier "B2" vierge

En marche ? A reculons, sur certains points...

😐

Philippe Renève a dit…

En fait ce « En marche » aboutit dans plusieurs domaines à un « En arrière toute ».

Philippe Renève a dit…

Les grandes qualités de Macron commencent à se manifester.

«Make our planet great again» fait grincer des dents la recherche française.

C'est en effet fort judicieux de mettre 60 millions d'euros sur la table pour attirer des chercheurs américains alors que les chercheurs français manquent cruellement de moyens.

Mais que ne ferait-il pas (avec l'argent du contribuable) pour faire joli à son profit ?

Anonyme a dit…

Voici venir l'été et ses graves polémiques..

Malgré la chaleur, pas de burkini à stipendier, malgré le Ramadan, rien de pari ulier à signaler.. Mais qui nous déterrera le feuilleton de l'été ?

RMC !

Questionnant une députée mélanchoniste, Danièle Obono, il lui rappelèrent sa signature, il y a cinq ans, d'une pétition de soutien à un groupe de musique attaqué en justice par l'AGRIF ( la très procédurière association liée au courant catholique intégriste du Front National) pour une phrase revenant en boucle dans un morceau "Nique la France".

Sainte horreur ! Blasphème! Anti-France !

Dans la foulée, le journaliste inspiré, tel un inquisiteur réclamant un crédo (ou un mufti une shahada), la somme de prononcer la formule sacrée :

"Vive la France !"

Ce a quoi, refusant de s'incliner, la française insoumise répond que, spontanément, la formule ne lui vient pas spontanément le matin.. la voici se désignant comme mouton noir de la sphère, patriote d'apparence, nationaliste et réactionnaire de fait..

Faut-il chercher du racisme dans ce qui motive pareille mise au pilori ?

Quelque peu, si on considère le nombre de "people" politiques de gauche ayant signé la pétition honnie ( Clémentine Autain, Besancenot, et j'en passe) dt le fait qu'à aucun de ceux-ci ne fut jamais demander de preuve de patriotisme..

Cela rappelle un souvenir, celui de Christiane Taubira s'abstenant de couvrir de sa voix une chorale entonnant la Marseillaise, arguant de son peu de goût pour les "karaokés d'estrade".

A-t-on un jour demandé un jour à Gérard Depardieu, citoyen d'une colonie pénitentiaire russe, de prouver d'un tonitruant "Vive La France!" son attachement à la nation d'Astérix ? Pas qu'il m'en souvienne.

M'enfin.. Que de regrets de n'être célèbre et médiatisé, pour lancer, moi aussi, à la face du monde un (double) blasphème bien plagié qui me ferait largement détester :

"Je conchie l'équipe de France de football en sa totalité !"

😐

Anonyme a dit…

"Je suis Charlie !"

.. Et comme beaucoup, parfois plus que d'autres. L'un apprécia telle caricature de prophète de feu Cabu en détestant son Adjudant Kronenbourg.

Pour ma part, la beaufferie sexiste marque de fabrique historique du journal, toujours m'hérissa le poil, tout comme sa campagne pour l'Europe en 2005 et les compromissions de quelques-uns de ses contributeurs avec le pouvoir sarkozyste.

Mais, parfois, une fugace étincelle d'enchantement en jaillit, telle cette couverture, dernière en date..

"163 femmes En Marche à l'assemblée... Pour détruire le Code du Travail créé par les hommes !"

😐

Philippe Renève a dit…

Conchier l'équipe de France, symbole de notre grand pays autant que Jeanne d'Arc ? Mauvais Français, suppôt de l'Etranger, vendu à la Prusse et aux nazis ! Quelle honte.

Mais je te suis avec plaisir et soulagement dans cette entreprise défécatoire et salutaire !

Quant à Charlie, cette couv' est aussi pertinente qu'impertinente...

Philippe Renève a dit…

Après Martine à la plage, voici Roselyne à la soupe.

Mercato TV : Roselyne Bachelot va rejoindre LCI à la rentrée.

Le niveau culturel du groupe TF1 devait être bien trop élevé pour les annonceurs ; voilà qui va remettre les choses en place.

Philippe Renève a dit…

Retour discret des bonnes vieilles pratiques staliniennes.

Vives tensions entre les photographes et le service com' de l'Elysée pour la photo officielle.

Que de nouveauté, que de liberté.

Philippe Renève a dit…

Défauts d'étiquetage, compositions non conformes... Beaucoup d'anomalies détectées dans des cosmétiques vendus en France.

Et alors ? On ne va pas embêter pour si peu d'honnêtes entreprises comme l'Oréal, voyons.

Anonyme a dit…

Macron a bien réussi son coup.. Toute une campagne à aligner des phrases creuses, ponctuées de volontarisme béat, de "Je vous aime !" hurlés tel un télévangéliste mais surtout, sans jamais évoquer le concret, ni même, sauf dans la dernière longueur, présenter un quelconque programme.

La réalité est là maintenant. Celui qui semblait apprécier le contact quasi physique avec "le public", se retranche maintenant derrière ses chargés de communication, qui veillent à ce qu'aucune image ne soit prise autres que celles correspondant à la ligne officielle. Les journalistes sont triés en fonction de leur bienveillance..

Bref, fini la proximité et la transparence que certains (naïfs) attendaient d'un candidat "jeune" et "anti-système".

La politique "à la française" entre dans une nouvelle ère. S'installent maintenant aux commandes, non plus des parcours mentionnant "ENA" ou "Sciences Po" mais des Écoles de Commerce..

Le phénomène n'est pas nouveau : le précédent président était passé par là, nombre de ses collaborateurs, dont une ministre de la Culture qui fera date par son inculture..

Cela me fait penser à ces bistrots et restaurant dans lesquels on peine à trouver des repères et dont on apprend qu'ils viennent de tomber dans le giron, non pas d'une personne du métier mais dans celui d'un "investisseur".

Au résultat, la cuisine est souvent indigeste et l'ambiance artificielle..

😐

Philippe Renève a dit…

Oui, des Français bien naïfs ont gobé son discours séducteur, sans voir ses vraies intentions que son parcours révélait clairement : servir la finance et les grandes puissances économiques. Bien endormis, leur réveil sera désagréable. Mais il sera trop tard : le mal sera fait pour cinq ans au moins.

Anonyme a dit…

"Pour en finir avec..."

Je l'avoue, j'ai toujours trouvé lourdes les répliques de Michel Audiard, celles qui, selon le Figaro "n'ont pas pris une ride".

Tout d'abord, la facilité du procédé: un mélange d'argot déjà daté (de l'avant-guerre), mêlé à des préciosités de "personnel de grande maison" et à un bon sens de pilier de comptoir..

"Le bon sens populaire", prisé des "anarchistes de droite" (sa participation aux dialogue d'un "Singe en hiver", prend figure de symbole.. d'un état d'esprit déjà rance au moment historique où il apparut (ls derniers sursauts de la "qualité française" et l'émergence de la "Nouvelle vague".

Bref, rien d'étonnant à ce qu'on le retrouve encensé, des néo-nazis de la revue "Eléments" au Figaro cité plus haut en passant par tout ce qui grouille sur le net dans ce que l'on nomme communément "la fachosphère".

Nostalgie dans la France gaulliste, d'une France encore marquée par cette terre "qui ne ment pas", par une petite bourgeoisie toujours méfiantes face à ces "salauds de pauvres" comme les méprisait Céline en son temps, Michel Audiard a les admirateurs qu'il mérite et dont, à sa place, je ne serais guère fier..

😐

Philippe Renève a dit…

J'aime bien les meilleurs mots d'Audiard mais c'est vrai que le personnage n'est guère plaisant. Je te trouve quand même un peu dur : il y a quelques trouvailles mémorables.

Philippe Renève a dit…

Le portrait officiel de Macron est parlant : « je suis bien assis et je me cramponne ».

Philippe Renève a dit…

La disparition de Simone Veil nous prive d'une grande figure de la liberté. Hommage à cette grande dame.

Anonyme a dit…

Simone Veil aura incarné la légalisation dd l'IVG et supporté en son temps la haine des réactionnaires d'alors, des "Laissez-les-vivre !" à Claude Autant-Lara, dlyen du Front National, qui regrettait que les Nazis l'aient laissé en vie...

Anonyme a dit…

Emmanuel Macron ouvrira-t-il à Simone Weil les portes du Panthéon?

Il sanctifierait ainsi, non pas le droit à disposer de son corps... mais l'idée d'une Europe libérale.. car Simone Weil porta les deux.

Sinon, terriblement déçu du portrait officiel d'Emmanuel Macron.
De la part d'un homme clamant son penchant pour l'air du temps, j'attendais un selfie et non.pas cette image mal composée.

Depuis l'abandon de la pose "peinture à l'huile" à la mort de Georges Pompidou, à part la sobriété graphique de VGE, les portraits de nos présidents sont d'une affligeante banalité..

😐

Anonyme a dit…

"Une gare... C'est un lieu où se croisent des gens qui ont réussi.. et de gens qui ne sont rien"

La pensée complexe dans toute sa splendeur..

Entre "jeunes qui ont le choix entre Uber et dealer", les "costumes qui se méritent".. Le quinquennat Macron promet d'être aussi riche que celui de Nicolas Sarkozy en réflexions de choix..

😐

Philippe Renève a dit…

Mais voyons, seuls sont admirables ceux qui ont réussi. Et la réussite ne peut se mesurer qu'à la richesse ; c'est l'esprit moderne, up-to-date, américain, quoi. Quand le président français tient des discours en anglais sur un ton US, on sait à quoi s'attendre.

En marche vers le succès, en marche vers plus d'inégalités.

Philippe Renève a dit…

En d'autres termes, ceux qui n'ont pas réussi ne sont rien. C'est ce système de pensée qui justifie d'une part la réussite, quelles que soient les méthodes employées, et d'autre part la pauvreté et l'exclusion qui ne sont que le fruit de la paresse et de la médiocrité, défauts de l'individu, seul responsable de son triste sort.

En conséquence, ceux qui ont réussi sont des êtres bien supérieurs aux autres, méritants et valeureux, qui peuvent profiter de leur richesse comme bon leur semble. Les autres ont le droit de se taire et de trimer pour les premiers.

Tout cela découle en droite ligne de cette théorie du rêve américain, où chacun peut, s'il le veut et en est digne, devenir riche à millions (de dollars). Le riche triomphe et le pauvre n'a que ce qu'il mérite. Paix sociale assurée.

Il est normal que Macron, bras (lourdement) armé des grands pouvoirs économiques, reprenne ces billevesées : son but est bien la promotion de la réussite et de la honte de l'échec, qui justifient les pires inégalités.

Anonyme a dit…

Son système de pensée serait moralement acceptable.. si tous les individus partaient d'un même point de départ.. Ce qui n'est pas le cas..

Quel est le pourcentage, à la tête du CAC40, d'individus que l'on peut considérer comme ayant franchi des obstacles, accompli un parcours semé d'embûches et non pas fait fructifié un héritage ?

Finalement, le macronisme, c'est du sarkozisme moins les délires maurrassiens que lui soufflait Buisson..

😐

Philippe Renève a dit…

C'est à peu près ça, mais en plus adroit et plus retors.

Il a, lui, une mission à accomplir : s'il a été ainsi porté par les grands patrons, c'est pour atomiser le code du Travail et multiplier les cadeaux, financiers et législatifs, aux grands groupes. Sarkozy avait surtout sa gloire et sa cassette comme objectifs.

Anonyme a dit…

C'est tout à fait vrai ! Malgré son pouvoir de façade, il ne reste qu'un "cadre sup" du monde de la finance..
Ici, il réussit à tout de même à fédérer... contre lui ! L'expression de sa pensée complexe à fait se lever des boucliers du côté de la France Insoumise, des Ecologistes, des Républicains et du Front National.
Le Parti Socialiste, encore hagard, à quelques retards dans sa réaction..
On peut s'attendre à quelques ordonnances glissées durant l'été et à une bonne rentrée sociale.
Nulle doute alors que la pensée complexe prendra un tour plus traditionnel et s'abritera derrière quelque burkini polémique, terrorisme opportun, projection militaire exotique ou autre attrape-nigaud pour tenter de faire passer la pilule.
Les vieilles recettes ont fait leurs preuves par le passé et "l'homme du futur" saura faire preuve, si besoin, de pragmatisme..

Philippe Renève a dit…

Une assez jolie formule : la République en marche (ou crève).

Anonyme a dit…

Alléluia!

Nicolas Hulot vient de m'annoncer : plus de véhicules à essence en 2040 !!
Equilibre carbone dix ans plus tard !
Pour ce qui est du nucléaire, le prophète hélicologiste n'a, pour l'instant, rien annoncé.

On attend.maintenant qu'Emmanuel Macron décrète la disparition du chômage en 2050 et la paix dans le monde en 2070..

Le moment des comptes venu, tel Jacques Chirac, ils invoqueront alors l'amnésie..

��

Philippe Renève a dit…

Un joli coup de com' : ça ne coûte rien, ça n'engage à rien dans les prochaines années et en 2040 tous ces braves gens ne seront plus au pouvoir.

Voilà qui ravit journalistes et naïfs.

Philippe Renève a dit…

Avec Macron, les godillots sont En marche !

« Je n'ai encore rien dit », un député En marche ! s'étonne de se faire applaudir avant même le début de son intervention.

C'est beau la démocratie avec Macron : tout le monde est enthousiaste. Ainsi en marche (la longue ?), on rejoint au pas cadencé la Chine de Mao et la Corée du Nord de Kim Jong-un.

Philippe Renève a dit…

Brigitte Macron: « En France, la femme du président doit tenir un rôle de super-assistante sociale ».

Selon l'article, elle dispose de « deux collaborateurs et de deux secrétaires à plein-temps ». Il serait hautement préférable d'embaucher cinq assistantes sociales, ce serait moins cher et sûrement plus efficace.

Anonyme a dit…

Monsieur, très occupé, met en place l'injustice sociale... tandis que Madame lutte contre l'ennui et se consacre à ses oeuvres..

En Marche.. vers le XIXème siècle ?

😐

Philippe Renève a dit…

Corse: Les villas d'un proche d'Emmanuel Macron échappent à la démolition.

Les amis du Président ont toujours raison.

Philippe Renève a dit…

Rien n'est trop beau pour les financiers étrangers.

Brexit : la France déroule son tapis "bleu blanc rouge" à la City.

« Plusieurs mesures touchent au cadre fiscal : une extension prévue en 2018 de la taxe sur les transactions financières (TFF) va être abrogée ; la tranche supérieure, à 20%, de la "taxe sur les salaires", pesant notamment sur les gros revenus du secteur financier, va être supprimée ; enfin, les bonus parfois considérables du secteur financier seront exclus du calcul des indemnités de licenciement des employés "preneurs de risques" (traders, etc.), ce qui devrait profiter à leurs employeurs. »

Autant d'impôts en plus pour les Français.

Anonyme a dit…

1942-2017..

La grande opération policière dite "rafle du Vel d'Hiv" compte aujourd'hui ses 75 étés.. Si l'hommage aux victimes est aujourd'hui consensuel, n'oublions pas que l'événement fut long à sortir de l'oubli..

Oubli d'une participation, sans guère d'états d'âmes, de fonctionnaires (policiers et administratifs), d'employés (des transports publics parisiens).
Oubli de l'indifférence d'une population préparée par un antisémitisme diffusé par une bonne partie de la classe politique, du clergé traditionnaliste..
Oubli aussi du peu d'ardeur des mouvements de résistance à s'opposer directement à la politique raciale du gouvernement de Vichy.
Oubli aussi de longue période de quasi déni d'une participation française au génocide des Juifs d'Europe perpétré par le national-socialisme allemand avant qu'au milieu des années 70, des oeuvres de fiction subtiles (Je pense au "Mr Klein" de Losey et au Lacombe Lucien de Louis Malle, ainsi qu'aux premières oeuvres de Modiano), ne commencent à faire connaitre au grand public cette immonde tache sur l'histoire nationale.

L'antisémitisme aujourd'hui est puni par la loi, même si, régulièrement, les assauts d'une droite extrême structurées par cette haine, ne visent, par les attaques contre la loi Gayssot et la promotion du négationnisme ne visent à sa résurgence.
Si d'autres formes de haine sont apparues, même si celle-ci, malheureusement (comme celle touchant les Tziganes) fait en quelque sorte partie de notre patrimoine depuis le Moyen-Age, des digues ont été heureusement érigées.

Contre tous ces oublis, restons vigilants !
😐

Anonyme a dit…

"Notre patrimoine".

L'antisémitisme, hélas !fait, depuis le Moyen Âge, ses ghettos, ses bûchers, fait partie de notre culture. Celui-ci fut d'abord religieux, et on doit à Philippe Le Bel l'essaimage de la culture ashkenaze, répandant sur l'Europe centrale et orientale un yiddish qui, à l'origine, était un judéo-alsacien..

Il fut ensuite purement raciste à la fin du XIXème siècle et économique, tel une sorte de socialisme dévoyé qui survit encore chez nos courants "solidaristes".

En sommeil après la deuxième guerre mondiale, il se réveilla, pour le bonheur paradoxal de beaucoup, à l'occasion des troubles qui suivirent la décolonisation du Proche-Orient et les conflits auquel se heurta la naissance et la survie d'un "foyer national" juif sur les ruines de la Palestine du mandat britannique.

Cet antisémitisme d'importation sert de nombreux intérêts. Il est fédérateur car plus viscéral et simpliste que l'antisionisme pur et permet de rssembler des soutiens à la cause palestinienne tout en canalisant les blessures narcissiques des ex-sujets coloniaux issus dj monde arabe vers un commode bouc émissaire, pour lequel on pourra mobiliser des textes religieux fondateurs.

Il sert aussi la cause israélienne en attisant l'insécurité des Juifs d'Europe en les incitant à une alya présentée comme l'ultime recours et en permettant d'alimenter la colonisation des territoires conquis en 1967.

Si un grand nombre d'intellectuels d'ici, soutiens du nationalisme israélien le plus agressif, se font fort d'exploiter régulièrement cette veine, si les antisémites de ce type ont parfois la nationalité française, cette haine n'est pas la nôtre et relève des dommages collatéraux d'un conflit exotique.

Ce triste système prend en otage deux population, une relevant de la communauté dite juive en l'obligeant à se positionner pour la défense de intérêts d'un état étranger, l'autre relevant de la communauté dite musulmane, l'obligeant à soutenir, ou les intérêts d'une entité étrangère, ou un fondamentalisme religieux lui aussi importé.

Bref, ces deux parties ont tout à perdre et les franges les pluscréactionnaires de notre échiquier politique tout à y gagner..

Philippe Renève a dit…

Bien d'accord avec vos commentaires. Il y a un enchevêtrement de passions, de racismes et de phobies qui se mêlent au douloureux problème israélo-palestinien et ce sont les extrémistes qui tirent parti de cette situation.

Anonyme a dit…

Le général Le Jolis de Villiers de Saintignon démissionne : Emmanuel Macron l'a privé d'argent de poche pour les joujoux dont il rêvait..

La ministre en charge de l'égalité hommes-femmes, elle, n'a pas bronché, malgré une amputation de 35% de sa dotation..

Ouf ! Si toutes les victimes de coupes budgétaires se mettaient à démissionner, il n'y aurait plus grand monde pour faire tourner la boutique !

Sinon, le repas offert aux Trump en a masqué un autre, un émouvant tête-à-tête des couples Macron-Sarkozy..

C'était quoi, déjà, la formule ?

"Ni de gauche, ni de gauche" ?

😐

Philippe Renève a dit…

J'avais entendu autre chose, mais j'ai compris que c'était ça. ☺

Anonyme a dit…

Un spectre hante l'hexagone, le spectre de Boulanger..

J'exagère? Pas tant que ça !

Le général De Villiers vient de prendre, dans la fachosphère, la place du géral Piquemal. Curieux, cette appétence bien française pour les vieilles badernes salvatrices.. Boulanger, Pétain, De Gaulle-bis, le quarteron d'Alger, Piquemal, De Villiers.

Mais, qu'a fait d'héroïque De Villiers ? Il a démissionné en protestation d'une baisse de budget. Et la foule d'applaudir "On ne touche pas au budget de l'Armée !", "C'est Camerone, c'est Verdun qu'on insulte" "Il n'y avait qu'à femer quelques hôpitaux..", "Qui touche à l'Armée, touche au Sacré !".

Un peu paradoxal, tout cela.
Le général n'a pas eu le budget qu'il demandait, il démissionne ! Scrongneugneu ! Sur le champs de bataille, si on lui refusait des renforts.. Il ferait la même chose ?

Décidément, Verdun, c'est loin. Bientôt, ce ne sera plus qu'un terrain de chasse aux Pokemons.

Fermez le ban. Repos. Pouvez fumer !

��

Philippe Renève a dit…

Finalement, Villiers a atteint son but : les Français se remettent à aimer leur armée et à la plaindre d'être ainsi appauvrie !

Philippe Renève a dit…

Même devant son propre garage, stationner sur un bateau est interdit., dixit la Cour de Cass'.

Kafkaïen ; et on voudrait que les citoyens respectent des législations aussi stupides ?

Philippe Renève a dit…

... afin de faciliter une rencontre entre « la demande de professionnels qualifiés pour les crèches » et l’« offre de compétences »

Il s'agit bien de replacer tout cela dans une économie de marché. Tout est marché : la santé, l'éducation, la solidarité. Le marché c'est Macron. Et inversement.

Philippe Renève a dit…

Ça commence : on baisse les aides aux plus pauvres (les APL baisseront de 5 euros par mois pour tous les bénéficiaires dès le 1er octobre 2017) et on va supprimer l'ISF pour les biens mobiliers. Difficile de faire plus à droite ; même Chirac et Sarko n'avaient pas osé.

Philippe Renève a dit…

Ces deux mesures aboutissent tout simplement à une redistribution à l'envers : les pauvres vont donner aux riches.

Ni de droite ni de gauche, qu'il disait.

Philippe Renève a dit…

Réjouissons-nous du grand humanisme du gouvernement Philippe.

"C'est de l'abus de pouvoir" : à Calais, les bénévoles en colère face aux pressions policières.

Dans un pays en état d'urgence, la police pourrait être utilisée à autre chose qu'à ce genre de basse besogne.

Philippe Renève a dit…

Un magnifique exemple de macronisme décomplexé.

Baisse des APL: "Si à 18 ans vous commencez à pleurer pour 5 euros...", tempère Claire O'Petit, députée En Marche.

Sous le règne de Macron, les riches n'ont même pas la peine d'être arrogants : les politiques s'en chargent. Avec de tels parlementaires, leurs intérêts sont bien protégés.

On s'abstiendra de dire ce qu'on pense de cette personne : nos propos tomberaient sous le coup de la loi.

Philippe Renève a dit…

Le football américain entraîne bien une dégénérescence cérébrale.

Trump n'aurait-il pas joué au football américain dans sa jeunesse ?

Anonyme a dit…

La vision macronienne du monde se précise peu à peu :
D'un côté des gens qui ont réussi, de l'autre des gens qui ne sont rien et qui pleurent pour cinq euros..
😐

Philippe Renève a dit…

Le véritable confort intellectuel. Les humains sont soit riches, donc méritants et utiles, soit pauvres, donc geignards et coûteux.

Philippe Renève a dit…

APL : « Pourquoi ne pas prendre 5 euros aux ménages les plus aisés ? ».

Pi quoi encore ?

Anonyme a dit…

"Les heures les plus sombres de notre histoire.."

... semblent bien derrière nous, si on compare la bêtise et l'inefficacité de nos fascistes contemporains avec ceux des années 30.

Qu'on lise donc, pour s'en persuader, les dernières aventures du "C Star", le bateau affrété par les Identitaires européens pour empêcher le sauvetage des réfugiés naufragés en Méditerranée. On rira, entre autres, de la désertion de l'équipage srilankais et de son dépôt de demandes du statut de réfugié politique..

Plus proche de nous : Je suis tombé incidemment chez un bouquiniste sur le premier ouvrage de Renaud Camus, "Tricks", qui raconte ses expériences dans le milieu gay et "cuir" américain. Sa page Wikipédia reste silencieuse sur l'ouvrage et sa place dans le cheminement qui devait mener l'auteur à sa cocasse théorie du "Grand remplacement et à ses délires antisémites récurrents..

😐

Philippe Renève a dit…

Ce qui montre qu'on peut s'appeler Camus et être bien peu de chose !

Philippe Renève a dit…

Emmanuel Macron veut répondre aux demandeurs d'asile avant qu'ils n'arrivent en France. « La France va créer dès cet été en Libye des hotspots ».

Voilà qu'il se croit président d'un pays anglophone.

Philippe Renève a dit…

La plus-value de 1,13 million d'euros de la ministre Muriel Pénicaud après un plan social chez Danone.

Il était bien évident que tous ces ministres n'étaient pas dans le besoin.

Philippe Renève a dit…

La mise en place de Hotspots en Libye n'est finalement "pas possible" cet été comme l'avait annoncé Emmanuel Macron.

Donc il annonce des mesures qui sont démenties quelques heures plus tard par son cabinet. Ah bon.

Philippe Renève a dit…

Après la charmante baisse de l'APL et l'annonce de l'exemption de l'ISF pour les biens mobiliers, on peut surnommer Macron Nibor sed Siob – Robin des Bois à l'envers –, puisqu'il prend aux pauvres pour donner aux riches.

Anonyme a dit…

Emmanuel Macron n'aurait-il que des défauts ?

A réfléchir.. Du temps de François Hollande, chaque fois qu'un attentat lié à un conflit proche-oriental, le président de la République était montré du doigt pour avoir, par son laxisme sur les questions de sécurité, sa complaisance envers les islamistes, favorisé ce type d'événements.

Les plus demeurés parmi ces détracteurs allant même jusqu'à invoquer l'exemple de Wladimir Poutine, cet homme intransigeant qui, lui, sait protéger son peuple.

On attend maintenant des mêmes louanges et acclamations à Emmanuel Macron,à qui nous devons de dormir rassurés depuis quelques mois..

Quand ceux qui diraient qu'il peut marcher sur l'eau, je répondrais que c'est un peu exagéré car sion, il l'aurait déjà annoncé sur son compte Twitter..

😐

Philippe Renève a dit…

Mais comment ? Tu ne savais pas ? Il marche bel et bien sur l'eau. S'il ne l'annonce pas, c'est par une admirable modestie qui est une de ses immenses qualités, c'est tout.

Cela dit, si sa popularité continue de plonger au même rythme dans les sondages, il va bientôt marcher au fond.

Anonyme a dit…

Les territoires où Daesh exerce encore son autorité réduisent comme peau de chagrin. Tant mieux !

Une question commence à se poser maintenant : quel avenir pour Bachar El Assad ? D'autant que des procédures internationales, lancées contre lui, si elles patinent encore aujourd'hui, finiront par aboutir demain, comme cela a été le cas pour l'ex-Yougoslavie.

Le rôle nuisible de Wladimir Poutine qui, soutenant logistiquement le dictateur contre son peuple, empêchant un "printemps arabe" et permettant l'apparition de Daesh et la guerre civile qui suivit, sera implacablement mis en lumière.

Ces deux autocrates, le Staline au petit pied et le "dictateur-fils-de" ne pourront que difficilement, maintenir une image internationale de médiateur désintéressé pour le premier et sa place au pouvoir pour le second bien longtemps, et c'est tant mieux !

😐

Philippe Renève a dit…

Je crois que dans quelques années tout cela apparaîtra comme une évidence historique : Poutine et Assad seront remisés dans les enfers de l'Histoire, qui devraient être leur place actuelle.

Philippe Renève a dit…

On me dit que certaines de mes photos sont reprises sur des blogs pas forcément sympathiques. Mais les voleurs ne m'intéressent pas.

Anonyme a dit…

"dans le milieu gay et "cuir" américain"

Qu'est ce qu'il faut pas lire.

On vient d'attraper le tueur d'extrême droite de Charlottesville. Sa photo est partout sur le web, c'est une vraie tête de vainqueur, on a à faire à une pointure. Remarquez, il s'appelle Fields, comme la médaille du même nom pour les mathématiciens.

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/amerique-nord/les-sympathies-tres-droitieres-de-james-fields-tueur-presume-de-charlottesville_1935009.html

Charles

Philippe Renève a dit…

"Dans le milieu gay et "cuir" américain" ?

Anonyme a dit…

C'était une référence à un commentaire un peu plus haut sur Renaud Camus.

Il faudrait penser à envoyer Menard aux USA. Il s'épanouirait là bas.

Charles

Philippe Renève a dit…

Il doit en effet apprécier grandement Trump, tout en le trouvant un peu trop à gauche.

Philippe Renève a dit…

Emmanuel Macron porte plainte pour "harcèlement" contre un photographe qui le suivait sur son lieu de vacances.

Il se ridiculise : après s'être exhibé complaisamment avec Madame sur les couvertures de magazines, c'est bien le comble de pleurer sur les atteintes à sa vie privée.
Décidément, la tête lui a enflé au point qu'il a perdu toute capacité d'autocritique.

Philippe Renève a dit…

Un rap pour Macron imaginé par Christophe Barbier provoque le malaise sur Twitter.

Ah les bobos qui veulent faire pipole... Top cata !

Anonyme a dit…

Ne blâmons pas trop Emmanuel Macron, c'est notre Wladimir Poutine !
Depuis qu'il est arrivé, ni attentats ni burkini, nous sommes protégés par sa clairvoyance et sa douce fermeté !
Rien à voir avec le laxisme dont ont fait preuve ses prédécesseurs.
Même Marine Le Pen en est devenue muette, elle qu'on a tant entendue les mois précédant la nouvelle ère.
La sécurité étant assurée, la prospérité ne saurait tarder !
Je vais commencer à réfléchir à comment dépenser tout cet argent qui, bientôt, va ruisseler sur nous !
😐

«Les plus anciens ‹Précédent   3801 – 3875 sur 3875   Suivant› Les plus récents»